- Où es-tu Sakura? - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 19:05

Je ne veux pas revenir vers l’Extrême Orient et notre rencontre avec les H’Mong Fleuris des montagnes du nord Vietnam sans évoquer Sakura («Fleur de cerisier»), jeune et jolie Tokyoïte née à Naha, amoureuse de la région de Takahagi sur la côte nord-est où elle se rendait souvent, entité symbolique, inspiratrice créative empruntée à mon imaginaire, …mais à peine seulement !

Elle est liée (et à travers elle tout le peuple japonais) à une partie de mon être comme le sont pour nous tous ces inconnus aujourd’hui en souffrance au Pays du Soleil Levant auxquels nous ne pouvons que penser, que nous ne devons abandonner ne serait-ce que par la force de notre pensée .

Je ne peux vous dire plus de Sakura, mais elle restera en éternelle beauté liée à tout jamais en cette période de l’année aux chemins du hanami venu comme elle de l’archipel d’Okinawa, autant qu’à une importante période de ma vie .

Elle était pour moi comme un Somei Yoshino dans son kimono de soie blanche brodée de fleurs au rose pâle évanescent.

Mais c’est dans la blancheur de sa nudité fragile à l’image de la vie que j’aimais le plus Sakura… «Sakura» sur fond de forêts et montagnes nipponnes, un etegami sur papier de riz peint il y a déjà si longtemps (en 1984) mais que je n’ai jamais envoyé à qui que ce soit comme carte postale parce qu’il n’appartenait qu’à ma mémoire . D’ailleurs il était trop grand, et j’ai préféré ne pas le terminer avec l’ajout d’un texte qui aurait pu le dénaturer … 

Où es-tu Sakura ?

Le vent pousse vers la mer

L’exhalaison des fleurs

Blanches et roses

Avec l’exosmose

De terribles radiations …

À travers la neige qui tombe

Sur le silence des îles du nord

Et sur le vide immense

Qui a remplacé la ville,

Qui a remplacé le port,

Je recherche ton visage

À l’infinie douceur…

Tu me disais

Accepter la singulière Iphigénie

D’une nature pouvant

Sans aucune mesure

Décimer autant

Les enfants de ton pays

Que tout étranger

Venu en ta Tauride

Essayer de te conquérir.

Je découvrais alors

Ton regard perdu

À la seule pensée

De l’orgueil démesuré

Des hommes qui croient

Maîtriser le monde

En manipulant

Les forces de l’atome,

En imposant

À leurs semblables

Le dictat insensé

De leur unique pensée .

Tu fredonnais la musique inoubliable

De la venue du hanami

Cette métaphore de la vie

À la fois lumineuse et belle

Mais aussi fragile et éphémère

Qu’une floraison de cerisiers.

Ainsi dans tes yeux

Je voyais perler

Des larmes de cristal

Aux reflets indescriptibles

De pétales roses et blancs

Se mêlant aux flocons de la neige,

Qui dispersaient dans ma mémoire

Un grand chiru silencieux

Et déchirant…

- Où es-tu Sakura ?  

  Cerisiers en fleurs

Cerisiers en fleurs, aquarelle 50 x 65 cm réalisée en 1985 pour la Foire d’Art Contemporain de Tokyo…

<
Plus que jamais la perception musicale qui me parait le mieux évoquer Sakura est la remarquable musique du compositeur Kenji Kawai écrite pour le film d’animation japonais Innocence sorti en 2004 (qui est si ce n'est une suite, tout au moins une variation sur le thème de Ghost in the Shell sorti en 1995 ). 

Innocence débute par une citation : «Si nos dieux et nos espoirs ne sont rien d'autre que des phénomènes scientifiques, alors notre amour est également scientifique.» - l'Ève Future de Auguste de Villiers de l'Isle-Adam (1886).

Ce film apparaît plus sombre, plus épiméthéen et plus désenchanté vis à vis des promesses prométhéennes de la technique ou de l'évolution de la conscience qu'avait suscité son illustre prédécesseur, Ghost in the Shell… Innocence faisait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2004.

Hiver au Mont FujiDans une expression très différente «Hiver au Mont Fuji» est une petite aquarelle réalisée en 1985 sur fond texturé qui fait partie d'émotions créatives liées aux souvenirs «forts» de cette époque des salons d’Osaka et de Tokyo … 

C’est en 1984 que je fus invité par l’association «Bilan de l’Art Contemporain» à exposer mon travail d’aquarelliste à Osaka au «Festival International Paris - Osaka» . J’y exposais par le biais de l’association quelques-unes de mes plus représentatives aquarelles grand format .

Cette époque fut remplie de coïncidences extraordinaires ; je m’intéressais  à cause de cela pour la première fois avec autant de passion à l’Extrême Orient et à ses principales cultures .

J’ai «rencontré» Sakura à ce moment-là . Je ne le savais pas encore, mais 15 ans plus tard je devais la retrouver à Hong-Kong au cours d’une exposition singulière dont très certainement un jour, je vous reparlerai, à travers de nouveaux mythes, légendes et traditions proches de ceux liés à Sakura …

C’est en tout cas grâce à l'exposition d’Osaka que mon travail fut apprécié de collectionneurs japonais et que je fus invité de la même façon l’année suivante à participer à la Foire d’Art Contemporain de Tokyo .

J’ai depuis longtemps abandonné ma participation à ce genre de salon car la reconnaissance est aussi éphémère que l’illusoire prétention de penser laisser à l’histoire une trace de son art, alors que tant d’artistes majeurs malgré toute la puissance médiatique du monde dans lequel nous vivons ne seront jamais connus ni reconnus … 

Expo Osaka, Alain MARC 1984

Visiteurs devant mon travail à Osaka . L’attrait pour l’art occidental a toujours été très vif en Extrême Orient …

Expo Tokyo, Alain MARC 1985

L’année suivante à Tokyo pendant l’inauguration de la Foire d’Art Contemporain. Une photo parmi tant d’autres .

Ces fragiles documents font partie des souvenirs solidement ancrés dans la mémoire de tout artiste qui a un jour où l’autre choisi d’emprunter certains chemins. Mais ils ne sont qu’un témoignage pour dire que tout est aussi éphémère et illusoire que la prétention d’un rêve humain …

Ajout de ce matin 18-03-2011, pour agir concrètement : outre la Croix Rouge Française à laquelle on peut faire un don ponctuel pour aider le Japon, j'ai entendu ce matin également sur radio Monte-Carlo dans l'émission de Jean-Jacques BOURDIN "Bourdin and Co" l'intervention de Monsieur David MARTIN, Directeur Général des Éditions SUDARENES, qui lance une généreuse opération de solidarité en faveur des sinistrés du séisme japonais : il offre sur la vente du livre "Sakura, les fleurs de l'éphémère" (je vous assure que je ne connaissais pas l'existence de cet ouvrage lorsque j'ai écrit cet article) 10 € par livre vendu (le livre vaut 20 €) . Une occasion unique de découvrir un beau livre et son auteur (Brigitte Lascombe), de s'approprier une émouvante histoire romantique, tout en faisant une bonne action .

Pour en savoir plus et agir, cliquez ici .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chris-Tian Vidal ( Chatterie familiale ). 15/04/2011 13:16



Billet intime et très dense. Dans ta mémoire vit Sakura. Une vie dense et riche que la tienne chez Ami. Beaucoup d'émotion à la lecture de ton billet.



Alain-Marc 04/05/2011 18:54



Merci Chris-Tian, je te réponds de retour d'un nouveau voyage... Et t'envoie mes amitiés,


AM



homme.crayon 24/03/2011 19:36



quelle bouffée d'oxygène en visitant ton chez toi voyageur @+



Alain-Marc 24/03/2011 22:12



Très sympa ce que tu fais aussi, j'aime beaucoup !


AM



danae 23/03/2011 10:17



Cher Alain, j'ai relayé ton poème si humaniste et je suis heureuse de te dire combien il a touché nombre de visiteurs et ils ont été nombreux hier puisqu'ils étaient près de 800 à le lire. Si
cela pouvait faire réfléchir nos politiques sur la conduite à tenir devant le nucléaire ... Je te remercie et je te souhaite une très belle année voyageuse et artistique. Bises



Alain-Marc 23/03/2011 20:53



Merci Danae .


Avec notre pensée déjà, nous faisons ce que nous pouvons, mais réfléchissons avec le plus d'objectivité possible à ce que nous allons transmettre à nos descendants ...


Grosses bises Danae,


AM



cocole 22/03/2011 08:16



Tes mots, tes peintures sont vraiment touchants, beaux, déchirants en ces moments de souffrance et de désarroi...


merci



Alain-Marc 23/03/2011 20:48



Merci pour ton passage Cocole,



faby 20/03/2011 19:42



merci Alain pour ce témoignage,je viens de commander le livre ,une goutte d eau !!quelle peine pour moi de decouvrir ce désastre qui atteint ce peuple d une dignité si grande ,amoureuse que je
suis de l asie cela me touche d autant plus meme si ce genre de catastrophe ne devrait jamais arrivée.amis d asie je suis de tout coeur avec vous



Alain-Marc 20/03/2011 21:13



Merci pour eux tous Faby !


Ce sont des millards de gouttes d'eau qui font les grandes rivières, ne l'oublie pas !


Grosses bises,


AM



Petit Nuage 20/03/2011 16:46



Bonjour Alain,  tu ne vas pas me croire si je t'écris que "J'ai vu Sakura pour la première fois à Tokyo en 1984; Dix ans après, je l'ai revu en France; Et en ce moment Sakura est chez
moi, sur mon petit nuage"! 


Merci d'avoir partager tes belles oeuvres, l'article me touche beaucoup!


 



Alain-Marc 20/03/2011 21:11



Mais si je te crois, car tu sais pour moi "impossible" n'existe pas ! ... En tout cas nous, il n'est pas impossible qu'on se retrouve dans 10 ans je ne sais où, soit par hasard, soit en nous
étant tout simplement bien mis d'accord avant, soit à travers de nombreux points communs qui nous rapprocheront à nouveau .


Grosses bises Petit Nuage, à bientôt (et pas dans 10 ans ?)


AM



Valérie 20/03/2011 14:21



Bonjour Alain,


Je ne vous connais pas mais ai été guidée jusqu'à vous par le message d'une amie sur facebook.


Laissez-moi seulement vous exprimer ma gratitude pour être la voix que nous ne pouvons pas faire sortir de nous-même, et la main par laquelle toute beauté de ce monde est révélée.


En union de prière pour ce peuple meurtri mais si courageux, et demeurant dans l'Espérance :


La lumière ne supprime pas les ténèbres, mais elle les humanise.


A nous de la transmettre!


Valérie



Alain-Marc 20/03/2011 21:05



Mervi Valérie,


Vos mots touchants s'ajoutent au mouvement et ils y participent aussi !


... Car la lumière est comme le feu : elle n'existent pas seulement par ceux qui l'initient, mais aussi par ceux qui les transmettent et l'entretiennent .


Amitiés,
AM



pascale boulon 20/03/2011 08:32



très émouvant et ton aquarelle du mont fuji!  



Alain-Marc 20/03/2011 12:07



Merci Pascale,


AM



grain 19/03/2011 17:22



J'ai suivi le lien chez Eva et je te remercie pour ces mots qui disent si bien notre peine et notre admiration pour ce peuple si gravement touché.Je leur souhaite un bel hanami chargé de tous les
espoirs du monde pour cette fin de mars.



Alain-Marc 20/03/2011 09:27



Merci pour eux Grain, on est nombreux à s'associer à cette peine ...


AM



danae 19/03/2011 11:24



Ce que tu écris là est émouvant et si bien dit , entre la délicatesse des fleurs de cerisiers qui expriment la vie et les radiations nucléaires qui apportent la mort. Merci pour ce si beau poème
que j'aimerais retranscrire sur mon blog si tu me le permettais. Bises Alain



Alain-Marc 20/03/2011 10:38



Mais bien sur Danae, aucun problème !


S'il peut être repris souvent cela ne peut que participer au mouvement de fraternité dans lequel il s'inscrit ...


AM



Armide 19/03/2011 00:49



C'est à Eva que je dois le plaisir et l'émotion de découvrir votre billet. Je suis décontenancée par l'attitude très digne des Japonais qui se promettent dores et déjà d'aller de l'avant. Je
salue bien bas leur courage et leur stoïcisme. Ce sont des gens de grande classe. 


C'est avec plasir de les découvrir un peu plus que je ferai l'acquisitin du livre dont vous nous parlez. 



Alain-Marc 20/03/2011 10:12



Oui, Armide, un beau peuple ... Fraternité : toute l'aide que nous pourrons leur apporter sera déjà cela !


AM



Jackie 18/03/2011 21:51



Un très bel hommage plein de délicatesse.


Merci Alain


Bises



Alain-Marc 20/03/2011 10:07



Merci Jackie, à bientôt,


AM



lila 18/03/2011 18:12



J'ai depuis notre rencontre virtuelle, admiré ton travail et tes idées hors du commun, je viens de lire avec beaucoup d'émotion ce poème dédié au peuple japonais après ce désastre qui les a
frappé.


Quelle tristesse et quelle émotion qui me submergent chaque jour à la vue de ces terribles images. Tu as su trouver les mots pour un bel hommage.


Chapeau l'artiste et...grosses bises



Alain-Marc 20/03/2011 09:49



Merci Lila, nous ne sommes pas grand chose et personne n'est à l'abri de drames d'une telle envergure ... La solidarité est sans aucun doute l'une des plus grandes valeurs de la nature humaine .


AM



BANCO 18/03/2011 15:34



Cher Alain c'est avec une grande émotion que je viens de lire votre Sakura. Grands et majestueux souvenirs d'un artiste avec un pays. Votre poésie est celle du coeur. Je vous remercie de m'avoir
fait connaître cela. Gardons l'espoir d'un immense Sakura pour ce Japon amoureux de la nature et respectueux de l'harmonie.



Alain-Marc 18/03/2011 18:00



Merci Banco, espérons-le de tout coeur !


AM



junguilin 18/03/2011 15:20



Tu n'as pas fini de te dévoiler, Alain, et de nous étonner... Bravo pour tout... Bises



Alain-Marc 18/03/2011 15:45



Bises à Toi Jacqueline, nous avons tous de vastes clairières dans les forêts la mémoire pour y édifier les campements du partage et de l'amitié ...


AM



Feuille 18/03/2011 14:32



Un poème émouvant et poignant entouré de tous ces souvenirs qui restent vivants quoiqu'il arrive. Nous sommes tous en deuil aujourd'hui de ces milliers d'êtres humains décimés, de cet espace de
la planète où la mort a sévit  et rodera encore très très longtemps. Nous errons chacun dans notre archipel en quète de sens. En trouver un passe sans doute dans l'aide que nous pouvons
apporter, dans nos pensées qui se croisent. N'oublions jamais que la vie garde ses éclats de lumière à partager.



Alain-Marc 18/03/2011 15:36



... Et il faut toujours se battre pour qu'ils soient beaux et les plus durables possible !


AM



Monic 18/03/2011 09:55



J'ai beaucoup d'admiration et de respect pour la dignité et le courage du peuple Japonnais devant ces terribles épreuves. Les mots me manquent pour exprimer mon partage dans cette tristesse et
notre impuissance devant une telle catastrophe. Mes pensées vont simplement aux milliers de victimes de ce séisme, et de cette terrible vague, ainsi qu'à leurs familles et leurs amis. Bien
amicalement. Monique



Alain-Marc 18/03/2011 10:22



Mais ton partage est là Monique, et en attendant de faire mieux nos pensées fortes et unies qui s'envolent vers eux sont déjà des missives immatérielles de notre présence mentale et de notre
soutien ...


Amitiés,


AM



pierre 18/03/2011 09:51



Tes mots sont l'écho des nôtres dits avec tellement de pudeur et de douceur qu'ils résonnent, effectivement, comme une prière. Merci Marc d'exprimer ce que nous ressentons tous pour ces hommes et
femmes si dignes dans la souffrance.


Maryse



Alain-Marc 18/03/2011 10:17



Merci à toi Maryse de t'y associer,


Grosses bises,


AM



jacline L 18/03/2011 09:41



Quel bel hommage ! tout en délicatesse, mais combien profond. 


J'admire autant ta plume que ton pinceau 


Bises et à bientôt Alain 


Jacqueline



Alain-Marc 18/03/2011 10:17



Merci Jacline, tu sais, je réfléchis à une solution pour être "plus actif" ...


Grosses bises,


AM



Dominique BAUMONT 18/03/2011 07:15



Très bel hommage Alain, plein de délicatesse et de douceur. Tendrement émouvant et sensible. As-tu depuis, des nouvelles ? Amitiés et bonne journée à toi. Dominique



Alain-Marc 18/03/2011 09:54



Non, Dominique, je n'ai plus de nouvelles et à ma façon je prie pour elle, pour elles, pour eux, pour eux tous, là-bas au Japon et ailleurs dans le monde pour celles et ceux qui se penseraient
oubliés ...


De même je n'ai plus de nouvelles non plus de Fati du désert qui vivait (vit toujours ? - car je crains le pire pour elle et j'ai de nombreuses raisons d'être
inquiet), là-bas dans le Grand Sud, non loin de la frontière algérienne .


Le monde vit de terribles convulsions : les problèmes de conscience, les notions de liberté, le repositionnement de l'être humain dans le monde où il vit reviennent à la surface avec des
dimensions planétaires ...


Il est important aujourd'hui de se donner les moyens de réfléchir et d'agir pour l'avenir des générations futures, avec le plus possible de lucidité .


Amitiés,


AM



Nadege M. 18/03/2011 02:52



Bjr Alain-marc et merci de ta visite et compliment.


Bon Vendredi et Très bon Week-end.



Alain-Marc 18/03/2011 09:29



Très bon week-end Nadège !


AM



eva 17/03/2011 23:21



un billet très beau et très émouvant d'un bout à l'autre, à un moment où beaucoup de mes camarades de blogs, découragés et peinés par les évènements politiques et l'actualité tellurique,
renoncent à écrire quoi que ce soit. Merci Alain, merci pour ce soir, demain sera un autre jour, sera-t-il pire que cette maudite semaine ? Je t'embrasse pour la beauté de ta plume et de ton art,
toujours vivants.



Alain-Marc 18/03/2011 00:13



Je ne pouvais rester indifférent devant un tel drame (et ce n'est pas le seul tant le monde est meurtri !) ... Je pense qu'écrire et se souvenir est aussi une façon d'agir, et une pensée
compatissante et partagée même si ce n'est qu'une pensée peut ressembler à quelque chose comme un début de réflexion, ou peut-être une sorte de prière ... On ne peut porter son regard sur le
monde sans en voir les blessures qui même si nous sommes à l'abri ne peuvent que nous blesser aussi . Aujourd'hui nous sommes tous japonais, quels moyens que nous ayons, nous devons les aider !


Grosses bises Eva,


AM