Intense émotion au paradis de Wang - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2022 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'en Aragon, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2022...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyage

chez "Aquarelle et Pinceaux" .

En cliquant sur l'image ci-dessous, vous accédez à mes choix

 personnels de fournitures et couleurs les plus belles et efficace

en aquarelle de voyage. Ensuite, en cliquant sur chacune d'entre-elles,

vous pouvez les commander directement chez Aquarelle et

Pinceaux sans avoir à chercher les références dans leur catalogue :

Fournitures, produits et couleurs aquarelle
Fournitures, produits et couleurs aquarelle

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

chez "Aquarelle et Pinceaux" !

En cliquant sur l'image ci-dessous, vous accédez à mes choix

 personnels de fournitures et couleurs les plus belles et efficace

en aquarelle de voyage. Ensuite, en cliquant sur chacune d'entre-elles,

vous pourrez les commander directement chez Aquarelle et

Pinceaux sans avoir à chercher les références dans leur catalogue :

Fournitures et couleurs aquarelle

 

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 12:12

Je vous emmène aujourd’hui en voyage en Chine aux confins du Yunnan.
Wang est venue nous chercher à Lijiang, comme promis.
Elle va nous faire découvrir les merveilles du lac Lugu, ce lac de légende qui est bien plus qu’un joyau à l’eau claire et bleutée où elle vit des jours heureux
Nous avons roulé toute la journée, traversé les sauvages montagnes du Yunnan septentrional, et tout d’un coup, au passage d’un col, une vision de rêve nous saute aux yeux : le lac comme un écrin d’azur entouré de hautes montagnes, au rivage verdoyant où se blottissent de petits villages aux maisons de bois, avec des îlots paraissant flotter sur le miroir argenté, qui nous plonge soudain dans l’irréelle sensation d’un voyage bien plus lointain que celui que nous faisons.

Intense émotion au paradis de Wang

Première esquisse du lac Lugu dans le "carnet-fleur" (dont chaque page s’ouvre en origami).


Il est là le pays Mosso de Wang, qu’elle va partager avec nous pendant quelques jours à peine.
Le paradis des femmes libres, d’une autre forme de société, d’une approche familiale différente de celles auxquelles nous sommes habitués. Bien plus qu’à travers une légende, nous allons découvrir avec elle les principes de vie de sa minorité qui va nous transporter par-delà ses traditions ancestrales dans une étonnante modernité.
Nous, nous sommes venus dessiner et peindre des images furtives d’un Yunnan intime pour un carnet de voyage hors du commun où nos rencontres avec les paysages et quelques-unes de 25 minorités de l’empire au sud des nuages nous réservent de nombreuses surprises sur les chemins de la beauté.

Intense émotion au paradis de Wang

Le lac Lugu est une perle de saphir posée sur ce haut plateau comme un cadeau des Dieux à la frontière des provinces chinoises du Sichuan et du Yunnan. Au fond, la Montagne Mère Gemu déesse de l’amour, qui culmine à plus de 3700 m… Cette belle montagne karstique est aussi appelée « Mont de la Femme ».


Wang et sa grand-mère, la “dabu” (la chef de famille), vivent dans un petit village au bord  du lac Lugu.
Nous voici chez elles qui nous accueillent dans la grande pièce à vivre de la maison (« l'yimei »), sombre, sans fenêtre, toute de bois, légèrement enfumée par le foyer central posé à même le sol où mijote une marmite de fonte sur un trépied au-dessus du feu.
La "dabu" est la matriarche, c'est elle qui a été choisie par les membres du clan pour gérer les affaires sociales, économiques et la maison-clan tout entière.
Elle est la plus compétente, la plus expérimentée. En véritable chef, elle administre toutes les possessions du clan : les champs, la maison, les animaux domestiques, elle organise le travail, gère le budget, le patrimoine et la nourriture de la famille.
C'est elle qui reçoit les visiteurs et préside à la distribution de la nourriture dans la grande pièce de « l'yimei » où nous nous trouvons.
Elle nous offre le repas, qui est un repas de fête et de cérémonie, semblable à celui des rituels de puberté, lorsque garçons et filles de treize ans révolus, deviennent ainsi adultes et participent de façon effective à la vie du clan et de la société .

À la fin du repas, Wang et sa grand-mère posent pour nous en habit traditionnel.
C'est un grand honneur et un privilège qui nous sont offerts, moment rare en voyage que de réunir ainsi dans une même image l'intimité de ce clan, où deux générations résument à elles seules les mutations de toute la société matriarcale Mosso.

 

Intense émotion au paradis de Wang

Premier croquis de Wang et de sa grand-mère réalisé dans la pièce sombre de leur maison la plus importante pour le clan (« l'yimei »).

 

Intense émotion en les dessinant, d'avoir l'impression de saisir deux visages de cette société où traditionnellement le père n'existe pas, ce rôle étant joué par l'oncle maternel. D'un côté celui d'une matrilignée où toute la vie s'organise autour de la mère depuis des siècles, où le mariage et la vie conjugale n’ont pas droit de cité, où une grande liberté amoureuse (mais pudique, les jeunes femmes recevant chez elles leurs amants qui entrent par la fenêtre de leur chambre la nuit en toute discrétion) caractérise la jeunesse, et de l'autre celle d'une jeunesse différente, attirée par la mondialisation patriarcale, partagée entre tradition et modernité.

Émotion en songeant à l'avenir des Mosso et à celui de leur paradis que j'imagine déjà perdu face aux récupérations du monde moderne :
- Pendant combien de temps leurs traditions et principes de vie vont-ils perdurer  ?
- Nos promenades sur le lac déesse-mère Lugu se feront-elles toujours au rythme des pagaies comme lorsque les pirogues sans moteur nous amenaient visiter le monastère lamaïque sur l’île de Liwubi ?
- Et les jeunes femmes en désir de maternité iront-elles toujours boire à la source sacrée de la caverne de la Montagne Mère Gemu déesse de l’amour, qui domine le lac ?

 

Intense émotion au paradis de Wang

Rapide prise de notes d’une femme Mosso marchant au bord du lac.

 

Avant de quitter le paradis de Wang, nous avons partagé la danse collective guozhuang à la tombée de la nuit autour d'un grand feu de bois.  
Ces odes à l'amour reprises tour à tour par garçons et filles sur les airs du flûtiste meneur de danse, n'étaient-elles pas déjà un cérémonial muséifié, éclairé par des flammes aux lueurs étranges qui me laissaient entrevoir les braises d'un enfer aux portes d'un paradis ?

Alors, j'ai refait le portrait de Wang et de sa grand-mère en plus grand format pour les éterniser, comme pour mentalement les protéger, afin que leur image et celle de leur paradis restent dans ma mémoire plus belles qu'une légende, et accompagnent mes souvenirs d'une société libre, pacifique, et légère comme celle de la main d'une petite fille qui dessinerait son avenir sur les rives du lac Lugu...

 

Intense émotion au paradis de Wang

Aquarelle plus traditionnelle de Wang et de sa grand-mère réalisée en plus grand format à partir des études initiales faites dans l'yimei de leur maison.

 

Les hommes ne sont pas exclus de la vie sociale de ce système matricentré, ils y participent au contraire activement, mais résident dans la maison de leur mère toute leur vie ou dans une maison à part où ils se retrouvent entre eux, et si les femmes gèrent la vie intérieure de la maison, du clan, ou de la communauté, eux gèrent les affaires extérieures, le partage des tâches restant  équilibré.

"Autrefois, on pensait que sans le mariage, une société ne pouvait pas fonctionner. Mais les Mosuo sont là pour prouver le contraire. Lors du 50e anniversaire des Nations Unies, on a donné aux Mosuo le titre de communauté modèle, car selon les anthropologues, il n’y aurait pas de rapports de domination entre les hommes et les femmes ni de conflits relatifs au droit de propriété comme dans la plupart des sociétés patriarcales. Et surtout, il ne faut pas oublier que les Mosuo n’ont pas dans leur vocabulaire les termes liés à la guerre, aux meurtres ou à la prison." (http://matricien.org/geo-hist-matriarcat/asie/moso/mous/)

 

Ci-dessous, la vidéo originale de l'article de notre rencontre avec Wang, sa grand-mère et le peuple Mosso (s'écrit aussi "Mosuo")

La vidéo originale de l'article ci-dessus.

Intense émotion au paradis de Wang

Pour terminer cet article, je ne résiste pas au plaisir de rajouter cette aquarelle extraite de mes travaux de voyage traduits au retour en peintures de grand format.

Elle exprime à elle seule le lien profond unissant les femmes Mosso au lac Lugu, aussi bien que l'émotion esthétique ressentie à les voir voguer sur ce lac au bleu intense, comme autant de pirogues ornées de fleurs de lotus...

Partager cet article

Repost1

commentaires

É
Bonjour et bravo pour ce prix bien mérité ! Les aquarelles sont superbes et l'article très intéressant.
Répondre
A
Merci à vous ! ...Mais malgré l'article du staff dans leur blog, je n'y croirai que lorsque j'en aurai une confirmation "officielle" qui ne m'est pas encore parvenue !
T
Bravo ! Je viens de lire sur le blog du staff que vous avez gagné le concours ! Et vous l'avez bien mérité, votre récit est beau, bien rédigé, bien illustré, bien présenté. Encore bravo et bon voyage aux Caraïbes !
Répondre
A
Re-merci Thadée, La Vieille Marmotte et pinklotusinindia pour votre information, il semblerait que vous aviez raison, merci donc de m'avoir informé les premiers (es), je vais essayer de ne pas vous décevoir par mes futurs billets (les autres non plus d'ailleurs) !
A
Merci Thaddée, je vais voir le blog du staff de ce pas !
P
Félicitations !!!!! à l'heureux gagnant! bien mérité!! très belles aquarelles et bel article!!!
Répondre
A
- Mais comment le savez-vous ? ...Je pense que vous devez vous tromper, car personnellement, je suis loin d'être au courant !<br /> En tout cas, vos gentilles félicitations me touchent autant que si j'avais gagné, ce fut une belle aventure car gagné ou pas, il y a eu cette formidable idée d'Overblog et d'Easyvoyage de stimuler notre créativité et d'animer ce sympathique jeu concours en nous permettant de dynamiser nos regards croisés sur le (les) voyage (s) !
L
bon j'arrive un peu tard pour le vote désolé, j'espère que tu as été choisi ?<br /> Laurent
Répondre
A
Merci Laurent ! Je crois qu'il reste encore 2 ou 3 jours pour le vote (je ne sais plus où on en est), et les délibérations du jury devraient aussi prendre plusieurs semaines car on doit être plus d'une centaine en course je crois... En tout cas merci pour ton passage, je te tiendrai au courant du résultat des courses !
T
Elle est tellement belle !!!<br /> Bien sûr, je vote.<br /> Amitiés.<br /> Annie.
Répondre
A
Merci Annie, je t'envoie mes amitiés !
G
Salut Alain, toujours super tes aquarelles et croquis. J'ai ajouté mon vote.<br /> Je serai à Conques la semaine prochaine quelques jours histoire de faire un carnet, je crois que c'est dans ton pays. Amitiés.<br /> Gilles
Répondre
A
Fais signe des fois que j'arrive à libérer un moment, et si tu passes sur la nationale en bas de chez moi, avertis qu'on partage un verre ?
T
merci Alain pour ce partage. Un joyau
Répondre
A
Merci Tine ! Ce qui est dommage dans la vie, c'est de ne pas avoir assez de temps pour témoigner de toute la beauté et de toute la richesse du monde. Mais si on peut le faire même un tout petit peu, c'est la faire naître dans le cœur et le regard de ceux qui ne peuvent la voir.
J
Merci Alain… C'est très beau… Je vais voter…
Répondre
A
Merci à toi Jackie qui nous fait aussi tant voyager par la qualité de tes photos et de tes peintures !
M
J'ajoute... que j'espère que tu as déjà reçu les 10 votes nécessaires à ta participation ! bises
Répondre
A
Oui, je pense que je dois en être au double, je vous remercie beaucoup ! <br /> Ensuite c'est une question de débats de jury, de qualité de la concurrence (et il y a de très bonnes choses dans les propositions des autres candidats). Quoi qu'il en soit, je serai heureux et accompagnerai par pensée celle ou celui qui gagnera (qui que ce soit), car déjà, vos très nombreux soutiens me comblent de joie et me prouvent que je ne fais pas fausse route en abordant la problématique des carnets de voyages à travers une motivation impliquant échange, partage, loisir, créativité, humanité et connaissance comme je le fais dans un regard et une prospective d'avenir (car je pense que la problématique des voyages va considérablement évoluer dans les années à venir)...
M
J'ai lu ton article (parfait) et je viens de voter pour toi ! Je connaissais déjà les Moso et j'ai souvent pensé qu'il s'agissait d'un modèle exemplaire de société... J'admire les aquarelles qu'ils t'ont inspirées et j'ai été très émue de "rencontrer" grâce à toi, Wang et sa grand'mère !
Répondre
A
Merci Martine, je me suis permis de leur rendre ainsi hommage à ma façon car elles représentent leurs principes de vie éloignés de toute pensée belliqueuse, de toute agressivité... Heureusement que les Nations Unies les reconnaissent comme "société modèle" !
M
Merci Alain,<br /> Tu as trouvé le paradis. C'est sans doute celui de Wang, aménagé par ces magnifiques femmes.<br /> Jean-Pierre
Répondre
A
Merci Jean-Pierre ! Un paradis bien fragile... J'espère de tout cœur que cette communauté va assimiler les profondes modifications imposées par le monde contemporain sans perdre ses valeurs ni son âme !
A
Bonjour Alain, merci de ce partage au paradis de Wang. J'ai voté moi aussi. :-))
Répondre
A
Merci Aline !
J
Que c'est magnifique !! ton film et ces aquarelles du paradis de Wang m'ont enchantée....<br /> J'ai voté :-) <br /> Amitiés et encore merci Alain de me faire rêver
Répondre
J
J'ai beaucoup aimé l'accent sur la rencontre et l'échange humain et aussi l'expression à la fois douce et lumineuse dans les regards !<br /> voté! c'est clair!
Répondre
A
Merci Joëlle ! Un voyage dans lequel on exclut les échanges, le partage avec gens vivant dans les endroits visités n'est pas un voyage digne de ce nom. J'essaie dans tous mes voyages (surtout si j'emmène avec moi des groupes n'ayant jamais voyagé) de favoriser la rencontre : c'est elle qui nous enrichit et nous apprend à aimer l'autre.
A
C'est vraiment un paradis ! Merci Alain pour cette belle vidéo qui m'a fait rêver et bravo pour cette superbe aquarelle. <br /> Dommage que l'on ne puisse voter qu'une fois pour ce concours !<br /> Amitiés
Répondre
A
Merci à toi Altheia. J'ai pensé que pour évoquer une émotion de voyage, se pencher sur la solidité de société millénaires alors que les nôtres sont bien fragiles en ce début de XXI e siècle, justifiait largement le sujet et nous emmenait doublement en voyage : vers l'extérieur (les lieux, le temps, l'espace), mais aussi dans notre intériorité face aux questionnements de la destinée, car nous aussi aurions pu naître Mosso...
P
Emotion intense voila le vrai qualificatif pour ton reportage !,,, j'espere que mon vote te fera gagner .merci pour tout ce que tu nous apporte , continue longtemps!,,,
Répondre
A
Merci Claudine, je suis heureux que tu sois passée par-là, et que mon reportage et mes peintures t'aient fait voyager ! C'est vrai que si la photo est une rencontre entre un sujet et notre âme, la peinture en voyage est une rencontre entre une âme et une autre âme, c'est pour cela que l'émotion est plus forte...
C
bonsoir Alain<br /> <br /> Tu as organisé un stage là-bas ou c'était un voyage personnel?<br /> Quel magnifique endroit et surtout quelle magnifique illustration du pouvoir des femmes...des vrais amazones!<br /> Endroit de rêve avec un carnet et un crayon en mains! Je voterai 10 fois!<br /> Amitiés
Répondre
A
Tu es très gentille Catherine et je t'en remercie ! <br /> Oui, j'ai emmené un groupe en stage carnet de voyage là-bas il y a quelques années (avant qu'on se connaisse). Nous étions un bon groupe mais avec une bonne entente, ce voyage a été super. Nous sommes revenus au Yunnan (mais pas au même endroit) quand nous sommes montés au Tibet par la suite.
M
Bravo! Je suis allée au Yunnan et j'ai ressenti une impression aussi intense face au Lac Lugu, une envie de rester là quelques jours et de me ressourcer. Le dessin est un bon moyen pour "dialoguer" quand on ne parle pas la même langue. Curieux décalage avec l'Occident!
Répondre
A
Merci Martine, je suis heureux qu'avec les personnes qui comme vous connaissent cette région du Yunnan, vous ressentiez ce que j'y ai moi-même éprouvé et que mon article vous permette de le ressentir à nouveau !
A
Oui, ce lac est magique, les montagnes autour encore plus (mais pas évident de s'y promener comme on voudrait), espérons que les Mosso gardent longtemps leur identité !
M
Comme toutes les autres vos aquarelles me touchent ,et celles-ci d'autant plus qu'un voyage très récent en Chine nous a donné l'envie de découvrir le Yunnan....une prochaine fois .Je voterai pour vous sans problème !J'ai hâte de découvrir d'autres aquarelles ou croquis de ce voyage.Bonne soirée !<br /> Bien sincèrement <br /> Mary M
Répondre
A
Merci pour votre soutien. Oui, allez-y, c'est un monde presque à part qui est très beau.
M
Je le ferai parce que j'aime beaucoup le Yunnan même si je regrette n'être pas allée jusqu'au lac mais surtout parce que l'aquarelle et les articles sont très beaux !
Répondre
A
Merci pour votre soutien. Si vous y revenez allez-y, vous ne le regretterez pas !
J
Bravo pour cet article, une vision intime d'un autre mode de vie, j'ai bcp aimé<br /> Bise<br /> Josy
Répondre
A
Merci Josy, amitiés enneigées des sommets jurassiens !