Aquarelles de montagne et de vol libre (A) ... - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 00:12

Aquarelles de montagne et de vol libre (A) ...

 

J’ai toujours rêvé de voler …

J’ai toujours voulu aller jusqu’au bout de mes désirs de pure liberté dans les trois dimensions de l’espace, d’élévation au dessus du monde, par tous les moyens possibles pourvu qu’ils correspondent à un accomplissement …

Je pensais dès ma petite enfance qu’il était possible d’associer la mémoire des instants vécus dans ces moments exceptionnels aux images que je pourrais en retirer plus tard à partir de mes propres souvenirs à travers la peinture (figurative ou abstraite) que cette expérience pourrait m’inspirer .

J’ai raconté la réalisation de l’un de ces rêves dans deux articles récents : vous pouvez les revoir ou les découvrir, en visionner le film et en examiner les aquarelles en cliquant ici et ici .

Étude d’un vautour fauve en vol . Causse Méjean ce jeudi 27 juillet 2006 . L’oiseau reste pour moi l’archétype de la plus belle réussite naturelle en matière de vol, particulièrement en ce qui concerne les voiliers … (Détail aquarelle page carnet de stages . Alain MARC 22 x 32 cm 2006)

Mon enfance était nourrie de récits évoquant les exploits liés à l’aviation alliée associée à la résistance, racontés en famille par mes parents et leurs amis maquisards au lendemain de la dernière grande guerre . Chacun avait participé à ces sauvetages de nuit pour rapatrier un pilote ou aux parachutages de munitions .

Tous les jours, de la maison de ma grand-mère paternelle, j’étais fasciné par la voltige des Stampes évoluant au dessus du village : ils passaient en rase-mottes au dessus de la maison, reprenant rapidement de l’altitude au dessus du Tarn et virevoltaient avant d’atterrir sur le petit aérodrome de Gaillac d’où ils avaient décollés . En même temps j’étais en admiration devant le carnet de tranchée de mon grand-père maternel qui resta malheureusement pour lui et pour nous inachevé (comme sa vie !) au cours de la grande guerre précédente, et ceux de mon père remplis de croquis à l’aquarelle et à l’encre de Chine .

C’était en 1966 au Centre régional de parachutisme Claude Lahille de Gaillac : j’y réalisais mes premiers sauts en parachute et venais de concrétiser un rêve qui était de voir mon village paternel depuis le ciel et d'appréhender l‘espace dans une nouvelle dimension … À l’endroit même où je regardais enfant les Stampes survoler la maison de ma grand-mère, et les pilotes venir saluer mon père !

Les années sont passées …

Le parachutisme me paraissait trop contraignant, dépendant d’une infrastructure lourde, pas assez individualiste ni conforme à mon désir de liberté même s'il m'avait beaucoup apporté .

Dans les années soixante j’allais souvent voir les « Mantas », ailes de Rogallo transformées en deltaplanes et leurs intrépides pilotes décoller et planer devant les falaises de Saint-Antonnin-Noble-Val . Époque aussi de mes premières escalades sur ces mêmes parois . Mais le delta n’offrait pas la sécurité qu’il offrira plus tard et l’engin me paraissait encore encombrant et peu manoeuvrant . Mes tentatives dans ce domaine ne furent guère réussies, et je fis même une chute mémorable mais sans gravité avec un engin peu fiable que je m’étais moi-même fabriqué !

En attendant, je découvris l’alpinisme et la haute montagne vers lesquels mon regard se tourne toujours … J’en retirai de nombreuses aquarelles comme celles de la collection Mythra qui m’avaient été commandée par cet éditeur dans les années 1970 .

Pourtant, le rêve d'un vol absolu, en totale liberté, me poursuivait .

La nuit du 16 au 17 juin 1979 j'écrivis dans mon journal de rêves : " ... Je plongeais dans la vallée en déployant mes bras . Il faisait nuit . Je pris rapidement de l'altitude pour atteindre 800 à 1000m au dessus de la maisonnette . En bas la route, les rochers, les champs, la rivière, étaient très beaux sous les étoiles et la lune qui les éclairaient . Pour redescendre je devais me forcer, basculer tête la première, mettre les bras le long de mon corps pour enfin tomber brutalement jusqu'à quelques mètres au dessus de l'Aveyron ."

Mais ce n’est que 5 ans plus tard qu’apprenant à la télévision que des parachutistes venaient de décoller d’une paroi des Alpes que je me lançais aussi dans l’aventure avec d’abord des voiles de saut (« Surfair », « Strato-Cloud »), puis mon premier parapente, une "Randonneuse" qui dépassait tout juste les deux de finesse !

Extrait d’une page du carnet de vol . J’avais dessiné André en train de plier sa voile au moment où j’atterrissais près de lui un soir d’automne au crépuscule, loin de toute zone habitée : nous n’étions en ce temps-là qu’une poignée dans la région à pratiquer le parapente, surtout en escalade et randonnée . (Extrait carnet de vols . Alain MARC 1986)

Je vous raconterai une autre fois cette exaltante époque où des Pyrénées aux Alpes, de la dune du Pilat à l’Aveyron, j’ai eu la chance de côtoyer des pionniers formidables et de partager avec eux les débuts de la passionnante aventure de l’arrivée du parapente dans le vol libre .

Pour aujourd’hui je me limite à vous offrir ces deux extraits de mon carnet de vol illustrés à l’aquarelle . Ils datent du milieu des années 80, lorsque nous avions la chance d’ouvrir des « premières » depuis toutes les hauteurs qui nous paraissaient dignes d’intérêt .

Inoubliable épopée !

Nous partions le parapente sur le dos, et plongions dans le vide sans savoir toujours où nous allions atterrir … Que d’émotions, (ici dans les Gorges du Tarn où nous n'avions pour seuls repaires d'atterrissage que les grèves étroites longeant son long ruban argenté), et que de souvenirs dans lesquels nous côtoyons des oiseaux aussi majestueux et beaux que les aigles et les vautours, qui parfois indifférents parfois curieux, croisaient notre trajectoire ou quelques instants nous accompagnaient … (Extrait carnet de vols . Alain MARC 1988)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Deborah @BeNoot 11/05/2010 09:39



Bonjour Alain-Marc, merci pour votre réponse.


Le Tibet est vraiment une destination sublime ! Le rêve... Je vais donc suivre vos récits avec attention !



Alain-Marc 11/05/2010 10:55



Merci Deborah, à bientôt,



Alain MARC



Deborah @BeNoot 07/05/2010 16:55



J'ai trouvé un carnet de voyage similaire :)


http://my.benoot.com/emde/le-mysterieux-voyage-355-book


 



Alain-Marc 08/05/2010 10:56



Oui effectivement très intéressant !


Cela est rassurant sur la condition humaine de voir que parfois plusieurs personnes qui ne se connaissent pas font ou pensent la même chose en même temps !


Cela veut dire que l'humanité, dans cette part, marche en même temps dans une même direction ...


J'ai tapé dans votre moteur de recherches "Tibet" . Il n'est pas encore dans vos destinations, mais c'est dommage j'aurais bien aimé voir ce que vous en disiez puisque nous nous y rendons pour un
superbe carnet de voyage l'an prochain !


Amitiés, à +,


Alain MARC



Danae 07/04/2010 19:08



Il paraitrait que la grotte Casteret est maintenant fermée ! J'ai eu la chance de la visiter avec mes filles petites ! J'adore la brêche de Roland, y suis allée plusieurs fois malgré le refuge
des sarradets souvent bien encombré. Voila quelque chose qui nous rapproche ! Bises Alain



Alain-Marc 08/04/2010 12:52



Ben il y a si longtemps que je n'y suis revenu que cela ne m'étonne guère ... C'est dommage de voir les choses ne pas rester comme on les a connues, car s'il y avait plus de respect elles
resteraient dans l'authenticité qui a fait la magie de leur découverte (je pense à "notre" Aven Noir qu'on a également dû fermer pour le protéger ...) .


Amitiés, à +,


Alain MARC



Danae 02/04/2010 18:02



Je te découvre peu à peu et j'en reste éberluée d'admiration. Ton blog est tout à fait à mon goût d'aventurière, car autrefois j'étais passionnée d'escalades, j'ai fait le sommet de la Meije, et
de grottes !



Alain-Marc 07/04/2010 18:45



Alors c'est super, j'ai vu c'est vrai un article très intéressant sur la grotte Casteret ! J'y suis passé juste à côté un jour où on revenait avec un cain de faire l'arrête Passet au Marboré, il
faisait un orage si violent que nous ne pensions qu'à une chose retrouver la Brêche de Roland et le refuge des Sarradets perdus dans les nuages !


Amitiés, à +,


Alain MARC



banque en ligne 29/09/2009 12:05


En voilà une manière artistique de présenter un sport de rêve.


Alain-Marc 03/10/2009 23:28


Merci, je pense que vous le pratiquez aussi ?


Elizabeth 03/08/2006 23:37

Expériences inoubliables consignées dans de très beaux carnets; c''est un régal, merci de nous les ouvrir.
Personnellement, je ne parlerai pas de chance. Tout cela ne vient pas tout seul; en fait, je pense que tu prends les choses en main et que tu te donnes les moyens de réaliser tes rêves. Bravo.

Alain-Marc 05/08/2006 19:03

Merci Elizabeth,
Depuis 55 ans maintenant (puisque mon père m'initia tout petit à cet art), l'aquarelle - et la chance c'est vrai d'être entouré de circonstances favorables pour la pratiquer sous toutes ses formes avec des aventures que l'on peu en toute honnêteté qualifier "d'extraordinaires" - , ont guidées mes pas ...  J'ai eu des périodes totalement engagées dans la quête d'une véritable maîtrise des différentes techniques de cet art (aquarelle en techniques "humides", en glacis à sec, mixtes, spontannée sur le motif, etc.), dans des formes d'expression allant de l'hyper-réalisme à l'abstraction totale, sur des supports de toutes sortes et des formats allant jusqu'à des feuilles de plusieurs mètres de côtés, d'approches d'autres techniques picturales très différentes, et j'ai eu des moments comme pour tout le monde de découragement et de grandes joies .
J'ai pu vivre des expériences hors du commun grâce à des rencontres et des situations qui ont marquées mon existence... Cela m'a amené à considèrer l'art (et la vie) sous différents aspects et à pouvoir m'exprimer de différentes façons sans être prisonnier d'une forme d'expression ou d'un style particulier . J'en remercie le Destin, car je peux aujourd'hui non seulement "prendre du recul" sans avoir à prouver quoi que ce soit, mais aussi transmettre ce que je connais avec la garantie d'une expérience vêcue assez large pour mériter la confiance que l'on peut m'accorder . Cela ne m'empêche pas de toujours vouloir être plus vrai, plus simple et plus juste dans ce que je fais, car essayer de toujours se dépasser donne une autre dimension à l'existence et tant que je vivrai je m'efforcerai d'aller en ce sens .
Alors merci pour tes petits mots d'encouragement ou de réactions, pour tous vos commentaires qui me prouvent qu'en faisant patager une toute petite once de ce vêcu je peux aussi queque part vous "accompagner" dans votre propre existence .

cocole 03/08/2006 08:39

j'imagine le petit garçon que tu étais, qui rêvait éveillé en voyant les hommes "voler!"c'est comme ça que se nourissent les passions.on comprends aisément que ce sujet t'inspire!et quelle chance de pouvoir assouvir cette passion!

Alain-Marc 03/08/2006 13:51

C'est vrai que c'est une grande chance que j'essaie de partager (au moins par le biais de la peinture et de l'écriture) quand je ne peux le faire directement (pour le vol libre j'ai été jusqu'à la préparation du monitorat de parapente), mais il y a des choix à faire et c'est la peinture qui a pris le dessus . Heureusement, car je n'aurais pas réalisé autant de pages de carnets et de motifs en rapport avec cette pratique et de bien d'autres choses si je m'y étais consacré entièrement !