Aquarelliste et peintre voyageur - En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

8 octobre 2019 2 08 /10 /octobre /2019 13:36
En regardant vers les sommets.
Pour un voyage en montagne, et un retour sur nos valeurs à protéger...

"La question que je me pose, aujourd’hui, dans ce monde où les mots ne veulent plus dire la même chose, où les images se perdent dans la multitude des apparences et du paraître au détriment de l’être, je la repose par ces photos, et des aquarelles que je peignais quand tu es parti, en souhaitant te rendre hommage à toi, Jean-Sébastien, notre fils, à travers ces quelques mots..."

Pour lire la suite de l'article sur mon blog principal, il vous suffit de cliquer ici, ou sur la photo ci-dessus.

Partager cet article

Repost0
20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 19:08

Le voici publié, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous pour l'ouvrir dans mon blog principal : Françoise ROBERT, après celui d'Alentejo, partage avec vous son carnet de voyage aquarelle réalisé lors du dernier stage que j'ai eu le plaisir d'animer en Aragon en septembre dernier !

Carnet de voyage en Aragon de Françoise ROBERT
Cliquez sur l'image ci-dessus pour ouvrir dans une nouvelle page le carnet de voyage de Françoise ROBERT !

 

Partager cet article

Repost0
6 juin 2019 4 06 /06 /juin /2019 22:36

Si l’on considère l’origine étymologique du mot « sculpture » qui vient du latin « sculpere », on pense aussitôt au dépouillement du bloc initial (de pierre, de glaise), pour laisser paraître ce qui, d’ébauche va devenir œuvre, matière transmutée sous les mains et par la pensée de l’artiste, pour prendre corps, et par la forme, le volume, l’occupation de l’espace, s’animer de la puissance invisible de sa propre vie, défiant le temps en survivant à son créateur.

C’est comme si l’esprit de son identité particulière, qu’elle soit de bois, d’albâtre, de marbre, d’acier, de verre, ou de tout autre matériau, la projetait dans l’intemporalité d’une existence en apparence figée, mais pourtant si vivante par l’émotion qu’elle provoque chez celle ou celui qui « voit » en elle le mystère envoûtant que le sculpteur a su lui insuffler.

- Alors, essayer de définir ce qui se cache derrière la beauté sublimée de la matière, n’est-ce pas percevoir déjà ce que l’on pourrait considérer comme le reflet d’une âme ?

C’est ainsi que je ne peux détacher de ma pensée les œuvres occupant l’espace de ma mémoire, comme celles qui frappèrent mon enfance, telle la « Victoire de Samothrace » en haut de son grand escalier, ou « la Vénus de Milo »,  que je découvrais accompagné par mon père au Musée du Louvre, ou bien plus tard, lorsque je pris conscience de l’héritage qu’il nous léguait à travers son propre univers fait de fer et du feu de sa forge, lorsqu’il donnait à ses personnages toute l’humanité qui allait en son temps porter son message très loin du petit village où il vivait.

Depuis ces instants précieux, au cœur même de la nature, lorsque celle-ci nous offre quelque racine décharnée, une roche remarquable modelée par les millénaires et les intempéries, un arbre tourmenté à la forme singulière, un bois flotté poli par les vagues sur les galets, je ne peux m’empêcher d’établir un parallèle entre l’étonnante beauté de la nature dont un élément s’empare de l’espace comme une sculpture, et l’œuvre née des mains d’un artiste génial, sous ses coups de marteau, l’emprise du burin, sa persévérance, son talent et ses ciseaux...

Car ce qui les réunit, par-delà leurs si différentes sources, c’est la puissance de la vie et le mystère de la création : l’une naturelle, fruit du hasard et de l’écoulement du temps qui a modelé ses éléments sans une conscience particulière qui nous soit perceptible, l’autre née de la réflexion, de la volonté, et de la virtuosité humaine, fruit du génie d’un être conscient de son propre amoindrissement, nous livrant une œuvre apte à prolonger sa pensée et à l’éterniser dans la matière qu’il a transformée.

Cette dernière forme de création se distinguant de celles livrées par la nature à cause de son fondement spécifiquement humain (que l’on perçoive ou non la présence d’une âme en ses réalisations), c’est la force de la pensée d’un artiste qui en est l’origine, qui donne tout son sens à la beauté des œuvres d’art !

Ce pourrait être une sculpture née de l’imagination débordante de quelque créateur contemporain, mais ce sont des concrétions d’aragonite blanche de la rivière souterraine de Malaval, qui dorment au fond de cette magnifique grotte depuis la nuit des temps (avec l’aimable autorisation du propriétaire de la cavité).

Partager cet article

Repost0
11 mai 2019 6 11 /05 /mai /2019 22:08

C’était sur mon stand à Lourmarin, avec un totem en techniques mixtes inspiré par Rejean (le sympathique indien naskapi rencontré lors de mon voyage au Québec). Cette peinture sera bientôt en perception mixte (passionnante technique dont je vous reparlerai plus tard). Pour l’instant, elle se « contente » de changer de couleur suivant la lumière et selon l’emplacement d’où on la voit, ce qui n’est déjà pas si mal comme premier résultat dans le champ de mes recherches .

Je reviendrai plus tard sur ces travaux qui modifieront complètement notre rapport à l’art (et pas seulement) à l’avenir, sachez pour l’instant qu’ils me prennent tout mon temps, d’où la raison du peu de nouvelles que je vous donne...

La curiosité suscitée par mes recherches provoquait aussi parfois un embouteillage dans l’allée, conséquence bien logique de l’engouement du public pour cette nouvelle dimension apportée aussi bien à la peinture qu’au support papier, mais revenons aux carnets de voyage aquarelle à présent :

«Entre littoral et Corbières» Alain MARC - Carnet 21 x 29,7 cm papier grain fin 280 gr

Aujourd'hui, Lourmarin est déjà loin et je vous invite à vous projetter maintenant avec moi dans les magnifiques paysages de la côte Vermeille, en pays catalan et châteaux cathares où nous serons en stage quelques jours après celui de Provence qui aura lieu très bientôt. Regardez bien ci-dessous la courte vidéo que j’ai réalisée spécialement pour vous : elle devrait vous donner envie de vous évader du 23 au 29 juin prochain, et de venir me rejoindre avec le groupe du stage d’aquarelle de voyage « Aquarelle en pays catalan et châteaux cathares » que j’aurai le plaisir d’animer à partir d’une super résidence de vacances du sud de Perpignan.

Alors, si l’aventure vous tente écrivez-moi vite pour m’en demander les renseignements, il ne m’y reste que 2 ou 3 places, peut-être l’une d’entre elles est pour vous ?

Partager cet article

Repost0
3 avril 2019 3 03 /04 /avril /2019 18:53

C'est avec plaisir que je vous retrouve après mille aventures picturales, aquarellées (et davantage si vous me suivez, souvenez-vous de "La parabole de Liaucous") !
En ce début d'avril, parce que nous sortons de l’hiver pour nous projeter dans le printemps, voici un dernier regard vers de merveilleux paysages enneigés et de super moments partagés, avec un petit résumé des stages « Aquarelle et ambiances de neige » qui viennent de se terminer en Jura oriental.
Vous le découvrirez avec d'autres aquarelles et une petite vidéo de 2 minutes seulement, dans le dernier billet de mon blog principal, le journal de mon site https://alain-marc.fr (inscrivez-vous à sa newsletter en bas de page, vous recevrez les futurs billets en entier au moment même de leur parution !).
J'en profite aussi pour vous dire "à bientôt" pour notre prochaine rencontre au festival de Lourmain et lors des futures destinations du printemps et de l'été, sans compter toutes les autres surprises que je vous ai préparées, et que vous découvrirez avec les billets à venir de mon site principal !
Alain MARC

Partager cet article

Repost0
9 février 2019 6 09 /02 /février /2019 14:51

Aquarelle extraite des travaux réalisés sur le motif lors de l'exploration du gouffre de l'Aven Noir (Voir "L'Aven aux Merveilles" et en suivant la saga de cette aventure sur mon ancien blog en cliquant ici)

La magie de l’envol

C’est le tire que j’ai donné à la courte vidéo du 4e épisode de « La parabole de Liaucous », que vous trouverez en bas de l’article au même intitulé.

Si la vidéo (que je vous invite à visionner si vous voulez comprendre le prochain et dernier épisode) est très courte, l’article par contre vous demandera du temps (pour les voir, c'est ici).

Soit vous êtes pressée (e) et alors ne le lisez pas (ce qui ne vous apportera rien), soit vous décidez d’accorder un peu de temps et de réflexion à un partage qui peut participer à votre positionnement artistique (et même à une réflexion sur votre démarche si vous exposez vos créations).

Alors bon visionnage et peut-être bonne lecture !

Partager cet article

Repost0
2 février 2019 6 02 /02 /février /2019 22:34

 

Nous reviendrons plus tard à notre jolie randonnée de la « parabole de Liaucous », mais voici pour le moment, à l’occasion du lancement de mes prochains stages « aquarelle et ambiances de neige », la publication d’une petite  démo-minute  aquarelle où nous réalisons une cabane enneigée :

 

 

C’est un exercice rapide et amusant pourvu qu’on en connaisse « les petits secrets », l’un des touts premiers réalisés lors des prochains stages « Aquarelle et ambiances de neige » que j’animerai début mars en Jura oriental, où il reste des places, et où vous pouvez encore vous inscrire (des sortes de cours particuliers, vu le nombre de stagiaires qui y participent) !

Il vous suffit pour cela de m’en demander les conditions en cliquant sur le bouton ci-dessous :

 

 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2019 2 08 /01 /janvier /2019 13:52
Nous projeter dans le futur de 2019 à la lumière des enseignements de 2018, c'est faire des constats, remettre en question des tas de choses comme l'utilité d'une expression artistique si elle n'a aucun intérêt véritablement novateur, c'est se jeter à corps perdu dans la bataille de l'art, de la vie, et de la défense de ses valeurs avec un farouche acharnement et une détermination sans faille, avec assez d'énergie pour en redonner à tous (comme dans la randonnée de cette première vidéo de l'année, qui résume bien plus que le début d'une simple randonnée) !
- Que vous apprendra la « Parabole de Liaucous » pour mieux traverser 2019, pour tirer enseignements de toutes choses, pour vous projeter dans la nouvelle année avec un dynamisme à toute épreuve ?
C’est ce que je vous propose de découvrir lors du début d’une réflexion sur l’intérêt (ou non) de l’aquarelle « témoignage » (ou du carnet de voyage), et d'un rapide regard rétrospectif sur 2018 tout en m’accompagnant avec quelques camarades à l'occasion d’une singulière randonnée de la Saint-Sylvestre, entre symboles et interrogations.
Si je vous laisse temporairement en haut de la première difficulté dans l’ascension d’une falaise à la fin de ce premier épisode, je ne vous en souhaite pas moins une très bonne année 2019 : qu’elle vous soit douce, agréable, pleine de réussite, heureuse et profitable !
 
Alain MARC

P.S. : Pour la vidéo, c’est Thomas qui utilise la première « action-cam » et je l’en remercie vivement, quant à la seconde elle est avec moi (généralement fixée à mon casque). Merci également à Sébastien et à Max les deux autres acteurs de cette belle randonnée.

* Concernant les « expériences » que j’évoque plus haut, je vous renvoie aux pages déjà publiées ici, , ou .

 
P.S. : Pour celles et ceux d’entrevous qui sont concernés (es), ne vous inquiétez pas si je tarde à répondre à vos sympathiques vœux de Nouvel An, à vos demandes d’informations concernant les stages, commandes de livres et de cours condensés, car en ce début d’année vous êtes des centaines que je veux satisfaire et remercier, sachez bien que je ne vous oublie pas, je le fais simplement petit à petit !

 

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2018 1 31 /12 /décembre /2018 12:19

Mes meilleurs vœux 2019, dans l'ambiance des stages aquarelle et neige

du Jura Oriental,
en attendant "La parabole de Liaucous"...

via GIPHY

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2018 1 03 /12 /décembre /2018 18:24

Pour terminer cette année avec une belle exposition, je vous propose la découverte d’œuvres inédites de JEAN MARC à l'occasion du vernissage ce 14 décembre à la Galerie Foch de Rodez, de la dernière présentation 2018 de son œuvre, organisée à l’occasion de la dixième année de sa disparition.

C'est qu’au delà de l’intérêt et de la rareté de ces sculptures (dont certaines n’étaient jamais sorties de son atelier), c’est le regard de JEAN MARC sur la société, sur la nature humaine et sur l’existence, qui pouvait le mieux s’accorder avec la dimension symbolique de cette fin d’année, en affirmant le message d’espoir que tout être traversant difficultés ou souffrances peut recevoir de la vie, raison du titre « JEAN MARC Forgeron de la vie » donné à l’exposition.

Car JEAN MARC (qui avait en 1971 gravé la médaille d’or décernée à William Mac Bride par l’Institut de la vie sous l’égide du professeur Maurice MAROIS pour sa protection et sa défense de la vie), par son sens de l’observation, sa lumineuse réflexion sur l’âme humaine, et son implication d’artiste visionnaire des « possibles » de l’humanité, nous dit la capacité de l’individu à se dépasser, se transcender, pour redonner à la vie la dimension de sa grandeur, de sa force, de sa beauté.

« Petit buste » (Fer forgé polychrome H = 65 cm)

Cette sculpture appartient à celles de la dernière période de JEAN MARC où il cherchait à exprimer le plus de choses possibles avec les moyens plastiques les plus limités utilisant le fer. Ainsi, à la manière de certains portraits d’un Picasso cubiste, il donne à son "Petit buste" plusieurs expressions en même temps, perceptibles suivant les différents points de vue d'observation de celui qui tourne autour du sujet. Il exprime ici les émotions et les sentiments qui dans l’existence peuvent parfois nous faire changer d’opinion, de jugement, et donc de donner différents visages à notre personnalité. Les rondins de métal enchevêtrés traduisent la complexité des réseaux de neurones faisant fonctionner notre cerveau...
Ambivalence de l’être humain un et multiple à la fois. Mais aussi réflexion, sur notre aptitude au jugement et à la tolérance, à notre ouverture à autrui, à notre écoute et à l'esprit de dialogue qui font de chacun de nous une maille du tissu plus ou moins solide de la société. L'effet de "maillage" donné à la sculpture en accentue la diversité des expressions, elles-mêmes renforcées par la symbolique des couleurs : rouge de la colère ou de la honte, bleu de la peur ou de l'effroi, blanc de la pâleur liée à certaines émotions, etc.

Je vous invite au vernissage, voici votre invitation :

Jean-François GALLIARD

Président du Conseil départemental de l’Aveyron Président
d’AVEYRON CULTURE - Mission Départementale

Alain MARC et sa fratrie

ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition

JEAN MARC, forgeron de la vie
Peintures - sculptures

qui aura lieu le vendredi 14 décembre 2018 à 18 h 30
Galerie Foch Place Foch 12000 RODEZ
Renseignements au 06 74 06 24 16 Exposition ouverte au public
du 11 au 23 décembre de 15 h à 19 h. Entrée libre.

 

Pour terminer la présentation de cette exposition et si vous ne connaissez pas JEAN MARC, n'avez pas déjà visionnée cette vidéo, je partage une nouvelle fois avec vous cette vidéo que je lui consacrais à l'occasion de la projection à Bozouls du Film de Jacques CHANCEL pendant son exposition de juillet dernier :

 

Partager cet article

Repost0