San Cristóbal Acasaguastlán - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 23:45

      Je ne voulais pas repartir en voyage sans commencer de partager avec vous notre première halte sur les routes du Guatemala, que nous venons de quitter à regret...

       Oh, ce n'est qu'une toute petite étape sur notre itinéraire du premier jour, mais elle vous permettra de vous imaginer quelques instants avec nous, en attendant de nous retrouver vers la fin du mois, pour la suite de cette belle aventure (quand je serai revenu des balades en Algarve qui n'en sont pas moins belles pour autant).

     Chaleur tropicale ce matin dans le joli petit village de San Cristóbal Acasaguastlán, au bord du fleuve Motagua qui va se jeter 400 km plus loin dans le golfe du Honduras. C'est notre première halte depuis notre matinal départ de Guatemala City.

     Des oiseaux que nous ne connaissons pas chantent dans les arbres (« Acasaguastlán » signifiant en « Nahuatl ancien « endroit à hérons et à grives »), tandis que nous dessinons l'une des plus charmantes églises de la région, toute blanche, à la façade baroque de pur style colonial l'une des premières édifiées sur cette terre à la conquête des Espagnols, par le « corregidor » Diego de Vitoria y Zapata en 1654 ...

San Cristóbal Acasaguastlán

      Nous aurions pu passer beaucoup plus de temps à dessiner et peindre les maisons colorées du village, à l'ombre des palmiers et des grands arbres entourant la petite place où convergent toutes les rues, mais à peine le temps de nous mettre une petite heure sous la protection picturale (et routière) de Saint Christophe (le saint patron des lieux auquel est dédiée l'église), que nous devons reprendre la route.

      Il faut dire qu'elle est encore longue jusqu'au Honduras où nous attendent nos prochains motifs, ce que je vous raconterai la prochaine fois, vous verrez que l'attente vaudra bien ce voyage et les fabuleuses découvertes qui vont avec !

San Cristóbal Acasaguastlán

     Le petit Jésus sur son épaule, il a fière allure le Saint Christophe qui trône derrière l'autel de l'église, même si, des dorures qui le recouvraient sans doute entièrement il ne reste plus que quelques traces éparses, qui nous donnent une idée de ce que pouvait être le retable tout entier aux meilleurs moments de son époque de gloire...

 

San Cristóbal Acasaguastlán

      

      Nous laissons derrière nous la Sierra de las Minas et ses 130 km de longueur, qui domine San Cristóbal Acasaguastlán et la vallée du fleuve Motagua (montagne imposante dont les sommets disparaissent dans d'épaisses brumes), pour nous diriger plein est, vers la frontière du Honduras.

      Même si nous n'avons pas assez de temps pour emprunter une piste montant vers ses sommets, nous ne pouvons quitter les lieux sans évoquer l'importance considérable de ce sauvage massif, pour les équilibres naturels de notre planète.

     Ses forêts, qui s'étagent progressivement jusqu'à plus de 3000 m (son principal sommet, le Cerro Raxón culmine à 3 015 m d'altitude), recèlent, outre leurs riches gisements de jade et de marbre, des écosystèmes tout à fait rares tels que les plus grandes forêts de nuages ​​de Méso-Amérique à la flore et à la faune dense et variée, dont les habitats sont partout ailleurs menacés.

   On y a répertorié plus de 885 espèces d'oiseaux, mammifères, reptiles y amphibiens, dont le fameux et très rare quetzal. Quant aux forêts de la Sierra de las Minas, elles s'étagent des zones tropophiles à la forêt subtropicale humide de montagne et de nuages, avec 15 espèces de conifères tropicaux d'exception, ce qui donne à ce massif une valeur d'extraordinaire banque génétique.

    Esquisse rapide de la très riche réserve de biosphère que nous laissons derrière nous, reconnue par l'UNESCO depuis 1992, et de ses très nuageux sommets...

 

San Cristóbal Acasaguastlán

      Magnifique et éblouissant de beauté, le quetzal sacré, emblème du Guatemala, farouche et invisible oiseau de la Sierra de las Minas, animal épris de liberté qui ne survit jamais en captivité, vit dans la partie « forêt de nuage » du massif, en haut de la canopée de cette dense forêt tropicale typique de Mézo-Amérique en permanence humide, située entre 1 000 et 3 000 mètres d'altitude, ici bien au-dessus de nos têtes, dans la brume dense qui nous cache les sommets.

      C'est l'oiseau mythique des Mayas que l'on retrouve au centre du drapeau guatémaltèque et qui a d'ailleurs donné son nom à sa monnaie du pays.

      Il a malheureusement pratiquement disparu des forêts guatémaltèques et bien sûr, à notre grand regret, nous ne le verrons pas, j'ai bien fait de le dessiner « par anticipation » avant de partir !

 

Pour mieux profiter de cette vidéo vous pouvez la visionner en plein écran sans perte de qualité.

     Je voudrais pour terminer ce billet évoquer les deux illustrations sonores de ma vidéo :

       D'abord, la chanson « Soy de Zacapa » (ce qui veut dire « Je suis de Zacapa ») ici interprétée au marimba (je reviendrai plus tard sur cet instrument de musique indissociable du Guatemala) créée par José Ernesto Monzón, auteur-compositeur-interprète disparu en 2003, illustre et intéressant poète Guatémaltèque.

      Je l'ai choisie comme fil conducteur de ma vidéo, car Zacapa (que nous traverserons pour nous rendre au Honduras) est une petite ville toute proche de San Cristóbal Acasaguastlán, et parce que la revendication de son identité locale à travers cette chanson est devenue en quelques années seulement une sorte d'hymne dans la musique populaire, où chaque guatémaltèque se reconnaît un peu.

      Quant à la séquence « Victimæ paschali laudes », même si ses origines l'éloignent de l'Espagne des conquistadors, elle était certainement chantée en l'église de San Cristóbal Acasaguastlán le jour de Pâques, l'officialisation de l'œuvre par l'Église étant définitive depuis 1570 (elle fait partie des chants liturgiques formellement fixés pour la messe depuis cette époque-là, malgré de nombreuses modifications).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michele 16/04/2016 09:15

Belles aquarelles, beaux textes, quel bien agréable cocktail!!! Vivement la suite qui sera sans nul doute très riche, quelle dextérité dans vos dessins, Michèle.

Alain-Marc 18/04/2016 00:56

Merci Michèle, en fait c'est du travail banal quand on a l'habitude, vous savez ! Il y a des collègues qui font du très bon travail aussi (peut-être moins qui communiquent à ma manière avec les différents outils multimédia), mais dans tous les cas je me fais plaisir... Là, j'aurais un peu plus de temps après les longues journées de stage au sud Portugal, je mettrais en ligne des extraits de nos formidables journées (celles de la session de l'an dernier l'étaient déjà), par exemple cette après-midi où musique et anciennes chansons populaires d'Alentejo, sans micros ni chichis, se sont étroitement mêlées à nos aquarelles pour le plus grand bonheur des stagiaires sous un chaud soleil au cœur d'un petit village qui n'avait jamais eu la visite de touristes comme nous. Ne plus vouloir repartir, être accueillis comme nous l'avons été, savoir que dans ce contexte même c'est une chose très rare aujourd'hui, ne peut se traduire en aquarelle, dommage, car le vivre est une chose, s'en souvenir dans intensité de l'instant une autre, et le partager à postériori tout à fait impossible, même avec la plus belle des aquarelles...

Nicolas globle croqueur 13/04/2016 17:31

Nous voyageons avec toi à travers ces reportages, un peu comme si "on y était". Je le place en lien sur twitter et ma page facebook "urban and rural sketchers (drawers painters)".

Nico

Alain-Marc 13/04/2016 23:46

Merci Nico !

Maria Raposo 13/04/2016 00:35

Magnifique, Marc. Continue à partager tes joies aquarelles et ta passion de carnettiste.

Alain-Marc 13/04/2016 11:32

En tout cas, je penserai bien à toi au Portugal (mais ne mettrai pas grand chose en ligne cette année sur ce voyage, puisque nous refaisons le circuit de l'an dernier dont j'ai déjà publié les reportages picturaux que tu connais déjà).

Jérôme 12/04/2016 20:59

Quel formidable idée pour repartir dans cette région d'Amérique Centrale que de suivre ce carnet qui s'annonce bien plaisant

Alain-Marc 13/04/2016 11:28

Merci Jérôme, il le sera (en fait il l'est), faudra simplement un peu de patience pour le suivre car vu mon planning voyages en ce moment, je ne pourrai faire des mises en ligne que de temps en temps (la prochaine fin avril)...

L'Espigaou 12/04/2016 19:36

Excuse moi j'ai oublié de te félicité pour la vidéo.
Ce que j'ai le plus apprécié dans cette vidéo c'est voir ta main créer ces merveilleux croquis.
Mary

Alain-Marc 12/04/2016 20:09

Merci Mary ! En fait, l'église est plus belle bien sûr, mais c'est aussi la façon dont on regarde les choses qui les rend belles. Pour la vidéo, j'ai bénéficié de l'aide de la société guatémaltèque "Disegno de arquitectura & drone" dont l'autorisation de publication de ses prises de vues aériennes ajoute énormément à notre regard sur cette église et son village. Pour le reste de la vidéo, j'ai quand même eu un travail fou à reprendre des images généralement bâclées sur le terrain, faute de temps et de moyens (impossibilité de faire suivre le trépied pour la caméra, pas de statif pour filmer la réalisation du carnet page par page (j'avais fait un système léger mais empirique pour filmer en même temps mon travail sur mes pages et le motif), etc.

L'Espigaou 12/04/2016 19:33

Merci pour cette belle balade pleine de découvertes pour moi.
Tes croquis sont merveilleux.
J'espère que l'église de ton premier croquis est aussi belle en réel.
A très bientôt pour la suite
Bonne soirée
Mary

Girardin 12/04/2016 12:33

Super...
Bise
Josy

Alain-Marc 12/04/2016 13:49

Merci Josy !

marilou 12/04/2016 11:31

Hola , qué suerte tienes de vivir este viaje !Y gracias por compartirlo .

Merci pour ce très beau montage video . On le vit par procuration ce voyage ensoleillé et coloré . Toujours attentif à nous donner des conseils à travers ton aquarelle de l'église et la rue et nous enrichir avec tes recherches historiques . Merci de prendre tout ce temps sur le voyage .
Un abrazo sincero y agradecido .
Je vous souhaite à tous de belles rencontres humaines et picturales .
Marilou de la Réunion .

Alain-Marc 12/04/2016 11:45

Merci Marilou ! ¡ Cada una de tus palabras será apreciada de todos, no te olvidamos !

toucouere 12/04/2016 11:25

Toujours fidèle à tes articles et, à tes voyages j'ai été surprise de lire tout à l'heure de lire que je que mon adresse avait été supprimée de la liste , je ne sais pas à la suite de quelle fausse manoeuvre mais je te demande si cela est possible de me réinscrire merci . Je te souhaite bon voyage et à bientôt pour tes nouvelles aventures .Amitiés Josselyne

Alain-Marc 12/04/2016 11:30

Merci de me le signaler Jocelyne (je ne comprends pas moi non plus), cela fait partie des bugs informatiques qui arrivent parfois avec les plateformes de support de nos blogs, mais je te réinscris tout de suite, il te suffira de valider l'e-mail de confirmation que tu vas recevoir ! Je t'envoie mes amitiés, à bientôt,

Altheia 12/04/2016 11:18

Un voyage qui fait rêver !
Merci Alain pour ce partage.
Amitiés

Alain-Marc 12/04/2016 11:37

La suite viendra petit à petit, car comme je passe énormément de temps à monter les vidéos qui me paraissent très utiles pour partager de bien plus vivante façon ce voyage et que je veux aussi qu'elles soient bien montées, cela risque de prendre du temps, surtout avec les autres voyages qui s'intercaleront entre deux, aussi merci pour ta patience et ta fidélité, merci à toutes celles et ceux qui me suivent ici de la même façon, en toute amitié...