De la route de l’aéroport au noble métier de garagiste… - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 23:49

De la route de l’aéroport au noble métier de garagiste…

Adeline et son papa sont revenus cette nuit chercher les valises à l’aéroport …

Mais une fois de plus elles n’y étaient pas .

Notre immobilisation commence à nous peser .

Mais autour de nous personne ne s’en fait : - bagages perdus, quoi de plus normal ? C’est si fréquent ici ! Et puis après tout nous ne sommes pas les seuls : plus de la moitié des voyageurs de l’avion que nous avions pris est dans le même cas .

- Affaires personnelles, batteries, pharmacie, médicaments en appoint pour la brousse ? … Et le foie gras, la bonne charcuterie aveyronnaise pour notre réveillon de Noël ? … Et tout le reste ?

- Aucune importance, on n’a pas besoin de tout cela ici ! On vit simplement, de tout, de rien, des fruits sauvages qui poussent toute l’année, de petits bouts de ficelle, de petits boulots quand il y en a …

17h 30 ce 23 décembre : pour oublier un peu les valises nous sommes en route pour le marché artisanal, « passionnant » nous disent Adeline et Florent .

18 h, artisanat imprévu pour commencer, nous visitons l’atelier du garagiste, (ou son garage en plein air si vous préférez) étape incontournable paraît-il dans les expériences africaines : pour un nid de poule de trop, sur la route nationale qui amène au marché artisanal, un slalom mal négocié au milieu des trous parsemant la chaussée, (où chaque conducteur s’évertue à éviter ces multiples obstacles ce qui amène parfois à se croiser à contresens au milieu d’une belle pagaille), le pot d’échappement de la voiture rouge a littéralement explosé !

Réparation éclair, en quelques minutes il est ressoudé par un mécano de l’impossible, avec la virtuosité d’un illusionniste . Je revois encore l’apprenti tenant dans chaque main (tout juste isolées d’un chiffon) les fils électriques du poste à souder et du secteur (descendant directement du pylône) pour les faire se chevaucher et envoyer le courant au poste de soudure dans un crépitement d’étincelles aussi impressionnantes que celles de la soudure elle-même !

… Et un deuxième ouvrier en train de prendre sa douche à grande eau, à deux pas de là derrière des tôles, j’en frissonne encore !

Quant au garagiste, couché sous la voiture sans le moindre masque ni lunettes de protection, il disparaît sous sa propre gerbe d’étincelles comme un « toro de fuego » à la féria de Bayonne .

Quel mérite d’exercer une telle profession dans le dénuement total !

Tout cela à l’heure des moustiques, vous savez, celle du palu où il vaut mieux être derrière sa moustiquaire qu’en short, tête et bras nus en train de regarder ces rois de la mécanique s’activer sur notre pauvre automobile pendant que la nuit tombe et que nous combattons le moustique qui nous attaque sans répit de toute part : - et dire que tous les produits « anti-moustiques » sont dans les valises !

Aussi la visite du marché s’arrêtera là : pas le temps ni le courage de mettre des couleurs à mon croquis, sitôt la voiture réparée, retour immédiat à la maison !

En souvenir, quelques photos des professions de l’automobile :

Atelier de garagiste

Marchand de pneus 

Pompiste

Partager cet article

Repost0

commentaires

cristine 12/02/2007 18:11

Encore moi par ici... je me tiens aux conseils mais je crois que j'ai un peu de mal... j'ai mis la suite en ligne . Mais l'impression en regardant tes aquarelles et celles de tes ami(e)s que je force quelquepart un peu de trop... peut -etre je veux un peu beaucoup de détails.. enfin je ne sais pas...
un bon stage en votre compagnie peut-etre ??? UN REVE...
je te souhaite une trés bonne soirée.
BisesCristine

cristine 12/02/2007 08:37

Merci beaucoup Alain-Marc pour tes conseils qui vont bien me servir.Je vais essayer de mettre tout en oeuvre pour avoir un résultat du mieux que je pourrais... on verra cela.. Je te souhaite une trés bonne journée.bises.Cristine

cristine 11/02/2007 17:51

Super... les photos et le croquis.
Si tu passes par ici ... j\\\'ai un peu besoin de l\\\'avis d\\\'un professionnel sur l\\\'aquarelle que je suis en train de réaliser.. je voudrais qu\\\'elle soit parfaite (c\\\'est pour un cadeau). J\\\'ai pour la premiere fois mis en ligne les premieres étapes et je demande un avis pour savoir si il n\\\'y as pas quelque chose qui cloche !!! A force d\\\'avoir le nez dessus on ne voit plus rien....
merci beaucoup d\\\'avance.
bisous et bonne fin de wkend.Cristine

Alain-Marc 11/02/2007 23:16

Je viens voir ça, Christine !

cocole 11/02/2007 17:40

il est génial ce croquis de garage!!!tout à fait improvisé comme beaucoup de choses de ce voyage apparemment!!les photos sont trés parlantes aussi! mais je préfère le croquis!bon dimanche

Alain-Marc 11/02/2007 23:14

Ah, Cocole, si j'avais pu dessiner tout ce que j'ai vu !
Heureusement les photos sont venues secourir mon manque de rapidité picturale, mais je compte bien m'améliorer pour tout faire entrer à l'avenir dans le carnet ...

amarula 11/02/2007 16:42

Je retrouve sur votre espace toute l'Afrique que j'aime.
Et  j'aime l'Afrique plus que tout au monde.

Alain-Marc 11/02/2007 23:06

Tu as raison, Amarula, si on "dépasse" certaines choses parfois pénibles quand on ne connaît pas, au bout du compte on se régale en Afrique !

Elizabeth 11/02/2007 12:33

Dans ces pays qui ont peu ou pas de moyens,les gens  sont inventifs et astucieux, ils s'en sortent grâce au système D, sans attendre les bip-bip d'une quelconque machine électronique. Mais, décidément, quelle accumulation de déconvenues! Bon dimanche (avec vent et pluie, ici, dans le Berry!).

Alain-Marc 11/02/2007 23:04

Le dimanche s'est passé à travailler comme souvent, et je prends les réponses aux commentaires avec cette journée de retard ...
Tu verras, on n'était pas au bout des expériences douces-amères, mais ça laisse de tels formidables souvenirs par la suite, que finalement ça vaut le coup de les vivre !

josiane 11/02/2007 01:11

quand je pense aux normes de sécurité qui sont imposées chez nous dans la carrosserie !et toujours pas les valises...

Alain-Marc 11/02/2007 23:02

Oui, c'est vrai : incroyable mais vrai et on a été témoins d'un grand nombre de choses de ce genre, quelquefois si cocasses que nous étions "éberlués" au point de ne même pas penser à sortir les appareils à photos ! ... Quant aux valises, tu vas en savoir plus dans les prochains articles (à suivre, ça vaut le coup) .