Dans la moiteur de la chaleur équatoriale. - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 11:34

Cette fois c'est bon, on y est presque !

Dans la moiteur de la chaleur équatoriale.

Plus que par des images, c’est par des atmosphères, des sons, et des ambiances particulières que je vous invite à la découverte exotique de ce voyage.

-  Les aquarelles, les croquis ?

Je vous en reparlerai plus tard. Tout juste aujourd'hui, une simple aquarelle, témoignage d’un rivage battu par l’écume avec le paysage qui se fond dans une brume chaude et humide, et un petit montage que j'avais déjà publié ici…

C’est un premier contact essentiellement sensitif que je partage : celui qui m’a plongé dans l’univers très particulier de ce carnet de voyage. Une rencontre avec la force des symboles, la puissance de la vie, et le mystère des transmutations.

Aussi, c’est par une approche différente de l’image que je vous propose cette découverte : auditive avec ce billet, tant pis pour ceux qui ne prendront pas le temps d’écouter !

D'ailleurs, Internet ne pourrait-il être autre chose qu’une consommation effrénée d’images et de pseudo messages qui défilent à toute vitesse sans qu’on ait le temps de fermer les yeux et de s’immerger dans un rêve qui soit l’espace d’un instant la réalité transcendée, une réalité qui arrête le temps ? - Peut-il aussi être outil de rêve et de sublimation, pourvu qu’on s’en donne la peine ?

Faites une attentive parenthèse dans votre vie de seulement une minute dix secondes, là, maintenant, pour vous en tendant l’oreille et en écoutant, pour moi en vous proposant un enregistrement que je me suis donné la peine d’aller chercher là-bas, et dont je vous explique l’auditive perception.

Car les enregistrements et dessins que j’ai réalisés sur place, je voulais qu’ils soient plus forts que des images, qu’ils nous touchent autrement, avec la puissance de l’intériorité, du rêve et de l’imagination.

Je vous explique : d’abord, on entend au loin, mélangé au bruit de l’océan, des hommes qui halent des filets sur la plage. Les premiers sont dans l’eau presque jusqu’à la taille, ils se donnent du courage en scandant à la voix leur halage. On entend régulièrement un bruit de tambour. Ensuite, je me tourne vers le large : de gigantesques vagues viennent s’écraser sur le sable dans des nuages d’écume. On ne voit pas bien net, car une épaisse brume de chaleur, lourde et humide, donne à toute chose un aspect magique et irréel, tandis que de grandes pirogues monoxyles franchissent les rouleaux en s’éloignant vers le large. Enfin, je me tourne vers l’autre côté de la plage où l’on devine des paillotes sous de hauts palmiers qui se balancent dans le vent. Avec des cris d’enfants qui jouent, qui nous parviennent parfois distinctement…

Allez, fermez les yeux et écoutez, vous verrez, ce n’est pas évident, mais quand « on y entre », c’est envoûtant :

Maintenant, je vous dis où nous sommes : dans le Golfe de Guinée sur les rivages du peuple Fanti au Ghana. C’est une autre Afrique, différente de celle que nous connaissons, autre que celle des savanes, des grandes forêts, des animaux sauvages, loin des drames que nous savons, qui sont pourtant si proches à quelques dizaines de minutes d’avion.

Avant, nous sommes passés par Accra, ses rues animées et ses incroyables marchés. Nous avons pris la route. Une route qui va nous réserver d’étonnantes surprises, mais nous ne le savons pas encore. Pour l’instant, nous découvrons le rivage mythique de la Côte de l’or, comme si nous entrions dans les pages surannées du Tour du monde de Monsieur Édouard Charton…

Voici à présent d’autres sonorités qui traduisent bien l'impression que vous donne la population d'ici, sa jovialité, son enthousiasme, sa spontanéité : là, j'ai pour vous, une pépite musicale !

Il s'agit d'un morceau joué par la troupe "Maa Amanua And Suku" dans les années 70 (musique toujours d'actualité que l’on entend de-ci, de-là, sur les routes, dans les villages, sur les marchés).

Elle illustre parfaitement la musique populaire dite "Ga Cultural Highlife", des airs et sonorités influencés par la musique Ga (région d'Accra), s'inscrivant dans la droite ligne de la musique traditionnelle de la côte ghanéenne. Chants de marins, de travail, repris dans la musique populaire et à placer dans la tradition musicale Akan. Si elle est aussi unique et  fascinante c'est parce que le rythme highlife nous emporte directement dans son univers tout en nous paraissant familier, même si nous n'en comprenons ni les mots ni le sens.

L'atmosphère très joyeuse créée par le mélange des différents instruments est assez universelle. Le rythme est natif parce qu'il est profondément enraciné dans la culture musicale ghanéenne faite de joyeuse spontanéité.

À l'exception d'une guitare amplifiée, jouée dans le style "finger fingering" de cette région d'Afrique, les instruments sont indigènes, avec des flûtes en bambou "atenteben" et beaucoup de percussions locales traditionnelles incluant les tambours géants "gombe" dont j'ai dessiné un exemplaire page 38 de mon carnet de voyage, c'est eux qui fournissent une percussion ronde et profonde.

Je ne sais si comme moi vous tomberez sous le charme de ces sonorités, mais je les trouve tout simplement merveilleuses, parce qu'elle sont l'expression même de la vie.

Dans le prochain billet, je vous emmènerai au cinéma voir un magnifique film de Jean Rouch qui vous plongera dans la vie quotidienne des pêcheurs du peuple fanti comme si vous étiez venus avec moi, car depuis Jean Rouch, presque rien ici, n’a changé…

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain-Marc
commenter cet article

commentaires

Alix 28/11/2016 13:08

Un moment d'évasion grâce à votre aquarelle. Merci de partager votre travail

Alain-Marc 28/11/2016 22:01

Et merci pour votre passage Alix. Je compte bien continuer à partager ainsi, alors n'hésitez pas à repasser de temps en temps ?

micheline 07/11/2016 17:14

Bonjour Alain. Magnifique ces sons. Cela change des images. Un carnet de dessins avec des sons, comment faire ? La première bande, j'étais à l'aéroport, instant enchanteur avant le départ. Quand est-ce qu'on part ? Tu nous fais rêver, c'est magique.

Alain-Marc 09/11/2016 12:26

Merci Micheline, Tu vas voir dans l'article suivant, j'utilise des images de type "vieux film" (que j'ai faites normalement sur place mais retravaillées dans mon logiciel vidéo) en les associant au regard sur la région que je vous fais partager d'un cinéaste - ethnologue captivant, pour créer une autre atmosphère, différente de cet article mais complémentaire, pour accompagner mon travail de carnet...

La Vieille Marmotte 06/11/2016 18:30

Désolée je suis ! car j'ai pu voir et entendre votre vidéo. Mais pas du tout vos deux bandes son.
Quid ?

Alain-Marc 09/11/2016 12:27

Super, et à bientôt (j'espère mettre en ligne le prochain billet ce soir ou demain matin)...

La Vieille Marmotte 07/11/2016 17:36

Merci beaucoup ! J'ai écouté une fois sur votre blog arts et lettres. Puis voulant vérifier ici : chic ça fonctionne ! et je comprends que vous soyez sous le charme !
A bientôt de lire la suite !

Alain-Marc 06/11/2016 20:59

Regardez sur http://artsrtlettres.ning.com/profiles/blogs/nous-voici-d-j-sur-la-route-convoit-e si vous entendez mieux l'audio, c'est le relais de mon journal en Belgique, peut-être l'entendrez-vous mieux sur cette plateforme ?

Alain-Marc 06/11/2016 19:17

Bizarre, je me demande si ça ne viendrait pas du fait que vous seriez sous environnement MAC ?
Ou alors que votre audio flash ne serait pas activé pour du MP3 ? ...Je vais regarder un peu mieux mes fichiers car ça peut aussi venir de moi...

La Vieille Marmotte 06/11/2016 18:19

Je vous cite > et me permets de répondre :
OUI Alain Marc Internet peut AUSSI, parfois, être un outil de rêve et de sublimation. OUI certains s'en donnent parfois la peine ! soyez rassuré. Cependant je comprends tout à fait votre réaction, car j'ai éprouvé aussi de semblables sentiments .... Je ne suis pas bavarde chez vous, mais sachez que vous avez une place de choix lorsque "je me balade par-là'" en Page 1 de mon Blog ! Croyez donc que mon MERCI est sincère !

Alain-Marc 06/11/2016 19:14

Merci beaucoup Vieille Marmotte ! C'est sympa et encourageant ce que vous me dites, cela donne envie de continuer si on est parfois un peu découragé en ayant l'impression de parler à un mur (enfin, pour ma part, pas souvent, heureusement) !

Nicolas 06/11/2016 14:12

Bonjour Alain. J'ai été tout de suite "transporté" par les accompagnements sonores de ton article.et j'ai été jeter un coup d’œil sur quelques images du Ghana

(https://www.google.fr/search?q=le+ghana&rlz=1C1MSNA_enFR673FR673&espv=2&biw=1920&bih=974&source=lnms&tbm=isch&sa=X&sqi=2&ved=0ahUKEwi3vsCxmZTQAhWKIMAKHeVvDGAQ_AUIBygC&dpr=1)

Je suppose que c'est un repérage pour l'un de tes prochains voyages lointains.

Bon courage et j'attend avec impatience les merveilles de ce pays que tu vas nous faire découvrir en aquarelles.

Je suppose que tu vas te rendre aussi au Lac Volta.

Amitiés.

Nicolas.

Alain-Marc 06/11/2016 19:47

Bonne recherche Nicolas ! En fait, mon histoire se termine dans ce que je vais publier sur les rivages du fleuve Volta et de son immense lac, car cela, c'est une histoire différente qui commence (que je raconterai un jour mais qui ne concerne pas le sujet du carnet que j'évoque maintenant), puisque effectivement, nous ne nous sommes pas arrêtés sur les rives du fleuve Volta, mais nous avons été plus loin. Là, c'est simplement une rencontre avec les peuples Fanti, Akan et Krobo que je vais évoquer, car à travers eux, le sujet de mon carnet est tout autre, tu verras...

jocelyne Ricci 05/11/2016 20:04

Sympa le début... le bruitage sur les dessins... je me sens tel tintin partant à la découverte d'un pays inconnu !
On aimerait la suite !!!!
Bises Alain !

Alain-Marc 05/11/2016 21:26

Bientôt, avec le film de Jean Rouch, et ensuite une "surprise", c'est pour très bientôt !
Bises à toi aussi,