Nous avons tant vu de pureté … - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 18:14

Bien sur, il y avait l’attrait de ce qu’un tel voyage peut apporter : dépaysement, rencontre, découverte, mais sans doute fallait-il être singulièrement blasé, indifférent ou insensible à toute la profondeur des êtres et des choses pour ne pas y ressentir aussi de la fascination …

Une fascination acérée autant que magnifiée par le regard, la curiosité, l’humanisme du carnettiste, plus encore s’il se doublait de la perception poétique de l’aquarelliste .

Bien sur chacun avait ses raisons de m’avoir suivi jusqu’ici . Par-delà leur aspect ludique, il en est de plus ou moins conscientes, de plus ou moins existentielles, on ne repousse pas aveuglément les murs de son existence pour y ouvrir des passages offrant d’autres horizons sans profondes nécessités d’accomplissement .

Car si le carnettiste a la chance de pouvoir vivre différemment son voyage c’est parce qu’il peut répondre à deux de ses plus vitaux besoins : inscrire dans sa réalité des images arrachées à ses rêves migratoires, (véhiculés dans toutes les civilisations depuis les origines de l’humanité à travers mythes et légendes), et représenter dans sa propre créativité la rencontre entre son imaginaire et l’authenticité du monde dans sa diversité . Mais cela n’est ni gratuit, ni facile, il faut le mériter au prix d’un certain nombre d’efforts …

Ce voyage au nord Vietnam à la rencontre des lieux mythiques et des minorités ethniques a donc tenu toutes ses promesses, et avant de vous en faire partager quelques temps forts je tiens à remercier tous ses participants non seulement pour la confiance qu’ils m’ont accordée, mais aussi pour les difficultés qu’ils ont dû surmonter pour arriver à cet accomplissement (qui se poursuivra d’ailleurs pour la plupart d’entre eux bien après leur retour) . 

La récompense de la 8ème merveille du monde au bout du chemin : la baie d’Halong nous offre ses paysages enchanteurs et nous plonge deux jours durant dans la magie d’un rêve devenu réalité …   

Encore faut-il vouloir cet élargissement, mais la pratique du carnet ouvrant cette perspective, le carnettiste devient un jour presque malgré lui ce voyageur «différent» qui ne se saisit plus de «l’ailleurs» comme d’un produit satisfaisant sa curiosité, mais comme d’un passage vers de nouvelles formes de perception, plus subtiles, plus intériorisées, plus universelles et plus humaines aussi dans la plupart des cas .

Il est comme le chat qui y voit mieux dès que tombe la nuit, visualisant ce que la plupart des autres espèces ne savent distinguer !

Hors, la premières des impressions qui se dégage pour moi de ce que nous avons vécu au Vietnam (et je ne suis pas le seul à avoir parmis nous ce sentiment), perceptible élément de nos pages de carnets, c’est parmi la multitude des sensations et des émotions nées de nos rencontres et découvertes celle d’une immense pureté, une sorte d’invisible diamant de beauté se dégageant des choses et des êtres fussent-ils dans les rizières souillés de boue jusqu’au cou .

Pureté dans l’étrange luminosité des paysages de montagnes aux plans immatériels se fondant dans la brume,

Pureté dans la silencieuse symphonie des innombrables pains de sucre surgissant de la mer dans la baie d’Halong,

Pureté dans le regard clair des paysans et des pêcheurs s’échinant pourtant à la tâche,

Pureté dans la démarche de ces femmes et de ces hommes d’un pays en chemin qui tourne le dos aux embargos et aux guerres avec une sérénité que même l’influence bouddhiste ne peut à elle seule expliquer,

Pureté dans le labeur quotidien et la vie rude des minorités ethniques chatoyantes de couleurs,

Pureté dans les yeux chargés d’espérance de tous les enfants que nous avons rencontrés,

Pureté dans le son des prières montant des temples et mêlées aux coups de maillet portés sur les gongs …

On dirait même que ce pays capable d’extraire de l’eau boueuse de ses rizières sa principale nourriture a la capacité de faire éclore de toute chose l’essence même d’une pureté indéfinissable comme celle qui se dégage du cœur d’une fleur de lotus .

C’est à travers cette quête d’une certaine beauté vietnamienne extraite des pages des carnets réalisés là-bas par celles et ceux qui m’accompagnaient autant qu’à travers quelques-unes de mes propres aquarelles et lavis que je vous invite dans les prochains articles de ce blog (même s’ils ne sont pas suivis de façon régulière car je dois repartir très prochainement sur un autre superbe parcours, pour la première fois je serai à ce moment-là loin de la biennale des carnets de voyages de Clermont-Ferrand qui se déroulera sans moi) : cependant vous nous suivrez vous aussi de billet en billet jusqu’au nord du Vietnam, et même si votre trajet sera dénué des fatigues de notre parcours, vous verrez que vous n’aurez pas été impatients aussi  longtemps pour rien !

Voici en attendant un prochain article quelques temps forts de notre cheminement :

Notre bus dans un passage délicat parmi tant d’autres sur la route menant du Lodge à Sapa : nous avions des chauffeurs dont on peut dire qu’ils sont excellents !

Route de montagne au dessus de Lao Cai près de la frontière chinoise : là pas facile de se croiser, mais le plus important était de ne pas s’embourber …

Il est des lieux qui se méritent et se donner de la peine pour y parvenir fait partie des souvenirs forts d’un voyage : le marché de Can Cau est de ceux-là, où nous avons eu le plaisir de dessiner les splendides H’Mongs Bariolés aux vêtements multicolores .

Toute autre ambiance dans la baie de Halong : ici les marins hissent les voiles de notre jonque (splendide bateau que nous avions avec son équipage «pour nous tout seuls»), nous n’avions qu’à profiter pleinement de nos aquarelles et du paysage en nous laissant servir et naviguer !

Nous voici en randonnée partant découvrir la vie en forêt vietnamienne dans les environs de Luong Son  ...

Encore à pied mais pas pour longtemps cette fois : juste le temps de traverser les voies de la gare de Hanoi pour accéder à notre train de nuit en partance pour le poste frontière sino-vietnamien de Cao Lai …

Chacun travaille avec passion et acharnement pendant la descente de la rivière Chay : c’est qu’il ne faut pas perdre un instant en carnet de voyage où le travail en autonomie même pendant un stage est essentiel, car il constitue la plus grande part de ce qui deviendra l’affirmation de toutes les initiatives à la base d’une grande liberté d’expression et des choix associés .

Échelle du lieu avec l’une de nos petites barques qui assure la navette entre le pont de Cocly et Bao Nhai plusieurs kilomètres en aval en franchissant les gorges : cela donne une idée de l’immensité du paysage où la montagne plonge dans la rivière  accompagnée d'un ruissellement de luxuriante végétation .

À Binh Min, en «baie d’Halong terrestre», c’est en vélo que nous parcourons les chemins en quête de sites de peinture au milieu des rizières dans lesquelles se reflètent les hautes formations rocheuses de calcaire ressemblant à celle de la baie d’Halong maritime pourtant bien éloignée de là .

Région magnifique visitée aussi du côté de Van Long sur les petites barques de bambous des paysans de la région …

… jusque dans les grottes qui truffent le karst !

Tout cela pour des bonheurs rares : établir des passerelles par-delà nos différences en marquant notre vie de petits cailloux blancs pour retrouver notre chemin sur les vraies valeurs de l’existence .

Toujours le même bonheur, le même partage . Il faut souvent se lever tôt pour aller à sa rencontre : ici au petit jour Yves dessinant sur le marché aux fleurs de Hanoi .

Ou à Binh Lu : Nicole travaillant sous le regard étonné de quelques femmes de la minorité des H’Mong Noir …

Après presque une heure de barque : la joie des petites filles de Keng Ga dessinant sur le cahier de Cécile …

Alors, si ces premières images de notre voyage vous ont données envie d’en savoir plus et de nous accompagner dans ce pays à la légendaire beauté, je vous dis : «à très bientôt» en vous laissant en compagnie de ces deux très belles interprétations de «Bonjour Vietnam» par PHAM Quynh Anh !

 

Je dédie cet article et la chanson qui le clôture à Huyên, petite serveuse Dao du Red Dao House, excellent restaurant de Sapa .

I dedicate this article and the song that the fence Huyên, H'mong little waitress at Red Dao House, an excellent restaurant in Sapa .

 

Quant à moi, je fonce découvrir avec mon ami Dong les rues de Hanoi : c’est lui notre guide et interprète, vous le retrouverez ici lors de vos voyages avec moi . 

 Bonjour Vietnam est le titre d’une chanson de Marc LAVOINE et de Yvan Coriat, interprétée ci-dessous par PHAM Quynh Anh . 

Cette chanson est rapidement devenue l’un des symboles médiatiques forts de la communauté vietnamienne, à l’étranger comme dans le pays . Au point que les médias vietnamiens se sont fait l’écho de ce phénomène !

Marc LAVOINE raconte à propos de cette chanson :

«Ce duo-là est particulier. Je voulais le chanter avec quelqu’un qui puisse avoir le visage de l’espérance. Et je l’ai trouvé à Bruxelles. Quynh Anh est une jeune Vietnamienne qui vit ici. J’avais écrit «Bonjour Vietnam» pour elle. Mon producteur m’a suggéré son nom pour le duo. Lors de l’essai, j’ai été convaincu quand elle s’est arrêtée de chanter pour me demander ce que je voulais dire dans ce titre. Je le lui ai expliqué, elle a dit merci, a remis le casque et a fait trois prises. Elle a une voix magique.»

 

Paroles :

 

Raconte-moi ce mot étrange et difficile à prononcer
Que je porte depuis que je suis née .

Raconte-moi le vieil empire et le trait de mes yeux bridés,
Qui disent mieux que moi ce que tu n’oses dire .

Je ne sais de toi que des images de la guerre,
Un film de Coppola et des hélicoptères en colère .

Un jour, j’irai là-bas, un jour dire bonjour à ton âme
Un jour, j’irai là-bas te dire bonjour, Vietnam .

Raconte-moi ma couleur, mes cheveux, et mes petits pieds,
Qui me portent depuis que je suis née .

Raconte-moi ta maison, ta rue, raconte-moi cet inconnu,
Les marchés flottants et les sampans de bois .

Je ne connais de mon pays que des photos de la guerre,
Un film de Coppola et des hélicoptères en colère .

Un jour, j’irai là-bas, un jour dire bonjour à mon âme .
Un jour, j’irai là-bas te dire bonjour, Vietnam .

Les temples et les Bouddhas de pierre pour mes pères,
Les femmes courbées dans les rizières pour mes mères,

Dans la prière, dans la lumière, revoir mes frères,
Toucher mon âme, mes racines, ma terre .

Un jour, j’irai là-bas, un jour dire bonjour à mon âme .
Un jour, j’irai là-bas te dire bonjour, Vietnam .
Te dire bonjour, Viêt-Nam .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Malivoyage 18/12/2010 17:49



Le 31 décembre, le blog de la curiosité emmène ses lecteurs en balade sur la toile, ton blog est une des étapes.


A bientôt



Alain-Marc 18/12/2010 22:12



Merci Magali !


J'espère que d'ici-là j'aurai eu le temps de remettre en ligne un article intéressant ?


D'ici-là je te souhaite un bon Noël, à bientôt,


AM



tiot 16/12/2010 12:00



Bonjour,


C'est un superbe voyage


Il ne fautr pas avoir peur de voyager


J'aimerais bien un voyage en barque dans les gouffres


bonne soirée



Alain-Marc 18/12/2010 21:58



Tu peux déjà aller à Padirac, ce n'est pas loin et en plus s'il fait trop froid dehors tu auras plus chaud sous terre !


... Par contre c'est vrai que les grottes marines du Vietnam offrent d'étonnantes expériences, mais c'est plus loin (et plus onéreux pour y aller !) .


Amitiés, bon Noêl et à +,


AM



yal 03/12/2010 13:50



Salut Alain, j'espere que tu pètes la forme!


Je vois que tu es toujours aussi passionné!; et je t'en felicite, tu es inépuisable!


Je constate aussi que les balades aquarellées se font de plus en plus lointaines..reserve-moi ta prochaine escapade sur la lune, ça me tente!, bises; à+ !



Alain-Marc 03/12/2010 20:48



Salut Yal, content de te retrouver !


Pour la lune on va attendre un peu car j'y suis souvent mais je n'ai encore pas pu y emmener grand monde ! ... Dès qu'on pourra faire le voyage enesemble je te fais signe !


Amitiés et à +,


AM



vespcondove 03/12/2010 11:55



Merci, pour l ouverture a votre communaute,


Je suis ravi d y participer et de pouvoir contribuer a l enrichissement.


A bientot.



Alain-Marc 03/12/2010 13:37



Mais vore blog est naturellement le bienvenu !


à +,


AM



eva 24/11/2010 09:20



Cher Alain, j'ai reçu par trois fois un avis de "nouvel article" qui mènent tous à des "pages introuvables"... J'ai voulu te le signaler. Cependant, j'ai toujours plaisir à regarder encore et
toujours tes aquarelles fantastiques et celles de tes amis... d'autant plus que, lorsque l'on ouvre le blog (et non un article en particulier) on voit vraiment défiler une variété de genre


Grosses bises. eva.



Alain-Marc 24/11/2010 10:24



Merci Eva,


Oui, je sais, gros problème de publication pour moi en ce moment !


Alors si tu es abonnée à ma newlestter, j'ai envoyé à tous mes abonnés un petit mot d'excuses en expliquant un peu le "comment" et le "pourquoi", et en espérant réparer cela le plus vite possible
!


Alors à très bientôt,


Alain MARC



Monique 23/11/2010 21:55



Il y a autant de sensibilité dans tes aquarelles que dans le texte. Je rêve, je découvre, j'admire, j'oublie tout ce qui fait les petits soucis quotidiens qui encombrent nos vies.... C'est
vraiment du bonheur. Bien amicalement



Alain-Marc 23/11/2010 22:41



Merci Monique, ton commentaire me touche beaucoup : on doute sans arrêt quand on avance sur les sentiers du sensible !


Bien cordialement,


AM



Danae 22/11/2010 18:43



Bonjour Alain, quel plaisir de venir lire ton blog en regardant ta magnifique aquarelle de la baie d'Halong ! On s'y croirait tant ton commentaire va au fond des choses. Ici l'on voyage par tes
yeux ! Merci et continue tu as la chance de faire ce métier, mais il se mérite et tu le mérites vraiment.  Ceux que tu emmènes doivent revenir enchantés. Amitiés Alain



Alain-Marc 23/11/2010 15:00



Merci Danae !


... Tu as raison : il y a un énorme travail derrière tout cela ce qui n'est pas toujours visible au premier abord !


Heureusement la quasi totalité des gens qui m'accompagnent en ont conscience et reviennent effectivement enchantés .


S'il y en avait qui seraient soit trop exigeants soit trop blasés et n'auraient pas conscience du fait qu'ils partagent quelque chose d'autre qu'un simple voyage, stage carnet de voyage ou
aquarelle, ils passeraient non seulement à côté de la richesse apportée par un tel partage de beauté et de vie, mais aussi à côté d'une certaine forme d'accomplissement ...


En général j'essaie de dissuader ce genre de personnes de nous accompagner si je ressens leur manque d'engagement et de motivation avant de partir, car nous avons besoin sur le terrain de former
une véritable équipe, solidaire, volontaire enthousiaste et unie . C'est d'abord grâce à cela que la récompense des efforts accomplis et de la beauté partagée se transforme en réussite
personnelle et collective .


Grosses bises Danae, à bientôt,


Alain MARC



CatherineD 09/11/2010 11:09



quele expédition ! superbe...



Alain-Marc 09/11/2010 14:25



Oui, ce ne fut banal ... mais pas si compliqué que cela finalement !


A. M.



claudine .Pougenq 07/11/2010 17:59



Un grand merci pour ton dernier message.J'attendais de tes nouvelles avec beaucoup d"impatience et comme d'habitude je suis comblée!Hélas tu parles deja de repartir.J'espère que tu ne nous
abandonneras pas trop longtemps.Tes messages me sont d'autant plus précieux que ma vue a encore baissé,mais j'espère beaucoup "re-voir"un peu mieux prochainement.Bonne route et emmagasine un
maximum d'image pour nous tous qui attendons ton retourTrès amicalement



Alain-Marc 08/11/2010 13:20



Merci Claudine, je penserai bien à toi dans mon nouveau périple (moins lointain cependant que celui du Vietnam) . Et dès que je peux je donne d'autres nouvelles promis !


AM



Christine 07/11/2010 10:10



Oui ! le mieux serait "avant" mais il faut préfèrer "lentement mais surement".


Vous pourriez parler au frère de ma grand mère, il a fait le Vietnam (Indochine). Il a 96 ans et il y est retourné à 80 ans.


Amitiés et merci



Alain-Marc 08/11/2010 13:19



Merci à vous Christine, à +,


AM



Christine 06/11/2010 19:50



oui c'est évident le " à bientôt pour la suite" !


amitiés à vous poête !



Alain-Marc 06/11/2010 21:24



Merci Christine, oui à très bientôt (enfin j'espère car je repars dans 3 jours ...) ; en tout cas si pas eu le temps avant, on se retrouve à mon prochain retour, promis !


Amitiés,


AM



izys 06/11/2010 19:19



Merci Alain de nous faire partager une fois de plus ton périple (le mot est approprié ?!). j'adore ton aquarelle de la bais d'Halong, elle est magnifique.
Je vais t'envoyer un mail perso pour te raconter Marrakech qui fut un stage plus "tranquille" bien qu'un peu mouvementé par certains aspects...



Alain-Marc 06/11/2010 21:03



OK Isa !


... Suis sur qu'à Marrakech tu as déjà eu une idée de ce que cela peut donner avec un bon petit groupe à l'autre bout du monde ? alors je te dis à très bientôt,


Grosses bises,


AM



Christine 06/11/2010 12:22



Bonjour,


C'est très beau et le texte vous ressemble vraiment.


Merci


Christine



Alain-Marc 06/11/2010 19:13



Merci à vous Christine,


à bientôt pour la suite ?


AM



cocole 06/11/2010 08:42



Bonjour Alain, On ressent tellement d'émotion à la lecture de ton article que l'on à envie d'y aller tout de suite !


L'aquarelle sur la baie d'along que tu nous montre en préambule est magnifique, exactement le genre que j'aimerai savoir faire !


Tes photos aussi sont si belles !! J'ai hâte d'en découvrir davantage ! à l'avance merci !



Alain-Marc 06/11/2010 19:09



Content de te retrouver Cocole !


J'essaierai de remettre en ligne un article avant de repartir (dans 3 jours), mais j'ai un tel retard dans mes courriers postaux et courriels que j'en doute un peu ... Quoi qu'il en soit j'y
pense, en attendant je t'envoie toutes mes amitiés,


AM



Feuille 06/11/2010 08:34



Lire ce reportage fraîchement peint et ressenti me donne envie de pousser les barrières de mes horizons. L'aquarelle capte l'instant qui prend sens et force pour
garder ses couleurs et ses émotions. C'est un peu comme arrêter le temps ou le laisser couler sur nous dans un éternel souvenir présent. Ouvrir le regard plus grand, donner au verbe voir et
partager la magie de la lumière et de la vie.


 



Alain-Marc 06/11/2010 19:07



Merci pour ton très beau commentaire car il en est bien ainsi et tu le dis fort bien .


N'hésite pas à te lancer sur les chemins de l'aquarelle si tu ne l'as encore fait : c'est une chance formidable pour enrichir intérierement sa vie .


Amitiés et à +,


AM



vespcondove 06/11/2010 04:55



Je me suis inscrit sur la communaute du carnet de voyage et je decouvre votre Blog. 


Comme Ulysse qui fait un tour du monde, j adore voyager et je suis passionne par les blogs comme le tiens. 


Apres quelques annees en Italie, je suis maintenant a Shanghai et je raconte les decouvertes que je fais dans ce beau pays.


A Bientot



Alain-Marc 06/11/2010 19:04



C'est super !


Je vais m'occuper le plus vite possible de mettre à jour la communauté mais en attendant je t'envoie un grand bonjour, tu es dans un pays immense et magnifique, à bientôt,


AM



eva 05/11/2010 23:11



C'est très beau... mais tu l'as dit : "ça se mérite"...


Bonne soirée Alain. eva.



Alain-Marc 06/11/2010 18:59



Merci Eva, et bonne soirée à toi aussi, à bientôt,


AM



Marie Soleil 05/11/2010 21:51



Comment ne pas tomber en contemplation devant de telles images.


Bises et bonne soirée.


Marie


 


 



Alain-Marc 05/11/2010 22:45



Merci Marie, tu es la première à qui je réponds tant j'ai de commentaires et de courrier en retard mais je répondrai à tout le monde !


Grosses bises et bonne nuit à toi aussi,


AM