Aquarelle hivernale en Jura Oriental - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 15:02
Aquarelle hivernale en Jura Oriental

Le croquis - aquarelle que voici, est l’exemple même de ce que j’aime réaliser sur le motif sans me casser la tête, avec rapidité et enthousiasme, dans la fulgurance de l’instant.
Sans me casser la tête, avec quelques coups de crayon et un peu d’aquarelle. Le bonheur de peindre en connivence avec la réalité vécue dans l’instant présent serait-il là ?
Capital, ce type d’aquarelle : il contient tout ce qu’il faut savoir pour pratiquer l’aquarelle de terrain dans n’importe quelles autres conditions !
Car tout vient du blanc et de son rôle par rapport au graphisme et aux couleurs, de l’usage de l’eau sur le papier en véhicule de ces couleurs, et du jeu des différents éléments, qui, à la différence de leur usage en atelier, vont être ici employés de façon différente.
Si vous voulez me rejoindre dans les jours qui viennent (quelques jours à peine) pour découvrir et partager avec moi ce type d’aquarelle, c’est le moment idéal (demandez-moi vite les conditions pour y participer en cliquant ici), car il reste encore quelques place dans le très prochain stage des ambiances de neige en Jura Oriental !
Si cette aventure vous tente mais que vous n’osiez pas franchir le pas, je vous invite à visionner la vidéo de fin d’article, car ce sont les conditions d'environnement et de séjour des sessions d'aquarelle hivernale que je vous fais aujourd’hui découvrir, elles sont très importantes pour la réussite de votre session.
Pour tout le reste, c'est sur le terrain qu'il faut venir, car aucune "démo" vidéo la plus savante soit-elle, ne vaudra jamais une séance d'aquarelle sur le motif, plus encore si elle est guidée par une expérience et une doctrine qui sont le fruit d'une vie.
En immersion totale avec l’environnement dans lequel on est plongé, sans s’attarder avec des fioritures qui n’apportent rien.
Car si on veut retirer l’essentiel de ce qu’on perçoit, de ce qui nous imprègne, de ce qui nous touche, on doit être plus que « simple spectateur jouissant d’un spectacle » (ce qui est déjà très bien pour entrer en connivence avec les êtres et les choses), on doit rechercher le plus de complicité possible avec notre sujet, percevoir sa réalité non seulement visuelle, mais aussi culturelle, géographique, historique, naturelle, humaine, afin de ne pas le trahir quelle que soit notre expression personnelle et ses libertés.
Car dans « essentiel » il y a « essence ».
Le concept d'essence (
du latin essentia, du verbe esse, être) désigne en métaphysique une distinction de l'être . Il désigne « ce que la chose est », par opposition au concept d'existence qui lui définit "l'acte d'exister"…
Nous entrons là dans un domaine très complexe de définitions et de concepts qui relèvent plus de la philosophie et d’autres domaines de pensée que de peinture (…bien que), mais quand on voit ce qu’on peut produire d’admirable en atelier, dans des conditions « idéales » en prenant tout son temps (même si ce temps est relatif pour les phases d’exécution où doit être extrêmement rapide), on constate que pour bien des gens, la « véritable aquarelle », celle qui est considérée comme création artistique à part entière, est celle-là qui ne se fait pas forcément sur le terrain.
Cette aquarelle-là (qui ne démérite en rien), je l’ai pratiquée des décennies, elle m’a apporté de nombreuses joies certes, des diplômes, des médailles, des prix…
Mais qu’est-elle à côté de ce que j’éprouve aujourd’hui sur le motif ?
C’est lorsque j’ai réalisé cette différence (ce gouffre même), et pris conscience de la valeur de ces petites choses qui peuvent révéler l’essentiel à partir de trois fois rien, que j’ai mis de côté « l’aquarelle d’atelier » pour n’y revenir qu’accessoirement car ce qu’elle apporte est à mon avis bien moindre.
Je développerai plus tard ce qui à mes yeux fait la supériorité de l’aquarelle de terrain.
Pour l’instant ce qui m’importe c’est de revenir aux sources de l'aquarelle de voyage, avec simplicité et efficacité.
Avoir en extérieur un outil de travail qui apporte une vraie joie de s'exprimer, loin des complications, des ambitions, et d’une forme de snobisme de certains ateliers, tel est mon grand bonheur, mon plus cher accomplissement.

Transmettre et partager cet outil de travail, ce moyen d’expression, est ma vocation : si vous voulez le découvrir aussi et rejoindre notre tout petit groupe (car dans les stages d’ambiances de neige, c’est presque du cours particulier pour les participants), écrivez-moi vite en cliquant ici.
La prochaine fois, je vous parlerai du stage carnet de voyage dans le Grand Sud Marocain avec une « démo » qui a déjà été visionnée plus de 100 000 fois à travers les différentes plateformes du Web !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain-Marc
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite par email 01/03/2014 11:07

Bravo et merci pour ton blog et bon courage pour le maintenir en vie de longues années !!

voyance gratuite amour 01/03/2014 11:06

Un tout grand merci pour votre site. C’est un plaisir pour toutes & tous.
Bonne continuation

Marie Soleil 20/02/2014 19:54

Tu sais que j'apprécie tes aquarelles, elles révèlent toujours une situation, une ambiance et je découvre chaque fois un nouveau paysage qui te ressemble bien.
Bisous.

Alain MARC 20/02/2014 20:41

Merci beaucoup Marie, tu sais combien j'apprécie beaucoup moi aussi ton blog plein de soleil, de poésie, de tendresse qui donne une si belle place à ta splendide Normandie !

Altheia 20/02/2014 19:11

Une vidéo qui fait rêver ! J'aurais bien besoin de ces stages pour apprendre à aller à l'essentiel, car j'ai toujours tendance à vouloir une aquarelle "parfaite" avec des détails inutiles et effectivement il n'y a pas cette spontanéité et cette vie de l'aquarelle de terrain.
Bon séjour dans le Jura, Alain !
Amitiés

Alain MARC 20/02/2014 19:40

Mais ce que tu fais est très bien Altheia ! je suis sûr que dans quelques temps le désir (ou le fait) de travailler sur le terrain va beaucoup t'apporter de liberté et de spontanéité.
Et quand tu pourras te joindre à nous, tu sais que tu seras la bienvenue, en attendant, je t'envoie mes amitiés,
AM

Mary Anne-Marie 20/02/2014 18:24

Mon cher Alain, comme je te rejoins sur ce que tu dis de l'aquarelle de terrain.!!!!je partage cette même joie intense.
(Super,je peux enfin poster des commentaires sur ton blog !)

Alain MARC 20/02/2014 18:37

Super effectivement Anne-Marie (pour ma part je galère pas mal avec la nouvelle configuration du blog, où en interne je n'arrive pas à faire tout ce que je veux, mais bon, je m'acharne on verra bien) !
En tout cas, au-delà des souvenirs magnifiques de travail en commun sur le motif, je suis heureux de voir combien tu as toi aussi réussi à t'exprimer avec cette belle forme d'expression, je te félicite encore pour tes résultats, et en récente référence, pour ton superbe stand au dernier salon d'art contemporain de Toulouse !
Amitiés,
AM

Alain MARC 20/02/2014 18:22

Merci Nicolas, tes articles sont toujours aussi intéressants aussi, et pour la reprise de travaux sur le motif à l'intérieur, je l'ai effectivement programmé cette année, je le réserve à nos séances de travail en cas de mauvais temps !
AM

Nicolas 20/02/2014 17:33

Bonjour Alain.

Je suis toujours sous le charme quand tu nous contes tes stages, et en particulier quand tu nous parles du Jura.

Je recommande vivement aux novices de se joindre à toi pour ces moments magiques passés dans cet endroit, at à ceux qui y sont déjà allés d'y retourner. C'est bien ce que ce compte faire ces prochaines années en ce qui concerne cet endroit.

J'invite d'ailleurs le lecteur novice à lire un de mes articles à ce sujet sur ce stage, et j'invite également tous les autres participants qui auraient eu la même idée que moi à transmettre les liens pour livrer leurs impressions.

Voci mon récit : http://www.croqueurs-de-nature.com/croquis/2014/01/le-haut-doubs-en-hiver/

Concernant le travail d'atelier et le travail sur le vif, à mon avis, reprendre des sujets en atelier après les avoir traités sur le vif est une démarche interessante.

Nicolas.