Croquis, charme et couleurs d’un marché Africain . - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 11:58

Croquis, charme et couleurs d’un marché Africain .

Les valises n’arrivent toujours pas, c’est catastrophe car nous sommes bloqués ici, dans cette banlieue poussiéreuse où la savane toute proche nous appelle, nous tente, et vers laquelle nous ne pouvons encore partir tant que nous n’avons pas récupéré nos bagages où se trouvent nos batteries, chargeurs, (etc.) introuvables à Accra .

Il faut être sur place quand atterrissent les rares avions susceptibles de ramener nos affaires égarées entre Tripoli, Lomé et Accra, si on ne veut pas qu’en notre absence ces pauvres valises aillent se rajouter à l’immense pile de bagages perdus, entassés jusqu’au plafond dans la salle d’arrivée des bagages à l’aéroport …

Nos journées se passent donc à découvrir les environs, et particulièrement à flâner dans les innombrables marchés de la capitale .

Qui n’a jamais vu un marché africain ne peut imaginer le voyage exotique qu’il est possible d’y faire !

Il faut en entendre le murmure, le bruissement, puis le brouhaha qui se renforce au fur et à mesure où on s’en approche, et dès qu’on s’y plonge se laisser étourdir par le tourbillon des sonorités où la musique se mêle aux autres innombrables bruits, au kaléidoscope multicolores des vêtements, des étalages, tous resplendissent au soleil de leurs teintes éclatantes, qui changent sans arrêt au fur et à mesure de nos déambulations, et je ne parle pas des odeurs toujours différentes qui sont à elles seules tout un concentré d’Afrique …

En cliquant sur le curseur de lecture vous pourrez associer les images aux sons .

Les photos sont en plus des miennes celles d’Adeline, Josiane, Gérard et Florent .

C’est un énorme travail (qui n’est pas pour moi prioritaire) de réaliser un petit diaporama comme celui-là si on veut lui conserver l’esprit du carnet de voyage . C’est pour cette raison que je ne publie pas d’articles tous les jours : je préfère que chaque article soit une véritable référence ne puisant ses sources que dans mon propre travail et mes documents personnels, qu’une avalanche de petits billets quotidiens puisés à droite et à gauche . C’est-ce qui fera à terme la valeur de ce blog et qui vous récompensera de votre fidélité à venir le consulter !

(Montage vidéo et enregistrements sonores originaux d’Alain MARC)

 

Je suis émerveillé par la beauté et l’élégance des vêtements féminins : boubous, pagnes en bogolans de batik chamarrés, chemises et chemisiers de bazin, wax, splash, fancy, la diversité des coiffures et des chapeaux, et par la variété des étalages, la multitude des fruits, légumes, denrées alimentaires et produits ménagers de toutes sortes . J’admire ces femmes à l’adresse inimitable, qui portent sur la tête avec une rare élégance les fardeaux les plus divers dans un équilibre parfait !

Leur démarche et leur port altier n’est pas seulement beau, il est le produit de toute une économie et l'expression d'une culture qui passe entre leur main et sur leur tête, dont les familles africaines ne pourraient se passer du plus profond de la brousse jusqu’au cœur des espaces citadins .

Pour les denrées alimentaires cela va des légumes verts, des agrumes et des racines comme celles du yam jusqu’aux brochettes d’escargots géants (baveux et dégoûtants), les poissons séchés (qui empestent) ou les non moins ragoûtantes chauve-souris grillées, et je passe sur les animaux venant de la savane ou de la forêt dont certains sont pourtant depuis longtemps "protégés" !

Heureusement, les fruits abondants et délicieux, apportent aussi leur note de couleur et leur parfum (bananes plantin, ananas, mangues, etc.), au milieu de ce hourvari .

Admiration aussi pour toutes sorte de cotonnades teintées dans les étalages spécialisées, réalisées au batik ou par nouage, kossi ou bogolan, de véritables chefs-d’oeuvre d’artisanat traditionnel dont j’aurais facilement affrété un avion entier « pour le plaisir des yeux », si j’en avais eu les moyens …

Je reviendrai dans le prochaine article sur la préparation de ma palette pour ce marché africain, et j’en profiterai pour donner quelques « tuyaux » personnels pour aborder avec une certaine sérénité ce type de peinture sur le motif lors d’un tel voyage .

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain-Marc - dans Voyages et aquarelle
commenter cet article

commentaires

josiane 03/02/2007 20:30

j'admire les photos colorées, les aquarelles prisent sur le vif et le son du marché qui les accompagne.C'est un voyage que j'aurais fait volontiers avec Maurice à nos côtés.Mais les valises alors , où sont -elles passées !Tu nous tiens en haleine...Bises , j'attends la suite avec impatience.

Alain-Marc 03/02/2007 21:28

Ah, les valises, je peux te répondre aujourd'hui : sur 4 on en a récupéré 3 au "compte-gouttes", petit à petit (la 3ème peu de temps avant qu'on reparte), et la 4ème on ne l'a pas encore revue !

Pierre 03/02/2007 11:38

Est-ce que l'on peut employer la technique du "grain de riz" pour tous les personnages dessinés ?  Pour moi, le résultat n'est jamais aussi bien ? manque d'entraînement ? sûrement
Bravo, car l'Afrique est un lieu magique, je connais le Togo, le Benin, le Sénégal, et je suis tombée amoureuse de ce continent. Maryse

Alain-Marc 03/02/2007 12:54

Salut Maryse,
Le procédé "du grain de riz" s'applique surtout aux personnages vus d'assez loin et particulièrement lorsqu'ils pourtent des vêtements amples (qui leur donnent une "allure de grain de riz" justement) .
Quand les personnages (surtout féminin) sont beaucoup plus près, il faut appliquer d'autres "techniques" mnémotechniques qui permettent d'associer notre mémoire visuelle à ce que l'on voit et de le traduire avec des gestes simples, efficaces, précis et rapides qui sont en dessin les plus "opérationnels" possibles .
Pour cela il faut s'entraîner à reproduire l'anatomie de l'homme et de la femme de mémoire (ceux qui suivent des cours de nu sont favorisés dans cet apprentissage ou par exemple d'après photos et livres spécialisés au début), avec différentes méthodes qui permettent aussi de mémoriser les principales attitudes naturelles de l'être humain (assis, debout statique, debout en mouvement - de face, profil et de dos -, accroupi, portant des charges, etc.), en respectant les proportions (dimension des membres et de la tête par rapport au corps par exemple) .
Il suffit ensuite d'adapter sa mémoire aux personnages que l'on voit et on est alors capable de les dessiner (et parfois de les peindre !) à la même vitesse que celle où ils passent près de nous (je me suis même entraîné avec des chevaux au concours hippique au moment où ils sautent l'obstacle et ça marche) .
Le grand secret de tout cela ?
- Il est très simple : s'entraîner, s'entraîner, s'entrainer !
Il faut s'entraîner en permanence, d'abord avec des sujets statiques (photos, puis statues, puis modèles vivants posant pour vous), et ensuite en regardant la télé, en s'installant dans un jardin public et en dessinant ce qu'on voit .
Quant à l'Afrique elle ne peut que nous toucher très profondément si on a un peu de coeur !

dominique 03/02/2007 11:18

tu as tord, pour les chauve-souris, c'est délicieux, une fois que tu l'as pelée, mise au congèl, et cuisinée comme un gibier ...J'en ai mangé pas mal, pas en Afrique mais à Wallis (Pacifique sud) où la viande était rare à l'époque...!!!
j'aime bcp lire tes articles sur l'Afrique c'est vraiment digne d'un bouquin tu sais !
je t'embrasse 

Alain-Marc 03/02/2007 12:19

Merci Domi,
C'est peut-être parceque j'aime les chauve-souris qui sont des petits animaux passionnants et qui ont une vie sociale très évoluée .
J'en rencontre différentes colonies et des individus isolés (selon les races) dans l'Aven Noir où je descends tous les 10 jours environ . Je les ai prises en affection, et c'est vrai que ça joue énormément dans ma façon de voir les choses par rapport à celles qu'on mange .
Mais tu me diras : - et le lapin ? ... c'est bien la même chose : un mammifère adorable également et pour tant on en mange bien !  ... enfin, tant que je le pourrai j'assaierai de ne pas manger de chauve-souris (à moins que ce soit à mon insue comme ce fut le cas une fois à Hong-Kong) !

cocole 02/02/2007 17:45

les marchés sont des lieux grouillants de vie, toujours agréable à contempler où qu'il soient!! ton regard ici rend bien l'originalité du lieu, la multitude de couleurs et des matières, le son ne gâche rien!à plus

Alain-Marc 02/02/2007 18:35

S'il y avait les odeurs en plus (surtout pour certaines photos) ça serait encore plus sympa !

Elizabeth 02/02/2007 17:19

Quel fantastique travail, mais quelle réussite! Nous ne te remercierons jamais assez pour ces articles si complets, si bien documentés et pour ces planches si belles. Tu nous fait vraiment partager toutes ces couleurs et les ambiances.
J'espère bien qu'il n'y aura pas de bug informatique pour perdre tout cela, mais je suppose que tu prévois sûrement à terme une version "papier" de tout cet excellent  travail. A bientôt.

Alain-Marc 02/02/2007 18:23

Merci Elizabeth, je n'en mérite pas tant !
C'est que j'aurai un sacré travail pour en faire un livre digne de ce nom, car je n'ai que quelques pages faites à côté des 200 ou 250 qu'il faudrait ...
Peut-être avec la collaboration d'Adeline et Florent ?