Spéléologie : l'Aven Noir dans « Spéléo Magazine » … - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 09:45

Spéléologie : l’Aven Noir dans « Spéléo Magazine » …

Vous allez en admirer des photos inédites, en connaître son historique et celle tout à fait passionnante de la découverte de ses nouveaux réseaux par le spéléologue et explorateur Roland PÉLISSIER, en parcourir le dernier plan topographique exceptionnellement révélé aux non-initiés, et avoir accès pour la première fois à des extraits totalement nouveaux de mon carnet d’aventures consacré à ce gouffre  

Tout cela dans une superbe revue qui vous enchantera même si vous n’êtes pas spéléologue, une revue de collection, uniquement accessible par commande au numéro et abonnement, dont celui-ci, hors série, fera date dans l’édition des publications rares, je veux parler de SPÉLÉO MAGAZINE .

Vous aimez les publications rares et de grande qualité ? - Vous pouvez avoir une idée de cette belle revue en cliquant ici . Vous trouverez sur son site quelques-unes des pages de ce nouveau numéro, et un grand nombre d’autres beaux documents .

Hors, même si vous avez une idée de ce reportage en allant visiter son site, je vous conseille vraiment de commander directement ce numéro spécial en cliquant ici et en suivant les instructions, ou   remplissez directement ce bon de commande et envoyez-le avec un chèque ou mandat de 11 € pour la zone Euros (ou de 13 € hors zone Euros) à Spéléo Magazine, 8 Avenue de l’Eygala, F 38700 CORENC, vous en aurez vraiment  pour votre argent ! 

Pour fêter la sortie de ce numéro spécial consacré à l’Aven Noir, rendre hommage à son équipe et particulièrement à Serge CAILLAULT son Directeur de Rédaction, mais aussi vous remercier de votre fidélité pour ce blog, j’ai le plaisir de vous offrir avec l’accord de Roland une première vidéo exceptionnelle : quelques instants d’exploration au fond de l’Aven Noir, vécus au cœur de l’action comme si vous aviez été avec nous !

Je vous ai déjà parlé de cette découverte sensationnelle faite par mon ami Roland PÉLISSIER dans le fabuleux gouffre de l’Aven Noir …

Vous savez aussi qu’il m’a accepté à ses côté pour la suite de l’exploration de cette immense cavité afin que j’y réalise un carnet d’aventures comme personne ne l’a encore fait, objectif dont je le remercie, car malgré une expérience de grimpeur, libériste et spéléologue de plusieurs décennies, il n’était pas évident pour lui de m’en donner la possibilité .

Les illustrations du carnet de l’Aven Noir ne sont pas toutes des aquarelles « classiques » : l’extraordinaire ambiance des lieux m’inspire aussi pour d’autres formes d’expression que les approches habituelles du carnet descriptif … (Aquarelle Alain MARC)

Je faisais jusqu’alors partie de ces carnettistes qui espèrent sans trop y croire participer un jour à une véritable exploration, découvrir en « coéquipier » au sein d’un petit groupe de spécialistes très entraînés des lieux que nul autre être humain n’avait vu avant eux, traduire dans ses textes et illustrations des territoires inimaginables encore totalement vierges (et ceci depuis des millénaires), à l’écosystème si particulier que les scientifiques les plus imaginatifs ne peuvent prévoir ce qu’ils vont y trouver, tout cela dans le cadre d’une aventure humaine si exaltante qu’on puisse finalement douter de pouvoir en exprimer la réalité … 

Mais tout est très différent aujourd’hui, et même si les périples les plus lointains, les évènements et thèmes de voyages les plus extraordinaires sont toujours possibles au bout des ailes d’un avion ou lors d’approches plus ou moins compliquées, je sais qu’à moins de partir à la conquête de l’espace pour des planètes inconnues, ce que je vois dans ce gouffre, ne ressemble à rien de ce qu’un voyageur, fut-il extrêmement privilégié, ne peut de son existence découvrir .

Non, ne croyez pas que toutes les grottes se ressemblent !

Même si les phénomènes karstiques produisent des effets comparables dans la plupart des cavités, il est des exceptions que le spéléologue chevronné considèrera comme les plus inestimables raretés : l’Aven Noir est de celles-là . C’est un joyau qui comptera très bientôt parmi les grandes merveilles du patrimoine naturel français .

Celui-ci ne sera certainement pas accessible au grand public comme la plupart des grottes aménagées : il sera sans doute classé, protégé, réservé aux seuls scientifiques dûment autorisés et suffisamment chevronnés pour y accéder .

C’est ce qui fait la valeur du numéro spécial de Spéléo Magazine qui est dès à présent une référence et va devenir un objet de collection comme le sont les publications d’Édouard Alfred MARTEL dont les plus anciennes ( « Les Cévennes 1888 » et « Les abîmes 1894 ») sont aujourd’hui de véritables trésors, mais aussi ce qui fait l’intérêt et la rareté de la vidéo ci-dessous, technologie dont MARTEL se serait certainement entourée s’il l’avait eue à sa disposition à l’époque (il s’entoura alors de peintres et illustrateurs talentueux parmi lesquels son ami l’aquarelliste Lucien RUDAUX dont je vous reparlerai plus tard) …

Hormis Roland responsable des explorations et inventeur des nouveaux réseaux, je tiens à remercier particulièrement ici Serge CAILLAULT et Daniel ANDRÉ (éminent spéléologue lui aussi, et historien méritoire des cavités des Grands Causses) qui étaient avec nous lors du tournage de cette vidéo .

 

 

 

Ces 7 minutes de vidéo sont le résumé d’une douzaine d’heures d’exploration, et pour vous faire vivre cette aventure j’avais fixé la caméra à mon casque ! Vous excuserez la mauvaise qualité de l’image due à la compression du clip en FLV que j’ai voulu alléger au maximum pour le rendre accessible au plus grand nombre . J’ai également dû ne retenir que quelques instants parmi des dizaines d’autres très intenses : exit les escalades soutenues dans les grandes salles, les parcours difficiles de blocs en blocs, les cheminements de dièdres en fissures …

Au moment où débute le clip par notre descente dans l’un des nombreux puits du gouffre nous avons déjà passé près de 30 heures au fond, et malgré une courte nuit au camp de base avancé, je suis assez fatigué . Roland m’encadre et me soutien dans ma progression ce qui m’est d’un grand secours car la caméra me déséquilibre, surtout dans le passage du fractionnement assez acrobatique qu’il a dû installer dans le puits . La découverte d’aiguilles de gypse d’une exceptionnelle beauté sera notre récompense, … et pour moi, la réalisation sur le motif de quelques pages de plus pour mon carnet d’aventures . (Vidéo Alain MARC reproduction soumise à autorisation)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elizabeth 31/07/2007 18:48

Sacrée "remise à niveau"! Quand je vois Pierre Fabregue à la sortie de la fissure de l'espoir, je suis très admirative. C'est justement le genre de choses que je ne pourrais pas faire, par peur de rester coincée et de ne pas pouvoir ressortir!
Les photos de la revue sont magnifiques tant par la beauté du sujet que par leur mise en valeur ; l'aiguille de gypse courbe est si fine; tout cela semble si fragile. La photo de couverture est également très belle, à tel point qu'on n'ose pas prendre la revue à pleines mains pour ne pas y laisser de traces! La carte du réseau est impressionnante et rend compte du travail colossal réalisé par Roland. Dommage que cela suscite les convoitises; c'est bien la preuve qu'il s'agit de quelquechose d'exceptionnel.
J'ai fait comme les enfants, j'ai commencé par les images...Il me reste à descendre avec vous à travers l'article...

Alain-Marc 01/08/2007 23:42

Ce que tu écris nous touche beaucoup car cela prouve que même si tu n'es pas spéléologue ce reportage t'a touchée, il faut dire qu'il témoigne vraiment d'une très grande et belle aventure !
Tu as raison, cette fissure de l'Espoir est quelque chose d'inimaginable, car c'est une cheminée où la photo est faite à sa sortie (c'est à dire qu'il a fallu grimper jusque là dans ce conduit vertical extrèmement étroit), qu'il y a en dessous un autre barrage de cables à franchir aussi difficile déjà bien au dessus du ressaut de départ, et le plus extraordinaire c'est que c'est Roland tout seul qui en a patiemment élargi le passage pendant des années à coup de burin et d'explosif, tout seul dans le noir, à des heures de l'entrée du gouffre, sans assurance, accroché en plein vide !
Cette petite photo résume à elle seule des tas de passages plus ou moins durs ou techniques ... Quant aux concrétions et cristaux de toutes sortes, ce sont c'est vrai, de véritables merveilles ...

Daniel 27/07/2007 19:18

Incorrigible Alain.Je me souviens de la voie des "Futurs Croulants" dans les calanques.... finalement, c'était un bon entrainement pour l'Aven Noir.

Alain-Marc 28/07/2007 00:24

Tu as peut-être raison, en tout cas ce sont de bien beaux souvenirs, et pour l'Aven Noir une sacré "remise à niveau" qui me replonge dans les belles aventures qui nous motivaient tant à l'époque ...
 

jane 26/07/2007 23:31

Je suis vraiment séduite par tes aquarelles , as-tu un book ou qq chose de plus complet pour qu'on puisse les contempler sans qu'elles soient mêlées à des photos ? Par ailleurs , est-ce que tu exposes, est-ce que tu vends ? Excuse-moi si je suis indiscrète mais je suis très amateur de peintures et particulièrement d'aquarelles ! Superbe boulot que tu fais en tout cas !! A+

Alain-Marc 27/07/2007 23:29

Mais tu n'es pas du tout indiscrète, Jane !
Je te remercie bien .
 ... Il faudrait que je le fasse un jour ce book, ou alors que je mette en ligne après en avoir fait l'inventaire, toutes les aquarelles que j'ai en stock (surtout en A4), d'autant plus que les plus "intéressantes" (selon mon point de vue) hormis celles que je garde pour mes proches, ne sont connues de personne !   ... Faut dire qu'il y a un bout de temps que je ne fais plus d'expos et que je ne participe plus à des Salons "de peinture" . Pour le moment, j'en ai perdu la motivation, je trouve qu'on se fait "pas mal mousser" dans ce genre de manifestation que je trouve souvent artificielle et éloignée de la profondeur du rapport au monde que j'éprouve dans l'acte de peindre lui-même . Je préfère à présent rencontrer "le public" à travers les articles ou livres que j'écris, et de rares Salons très spécialisés (comme ceux des Carnets de Voyages), ou bien les visiteurs (ses) de mon blog qui deviennent parfois de fidèles amis .
Mais quand j'en aurai le temps, je ferai cet inventaire et le mettrai en ligne, c'est promis !  

Elizabeth 21/07/2007 17:49

Comme d'habitude, je n'ai pas pu lire la vidéo en entier (mais j'ai tout de même pu entendre ta voix ...et ton accent que nous ne pouvons pas lire dans tes articles! Ca rend ton blog encore plus chaleureux), mais je suis allée faire un tour sur le site de Speléo magazine; c'est déjà très intéressant. Tu nous avais déjà montré des aiguilles de gypse, mais ces aiguilles rouges sont vraiment fascinantes.
J'ai bien conscience que nous avons la chance de voir quelquechose d'unique et je vous remercie, toi et Roland, de nous offrir un tel cadeau en nous donnant la primeur de ces informations.
Certes, cela semble un peu frustrant de se dire qu'on ne verra jamais cela en vrai, mais ça me paraît tellement indispensable que tout cela soit protégé que je me contenterai volontiers des photos (très belles, d'ailleurs) de Serge et de tes aquarelles qui ont l'air de promettre!
Merci encore pour tout cela. Amitiés à tous

Alain-Marc 22/07/2007 22:51

Merci Elizabeth de la part de nous tous, pour ton commentaire très gentil qui prouve aussi que tu fais partie des gens qui ont lu mon article, et que tu as eu la gentillesse de laisser ton point de vue !
J'espère que si tu n'arrives toujours pas à lire la vidéo (un bon débit ADSL est conseillé, mais il faut peut-être laisser la vidéo se charger dans le cas contraire et la relire un bon moment après), d'autres arrivent pas tout de même à la lire, peut-être est-ce la raison du manque de commentaires vis à vis de cet article pourtant "important" quand on sait ce que va devenir l'aventure de l'Aven Noir ?
En tout cas cet article m'a demandé un réel travail (à commencer par les conditions assez difficiles où j'ai tourné la vidéo) merci donc encore de ton petit mot !
On t'envoie toutes nos amitiés, à +,
Alain MARC