Découverte des procédés d`un grand maître uruguayen de l’aquarelle. - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 20:14

C’est aujourd’hui le travail d’un artiste que j’aime beaucoup par l’énergie et les effets de lumière se dégageant de ses aquarelles, que je vous propose en analyse : il s’agit d’Alvaro Castagnet, dont vous pouvez consulter la galerie en ligne ici.
Suivons-le dans son savoir-faire à Anvers et à Berlin avec ces deux vidéos fort instructives : préparant son papier sur planchettes de contre-plaqué marine de moyen format en général (de façon assez sommaire mais efficace), il travaille debout sur le motif assez rapidement, se servant d’un tripode où il adapte sa planchette en guise de support, esquissant au préalable un dessin rapide mais bien construit dont il interprètera les personnages (généralement au moment de la pose des grandes masses sombres) de façon très libre et suffisamment fondue dans le reste du motif pour que leur évocation s’arrête à la suggestion.
L’ensemble de ses motifs est régi par la lumière, les contrastes de valeurs (il affectionne les contre-jours), les masses liées aux volumes, la charpente de l’ensemble étant dynamisée par le subtil graphisme de détails en fin d’exécution.
C’est un travail incisif et enlevé comme celui que je vous invite à réaliser sur le terrain en plus petit format, en logistique plus légère encore pour le carnet de voyage.  
À remarquer :
Il utilise une palette de campagne émaillée de taille suffisante pour des mélanges généreux à partir de couleurs en tube, un jeu de pinceaux traditionnels où les «petits gris» tiennent une large place (et un pinceau à filets pour le graphisme fin), ne se sert pas de «Drawingum» ou équivalent (ses réserves étant laissées dès le départ sauf usage parfois de la gouache blanche en ponctuation ou repentirs).
Le récipient qu’il utilise pour l’eau est soit fixé sur son tripode sous son plan de travail, soit carrément posé au sol.
À noter : il ne dédaigne pas l’usage de la gouache dans certains cas si nécessaire (mais plutôt exceptionnellement semble-t-il), à vos pinceaux maintenant !

Alvaro Castagnet à Anvers

Alvaro Castagnet à Berlin

Partager cet article

Repost0

commentaires

voyance par mail gratuite 28/05/2014 13:17

Je trouve votre site hyper génial, je vous souhaite pleins de succès car vous le méritez, bonne continuation et encore bravo pour ce superbe site !

eva 15/05/2014 18:59

C'est vivant.. On a l'impression d'une grande facilité... et puis... "la luz" la luz sous la pluie ! quelle vitalité ! J'aurai désormais un autre regard pour les villes sous la pluie, et les scènes de bistrot en contre jour ! Superbe ! Merci Alain pour l'enchantement au fil des videos :-)

Alain MARC 15/05/2014 21:53

Merci Eva, toi qui nous fait autant voyager avec ton blog (dans tous les sens du terme), tu ne pouvais qu'apprécier !

Catherine KESSELS 15/05/2014 11:35

De lien en lien, j'ai vu de nombreuses vidéos dont une très pédagogique où il reprend une de ses aquarelle étape par étape, du dessin au rendu final; ce qui est impressionnant c'est son utilisation du blanc du papier et des contrastes pour apporter lumière et volumes...passionnant pour les débutants...
Mais je préfère ton travail qui est bien mieux adapté à nos carnets.
Amicalement

Alain MARC 15/05/2014 11:46

Merci Catherine,
En fait, c'est très formateur de voir l'approche et la maîtrise de chacun.
En ce qui me concerne, la pratique sur laquelle je ne cesse de me pencher (et que je développe) est spécifiquement adaptée aux carnets de voyages et à la problématique du "moins de complications et de matériel possibles au service de l'expression la plus authentique et spontanée possible".
Les chefs de file dans ce domaine restent invariablement les grands maîtres et premiers "vrais" peintres voyageurs, Turner et Delacroix en particulier : leurs moyens étaient extrêmement limités et pourtant ils ont réalisé des chefs-d’œuvre, dans des conditions qui étaient généralement bien plus difficiles des certains cas qu'à notre époque...

domi villard 12/05/2014 00:38

Quelle énergie dans le trait,on a l impression d'une très grande spontanéité et pourtant, on se rend compte de tout le travail de construction , de perspective, de recherche de la lumière,qu'Alvaro doit faire en amont !
Il dit aimer travailler les jours de pluie, j'ai testé à mon petit niveau les embruns sur des aquarelles de carnet, c'est dur de maîtriser tout ça, des fois c'est réussi, mais souvent c'est complètement raté !!!
Encore un très bon moment passé sur ton blog,Alain! Bises,domi

Alain MARC 12/05/2014 10:41

Merci à toi aussi Domi de suivre encore ce blog malgré l'espace et le temps !
Je crois que ce qui importe, après avoir visionné ces vidéos, c'est de trouver nos propres réponses à ce questionnement de : "ce qui est important ou pas ?" et de "comment le traduire ?" au mieux des possibilités de l'instant...
Je reviendrai dans de futurs articles sur cette problématique cruciale pour le moindre peintre voyageur...

Marie Soleil 05/05/2014 21:24

Certes du beau travail mais je préfère le tien.
Bisous et bonne soirée.

Alain MARC 12/05/2014 10:36

Merci beaucoup Marie !
Si j'arrive à mieux traduire encore notre monde si changeant et éphémère (en fait c'est nous qui le sommes le plus), alors, mon travail aura davantage sa raison d'être pour accompagner les gens qui aiment ce que je fais...