produits et fournitures - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 18:07

Depuis plusieurs semaines (que je n'ai vu passer), vous n'aviez de mes nouvelles, et pour cause !
- Peut-être êtes-vous en vacances ?  - Moi aussi !
- Peut-être travaillez-vous ? - Moi aussi !
Parce que les vacances, c'est mon travail...
Et pendant mes vacances
(ou mon travail, comme vous voulez), je n'ai pas une minute : je partage des tas de choses passionnantes avec mes stagiaires, comme (par exemple) savoir réussir les couleurs vertes de la nature dans des endroits où le vert est si vert, que nulle part ailleurs on ne peut l'apprendre et le réussir mieux qu'à ces endroits-là !
C'est le cas justement en Jura Oriental où se terminent mes stages d'été en aquarelle de voyage.
Heureux celles et ceux qui ont pu m'y retrouver : ils ont pu découvrir quelques petits secrets des mélanges des couleurs pour réaliser des verts uniques, tant des prairies, des sapins, des feuillus et autres végétaux, que des reflets dans l'eau, sans se tromper, du premier coup, avec des teintes d'ombres et de lumière du plus bel effet.
- Avec quelles couleurs donc, faciles à trouver, faciles à mélanger (quand on sait mélanger et pas en "touillant" sa couleur n'importe comment), faciles, enfin à nuancer de la plus belle façon ?
Réponse :
- avec les couleurs aquarelle Sennelier au miel, auxquelles j'ai déjà consacré un article généraliste dans le blog "aquarelle en voyage" !
Elles me suivent partout, et voici justement quelques exemples utilisant ces verts Sennelier si lumineux, sachant qu'il y en a 3 d'intéressants dans ma palette (vert sapin, vert anglais clair et vert émeraude véritable), ainsi qu'un bleu de phtalo vert bien utile pour réaliser des verts subtils et lumineux, auxquels j'ai rajouté pour mes mélanges un jaune gomme-gutte, un laque de garance foncée et un ton violet cobalt clair (attention, ne pas utiliser le "vert sapin" pur pour faire les sapins, tous ces verts étant bien plus intéressants en mélanges qu'utilisés purs) :

 

L'exercice des 3 verts + un jaune, un grenat et un violet Sennelier aquarelles au miel pour réaliser des verts intéressants et lumineux.

L'exercice des 3 verts + un jaune, un grenat et un violet Sennelier aquarelles au miel pour réaliser des verts intéressants et lumineux.

Voici quelques exercices réalisés pendant les stages aquarelle du Jura Oriental mettant en pratique l'usage de ces verts (et de quelques autres tout aussi jolis), à présent, je vous informe que je serai le samedi 13 août au Festival de la Randonnée Pleine Nature d'Espalion (Aveyron) pour animer une journée de randonnée aquarelle de voyage en Aubrac, et que si vous voulez me rejoindre il vous faut vous inscrire au 05 65 44 10 37 ou à l'Office du Tourisme de cette belle petite ville d'Espalion, mais dépêchez-vous, car je crois qu'il ne doit plus rester la moindre place !

Une autre interprétation de la combe de La Fresse avec ces mêmes verts...

Une autre interprétation de la combe de La Fresse avec ces mêmes verts...

Une tourbière du Haut-Doubs, avec sa végétation si particulière rappelant les pays nordiques, un charme supplémentaire du Jura Oriental si attrayant pour apprendre les verts !

Une tourbière du Haut-Doubs, avec sa végétation si particulière rappelant les pays nordiques, un charme supplémentaire du Jura Oriental si attrayant pour apprendre les verts !

Petit exercice de roseaux et de leurs reflets dans l'eau : les verts, du turquoise au vert profond, font ici le régal de l'aquarelliste à la sortie du lac de Saint Point...

Petit exercice de roseaux et de leurs reflets dans l'eau : les verts, du turquoise au vert profond, font ici le régal de l'aquarelliste à la sortie du lac de Saint Point...

Vous trouverez ma jolie palette des couleurs aquarelle au miel Sennelier chez "Aquarelle et Pinceaux" : n'hésitez pas à la leur commander de ma part, d'autant plus que vous l'aurez pour le moment à 88,70 € TTC au lieu de 110,88 € TTC !

Vous trouverez ma jolie plaette des couleurs aquarelle au miel Sennelier chez "Aquarelle et Pinceaux" : n'hésitez pas à la leur commander de ma part, d'autant plus que vous l'aurez pour le moment à 88,70 € TTC au lieu de 110,88 € TTC !

Vous trouverez ma jolie plaette des couleurs aquarelle au miel Sennelier chez "Aquarelle et Pinceaux" : n'hésitez pas à la leur commander de ma part, d'autant plus que vous l'aurez pour le moment à 88,70 € TTC au lieu de 110,88 € TTC !

Partager cet article

Repost 0
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 10:37

Pour reprendre le voyage du bleu nous préparons aujourd’hui notre sac d’aquarellistes-carnettistes, en découvrant une nouvelle marque d’aquarelle très prometteuse, la marque QOR.

QOR est un produit Golden, un choix d’aquarelles extra-fines en tubes que je vais tester pour vous (et avec vous pour celles et ceux qui m’accompagnent au Portugal), dans le carnet de voyage qui nous mènera de l’Alentejo mauresque aux calanques d’Algarve.

C’est donc sur la longue période d’une douzaine de jours que nous allons tester ces nouvelles couleurs, qui révèlent déjà dès la réalisation du nuancier des teintes magnifiques à l’intense luminosité.

Il faut dire que le secret de cette réussite réside dans l’adoption d’un liant exclusif à l’exceptionnelle fluidité (plaisir de peindre dès les premiers coups de pinceau) : celle-ci permet à chaque couleur d’apporter une charge de pigments largement supérieure à tout ce que j’ai connu auparavant.

L’intensité vibratoire qui en résulte donne aux couleurs une saturation chatoyante, comme si chacune d’entre-elles était le produit d’un mélange de teintes voisines très pures, base même de la teinte en question.

Quant à la gamme et à la variété des couleurs, elle va permettre au carnettiste par le vaste choix des nuances qu’elle offre, d’élargir encore son champ d’expression en gagnant du temps de préparation pour les effets de lumière et de matière les plus subtils.

Vous devriez trouver très prochainement ces aquarelles (ainsi que la plupart des produits dont je parle dans ma vidéo) chez « Aquarelle et pinceaux » (qui fait de formidables promos en ce moment), n’hésitez pas à les leur commander de ma part, vous ne le regretterez pas !

Reste maintenant à vérifier sur le motif et dans toutes les conditions (humidité de l’océan, chaleur sèche de l’intérieur des terres, etc.) si ces qualités très prometteuses tiennent leurs promesses, c’est ce que nous allons découvrir en même temps que les nouveaux sites de notre « route du bleu » dès les jours prochains…

C’est la sélection des couleurs que j’emporte au Portugal sur ma « route du bleu »

C’est la sélection des couleurs que j’emporte au Portugal sur ma « route du bleu »

Les couleurs QOR dans le voyage du bleu.

Voici le nuancier général des aquarelles QOR : les traits verticaux dans chaque cellule colorée sont des traits fins de marqueur indélébile : ils donnent une idée du pouvoir à la fois couvrant et transparent de ces aquarelles, selon les couleurs et leur rapport pigment – eau : imaginez alors l’étendue des possibilités qu’elles nous offrent !

Les couleurs QOR dans le voyage du bleu.

Partager cet article

Repost 0
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 08:41

Dans la série des nouveaux articles de ce blog destinés à élargir nos possibilités d’aquarellistes de voyage avec un matériel très léger, et en conditions d’exécution rapide sur le terrain, voici le début d’une première étude consacrée aux couleurs, en commençant par les bleus.

Le voyage du bleu (premier billet).

« Contre-jour sur le château de la Calahorra », lavis bleu, pochade directe (sans dessin préalable) réalisée en 15 mn lors d’un voyage en Andalousie à partir de bleu indigo, outremer et indanthrène. J’étais saisi par la beauté froide, fugace, immatérielle, intemporelle, de ces effets de lumière plongeant dans une ombre commune l’évocation d’une existence « a-distanciée » de la vie des hommes, l’ancien château mauresque et la ville catholique plus récente née de la Reconquête, qui paraissaient liés à jamais par un destin commun indifférent aux affres de l’histoire…

« Le Bleu est le chemin de l'infini, où la réalité devient rêve. Entrer dans cette couleur revient, telle Alice, à passer de l'autre coté du miroir, c'est à dire au Pays des Merveilles. Le  Bleu foncé symbolise le rêve, on passe alors du jour à la nuit, et de la conscience à l'inconscient. Le Bleu est le domaine de l'irréel, et il aplanit les contradictions et les alternances (par exemple jour/nuit) qui rythment notre vie. Mais cette couleur n'appartient pas à notre monde, elle évoque une idée d'éternité tranquille et méprisante, donc inhumaine. » (La symbolique du bleu, Pagan Guild)

Mais revenons-en aux bleus à notre disposition, pour y choisir ceux de notre palette : les qualités que nous demandons à nos couleurs étant d’être nécessairement aussi efficaces (et si possible plus réactives) que celles des couleurs que nous utilisons à partir de tubes à l’atelier (ou sur le motif dans le cadre d’un travail plus « posé » et « confortable »). Le choix de ces bleus se fera non seulement en fonction du type de voyage prévu et d’aquarelles envisagées, mais aussi en fonction de la nature spécifique des pigments utilisés, des résultats obtenus lors de leurs mélanges, de leur réaction au séchage, des possibilités éventuelles de reprises, etc.

Voici le nuancier (sur papier Montval 300 g) que j’ai réalisé pour vous des bleus les plus courants que nous pouvons utiliser en carnet de voyage. C’est un nuancier dans lequel vous pourrez choisir ceux qui vous plaisent le plus en les adaptant à votre palette.

Nuancier qu’il vous sera également indispensable de réaliser à réception de vos propres couleurs lorsque vous les placerez dans votre palette afin de mémoriser leur emplacement et la nature exacte de leur teinte (chaque palette devrait d’ailleurs avoir le nuancier de l’ensemble des couleurs qui la compose).

Je vous conseille personnellement d’avoir au moins trois ou quatre bleus : un céruléum,  un outremer (ou cobalt) et un phtalo (ou bleu Winsor nuance vert) + option très utile : un turquoise (ou manganèse), en privilégiant les bleus transparents et intenses.

Mon nuancier est classé non par fabriquant mais des bleus les plus opaques aux plus transparents, et des bleus qui précipitent le plus (granuleux) aux plus teintants (attention plus une couleur est teintante plus elle est en principe transparente – et donc lumineuse -, mais difficile à corriger après une erreur sur le papier).

Je n’ai pas tenu compte dans mon classement des notions mêmes de luminosité, tonalité, saturation : elles sautent aux yeux en observant tout simplement ce nuancier !

Le voyage du bleu (premier billet).
Le voyage du bleu (premier billet).
Le voyage du bleu (premier billet).

Toutes ces couleurs sont distribuées par www.aquarelleetpinceaux.com  (vous pouvez les commander de la part d’Alain MARC, cela contribuera à en élargir encore le choix, puisque les tests que je réalise pour "aquarelle et pinceaux" nous permettent de cibler les meilleurs produits et de vous faire profiter directement et indirectement du résultat de ces essais)..

Cette étude des bleus (bien que parcellaire et forcément subjective) se poursuivra à travers plusieurs articles pour en confronter ses nuances les plus courantes à différents bleus spécifiques (communs ou très rares), rencontrés dans la nature et dans certaines constructions humaines…

C’est dans cette gamme de bleus que vous choisirez ceux qui vous conviendront le mieux en n’oubliant pas que le secret des plus beaux mélanges passe par une connaissance approfondie des couleurs, de leur interaction, d’une expérience sans cesse renouvelée de leur maniement et étude d’effets.

De même, une aquarelle née de la seule intuition picturale basée sur l’émotion de l’instant (aussi spontanée soit-elle), ne peut rivaliser avec le résultat d’un travail comparable tout aussi spontané, mais fruit de nombreuses réflexions préalables et résultat d’exercices innombrables où cette connaissance s’acquiert dans l’exigence et la rigueur, pour mieux libérer un jour l’expression créative exempte de toute limite technique ou blocage mental…

Il ne s’agit pas pour moi de développer ici une analyse exhaustive de tous les bleus, mais à partir d’un choix de bleus mis à disposition par mon fournisseur de couleurs, de découvrir lesquels seront les mieux appropriés à la représentation ou à l’interprétation de telle ou telle atmosphère où le bleu joue un rôle majeur.

Exprimer l’âme d’une chose, celle d’un lieu où cette couleur est omniprésente, passe avant même de peindre par la réponse aux questions suivantes :  

  • quel bleu pour quel usage, et quel résultat dans le cadre de tel ou tel mélange lors d’un travail sur le motif spontané, simple et sans artifice?
  • Comment traduire le plus rapidement possible la perception de cette couleur et l’émotion qu’elle nous procure selon les choses et les lieux qui y sont assimilés ?

Les réponses à ces questions, outre la connaissance de nos couleurs et de leurs caractéristiques ne sera possible qu’en tenant compte des étapes à respecter tant dans l’analyse du motif que dans le processus de réalisation, pour mieux se libérer ensuite des contraintes d’élaboration et approcher au plus près du magnétisme de cette couleur.

Dès le prochain billet, pour découvrir le premier des lieux rares où nous allons essayer de capter ce mystère des bleus, je vous inviterai à me rejoindre dans un endroit magique et envoûtant nommé la Source bleue.

Vous serez comme moi fasciné (e) par ses eaux limpides jaillissant des flancs de la montagne sur les rives du très beau lac de Saint-Point en Jura Oriental.

Elles font de cette fontaine naturelle aux merveilleuses couleurs (allant d’un bleu de cobalt profond à un turquoise clair se fondant en subtiles nuances vertes), la plus vivante et insaisissable palette des sources féériques…

Le voyage du bleu (premier billet).

Voici la Source bleue aux incroyables couleurs telle que nous la peindrons très bientôt à travers la recherche de ses bleus les plus subtils, détenteurs de l’esprit même qui se dégage de ce lieu…

Il faut dire que chaque ondoiement, chaque bruissement de l’eau s’écoulant de sa vasque naturelle nous redit la légende qui lui est attachée : au 12ème siècle, le sire Amaury de Joux que l’on croyait mort en croisade, revint au château après cinq ans d'absence.

Son épouse Berthe qui  le croyait mort au combat, avait recueilli le chevalier Aimé de Montfaucon  son ami d’enfance qu’elle soignait depuis qu’il était rentré blessé de Terre Sainte un an plus tôt, ce dernier pensant lui aussi qu’Amory de Joux ne reviendrait plus…

La colère du sire fut terrible : il mit  à mort Aimé, et enferma l’infidèle dans un cachot minuscule depuis lequel elle pouvait voir le gibet où était pendu son amant.

Inconsolable, Berthe aurait tant pleuré que les larmes coulant de ses beaux yeux bleus finirent par rejoindre les eaux de la source qu’elles auraient colorées des mille nuances de cette céleste couleur. 

C’est non loin d’ici, à l’abbaye de Montbenoît, que Berthe se retira à la mort d’Amauri. Elle y mourut à l'âge de 60 ans.

En illustration sonore de la légende de la source bleue...

Le voyage du bleu (premier billet).

Le château de Joux, chef-d’œuvre de l’art militaire dans son romantique paysage, mais si terrible par ses geôles qui ont vu tant de larmes couler…

Des sonorités remontées jusqu'au nord au temps des croisades, par les échanges entre trouvères et troubadours...

Le voyage du bleu (premier billet).

J’avais réalisé de la Source bleue il y a quelques années une petite aquarelle pour laquelle je n’avais pratiquement pas utilisé de bleu : de l’endroit où j’étais et à l’heure où je l’avais réalisée la lumière du jour n’était pas assez forte pour en dégager les mystérieuses couleurs. Nous verrons donc dans le prochain article, qu’il est possible d’en donner une toute autre vision…

Le voyage du bleu (premier billet).

Un mélange sommaire entre deux bleus très « ordinaires » (de cobalt et outremer) avec de l’auréoline Winsor et Newton sous la forme d’une simple tache donne déjà une première idée des possibilités qui nous sont offertes avec les bleus (mais nous verrons bientôt qu’il est possible de réaliser des nuances bien plus raffinées que celles-là)…

Partager cet article

Repost 0
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 22:33

Pour faire suite à l’article précédent et aller un peu plus loin dans l’usage de ces outils du fabriquant Winsor et Newton, je vous emmène aujourd’hui par la voie des airs dans un charmant petit village, où nous réaliserons très rapidement avec ces fameux outils, deux nouvelles aquarelles de voyage…

Pour bien profiter de cette vidéo visionnez-la en grand écran (petit rectangle en bas à droite). Si la vidéo saccade ou se charge mal démarrez-la puis arrêtez sa lecture pour la laisser se charger dans la barre de lecture avant de la lancer définitivement. Si malgré tout cela ne marche pas allez directement la voir dans Youtube.

C’est la fontaine-lavoir qui en sera le sujet, sous forme d’aquarelle rehaussée puis de croquis aquarellé sur papier mouillé cette fois (deux versions différentes du même sujet avec peinture aux doigts pour le deuxième motif), en explorant davantage les possibilités parmi les plus intéressantes de ces bâtonnets d’aquarelle solide et marqueurs aquarelle Winsor et Newton.

Nous avons vu la semaine dernière dans les Gorges du Tarn sur papier sec (à grain léger  « Paper Touch » Clairefontaine au format A4), combien il était facile avec ces mêmes outils de réaliser le croquis aquarellé d’un vaste et complexe paysage en un temps record.

BÂTONNETS AQUARELLE SOLIDE WINSOR et NEWTON

Les nouveaux bâtonnets et marqueurs aquarelle Winsor et Newton (2 ème partie)

Je vous rappelle d’abord les essais des bâtonnets aquarelle W-N passées à sec sur le papier avec trois couleurs test (rouge Winsor foncé, nuance jaune de cadmium et bleu Winsor nuance rouge) puis mouillées ensuite (au pinceau à réservoir d’eau Pentel).

Résultat de ce test des bâtonnets aquarelle utilisés en outils graphiques (pour réaliser des traits diluables) :

Bâtonnets aquarelle Winsor et Newton passés sur papier sec puis humidifiés ultérieurement.

Bâtonnets aquarelle Winsor et Newton passés sur papier sec puis humidifiés ultérieurement.

Nous avions apprécié dans le précédent article de pouvoir dessiner directement et avec une grande liberté en ayant la possibilité de reprendre ultérieurement ce dessin à l’eau pure ou directement à l’aquarelle pour terminer notre sujet en tonalités pastel ou plus vives…

Bâtonnets aquarelle Winsor et Newton passés sur papier mouillé à l’eau claire.

Bâtonnets aquarelle Winsor et Newton passés sur papier mouillé à l’eau claire.

Résultat du test sur Montval 300 g mouillé (grain fin) de ces trois couleurs (rouge Winsor foncé, nuance jaune de cadmium et bleu Winsor nuance rouge) en bâtonnets aquarelle W-N :

  1. - sur papier mouillé (couleur en fond sur l’image ci-dessus, qui a largement fusée),
  2. – sur travail précédent papier semi-humide (par graphisme réalisé par-dessus puis dilué en partie par atténuation au doigt : à remarquer la quasi absence de cerne au séchage)

Le test sur papier Montval (300 gr grain fin) très mouillé de ces bâtonnets permet de voir la différence de comportement entre les bâtonnets et les marqueurs : les bâtonnets vont se fondre et fuser dans l’eau avec un léger temps de latence, ils pourront directement être étalés aux doigts pour obtenir des effets et mélanges en demi-teinte (attention, bien maîtriser le degré d’humidification du papier pour obtenir les effets souhaités).

LES MARQUEURS AQUARELLE WINSOR et NEWTON

Les nouveaux bâtonnets et marqueurs aquarelle Winsor et Newton (2 ème partie)

NUANCIER DES MARQEURS AQUARELLE W-N

Les nouveaux bâtonnets et marqueurs aquarelle Winsor et Newton (2 ème partie)
Les nouveaux bâtonnets et marqueurs aquarelle Winsor et Newton (2 ème partie)
Les nouveaux bâtonnets et marqueurs aquarelle Winsor et Newton (2 ème partie)

Il est plus difficile d’obtenir des effets fusants avec les marqueurs sur un papier complétement mouillé, sauf s’ils sont neufs et encore pour un temps très court (si non la couleur ne sort pas car c’est l’eau du papier qui, en imbibant la pointe, empêche la couleur de sortir).

Marqueurs aquarelle Winsor et Newton passés sur papier mouillé à l’eau claire.

Marqueurs aquarelle Winsor et Newton passés sur papier mouillé à l’eau claire.

Résultat du test sur Montval 300 g mouillé (grain fin) de ces trois couleurs (Nuance rouge de cadmium, Nuance jaune de cadmium et bleu moyen) en marqueurs aquarelle W-N : sur papier très mouillé la coloration est très faible car les pointes des marqueurs s’imbibent rapidement de l’eau du papier qui bloque l’arrivée de la couleur contenue dans le marqueur.

La fontaine-lavoir de St-Grégoire (1er exercice de la vidéo) en aquarelle rehaussée aux marqueurs aquarelle Winsor et Newton passés sur papier mouillé retravaillé au pinceau à réservoir à l’eau claire et à l’aquarelle (sur papier spécial pour marqueurs aquarelle Winsor et Newton), finitions au feutre indélébile noir fin après séchage.

La fontaine-lavoir de St-Grégoire (1er exercice de la vidéo) en aquarelle rehaussée aux marqueurs aquarelle Winsor et Newton passés sur papier mouillé retravaillé au pinceau à réservoir à l’eau claire et à l’aquarelle (sur papier spécial pour marqueurs aquarelle Winsor et Newton), finitions au feutre indélébile noir fin après séchage.

Résultats plus intéressants sur papier humide à semi – humide (voir deuxième exercice de la vidéo ci-dessus) où la couleur du marqueur se diffuse en partie et peut immédiatement être retravaillée (comme avec les bâtonnets mais en plus fluide) :

La fontaine-lavoir de St-Grégoire (2ème exercice de la vidéo) en croquis aquarellé aux marqueurs aquarelle Winsor et Newton passés sur croquis préalable semi-humide (croquis préalable réalisé sur papier sec au feutre fin indélébile noir) puis retravaillé au doigt à l’eau claire et au pinceau à réservoir à l’aquarelle (sur papier spécial pour marqueurs aquarelle Winsor et Newton toujours).

La fontaine-lavoir de St-Grégoire (2ème exercice de la vidéo) en croquis aquarellé aux marqueurs aquarelle Winsor et Newton passés sur croquis préalable semi-humide (croquis préalable réalisé sur papier sec au feutre fin indélébile noir) puis retravaillé au doigt à l’eau claire et au pinceau à réservoir à l’aquarelle (sur papier spécial pour marqueurs aquarelle Winsor et Newton toujours).

Il est à noter pour les randonnées en montagne (avec fort dénivelé dans la journée) d’intéressantes possibilités à l’analyse de mon expérience ici : dans le cas du premier exercice de la vidéo de cet article, mes marqueurs ayant subi la décompression – compression liées à ma prise d’altitude puis retour à la pression normale lors de mon atterrissage (une prise d'altitude de moins de 1500 m suffit pour créer cette différence de pression, mais elle est beaucoup plus importante à partie de 2500 m) se sont mis à fuser largement au contact de l’eau, créant les jolis effets jaunes, rouges et oranges des fleurs. 

Mais il vaut mieux si on veut travailler en humide avec les marqueurs en restant à la même altitude, attendre que le papier soit humide (sans plus) pour avoir un effet légèrement fusant et surtout ne décolorant pas la pointe des marqueurs.

Par contre, humidifier au pinceau ou au doigt les traits des marqueurs passés sur papier sec (de bonne qualité et plutôt satiné) immédiatement après le dessin tant que ces traits sont encore humides, permet d’obtenir des effets très intéressants (Winsor et Newton a d’ailleurs développé 3 blocs papier à spirale spécialement destinés à cet usage concernant ces marqueurs).

Les marqueurs aquarelle en conclusion :
- Outil pour dessiner et peindre à l’eau un peu plus délicat à manier que les bâtonnets, mais pour un usage complémentaire, permet plus de « nervosité » dans ses motifs (le choix entre 2 pointes de forme et taille différente permet une grande latitude de traits),
- Intéressants effets en utilisation à sec puis humidification immédiate (ou peinture à l’aquarelle) sans laisser sécher le marqueur,

- Possibilité de pages créatives en carnet de voyage en utilisant comme support le papier spécial pour marqueurs aquarelle Winsor et Newton,
- Fortement pigmenté et résistant à la lumière,
- Parfait pour une utilisation en atelier, à l'extérieur, ou même en voyage, (mais il vaut mieux privilégier des formats assez grands si on veut bien exploiter le produit et en tirer les plus intéressantes possibilités),
- Toutes les couleurs peuvent être mélangées avec des aquarelles traditionnelles,
- Compatible avec d'autres couleurs, ainsi qu'avec l'ensemble des médiums pour aquarelle Winsor & Newton,
- Marqueurs disponibles en 36 couleurs

Concernant votre matériel et fournitures d'aquarelle, je vous recommande comme principal fournisseur (pensez à commander de ma part) le spécialiste de l'aquarelle (où vous trouverez mon excellente petite boite de voyage "Field Box" Winsor et Newton)  : http://www.aquarelleetpinceaux.com/  

Comme cet article fait partie des nouveaux billets didactiques d’Aquarelle-en-voyage.com, plus orientés "découverte, technique et créativité", je vous demande un peu d'indulgence concernant la fréquence de leur parution : ils demandent énormément de travail ce qui ne me permet pas d'en publier très régulièrement (plus encore la vidéo qui les accompagne), mais si cette série vous plait (voir les précédents) n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires ci-dessous (que je validerai avant publication), vos avis et opinions étant très importants si vous voulez que j'en améliore encore le contenu et l’esprit.

- Dites-moi aussi qu'est-ce que vous aimeriez voir dans ce blog, quelles idées auxquelles je n'aurais pas pensées que vous aimeriez y voir développées ?

Enfin, pour terminer (concernant la vidéo de ce billet), je tiens à remercier ici mon camarade Alain B. qui a tourné les prises de vues aériennes de mon arrivée au dessus du petit village où se trouve cette fontaine-lavoir en m’accompagnant en vol (merci aussi à toi Jean-Louis pour tes vues du décollage que je n'ai pas exploitées cette fois-ci) !

Partager cet article

Repost 0
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 21:34

Amis voyageurs, vous êtes à la recherchez d'idées cadeau pour votre entourage et vous êtes en panne d'inspiration ?
Vos proches ou votre famille est mordue de voyage, voilà quelques idées qui pourraient bien leur plaire !
Plaisir d'offrir, joie de recevoir, suivez le guide avec ces idées spécifiques et destinées aux amoureux du voyage…

Les accessoires pour le voyage :
Il existe de nombreuses idées autour du voyage en termes d'équipement et selon le style de chacun. De la tente en passant par le duvet, les petites lampes frontales ou encore un joli couteau multifonctions, voilà pour les randonneurs.
Pour les voyageurs en avion, pensez à la balance de voyage de poche, un cadeau aussi bien utile que simple d’utilisation pour éviter les mauvaises surprises à l'enregistrement des bagages. Pour le vol vous pourrez aussi penser au coussin de tête et aux bas de contentions, idéal l’un ou (et) l’autre, pour bien dormir en voyage.

La barque portugaise

J’ai dessiné cette barque au sud du Portugal il y a plus de 20 ans, sur un carnet à la couverture de cuir duquel je ne me séparais jamais depuis qu’on me l’avait offert !
J’aime toujours l’ouvrir et en caresser la couverture. Je loue d’ailleurs cette bonne idée du cadeau d’un carnet solide, beau, que je prenais plaisir à tenir dans mes mains, et qui, de surcroît, résistait si bien aux embruns de l’océan et grains de sable…

Un carnet de voyage pour immortaliser ses souvenirs :

Idéal pour garder à jamais ses souvenirs de voyages, ses rencontres et ses anecdotes. Facile à glisser dans son sac à dos, dans sa valise ou dans sa poche, vous y consignerez chaque jour vos meilleurs souvenirs et les illustrerez par de jolis dessins ou par la présence de collages de petits souvenirs glanés tout au long de la route. Protégé par sa belle couverte en cuir véritable un carnet de voyage artisanal est un objet précieux, qui sent bon le cuir et que l'on garde pour toujours.
Carnet 1Voici (exactement dans l’esprit de mon carnet du Portugal), l’un des très beaux modèles du « Carnet du Voyageur » (pour moi la « Rolls-Royce »  des carnets de voyages), le spécialiste du vrai carnet de voyage fait main, en cuir, à faire et à imaginer soi même, car en carnet de voyage, pourvu que son aspect et son papier soient beaux, tout, à l’intérieur, est toujours à découvrir et à inventer…

Un guide pour le voyage

La bible du voyageur, le guide de voyage est une source d'information pratique, très utile pour tous les voyageurs.
La tablette ne l'a pas encore remplacé car la connexion Internet n'est pas toujours à tous les coins de rues, mais le guide de voyage, lui, est la pour vous aider, vous guider… Pratique à consulter partout, il est remis à jour régulièrement, et vous permet de vous aider de l’expérience des autres pour trouver des astuces de voyages, de dénicher des bons plans, des combines pour voyager pratique.

Partager cet article

Repost 0
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 11:25

J’ai aujourd’hui le plaisir d’essayer pour vous à la demande de la revue «ARTISTES Magazine» (vous en découvrirez un article complémentaire de celui-ci différemment documenté dans le prochain numéro de juillet de cette revue)  et d’Aquarelle et Pinceaux,  actuellement la seule boutique en ligne spécialisée en aquarelle ( http://www.aquarelleetpinceaux.com/ ), les nouvelles couleurs extra-fines au miel SENNELIER pour l’aquarelle .
J’ai réalisé mes essais sur différents papiers où le rendu était excellent mais il est un critère qui pour moi est infaillible : si une couleur est belle et «réagit bien» sur du simple papier Montval de Canson elle est excellente partout ailleurs !
C’est le cas des nouvelles  couleurs au miel extra-fines de Sennelier qui donnent des nuances lumineuses, brillantes et intenses du plus bel effet  .  
Mes tests ont été faits dans différentes conditions : en atelier en conditions hygrométriques et de température stables d’après notes, croquis et photos de voyage pris lors des stages de Birmanie et du Maroc et naturellement sur le terrain lors de sorties en situations très variables (grosse chaleur par exemple en Andalousie humidité et froid au retour) .
Ma conclusion est donc que ces couleurs sont parfaitement adaptées aux attentes de l’aquarelliste de terrain et du peintre voyageur, idéales même en carnet de voyage car elles sont peu sujettes aux variations d’hygrométrie et de chaleur grâce à leur onctuosité presque toujours égale . 
Aquarelle-sennelierLe superbe emballage carton glacé de la boite métal donne déjà le ton : un produit de qualité bien présenté, en vente à un  tarif intéressant chez Aquarelle et Pinceaux puisque la boite métal de 24 ½ godets ne dépasse pas les 100 € ce qui est très intéressant pour des aquarelles artisanales de cette qualité-là !

Aquarelle-sennelier 2Une fois la boite ouverte on découvre avec plaisir que le nuancier en plastique souple transparent est directement posé sur les demi godets, ce qui permet immédiatement d'associer les noms et les couleurs, de protéger les couleurs et d’avoir une idée de l’éclat et de la luminosité des différentes nuances (je l’ai ici déplacé à côté pour qu‘on puisse comparer les deux).
Il est intéressant de savoir qu’à la recherche de l'excellence, Sennelier a mis au point son aquarelle en intégrant plus de miel pour renforcer la résistance dans le temps des couleurs et leur donner davantage d'éclat et de luminosité.
L'aquarelle française Sennelier est fabriquée artisanalement sur les même bases depuis plus d'un siècle, les meilleurs pigments ont été sélectionnés et c’est de la gomme arabique de qualité supérieure en provenance de Kordofan qui est utilisée comme liant.
Ce mélange de produits nobles permet d'obtenir des couleurs à la texture onctueuse, brillante, et donne des nuances vives et colorées. La gomme arabique et le miel procurent une qualité d'application incomparable et permettent la réalisation de superbes lavis.
Voyons à présent quelques-uns des essais réalisés :
Marchande d'oignons«La marchande d’oignons du marché de Nampam» m’a tout de suite permis de dégager quelques couleurs hors du commun qui donnent en mélange des effets puissants pour les binaires et intermédiaires associées tout en conservant leur douceur aux ternaires, examinons-les ci-dessous :

Couleurs

Ce sont des nuances qui par mélange associé permettent d‘obtenir des couleurs impossibles à obtenir autrement (comme le vert des oignons, intermédiaire entre le vert anglais et le vert sapin).
Couleurs 2En approfondissant un peu les mélanges on se rend compte que le noir obtenu par association de laque de garance foncée et de vert sapin donne un noir encore plus intense que le noir d’Ivoire d’origine ! Mes préférées dans les rouges étant le quinacridone, le rose Opéra et le rouge carmin .
Maroc - 1Ces couleurs seront donc très efficaces dans les effets de clair-obscur réalisés en pochade sur le motif lorsqu’il faudra le traduire dans une ambiance chaude et  contrastée .
Avec cette aquarelle exceptionnelle de très grande qualité, vous donnerez à vos oeuvres encore davantage de force par la vivacité et la pureté des tons car les couleurs se mélangent parfaitement entre elles et donnent de superbes nuances.
Elles sont onctueuses et intenses, procurant un aussi grand plaisir en mélange qu’en application.
Traduire l’opposition de l’ombre et de la lumière à travers la végétation était l’un des objectifs d’un exercice du dernier stage d’Andalousie . Nous étions à Ronda sous un soleil écrasant et la vivacité de la lumière était presque aveuglante jusque sous les ombrages de la place de la Duchesse de Parcent .
Andalousie 1Je voulais traduire cette atmosphère d’éblouissement à contre-jour qui entourait le palmier en écrasant les haies : impossible à rendre même avec la photo,
Andalousie 2…et c’est uniquement en utilisant les différents jaunes en mélange opposés aux verts et bleus que j’ai eu le sentiment d’exalter la prédominance du soleil sur une végétation qui avait bien du mal à ramener quelque fraîcheur dans l’atmosphère étouffante de chaleur de notre fin de matinée !  
Andalousie 4Là, il fallait dégager de la verdure omniprésente des oliviers (qui risquaient de "tuer" le motif) les nuances chaudes et infinies de la terre andalouse tout en conservant au sujet son identité économique et humaine où la culture traditionnelle de l'olivier et la présence humaine ont façonnées le paysage dominé par les villages blancs...
Andalousie 3Malgré cette chaleur écrasante qui faisait sécher les couleurs sur le papier au fur et à mesure de leur dépose ces aquarelles Sennelier au miel m’ont évitées cernes, auréoles, autant qu’empâtements grâce à des mélanges aisés et rapides sur la palette tout en me permettant de redonner à cette terre andalouse ses nuances naturelles que la photo une fois de plus n’arrivait pas à traduire . 
C’est donc en priorité grâce au miel que vos tubes et godets d'aquarelle Sennelier vous donneront à chaque utilisation des couleurs qui vous permettront de traduire avec fidélité les diversités de la lumière, des teintes et des formes qui vous intéressent, avec encore plus d’intensité et de nervosité lors de votre travail sur le motif, particulièrement en carnet de voyage où il faut être rapide et incisif .
Elles me paraissent aussi très résistants dans le temps, les demi godets les plus utilisés paraissant à peine altérés au bout de toutes mes semaines d’essais .
Sachez enfin si vous voulez vous les procurer à l’unité sous forme de tubes ou de demi godets qu’elles sont actuellement en promotion chez Aquarelle et Pinceaux, vous pouvez d'ailleurs voir ce que donne le nuancier de ces couleurs achetées à l'unité en cliquant ici, profitez-en, elles sont très accessibles en ce moment !

Pour terminer découvrez ci-dessous comment elles sont fabriquées :

Partager cet article

Repost 0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 15:11

 Parmi les nombreux articles du dernier numéro de la revue «ARTISTES Magazine», il en est un qui risque fortement de vous intéresser !

D’autant plus à regarder de près qu’il nous concerne tous, que nous soyons aquarellistes de terrain ou d’atelier, illustrateurs, encadreurs ou dessinateurs, calligraphes et même graphistes, parce que dans cet article j’ai le plaisir de vous faire part des tests que j’ai effectués pour cette revue et pour vous (pages 24 - 25 «d’ARTISTE») de nouvelles encres végétales de très bonne qualité que vient de mettre sur le marché «l’Artisan Pastellier», encres fort attrayantes puisque totalement élaborées à partir de très anciennes recettes, et 100% naturelles .

Revue-Artistes Le numéro 145 de la revue «ARTISTES Magazine» (numéro de mai - juin que vous pouvez sommairement consulter en cliquant sur l’image de sa couverture ci-dessus), que vous pouvez trouver dans les kiosques, ou bien vous abonner en cliquant ici

Je peux vous faire une confidence : malgré un planning débordant je n’ai pas compté mon temps ni mes efforts pour réaliser ces tests, qui se sont déroulés en deux parties :

1) - les tests techniques (de la fluidité à la résistance aux UV)

2) - les tests créatifs (de la réalisation des nuanciers chromatiques à celle de motifs d’illustration et de carnets de voyages)

Il en résulte donc une analyse poussée qui permet aussi bien au professionnel qu’à l’amateur de se faire une très bonne idée du produit et de l’acquérir en toute confiance en sachant exactement pourquoi il va l’utiliser .

Berger-cevenol-Alain-MARC

Parmi les essais réalisés celui-ci sur papier Canson Montval 300 gr : un berger cévenol peint à partir de différents croquis réalisés sur le motif lors de la transhumance il y a quelques années et que je n’avais pas eu le temps de mettre en couleur (que vous retrouverez dans l’article «d’Artistes») .

Transhumance-Alain-MARC

Le travail sur le motif pour ce genre d’exercice demande un minimum de dextérité et un maximum de rapidité si on veut le traiter (et le réussir) directement à l’aquarelle car croyez-moi, des brebis pendant la transhumance ça va vite, et même très vite, il faut dire qu’elles ont hâte d’arriver dans la fraîcheur des verdoyants et gras pâturages, on les comprend . Ici sur la grande draille du Mont Aigoual .

null

Et là sur la draille du Parc aux loups, au col du Haut de Côte  toujours dans les Cévennes . Là, il faut choisir : croquer ou peindre car croquer «et» peindre est presque illusoire ! Pour mon «Berger cévenol», c’est à partir des notes prises et des croquis de terrain que je l’ai peint avec ces excellentes encres végétales …

Pour terminer ce billet, voici le nuancier du test «lavis» de ces fameuses encres qui n’est pas dans «ARTISTES Magazine» (mais dans la revue il y en a un autre de tout aussi intéressant), qui donne une idée de la réaction à l’eau de la couleur et dont ma conclusion est qu’elles gardent toute leur luminosité, leur transparence, et leur intensité même désaturées . Un tableau comparatif des différents tests que j’ai réalisés vous permettra également de voir couleur par couleur comment ces encres se comportent dans tel ou tel cas .

Enfin vous trouverez aussi dans cet article de la revue «Artistes» deux autres œuvres (et avis correspondants) de deux consoeurs : Claire DUPOIZAT et Fleur DESCHAMPS

encres-vegetales-de-l-Artisan-Pastellier

Les chatoyantes encres végétales de l’Artisan Pastellier .

Partager cet article

Repost 0
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 22:44
Parmi les nouveautés que je vous ai annoncées lors du "relookage" de ce blog il y a quelques jours à peine, j’ai décidé de relayer pour vous la parution d’un nouveau venu dans la communication artistique, le magazine en ligne «Art et Peinture Zoom», que vous retrouverez ici à chaque nouvelle parution . 

Issu de la sympathique équipe du site du même nom «Art et peinture», cette revue est le reflet de l’esprit pluridisciplinaire, créatif et dynamique de sa communauté .

Nul n’était mieux placé que sa rédaction pour la présenter, je lui laisse la parole :
«Après 17 mois d’existence, l'équipe rédactionnelle d'Art et Peinture met en ligne sa première publication : Art et Peinture Zoom !

Cette revue artistique sera mensuelle dans un premier temps .

Vous pourrez y retrouver de nombreuses réalisations, des conseils, des pas à pas réalisés par notre communauté d’artistes . Tout comme notre site, cette revue sera pluridisciplinaire et touchera toutes les expressions artistiques : la peinture, la sculpture, l’écriture, la photographie etc...

C’est dans cette perspective que prendra place cette première publication .

Elle sera diffusée par mailing ou téléchargeable sur notre site …»

La voici donc à présent sur ce blog, prenez le temps de la parcourir, si j’ai attendu le deuxième numéro pour vous la présenter en toute connaissance de cause, c’est pour vous donner plus à découvrir en une seule fois ...

 

Pour découvrir le numéro de novembre (et premier numéro "d'Art et Peinture Zoom"), cliquez sur son image ci-dessus,
(fichier PDF pas lourd, laissez le téléchargement se dérouler) .


Pour découvrir le numéro de décembre d’Art et Peinture Zoom
c’est sur son image ci-dessus qu'il faut cliquer,

(fichier PDF pas lourd, laissez le téléchargement se dérouler) !


Partager cet article

Repost 0
14 août 2006 1 14 /08 /août /2006 21:40

Produits originaux pour le créateur de carnets de voyages .

C’est avec plaisir que je vous invite avec ce nouvel article à revenir dans ma rubrique « Produits et fournitures » sur laquelle je n’ai guère eu le temps de me pencher très souvent !

Il existe pourtant des matériaux et des outils fort utiles au carnettiste imaginatif, lorsqu’il explore la liste des fournisseurs beaux-arts, travaux manuels, loisirs créatifs et scrapbooking …

C’est-ce que je viens de faire en découvrant de véritables petits « trésors » retirés du catalogue d’un intéressant fournisseur en ligne situé en Bretagne, que je vous recommande par l’originalité de ses produits . N’hésitez pas à aller le visiter : www.kerglaz.com/

J’ai personnellement choisi les outils ou produits ci-dessous parmi bien d’autres, car ils peuvent vous rendre un grand service dans la réalisation de votre carnet de voyage si vous savez en détourner l’usage courant pour les mettre au service de votre créativité :

a) Kit de démarage Big Shot :

C’est un système de découpe manuel, (compatible avec les éléments sizzix) qui vous aidera à faire des couvertures, caches et fenêtres originaux et personnalisés dans des matériaux épais (écorces, cartons fantaisies, feutre, plastique, etc.) difficilement découpables autrement jusqu'à 3 mm d'épaisseur .

Présentation du pack :
- Le Big Shot : système de découpe et tapis de coupe
- 1 Thick Cuts
- 2 Thin Cuts
- 1 Easy Emboss
- 1 paper pack

b) Encre DISTRESS old paper :


C’est une encre à vieillir, pigments couleur vieux papiers, qui vous permettra de réaliser des fonds pour vos textes et illustrations . Il en existe de différents aspects, il faut les essayer pour savoir celles qui conviennent le mieux aux effets souhaités .

c) ROLLING STAMP CIRCA 18 :

Tampon à roues pour la réalisation de titres originaux .

- Qui n’a pas rêvé de donner un cachet « tampon » à certains de ses titres ou textes particuliers ?

Voici une intéressante solution : il vous suffit de choisir les lettres et espaces, d'encrer, et d'imprimer....
Le tampon est formé de 10 roues.
Chaque roue comporte tout l'alphabet, l'apostrophe et l'espace.
Lettres majuscules, taille 6 mm.(18 points)

d) Cartouche XYRON 500 repositionnable :

Il s’agit d’une recharge ("La petite machine aux grandes idées"), qui permet un encollage parfait de vos papiers, photos, tissus,...pour créer vos propres stickers, pour réaliser des assemblages propres sans subir les déformations de papier ou erreurs des collages traditionnels .
L'adhésif repositionnable est garanti sans acide, il peut même être utilisé sur les vitres, murs, portes, etc. ...

Et maintenant à vos carnets, mettez bien en valeur les vivants souvenirs écrits et dessinés que vous aurez ramenés de vos voyages d’été !

Partager cet article

Repost 0
6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 14:16

Repartant pour de nouvelles aventures, pendant au moins une semaine je ne pourrait me connecter au web !

Alors, pour vous faire patienter et vous retrouver bientôt avec un nouvel article vous présentant les magnifiques aquarelles venues enrichir votre thème du moment « Habitats ruraux traditionnels » (dont je vous remercie beaucoup pour les envois et contributions), j'ouvre la rubrique des « Produits et fournitures » qui n'avait pas encore d'articles !

Voici donc pour les aquarellistes, une solution papier originale pour réaliser leurs carnets de voyages :

Cahier cousu en véritable papier aquarelle 260 g. à bords frangés, 3 formats disponibles à partir de quelques Euros !

Faciles à assembler par 2,3,4

... en glissant un ruban au dos

Retrouvez-les dans la boutique en ligne

http://www.artmo.fr/

Cette boutique est une véritable mine d'or, carnettistes, explorez-la bien !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0