portraits - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2022 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'en Aragon, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2022...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyage

chez "Aquarelle et Pinceaux" .

En cliquant sur l'image ci-dessous, vous accédez à mes choix

 personnels de fournitures et couleurs les plus belles et efficace

en aquarelle de voyage. Ensuite, en cliquant sur chacune d'entre-elles,

vous pouvez les commander directement chez Aquarelle et

Pinceaux sans avoir à chercher les références dans leur catalogue :

Fournitures, produits et couleurs aquarelle
Fournitures, produits et couleurs aquarelle

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

chez "Aquarelle et Pinceaux" !

En cliquant sur l'image ci-dessous, vous accédez à mes choix

 personnels de fournitures et couleurs les plus belles et efficace

en aquarelle de voyage. Ensuite, en cliquant sur chacune d'entre-elles,

vous pourrez les commander directement chez Aquarelle et

Pinceaux sans avoir à chercher les références dans leur catalogue :

Fournitures et couleurs aquarelle

 

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 13:47

Sur la route d’Essaouira, un délicieux tagine …

Ce délicieux tagine, figurez-vous que nous faisons un détour par le Portugal pour aller le chercher, ou plutôt pour aller chercher sa recette, car il n’est pas de chemins détournés qui ne ramènent aux mêmes sources, et il n’y a pas de hasard dans la vie !

Que j’éclaire ces obscurs propos :

- Essaouira, cela vous dit quelque chose ?

Essaouira c’est Mogador : l’ancienne Mogador des portugais qui s’y installèrent dès le Moyen-Âge, et dont le sultan Mohamed ben Abdellah les délogea pour y installer sa base navale, aidé en cela par l’architecte avignonnais Cornut dont les plans si réguliers ont peut-être quelque chose à voir avec la traduction littérale d’Essaouira qui veut dire « la bien dessinée » …

- Et le tagine alors ?

Ce ne sont plus des liens historiques entre Essaouira et Mogador qui guident à présent mes propos, mais juste une étrange coïncidence entre le Portugal et le Maroc qui se serait transformée par le hasard des correspondances dans une mise en appétit que je saisis au vol, persuadé que la proximité de l’huile d’argan nous avait déjà mis sur une piste culinaire du plus grand intérêt : eh bien c’est mon copain Jean PETIT, artiste méritoire, pilote invétéré, amateurs de délices et excellent cuisinier, devenu portugais par amour de l’Alentejo (et de plein d’autres choses) qui nous en donne la recette dans un excellent article de son blog de cuisine !

Je lui fais un amical bonjour par le biais de cet article et vous invite à découvrir ce tagine d’agneau aux pruneaux dans la plus pure tradition marocaine, délicieux rien que d’y penser, et qui me rappelle rêveur (mon estomac plus rêveur encore) les bons tagines de toutes sortes qui nous furent servis sur les routes du grand sud marocain .

Cuisinières et cuisiniers de tous niveaux découvrez votre bonheur en cliquant ici, (vous trouverez la recette en deuxième partie d'article, la première m'étant consacrée ne vous étonnez pas, Jean étant aussi généreux en gestes d'amitié qu'en recettes de cuisine) !

Pour tous les autres (et les premiers aussi car la visite en vaut la peine), je vous invite à découvrir Jean PETIT et ses talentueuses créations, son goût de la vie et sa bonne humeur à travers ses différents sites, vous verrez comme il est sympathique et prolifique, je vous garantis que vous ne regretterez pas ce petit détour par le Portugal :

http://zingo.typepad.com/ (Galerie & Peinture)
http://surlezinc.blogs.com/jcp/ (Aviation dominante)
http://surlezinc.blogs.com/g1troucom/ (Sérieux s'abstenir)
http://zingo.typepad.com/popote_papote/(Ma cuisine du 38e parallèle)

Et comme Ptit-Jo s’impatiente de voir le port d’Essaouira, qu’il a déjà son carnet de voyage à la main et que je lui ai promis de lui montrer les jolies barques bleues de cette joyeuse cité des arts, je vous laisse en introduction au prochain article contempler cette magnifique barque de pêche portugaise peinte par notre ami Jean PETIT (en cliquant dessus vous tomberez sur sa galerie virtuelle), qui n’est autre que la cousine éloignée des petites barques bleues d’Essaouira, sujets attendus s'il en est, par notre Ptit-Jo !

Il adore les choses de l’air et de l’eau Jean PETIT . Il est très fort aussi pour peindre les avions : on les entend, on les voit voler, on se croirait près de leurs ailes ! Il est un peu poisson et oiseau à la fois, et si je vous présente ici sa barque de pêche portugaise c’est pour vous inviter à faire un beau voyage dans les autres marines de sa galerie de peinture en cliquant dessus . (Peinture Jean PETIT)

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 01:25

 

 

 

Roland PÉLISSIER, spéléonaute dans l’univers de l’Aven Noir .

 

Avec cet article débute la nouvelle rubrique « portraits », galerie que je voudrais captivante, en tout cas inspirée par des personnages passionnants, atypiques ou singuliers, mais qui ne peuvent absolument pas laisser indifférents .

Je vais traiter le portrait de Roland, que j’esquisse ici pour vous, en deux parties comme je le ferai souvent dans cette nouvelle série : la première nous permet aujourd’hui de découvrir cet explorateur, la seconde sera davantage consacrée à son « reflet » à travers sa « découverte miroir », car il n’est pas de personnalité dont l’œuvre ne soit le prolongement .

Le point de départ de notre singulière rencontre remonte à presque 40 ans en arrière, vous voyez que cela ne date pas d’hier !

C’est en parcourant les grands espaces de notre région des Causses et des Cévennes que nous nous sommes rencontrés à ce moment-là .

Lui avait déjà depuis longtemps ouvert des « premières » dans les espaces souterrains, je m’essayais à en ouvrir d’autres avec mes amis (es) grimpeurs (ses) sur les parois des gorges et canyons communs à nos terrains de jeu …

Nous avons même fait équipe tant pour l’escalade que pour la spéléologie .

Et puis mes activités professionnelles se sont faites plus pressantes et m’on éloignées de nos causses et falaises favoris . Nous nous sommes perdus de vue ...

Le jeudi 10 février 2005, coup de tonnerre et gros tire dans les journaux :

« Causse Noir : unique au monde ! Une grotte d’une exceptionnelle richesse découverte . »

Titre et photo à la « une » du journal CENTRE PRESSE, ce 10 février 2005, un quotidien parmi tant d’autres qui ont annoncé la nouvelle au grand public …

Avant même de lire les articles, je compris qu’il y avait « du Pélissier » là-dessous .

Car Roland n’en était pas à un coup d’essai . Auteur de plusieurs ouvrages et publications consacrées à la spéléologie, il avait depuis 1965 contribué à de nombreuses recherches et explorations tant dans l’Hexagone qu’à l’étranger .

Il a été aussi le Président fondateur de plusieurs clubs régionaux de spéléologie, son statut de B.E.E.S. lui ayant permis de former des spéléologues aujourd’hui chevronnés .

Mais ce que je note comme particulièrement intéressant dans sa carrière, c’est son rôle dans la fondation du Spéléo Secours Français en 1976, son implication dans les techniques des secours souterrains, les différents sauvetages auxquels il a participé et les vies humaines qu’il a contribué à sauver : Sécurité Civile, Ministère de l’Intérieur, instances et organismes départementaux tels les préfectures de la Lozère et de l’Aveyron, le SDIS, etc., ont pu compter sur ses services et compétences pendant de longues années .

Pas étonnant alors qu’il ait été récompensé d’honneurs méritoires comme la Médaille d’Argent de la Jeunesse et des Sports, celle d’Or du Travail, et récemment l’une des plus prestigieuses pour qui connaît sa valeur humaine et scientifique : celle du Club Cévenol pour la Recherche et le Développement des Causses et Cévennes, un symbole très fort qui évoque directement la mémoire d’un illustre maître, l’hydrogéologue et explorateur E.A MARTEL, le père de la spéléologie, dont je vous reparlerai plus tard .

Roland PÉLISSIER . Si j’écris « spéléonaute » , ce n’est pas par erreur . Plus qu’un néologisme c’est une certitude, un constat, une évidence : il conduit avec ténacité et persévérance contre vents et marées ses convictions et son intériorité dans les profondeurs et les pénombres de l’Aven Noir comme Jason conduisit l'équipage d'Argo vers la Toison d’Or . Quel extraordinaire voyage ne mérite-il pas la naissance d’un lemme nouveau ? (Croquis aquarellé Alain MARC)

Dans le prochain article, nous entrerons dans l’intimité de cette passionnante découverte qui lie Roland PÉLISSIER à l’Aven Noir, nous en verrons la gestation et pourrons mieux comprendre son engagement dans la protection et la défense de cet extraordinaire patrimoine souterrain .

 

 

 

 

 

J'ai créé cette bande son d'illustration musicale pour le montage vidéo que j'ai réalisé sur l'Aven Noir à partir des photos de Roland PÉLISSIER, prises par le collectif des photographes spéléologues . Je le présenterai en deuxième partie de ce portrait, lors du prochain article .

Partager cet article

Repost0