Essaouira, premier contact avec une musique identitaire… - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 13:41

Essaouira, premier contact avec une musique identitaire…

La journée à Essaouira est intense…

À midi plat de poissons grillés face à l’océan, tout près du quai des douanes .

Pendant que nous savourons fruits de mer et poissons frais, des musiciens vêtus de blanc, aux instruments de musique étranges se sont approchés .

Ils jouent une musique mystérieuse et envoûtante qui fascine Ptit-Jo .

C’est son premier contact avec la musique gnawa (on écrit aussi « gnaoua» ) .

Les Gnawas sont une confrérie soufi surtout implantée au Maroc, Tunisie et Algérie . Ce sont les descendants des esclaves noirs emmenés d’Afrique de l’Ouest (surtout Sénégal, Mali - le royaume Baramba - Ghana et Guinée) par les conquérants arabes de la fin du XVII ème siècle . Ils sont aujourd’hui depuis longtemps sédentarisés et devenus des hommes libres .

Leur musique et leurs chants très particuliers rappellent leurs origines ancestrales, et la nostalgie qui nous envahit toujours lorsqu’on entend cette musique sans trop savoir pourquoi est sans doute liée au rapport de « la guérison » qu’elle entretient (le chant surtout) avec ses pouvoirs thérapeutiques empreints de magie .

Il faut dire que les rituels importants auxquels sont liés cette musique et ces chants, sont des cérémonies essentielles ici : elles ont pour but par des rites qui durent généralement très longtemps et aboutissent à des transes de possessions, à guérir, en agissant contre les influences négatives et en invoquant des esprits favorables, comme au cœur de l’Afrique éternelle d’où elles puisent leurs racines .

On entend d’abord une improvisation au guembri (sorte de luth à 3 cordes) qui s’efface progressivement derrière les « Krakebs » (sortes de castagnettes en tôle de fer) et les chants accompagnés des tbels (tambours joués avec deux bâtons courbés) .

La musique que nous écoutons avec Ptit-Jo n’est qu’une évocation éloignée de celle utilisée par les Gnawas dans leur rituel, (celui de la Lila), produite ici par des musiciens passant de table en table pour des touristes en mal d’exotisme, mais ses sonorités particulières nous touchent tout de même et nous interpellent, par l’énergie qui s’en dégage et son étrange et mystérieuse dimension .

J’en dessine rapidement à l’encre quelques instruments …

Difficile d’expliquer à Ptit-Jo les notions d’irrationnel qui prévalent ici, et la nécessité d’entrer dans un questionnement « autre » pour comprendre la valeur de cette musique et son rôle social actuel en Afrique du Nord .

Essaouira est un haut lieu de la musique Gnawa avec un festival international de grand intérêt qui lui est entièrement consacré, le prochain ayant lieu du 19 au 23 juin 2007 en sera la 10ème édition : un rendez-vous à ne pas manquer !

De nombreux groupes spécialisés dans cette expression existent ici plus que partout ailleurs au Maroc . Ils se produisent à l’occasion de ce festival confrontant leur talent et leur savoir à celui d’autres groupes venant des villes voisines (Marrakech, Agadir, etc.) mais aussi de tout le pays et des pays voisins, où de grands maîtres, les maâlems, approfondissent les variantes de cette identité musicale de très grande valeur .

Le guembri est un long luth au manche cylindrique dont les trois cordes en boyau sont tendues sur une table d'harmonie en peau de chèvre qui peut avoir diverses formes, la plus courante étant rectangulaire . C’est le principal instrument de la cérémonie, exclusivement joué par le maâlem (le maître, initiateur, meneur de cérémonie, et souvent chef de confrérie) . Il est accompagné des « crotales » ou krakebs (voir ci-dessous) et des tambours (tbels,) ainsi que de percussions en terre cuite (tbals) . (Dessin Alain MARC à l’encre de Chine)

Voici l’un des deux « Krakebs » (appelés aussi « quaquabou » ou « krakabs »), autres instruments spécifiques de la musique gnawa, reliés entre eux par une lanière et tenus dans la main, qui sont des sortes de castagnettes de métal en forme de 8, (vues en coupe et en élévation) . (Dessin Alain MARC à l’encre de Chine)

Vous faire part de ce souvenir de voyage ne saurait être vraiment utile sans vous parler du travail d’un jeune photographe, Augustin LE GALL, qui en collaboration avec l’un de ses amis, (Virgile JOURDAN photographe également et responsable du projet qu’ils ont nommé « Mémoire d’eux », projet qui correspond à une mise en poésie photographique d’un évènement culturel majeur) a produit un magnifique travail sur ces musiciens Gnawas : lors du festival d’Essaouira 2005, il a réalisé un reportage photographique dont la valeur plastique démontre la profondeur de son regard, de son écoute et de sa communion à travers le viseur de son objectif .

En noir et blanc, dans la force et la sobriété des images qui se révèlent à nous loin du simple cliché, l’âme des Gnawas nous est dévoilée par Augustin dans une lumière émergeant des profondeurs de la conscience où un nouvel « ailleurs » entre réel et imaginaire, a suspendu toute notion du temps …

Je vous invite à aller voir ces magnifiques et émouvantes photos à partir du 7 mai courant (le vernissage aura lieu le jeudi 10 mai à partir de 19h si vous voulez faire connaissance avec ces jeunes gens), et ceci jusqu’au 30 juin à l’Institut du Monde Arabe à Paris, belle et méritée reconnaissance de leur travail qui leur est faite là !

Pour en savoir plus, cliquez ici, vous vous retrouverez sur la page web des expositions de l’Institut du Monde Arabe où vous aurez un avant goût de ce qui vous y attend ... Et si vous voulez assister au prochain festival d’Essaouira sachez qu’il aura lieu du 19 au 23 juin 2007 .

En attendant, avec l’aimable autorisation d’Augustin j’ai le plaisir de vous offrir « en avant première » quelques extraits de « Mémoire d’eux », l’exposition de l’Institut du Monde Arabe .

Augustin m’écrit : «Ce travail est un mélange entre ce concept d'édition photographique que nous développons avec mon équipier (Virgile Jourdan) et un travail photographique que nous avons entamé il y a 2 ans sur un projet autour des danses et des musiques transes que l'on retrouve autour de la Méditerranée. Ce travail "Mémoire d'eux" est donc à la fois une présentation du concept sur le festival et autres événements culturels et en même temps la première pierre d'un projet dont le Maghreb est la première étape .
Cet hiver, je pars en Tunisie et j'espère en Algérie pour continuer ce
travail auprès de musiciens de transe. puis dans un an ce sera de l'Égytpte à la Turquie … » .
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain-Marc - dans Voyages et aquarelle
commenter cet article

commentaires

chaibia 23/05/2009 23:15

 pour moi j adore ce style pffffffffffffffff mon style c gnawa suis gnawia c mon blog www.espritgnawia.skyblog.com jai b1 aimé lé toph le guembri et l9ra9ab lol toujours gnawa gnawa fi dam

Alain-Marc 24/05/2009 15:10


C'est bien d'aimer la musique gnawa ! ... Je vais voir ton blog tout de suite, promis !
QQs minutes plus tard : - dis donc j'aurais aimé y trouver un peu plus de musique sur ton bog, et un peu plus de regards vers la paix, il faut penser à bâtir maintenant, à reconstruire dans la paix
!
... C'est avec la paix qu'on changera le monde, faut jamais oublier ça !

Alain MARC


jane 08/05/2007 12:38

Très belles photos ! puisque je sens que tu aimes l'analyse, que penses-tu de la photo aux 3 transats ? Amitiés et @+

Alain-Marc 08/05/2007 13:58

Je te réponds sur ton bog, cette photo étant effectivement très intéressante ...
à +,

cocole 06/05/2007 17:59

cette musique répétitive est envoutantenous voilà transportés dans un autre monde!ton dessin à l'encre est impressionant de réalisme, on a la sensation de toucher le bois...des yeux!

Alain-Marc 08/05/2007 13:00

En fait c'est l'une des magies de l'encre de Chine : les valeurs seule suffisent à donner l'impression de la matière !
... Mais je sais que toi aussi, par le crayon graphite et autres techniques tu arrives bien à cela !