Mon atelier du « carnet-fleur » à la Biennale des Carnets de Voyages : - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 16:28

Mon atelier du « carnet-fleur » à la Biennale des Carnets de Voyages : 

En voici le bilan : les quatre ateliers que j’ai eu le plaisir d’animer à la dernière Biennale des Carnets de Voyages de Clermont-Ferrand étaient tous complets, et les participants de dernière minute inscrits auprès des organisateurs de cette vaste manifestation ont tout de même pu y assister en « auditeurs libres » en fonction des places disponibles (je ne vous recommanderai jamais assez de vous inscrire le plus tôt possible, lorsque les thèmes de travail étant publiés, vous décidez de participer à un atelier de la Biennale) !

En ce qui me concerne, le thème développé cette année était celui du « carnet-fleur », un concept dont je suis l’auteur dans son adaptation aux carnets de voyages (particulièrement pour la préparation des fonds en fonction des usages auxquels ils sont destinés, l’organisation des espaces d’expression, et la fonctionnalité d’utilisation) mais dont je ne suis pas l’inventeur, ce procédé étant connu depuis très longtemps dans l’art du pliage dont les origines nous ramènent en Extrême Orient (Chine - Japon, ce qui est déjà un beau voyage en soi) .

Un petit carnet qui tient dans la main, dispose d’une fermeture très solide et très simple, et qui est autant le reflet de votre voyage que de votre personnalité … (Photo Alain MARC) 

1) Un peu d’histoire :

              C’est à la Chine (surtout provinces du Jiangsu, du Shaanxi et de la péninsule du Jiaodong) que l’on doit les origines de cet art qui existe depuis 2000 ans environs, dès que le papier y fut inventé : il y fut appelé jiezhi, activité décorative et symbolique où le découpage prédomine sur le pliage .

              Le jiezhi se propagea ensuite au Japon où il devint kirigami (papier plié et découpé, kirie signifiant « papier découpé », son usage le plus ancien se faisant dans les temples lors des cérémonies religieuses) et origami (de oru qui veut dire plier et kami signifiant papier) .

C’est donc en partant de ces bases traditionnelles aux valeurs ancestrales que j’ai réadapté le concept et les pliages pour l’usage à la fois contemporain et créatif que je leur attribue .

                La destination de mon propre carnet apporté en modèle à la Biennale est d’ailleurs en conformité avec ses origines, puisqu’il est préparé pour le stage carnet de voyage au Yunnan que je dois animer en octobre 2009, (et où je le terminerai sur place) .

L’une des pages intercalaires déployées du futur carnet du Yunnan (16 x 16 cm, on ne voit pratiquement pas les plis), préparées avant le départ, ici une référence au poète chinois Li Dong Yang (il est aussi possible de les réaliser sur place en fonction du voyage, mais il est préférable que les pages intercalaires soient préparées avant) . (Alain MARC, ici techniques mixtes sur kraft) 

 

2) Les 4 ateliers (2 x 2 séances d’1h 30) :

             Par modules de 2 se suivant à une ½ h d’intervalle ou entrecoupés par le déjeuner, il était vivement conseillé de participer au premier pour bien suivre dans le second, le but étant de réaliser un carnet de 14 pages fonctionnel, original, prêt à l’emploi avec ses fonds spécifiquement adaptés à une destination particulière (le Maroc en l’occurrence pour nos exercices), en 3 heures minimum, objectif atteint par la plupart des participants sur la globalité des ateliers .

            a) Thème du premier atelier :

- Préparation, confection et mise en oeuvre des supports et fonds pour un carnet au pouvoir évocateur unique destiné à des voyages de courte durée dans le concept du "carnet-fleur",

            b) Thème du second atelier :

- Assemblage, finalisation et mise en valeur du "carnet-fleur" dans une démarche carnettiste créative basée sur « l'objet mémoire » .

Pendant les ateliers de la Biennale : mise en œuvre des différentes préparations de fond facilement réalisables sans trop de matériel (usage de techniques diverses dont de nombreux procédés personnels : 1er atelier) conditionnant la réussite de ce carnet … (Photo Jean-François DUCHET)

Explications sur la préparation et le pliage du papier (2ème atelier) pour la réalisation de la version « ouverture en accordéon » du carnet . (Photo Jean-François DUCHET)

3 ) De l’usage du « carnet-fleur » :

                C’est sans doute en me lassant un peu des formats traditionnels qu’il m’a paru intéressant de repenser le concept du carnet de voyage en tant qu’objet à la fois précieux et personnel (donc restant produit intime de sa personnalité et de son expression), qui répondrait aussi à un renouvellement du support et de la façon de mémoriser son voyage, tout en restant fidèle à la tradition de l’écrit et de l’image, des autres formes d’expression qu’il peut contenir (collages, relevés d’empreintes, tampons, etc.), et des possibilités de s’adapter à la créativité de chacun .

                Ses fonctionnalités :

- tenir dans la poche en très petit volume tout en offrant un grand nombre de (grandes) pages,

- offrir des surfaces de travail imbriquées permettant toute liberté d’expression avec une logique simple et pratique quel qu’en soit le moyen (écrit, dessin, peinture, collage, etc.),

- faciliter un travail rapide sur le terrain,

- faciliter un travail discret sur le terrain,

- être fonctionnel et résistant (pas besoin de pinces pour tenir les pages dans le vent, carnet solide et bien tenu d’une seule main - celle qui tient aussi la boîte d’aquarelles quand on se sert de l’autre pour peindre - lorsqu’on travaille sans possibilités de s’asseoir, se replier facilement page après page, bien protéger le travail déjà réalisé, etc.),

- pouvoir être ouvert en partie seulement (l’ensemble du carnet  reste dans la poche de la veste ou du gilet - il s’agit des poches au niveau de l’abdomen - si on veut  n'en laisser dépasser qu’une seule page sur laquelle on travaille avec plus de discrétion),

- être un bel objet,

- pouvoir être entièrement monté sur place jour après jour aussi bien qu’assemblé avant de partir en voyage (ou les deux),

- être modulaire dans le cas de rajouts au retour,

- avoir accès à l’ensemble des pages en un seul coup d’œil dans le cadre de la version « accordéon »,

- pouvoir à partir d’éléments identiques, prendre des formes variées selon les désirs de son concepteur,

- fournir des pages réalisées avec toutes sortes de matériaux (papier de soie, tissus fins, papier journal, subjectiles très fragiles, etc.) sur lesquelles on peut peindre, dessiner et écrire avec toutes les techniques possibles (gouache, aquarelle, dessin à la plume ou au crayon graphite, écriture aux feutres les plus fins, etc.) .

 

Le « carnet-fleur » semi-déployé en version « fleur » … (On voit que les pages ouvertes font à peu près quatre fois la surface qu’elles occupent une fois pliées) . (Futur carnet du Yunnan Alain MARC)

Une page déjà évoquée dans un article précédent terminée (on devine en dessous les deux couvertures du carnet qui se consolident mutuellement en diagonale lorsque le carnet est ouvert pour constituer un support rigide à la page déployée) (Futur carnet du Yunnan Alain MARC) .

Celle-ci donne une idée de l’exploitation des fonds d’isochromie en dynamique de l’image, dans la mise en valeur du rapport graphisme direct / valeurs, . (Futur carnet du Yunnan Alain MARC) .

Déploiement du carnet sur trois pages (les espaces blancs de la page centrale sont des petits modules « texte » mais peuvent aussi être utilisés pour de l’illustration, on peut y laisser des pages entières qui sont soit préparées, soit entièrement blanches pour s’adapter indifféremment à l’écrit ou à l’illustration, toutes les pages peuvent être aquarellées grâce à la préparation des supports même si elles sont en papier journal ou faites d’éléments très fragiles, et on peut le déployer sur toutes les pages si on veut dans sa version « accordéon ») . (Futur carnet du Yunnan Alain MARC) . 

Voilà pour le « carnet-fleur », vous en savez maintenant beaucoup plus, je réserve à mes élèves et stagiaires les procédés de préparation, de réalisation, les techniques de mise en valeur et les petites astuces qui font de cet objet le plus précieux des supports de votre expression au service de vos souvenirs de voyages .

Comme d’habitude la chronologie des ateliers permettait aux participants les ayant suivi de profiter d’une véritable session de formation .

Pour terminer je vous invite à découvrir sur le blog de Jean Paul le peintre de Nîmes (adresse blog à copier dans votre navigateur car je n'arrive pas à faire marcher le lien avec O-B = http://lepeintre30.blog4ever.com), le carnet qu’il a ainsi réalisé à partir des ateliers que j’animais à la dernière Biennale des Carnets de Voyages de Clermont-Ferrand, cela vous donnera une autre idée concrète de ce qu’on peut faire avec un tel support .

Préparation d’un autre fond sur Kraft, adaptable soit à un motif ou à un texte soit utilisable en intercalaire, ce décor pouvant tout à fait rester « tel quel » dans sa version « abstraite » . Il est possible de réaliser ainsi des pages très colorées sur fond blanc ou de toute autre couleur, et faire des relevés d’empreintes de la plus grande finesse qui soient sans avoir un résultat « sale » qui dévalorise le carnet . (Futur carnet du Yunnan Alain MARC)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

plumette 14/02/2009 10:06

Voilà, maintenant je n'ai plus qu'à m'y mettre, mais je redoute mon résultat ! je ne suis vrraiment pas douée en "bricolage" et le pliage finalement m'inquiète. Je n'ai pas les talents du maître.En tous les cas merciencore pour cette part de rêve pour notre futur voyage.Bien amicalement et gros bisous.

Alain-Marc 16/02/2009 21:35


Merci Plumette, tu verras tu vas t'en sortir parfaitement !
Grosses bises et à bientôt,
Alain MARC


mom 10/12/2008 16:50

superbe ce carnet bonne fin de journée

Alain-Marc 11/12/2008 00:27


à toi aussi !
Amitiés,
Alain MARC


maryvonne 09/12/2008 16:43

Bonjour, j'habite en Provence, et j'aimerais savoir si vous prévoyez d'organiser des stages dans cette région en 2009.Merci,Maryvonne

Alain-Marc 11/12/2008 00:00


Oui, Maryvonne, je vous envoie le programme général des stages de provence par e-mail particulier, si quelque chose vous y intéresse, je vous en envoie la fiche précise !
Cordialement,
Alain MARC


Nathalie 09/12/2008 10:20

Merci beaucoup de m'accueillir dans le groupe "Carnets de voyage" et pour le gentil commentaire ! :)Ca me fait très plaisir surtout venant d'un internaute avec une page aussi réussie ! Les aquarelles sont vraiment magnifiques et j'aime leur côté nostalgique. Cela me fait aux grands voyageurs du 19ème, période fertile pour les carnets de voyage !A bientôt donc !Nathalie

Alain-Marc 11/12/2008 00:08


Merci Nathalie, à très bientôt,
Alain MARC


Karine 07/12/2008 06:27

Ce blog est vraiment magnifique...bravo pour vos dessins, et vos explications sur la confection d'un mini carnet de voyage.

Alain-Marc 08/12/2008 21:48


Merci Karine,

Faites profit de ces infos et lancez-vous dans de beaux voyages !
Bien cordialement,

Alain MARC


teresa 06/12/2008 08:44

j'ai essayé avant de continuer à lire d'imaginer ce que pouvais être ce carnet fleur... le format m'a intrigué... bien petit tout cela ai-je pensé...Alors je n'ai pas résisté et j'ai tout lu et je les trouve magnifiques !!!de véritables petits bijoux...

Alain-Marc 06/12/2008 23:43


Merci Teresa,
En fait on peut le faire plus grand, mais dans la poche c'est un objet qui ne prend pas de place, et une fois les pages ouvertes elles font tout de même 16 x 16 cm, ce qui est nettement plus qu'un
livre de poche ou un (vrai) petit carnet de voyage (c'est à peine 5 cm de moins en largeur qu'une page A4) !
... à titre d'information, mon principal carnet de l'Aven Noir (de terrain) ne fait que 15 cm de côté (et c'est un simple carnet à spirale du commerce) .
Amitiés et à +,
Alain MARC


ABC 04/12/2008 11:37

C'est magiqueFantastiqueTellement sympathique !

Alain-Marc 04/12/2008 12:21


Merci beaucoup !
Amitiés et à +,
Alain MARC


Nathalie 04/12/2008 09:44

J'aime beaucoup tes créations sur papier kraft. Moi je suis plus dans le style BD ;)

Alain-Marc 04/12/2008 12:26


Mais c'est très sympa ce que tu fais, j'aime bien, c'est très spontané !
Amitiés,
Alain MARC


Mary Anne-Marie 01/12/2008 14:00

Oh! que je regrette, Alain, de n'avoir pu participer à cet atelier !ça serait super si tu pouvais organiser une journée sur ce thème  chez toi ou dans ton coin...quand il ne neigera plus dans l'Aveyron ...
  Je suis revenue le 12 nov d'un voyage en Inde , dans les contreforts de l'Himalaya; bien sûr j'ai réalisé un carnet (acheté lors d'un précédent voyage dans le Rajasthan ) mais le papier , artisanal , gâche un peu mes croquis aquarellés...si tu as l'occasion de venir à Toulouse je te le montrerai
 en conclusion , j'aimerais  donc vraiment savoir composer moi-même mes carnets; sans l'avoir vu faire , je pense que c'est difficile.. d'où ma demande de stage sur ce thème
 qu'en penses-tu ?
en tout cas merci infiniment de nous faire partager tes recherches et découvertes
 bises
 Anne-Marie
 

Alain-Marc 01/12/2008 22:13



Bonjour Anne Marie et merci de ton passage par le blog,


Je suis sur qu'il doit être super ton carnet d'Inde !  ... Tu me le montreras ?


Pour le Carnet-Fleur si je fais quelque chose un week-end, c'est OK je te ferai signe (je l'annoncerai sur ce blog) !


En attendant grosses bises et à +,


Alain MARC



lila 30/11/2008 18:18

Hello ! tu prépares un voyage en Chine ? tu vas te régaler...
Pas douée pour les origamis même pas les bateaux c'est dire... J'ai lu que Jean-Paul30 avait suivi ton dernier stage, quel chance il a ! je n'arrive pas à rentrer sur son blog, page introuvable d'après l'internet...je réessayerais plus tard. Bonne continuation et continue à me faire rêver avec tes oeuvres ... bises

Alain-Marc 30/11/2008 21:40



J'ai solutionné le problème pour Jean-Paul car il y a une incompatibilité (c'est le moins qu'on puisse dire) entre Blog-Ever et Over Blog !


Alors merci de me l'avoir dit, j'avais pas eu le tps de vérifier !


Cordialement,


Alain MARC



eva baila 30/11/2008 10:49

Un bijou...
Amitiés. eva.

Alain-Marc 30/11/2008 13:52



Merci Eva je suis trop flatté !


Grosses bises,


Alain MARC



Adil 30/11/2008 02:38

Allons,allons cher Alain-Marc!!S'il te plais,rien que pour tes admirateures, tu pourrais faire un effort pour nous dévoiler ce que tu entends par "carnet-fleur".Je ne sais pas si Josseline est convaincue par tes propos,mais en tout cas, moi je suis resté sur ma faim.Je soupçoune qu'il y a un mobidèque sous roche.Craches le morceau cher ami,c'est juste entre nous.Il est vrai que j'ai fais le choix de m'autoproclamer "Chatouilleur sans porte feuille " ,mais de grâce évites moi l'obligation de devenire un TSF (Taquineure Sans Frontières). :)))
 
 

Alain-Marc 30/11/2008 13:49



Ah, toi alors !


En fait c'est une histoire de pliages qui serait assez longue à expliquer ici qui en justifie le nom à mes yeux, tout simplement parce que je ne savais pas comment quel nom lui donner exactement
!


Je ne saurai pas quoi te dire de plus, le mieux quand je repasserai au Maroc c'est que j'en aie un dans la poche pour te le monterer en buvant ensemble un verre de thé ...


Bien cordialemente t à bientôt,


Alain MARC



Josselyne Toucouere 30/11/2008 00:33

Bonsoir Alain ,j'avais bien essayé d'imaginer à partir de tes recommendations à quoi pouvait bien ressembler un carnet fleur . J'avais tout faux . C'est bien au delà de tout ce que je pouvais imaginer . C'est bien plus qu'un carnet ,c'est un bel objet,c'est précieux , imaginatifet et tes explications sur son origine lui confère une toute autre dimension . Tu Tu as réussi encore une fois à nous étonner à nous dépayser . Merci pour tout , mais comme Adile pourquoi "carnet fleur " cela évoque pour moi une dispositionrayonnée autour d'un axe comme une attache parisienne par exemple . Amitiés Josselyne .

Alain-Marc 30/11/2008 00:48



Bonsoir Josselyne,





Tu as la réponse dans celle que je fais à Adil : là pour cet article je n'ai photographié que la version "accordéon", qui peut s'ouvrir partiellement en "fleur" avec les pages qui se déploient
comme un pétale (faut le voir pour comprendre) mais dans sa version "fleur" (qu'on n'a pas eu le temps de voir à Clermont-Fd), c'est bien plus évident . Je vous montrerai ça un jour certainement
.


En attendant grosses bises et à +,


Alain MARC



Véroo 29/11/2008 23:28

J'aime beaucoup ces jeux de surfaces et la maitrise des espaces qui se déploient. Et une appréciation supplémentaire pour les beaux reliefs de ces fonds...

Alain-Marc 30/11/2008 00:43



C'est assez simple à faire, encore faut-il bien s'organiser ...


Allez à + bien amicalement,


Alain MARC



Adil 29/11/2008 19:43

Ma foi,ton article tombe à pic !! Je trouve très interessant ce que tu dis à propos  du " carnet-fleur",ses origines et particulièrement sa taille et sa forme carée.En effet je suis entrain de lire un petit livre en arabe de Mohammed Abdelaziz Marzouk intitulé "LES RELIURES DU CORAN,étude historique et artistique" - édition:le comité général égyptien du livre -.L'auteur rapporte que la forme carée et de petite taille du coran est très rare mais il ne donne aucune explication à celà !! A sa connaissance il n'existe qu'un seul exemplaire d'origine Andalous daté en l'an 578 de l'hégire (environ XXII siècle du calendrier grégorien),il présente une photo en noir et blanc de cet exemplaire mais malheureusement il ne dit pas dans quel musé il se trouve.Merci Alain-Marc pour tous ces explications.NB:Mais d'où vient l'appelation "carnet-fleur" ??

Alain-Marc 30/11/2008 00:42



Le nom que je lui ai donné vien du montage de sa version "fleur" c'est à dire que les pages sont assemblées comme des pétales et qu'elles s'ouvrent entant que telles tout en étant liées l'une à
l'autre, un peu comme une fleur qui s'ouvre le matin . Voilà, tu sais tout !


Merci de ce que tu dis c'est très intéressant cette histoire de Coran carré ! ... Figure-toi que je pensais en faisant mon petit carnet la première fois que j'en ai fait un : "tiens ce serait un
joili Coran, un Coran comme cela, avec des calligraphies pour les versets et de jolies elluminures comme il y en avait autrefois" !


Allez, je te dis "à+" bien cordialement,


Alain MARC



Elizabeth 29/11/2008 18:20

Comme tu le dis, rien que les fonds (surtout sur papier kraft) sont très beaux; pour le reste de la préparation, il doit falloir être très minutieux pour ne pas s'emmêler dans tous ces pliages! Et enfin, quant à peindre en tenant le carnet et la boîte d'aquarelle dans la même main, c'est encore une autre histoire! merci pour ces explications et bravo. Bises 

Alain-Marc 29/11/2008 18:31



Merci Elizabeth,


Oui, tu as tout compris, minutie, organisation, méthode sont les clés de ce type de carnet, quant à tenir les 2 objets dans la même main c'est une histoire d'entrainement, il faut surtout que la
palette comporte un anneau qui ne soit pas lache autour du doigt !


Grosses bises, à +,


Alain MARC