Spéléologie : drame pour la nature à l’entrée de l’Aven Noir ! - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 17:23
Spéléologie : drame pour la nature à l’entrée de l’Aven Noir !

Juste ce court article pour vous faire partager ma tristesse et ma surprise :
craves-a-bec-rouge.jpgCes très jolis oiseaux (bien qu’ils soient d’un profond noir luisant, leur parenté avec les corneilles en fait les princes des cervidés, car ils ont une finesse et une intelligence supérieure à de très nombreux autres oiseaux) sont protégés et en voie de disparition, on en trouve assez peu dans l’Hexagone …
Hors, vous savez que j’accompagne Roland Pélissier spéléologue inventeur des nouveaux réseaux "Macary - Pélissier" dans ses explorations au fond de ce gouffre depuis maintenant presque un an (voir articles précédents concernant ce sujet) .
Nous nous y sommes rendus lundi dernier 17 septembre pour continuer nos investigations dans les réseaux profonds, comme nous le faisions régulièrement jusqu'au début de l'été (la campagne d'exploration étant traditionnellement interrompue de fin juin jusqu'à début septembre) .
Lors de la reprise de ses explorations au début du mois, Roland a constaté la disparition de la colonie des craves à bec rouge qui nichaient dans le puits d'entrée et les corniches de la voûte de la grande salle de la Fosse aux Ours juste en dessous .
Il avait alors vu de nombreux cadavres de ces oiseaux qui jonchaient le sol de cette salle, et il avait également constaté qu'un nombre anormalement élevé de leurs plumes étaient éparpillées à l'extérieur autour de l'orifice d'entrée et à l'intérieur en bas en dessous du puits d'accès .
J'ai eu moi-même la mauvaise surprise de constater ce spectacle désolant le 17 et 18 courant, où nous avons dénombré une dizaine de cadavres dont certains à l'état de décomposition avancée (et même de squelette pour 2 ou 3 d'entre - eux), il semblerait que leur mort remonterait à 1 ou 2 mois, mais leur décomposition vu le milieu chaud et humide paraît aller très vite .
Peut-être quelques individus ont-ils survécus, mais plus aucun crave ne paraît revenir dans le gouffre car nous n'en avons vu aucun ni à proximité dans le talweg, ni près des falaises, ni dans l'entrée du gouffre lors de nos entrée et sortie le 17 et 18, alors que nous en avions comptés plus d'une trentaine d'individus au début de l'été (sans compter les nichées des petits du printemps sommairement évaluées à une dizaine d'individus) et que cette colonie d’oiseau est présente été comme hiver dans le gouffre depuis que cette cavité est connue : elle semblerait donc avoir été très rapidement décimée ( - épidémie foudroyante ? - empoisonnement ? - autre raison ?) .
Étant particulièrement sensible à l'équilibre et à la sauvegarde du milieu naturel de ce site, et touché par la brutale disparition de ces oiseaux, je me permets au nom de mes camarades et de moi-même de vous faire part de ce que je considère comme un drame pour la faune locale et l’équilibre écologique du milieu .
Pendant 1 semaine je ne remettrai pas d’article en ligne, me donnant le temps d’une réflexion sur cet épisode de la vie de ce gouffre (les déclarations d’usage sont en cours auprès des services administratifs concernés) …

Partager cet article

Repost0

commentaires

~~ Kri ~~ 15/10/2007 15:07

Triste...On se sent impuissant et pourtant on voudrait tant ...Je reviens doucement sur la toile. Merci de ton passage chez moiVeux tu t'inscrire à mon annuaire, il me sert de "mémo liens" http://www.123ici.com/annu.asp/num/3062/site/157859

Alain-Marc 28/10/2007 21:42

C'est fait Kri ! jJ'ai mis un lien avec ton annuaire dans ma colonne "liens" .à +,Alain MARC

Vero 07/10/2007 18:31

Je viens de lire cet article mais aussi le suivant qui parle de ces oiseaux. Que c'est triste cette histoire. J'espère qu'on trouvera l'origine de cette situation et qu'on pourra éviter que cela se reproduise. Véro

Alain-Marc 07/10/2007 21:21

Oui Véro, on trouvera ! L'affaire est entre les mains des autorités compétentes, et je vous tiens au courant dès qu'on en sait un peu plus ...

kriss 04/10/2007 11:39

"en fait les princes des cervidés"tu veux dire sans doute "corvidés"....

Alain-Marc 04/10/2007 15:25

Bien sur Kriss !... Toi au moins tu lis mes articles ou réponses aux coms, je t'en remercie, je devrais t'embaucher comme correctrice car je fais tout à toute vitesse, et je devrais au moins prendre le temps de me relire !

Elizabeth 22/09/2007 21:23

Curieux, en effet. En attendant d'en savoir plus, je partage ta tristesse et admire ta planche.

Alain-Marc 29/09/2007 22:47

Je ferai un article complémentaire d'ici peu avec quelques tristes photos à l'appui ...

nicole guenin 22/09/2007 16:44

Cher Alain, je suis triste comme tous je pense de la disparition des oiseaux.Est-il stupide de penser que sans le vouloir votre présence dans la grotte a apporté des bactéries dévastatrices pour les oiseaux, comme cela a pu se produire pour les populations incas ou autres , décimées non seulement par l'alcool et la violence, mais aussi par les maladies apportées par les invasions, contre lesquelles elles n'avaient aucune immunité?Des autopsies des oiseaux ont-elles été faites, pour essayer de comprendre ce qui s'est passé, et prendre peut-être des mesures sanitaires pour que cela ne se renouvelle pas?

Alain-Marc 29/09/2007 23:08

Bonjour Nicole,Ta remarque est judicise mais je ne pense pas que ce soit de ce côté-là qu'il faille chercher, pour 3 raisons :- d'une part parce que les spéléologue qui entrent dans cette cavité (la partie "classique" différente de la partie en cours d'exploration où nichaient ces oiseaux est visitée par beaucoup de spéléologues depuis 1933 année de la découverte du gouffre) sont extrèmement nombreux et que leur présence n'a jamais nuit à la colonie de craves qui au contraire grandissait (ils n'ont cessé de se reproduire depuis la première évaluation de leur nombre il y a des années),- d'autre part parce qu'en ce qui nous concerne nous nous sommes toujours changés et équipés au dernier moment au bord du gouffre afin de n'en perturber en rien le milieu par des "éléments extérieurs",- enfin parce que notre contact "direct" avec les oiseaux lors de nos descentes et sorties est impossible .Je peux dire qu'à ce jour les principales autorités sanitaires concernées autant que les responsables du milieu naturel du parc régional (des Grands Causses) et du parc national (PNC) autant que la LPO sont avertis, et qu'ils auront sans doute démarré une enquête, et j'espère pu effectuer prélèvements et analyses, si j'en sais plus je vous en informerai car c'est de notre patrimoine naturel à tous qu'il s'agit même si cette région est bien loin de chez vous, je suis cette affaire de près ...Personnellement je pense à une épidémie ou un empoisonnement agricole (les craves se nourrissent d'un tas d'aliments sur une zone dont une partie est cultivée, je vous en reparlerai), et c'est la première idée qui vient à mon esprit, mais plus j'y pense plus je me dis que si nous avions eu le temps il aurait fallu regarders si ces pauvres bêtes n'auraient pas un peu de "plomb dans les ailes", car c'est aussi une autre hypothèse possible ...

Daniel 22/09/2007 10:36

Il faut en parler à la LPO ?

Alain-Marc 29/09/2007 23:09

C'est fait Daniel, avec copie de l'information à tous les responsables locaux qui nous apraissent devoir être informés ...

cocole 22/09/2007 09:44

il doit bien y avoir une explication, avec les spécialistes en ornithologie, la raison devrait être découverte!peut-être aurait-il faluut ramasser les cadavres pour les faire analyser??

Alain-Marc 29/09/2007 23:14

Le problème c'est que les cadavres sont assez difficiles d'accès (nécessité d'être habitués aux manoeuvres de descente et d'ascension spéléo + avoir le matériel voulu pour en prélever), et que leur décomposition est très rapide en cette saison (chaleur relative + forte humidité), j'espère que les autorités averties ont pu faire assez vite des prélèvements et analyses, il nous tarde de savoir ce qui s'est passé (tant soit-il qu'on veuille bien nous informer de ce qui a été fait et des résultats de cette investigation) ...