La traversée de l’Atlas … - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 22:31

La traversée de l’Atlas …

Nous sommes partis très tôt de Marrakech .

Direction Ouarzazate par le col du Tizi’n Tichka .

Ptit-Jo découvre la plus haute montagne du Maroc .

Il me prend l’appareil à photos et mitraille à travers la vitre .

Ce qui émerveille le plus Ptit-Jo c’est l’incroyable beauté des couleurs du sol, de la roche et leur contraste avec la verdure des terrasses et des vallées ! (Photo Alain MARC)

Lui ayant expliqué que les vendeurs de minéraux sur le bord de la route vont les chercher à quelques pas de là, Ptit-Jo demande a partir lui aussi à l’aventure sur les flancs de l’Atlas pour découvrir ces trésors minéralogiques . Nous nous arrêtons …

À peine la voiture garée sur le bord de la chaussée, il se précipite à l’assaut de la montagne, et j’ai bien du mal à le rattraper ! (Photo Alain MARC)

Il a trouvé plusieurs fours à cristaux, et revient très fier en me montrant quelques prismes de quartz étincelants, lorsqu’il s’arrête émerveillé et me crie : «- viens voir, j’ai trouvé la plus grande géode du monde » ! (Photo Alain MARC)

C’est que l’Atlas est vaste, et les découvertes creusent l’appétit … Il est temps de repartir et de nous mettre en quête d’un bon repas ; c’est encore Pti-Jo qui nous dit quelques kilomètres plus loin en traversant un hameau : « - des tagines, il y a des tagines qui cuisent sur le bord de la route ! » .

Et nous voilà bientôt seuls clients à la terrasse du café le plus sympathique qui soit, à déguster un tagine vraiment délicieux en plein cœur de l’Atlas : c’est aussi cela le Maroc, des moments de bonheur intense au moment où l’on s’y attend le moins !

 En famille, le partage du tagine, à la terrasse du café « Plein Vu » . (Photo Alain MARC)

Le tagine disais-je était délicieux, et la vue sur la montagne et les maisons voisines superbe . Notre petit voyageur, qui ne se sépare jamais de son sac de peinture, remarque soudain une jolie maison aux murs roses, avec son architecture si caractéristique de l’Atlas .

Tandis que je lui explique le rôle de l’avancée des bordures de roseau enduites de pisé pour protéger les murs dans l‘architecture traditionnelle des kasbahs, il s’est déjà emparé de ses feutres, et s’étant mis à dessiner très vite, son motif a rapidement avancé . (Photo Alain MARC)

Je lui demande de relever un peu son dessin : ainsi j’ai en même temps le modèle et le motif dessiné … (Photo Alain MARC)

Ptit-Jo termine son dessin au moment où nous finissons notre thé : je suis content et le félicite, car la première des qualités d’un carnettiste c’est de travailler ainsi : juste et avec rapidité . (Photo Alain MARC)

Bientôt nous reprenons la route et franchissons à 2260m le col du Tichka . Lorsque le beau temps est là, c’est une route magnifique qui, bien que tournant sans arrêt offre des panoramas uniques sur les sommets enneigés . Tizi’n Tichka veut dire « col des pâturages » . Après l’avoir franchi, on plonge sur Ouarzazate et c’est un pays nouveau qui, virage après virage va bientôt se découvrir .

Le paysage abrupt et aride au parages du Tichka . Étonnante vision d‘un minuscule village et sa petite mosquée dans un recoin de la vallée juste au dessous : certainement très isolé en hiver ! (Photo Alain MARC)

Tout en bas de la descente, avant d’entrer dans la vallée de l’Assif Iminni, l’agadir (grenier collectif fortifié nommé ici « igherm » ) d’Igherm-n’Ougdal surgît et se découpe sur l’horizon avant même la traversée du village . Il faut dire qu’il a fière allure avec ses quatre tours massives et ses murs de terre rouge . Les denrées périssables et les biens les plus précieux des familles du hameau y étaient conservés . Ce fut l‘occasion d’une courte halte et de la réalisation de ce petit lavis avant de reprendre le chemin de Ouarzazate et que ne décline le soleil … (Lavis Alain MARC)

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain-Marc - dans Voyages et aquarelle
commenter cet article

commentaires

cocole 01/06/2007 11:53

bonjour alain, j'ai voté pour toi, bizz

Alain-Marc 01/06/2007 12:04

Merci Cocole !!!

augusta 30/05/2007 00:36

aventure riche pour ptit jo...et quel talent..

Alain-Marc 30/05/2007 21:10

J'espère que Ptit-Jo va continuer comme cela, ce serait bien pour lui, mais il est libre de faire comme il lui plaira . Cependant, je pense que ce voyage l'a marqué et qu'il aura envie de continuer de découvrir crayons et couleurs au bout des doigts ...

amarula 23/05/2007 15:18

C'est tellement beau, cette région, une approche du divin ..

Alain-Marc 28/05/2007 23:11

Tu as raison, Amarula, c'est peut-être pour cela que l'Atlas est un lieu où on veut toujours revenir !

pierre 18/05/2007 10:31

bonjour, je voudrais que ce message ne soit qu'un "silence" devant cette fraîcheur de l'enfant et du sage.
Maryse

Alain-Marc 28/05/2007 23:10

C'est trop gentil, ce que vous dites Maryse : en tout cas, moi je ne suis pas si sage que cela, vous savez ! ... Par contre sa fraîcheur à lui est débordante d'une sorte de "sagesse" étonnante chez un petit enfant de son âge .

Elizabeth 17/05/2007 14:47

Comme Petit Jo, je serais émerveillée par toutes ces couleurs et ces découvertes. La seule chose qui me gênerait, ce sont tous ces virages de montagne en voiture!
Pour ce qui est des jeunes carnettistes qui sortent tout juste des grandes écoles, ça me rappelle ce que me dit mon mari à propos des  nouveaux joueurs de vielle ou cornemuse qui sortent des conservatoires...

Alain-Marc 17/05/2007 20:25

Oui, c'est vrai qu'il y a pas mal de virages en montagne au Maroc, mais c'est le gage d'une certaine authenticité dans les endroit un peu reculés .
Quant aux jeunes carnettistes il sont les beinvenus bien sur parmi les plus anciens, et je suis heureux pour ces jeunes talents de les voir se lancer dans l'aventure, chacun doit arriver à trouver son chemin et sa spécialité, ce qui n'est pas facile pour eux ... Simplement on est de plus en plus nombreux pour des débouchés de plus en plus réduits malgré un engouement de plus en plus grand du public (ce qui explique l'importance nouvelle du marketing pour cette expression) ...
Quant à nous si on veut rester "dans la course" il faut que ce qu'on fait soit toujours meilleur, et surtout qu'on ouvre de nouvelles voies, ce qui est encore moins facile quand on n'a pas eu de formation spécialisée comme la leur, car l'expérience seule ne suffit plus : il faut être maintenant encore plus polyvalent et savoir faire bien plus que peindre, dessiner et écrire!  

jane 17/05/2007 13:10

Magnifiques photos de voyage, et que de souvenirs pour moi, qui ai fait ce parcours ! Ton petit-fils (ou ton fils, je ne suis plus sûre) est drôlement douée, il part sur tes traces, dirat-on ! Amitiés et à +

Alain-Marc 17/05/2007 14:26

C'est mon petit fils . Je te réponds aussi en quelque sorte par ce que je dis à JCP dans le commentaire précédent ...
Je te souhaite (et en même temps à tous les lecteurs (trices) de ces lignes) un très beau week-end de l'ascension,

JCP 17/05/2007 09:34

"Plein vu" est exactement le mot qui convient.
Je ne voudrais en rien froisser le maître, mais l'élève semble bien parti pour l'égaler, puis le  surpasser, comme c'est l'usage depuis que Leopold Mozart a formé Wolfgang.
Quelle palpitante initiation!
Amitié,

Alain-Marc 17/05/2007 14:23

Mais j'espère de tout coeur que tu as raison, JCP !
Ptit-Jo est en quelque sorte mon "avenir", comme l'était son papa trop tôt disparu et très doué, et son oncle qui fait de son côté son propre chemin ; le reste de la famille (dont je reparlerai un jour) constitue aussi pour lui d'autres exemples, à commencer par son arrière grand-père qui fut mon premier guide et professeur, carnettiste original et talentueux bien avant que cette mode n'envahisse les médias et ne s'introduise dans le marketing d'une foule de produits d'aujourd'hui (et pas seulement du monde de l'édition) .
... à une époque où les nouveaux carnettistes sortent tout frais émoulus avec des dents de jeunes loups et beaucoup de talent des grandes écoles d'art, il faut si cela lui plait qu'il possède au plus tôt un maximum d'atouts pour se jeter dans la bataille . Hors dans ce domaine là comme dans plein d'autres, rien ne vaut une expérience de terrain la plus précoce possible .
Il faut dire que les conditions et le marché de ce type d'expression a bien changé en quelques années seulement !  Faut-il s'en réjouir ou s'en attrister ? ... Je vais bientôt tenter une tribune à ce sujet dans quelques revues pratiques de dessin, j'en reparlerai plus tard ici .

cocole 17/05/2007 09:12

je remarque que petit jo laisse des blancs entre les différentes "masses" de son dessin, tout comme toi sur tes carnets, le fait-il consciemment???je suis impressionnée par la qualité du dessin!merci pour ce reportage trés interessant et complet!

Alain-Marc 17/05/2007 14:08

Merci à toi Cocole ! Je crois que Ptit-Jo est très observateur et qu'il imite (inconsciemment ou non) ce que je fais .
Simplement, quand il travaille et que je suis là, je lui recommande (comme je le ferai à quiconque) de ne laisser un blanc entre les masses que si on ne peut faire autrement ; dans tous les cas il vaut mieux privilégier les contrastes de valeurs (quitte à les "exagérer") pour définir les principales formes ou des détails de formes entre- elles .... En aquarelle c'est essentiel, si non on a un travail moins fort, où le regard se disperse !