Avatar dans un gouffre… et Meilleurs Vœux 2010 ! - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 10:56

En attendant d’avoir terminé le petit travail sur lequel je m’acharne depuis un bout de temps, (qui devrait être si je parviens à le mener à bien, ma façon personnelle de faire un bilan de l’année écoulée), voici un article en rapport avec une récente actualité de spéléologie, souvenez-vous c’était il y a deux jours à peine …

 

Je l’écris aussi pour répondre à une intéressante question posée dernièrement par une amie blogueuse que j’apprécie beaucoup, et j’ai pensé en cette période de l’année où on fait des bilans faute de refaire le monde, qu’il serait susceptible de vous intéresser .

Question :

- Toi qui aime les explorations souterraines, que penses-tu de ces explorateurs qui se font coincer régulièrement et font risquer la vie des sauveteurs ???
- Est-ce que leurs explorations en valent vraiment la peine ?

Départ du puits du «Bénitier», vertigineuse plongée dans l’inconnu et l’obscurité . Aquarelle Alain MARC, Carnet d’exploration de l’Aven Noir .

 

Réponse : 

Je réponds avec retard à ta question, excuse-moi, et te remercie de l’avoir posée .

Je le fais en deux points selon mon expérience et mon point de vue :

a) - Le problème est inexplicable ou plutôt incompréhensible pour le grand public .
Heureusement, ce sont les autorités elles-mêmes (en ce qui nous concerne) qui ont conclues après la remontée des 3 spéléologues que ce n'était pas de leur faute (dans le cas de ce dernier fait divers dont la télévision et la presse se sont largement faits l’écho ces jours-ci, j'en attendais d’ailleurs le dénouement pour te répondre, mais ma réponse aurait été la même quelle que soit la façon dont cet évènement se serait terminé), et qu'ils n'avaient commis aucune erreur ...
Il y a une solidarité entre gens de la montagne et du monde souterrain qui fait qu'on ne voit pas les choses de la même manière que les voient la presse, les médias et le public qui suit sans connaissance de cause et réagit sans perception réelle de ce type d'évènement, des motivations qui en sont à l'origine et de l'engagement qui y est lié .
Lorsque les explorateurs sont totalement néophytes ou très imprudents il est normal qu'on se pose des questions, et encore personnellement je les nuancerais car les associations, clubs et autres lieux de formation font énormément pour éviter une pratique irresponsable ou dangereuse de nos activités .
En ce qui concerne ce gouffre des Pyrénées, pour aller là où ils étaient, il faut déjà être très bien équipé et bénéficier d'un très bon niveau . Beaucoup de spéléologues (ou d'alpinistes) de ce niveau-là ont déjà participé à des secours de leurs collègues, et quand à leur tour ils se font piéger ce ne sont généralement pas ceux qui vont aller à leur recherche qui vont les incriminer .
Les impondérables et dangers objectifs existent aussi bien en montagne, spéléologie, que dans toute autre exploration ou pratique sportive engagée . On le sait lorsqu'on part, et on n'est pas à l'abri d'un imprévu qui peut mal tourner même si on a pris toutes les précautions pour ne pas se mettre en danger, encore moins mettre autrui en danger .

On peut s'entraîner considérablement, être au "top" de sa forme, de la pratique et de la technique, pourtant un incident grave ou accident peut toujours arriver et l'entraînement passe aussi par l'anticipation et «l'auto prise en charge» de tous les cas de figure envisageables .

Je sais de quoi je parle, et je suis révolté lorsque j'entends des gens qui n'y connaissent rien avoir certains raisonnements, ou pire juger sans connaître le problème et n'avoir aucune expérience de terrain, il n’y a rien de pire que de parler de ce que l’on ne connaît pas !
En tout cas en ce qui me concerne je ne jetterai jamais la pierre à qui se trouve ou se trouverait piégé par un imprévu .

Je pourrais écrire des pages à ce sujet : mon vécu de spéléologue, de libériste et de montagnard est passée par là, des deux côtés de ce type d'expérience (je te donne plus d’explications concrètes dans ma réponse directe à ta question dans les commentaires d’un article précédent sur ce blog) .

C’est en se trouvant tout à coup face à de telles splendeurs dans une immensité qu’on croirait directement surgie des plus imaginatifs et féeriques décors de fiction, qu’on se rend compte combien la vie malgré les grands bonheurs qu’elle peut parfois nous réserver peut être perçue en surface comme insipide au quotidien, et combien il y a dans les derniers mondes encore totalement vierges de cette planète toute la dimension d’une épopée qui vaut à elle seule la peine d’être vécue en allant jusqu’au bout de soi pour s’y projeter …

On rejoint là les valeurs éternelles des premiers explorateurs et des «dépassements d’horizon» : en les dépassant, on donne à ceux qui nous suivent de nouveaux territoires pour qu’ils puissent s’y accomplir .
Nota : j’ai réalisé cette photo sans aucun trucage, il n’y a pas là les jeux de projecteurs colorés qui font la joie des exploitants de grottes touristiques, nous sommes tout simplement dans un autre univers, les volumes, les formes et les couleurs sont bien réels, en tout cas ici en décalage complet par rapports aux autres cavités souterraines que je connais . (Photo Alain MARC)
 

b) - Le jeu en vaut-il la chandelle ?
 

Alors là avec cette question, on entre effectivement au coeur du sujet pour tellement de gens ...
Pour nous, elle ne se pose même pas .
… D’ailleurs la vie elle-même vaut-elle la peine d'être vécue sachant tous les dangers, les maladies et les risques qui nous guettent y compris pour ceux qui ne font rien, et puis quand bien même se serait-on grandement protégés toute son existence, un jour, il faut bien mourir malgré tout l’immense respect que nous avons pour nos vies et plus encore pour celle des autres ?
Je peux te citer tous les poncifs de l'oeuvre des grands explorateurs, alpinistes, spéléologues, on y trouve mille réponses, pour ma part j’en ai des rayons entiers, je renvoie ceux qui liront ces lignes aux «classiques» qu’ils pourront se procurer .
Ces œuvres comportent toutes les réponses aussi importantes que la vie qui peut être mise en jeu pour ces valeurs-là, et Dieu sait si ceux qui les ont formulées aiment ou aimaient la vie !
Je te dirai pour ma part que oui, même si on ne découvre rien, même si c'est juste la passion qui nous mène au bout de nous-même et de cet ailleurs où le dépassement est une projection de notre raison d'exister, que cet engagement en vaut la peine, il en vaut autant la peine que toute oeuvre créative car il est création dans cet éphémère qui nous modèle intérieurement comme si nous étions nous-mêmes produits de notre propre création .
Là, je sais que je ne serai suivi que par ceux qui «savent», … ou qui ont cette intime perception qui se rapproche de l’intuition .
Pour les autres ce ne seront que brèves de comptoir ou littérature .
Ou plutôt je leur dirai : - avez-vous été voir le film "AVATAR", à l'écran ces temps-ci, qui a tant de succès ?
Eh bien si les foules s'y précipitent, c'est que notre besoin de projection dans d'autres formes de réalités, les nécessités de combler notre imaginaire et les manques d'un absolu qui peut donner un sens à nos vies sont immenses dans le quotidien de la plupart des gens .
Admiration pour cette fiction où les «connexions» des conducteurs dans les processeurs informatiques autant que dans les cerveaux des acteurs, des techniciens et créatifs ont bien fonctionnées, à commencer par celui de James CAMERON : allez voir ce film, il est prodigieux à bien des égards . Il touche même au merveilleux .


strates-et-remplissages-b

Coupe d’un remplissage stratifié (détail), Aquarelle et encre Alain MARC, Carnet d’exploration de l’Aven Noir .

Hors la haute montagne, le monde souterrain, le vol libre et tous les autres bouts de monde dont on sait les engagements qui nous y mènent, sont autant «d'AVATARS» que nous vivons, mais nous ne les vivons pas par imagination ou personne interposée mais par nous-mêmes, et les mondes que nous visitons ont dans la réalité la dimension des plus merveilleuses séquences de ce film, nous y entrons réellement avec prudence et humilité .

Ils représentent à eux seuls la raison même d'y aller .
Dans notre cas précis au fond du gouffre de l'Aven Noir nous avons beaucoup de chance, car nous savons en plus aujourd'hui ce que nous sommes en train d'apporter à la multiple connaissance de cette région karstique des Grands Causses, et par conséquent à la science car les découvertes réalisées y sont importantes .
Et encore je ne suis que témoin, un modeste petit dessinateur carnettiste qui ne peut communiquer ici les premières études des scientifiques qui commencent à se pencher sur le problème, les merveilles entrevues, les perspectives possibles .
Essentielles aujourd’hui plus que jamais pour la connaissance et le maintien des équilibres naturels souterrains avec leur implication sur les écosystèmes de surface, les ressources souterraines et un nombre incroyable de choses ...
Ce que je sais, c'est que grâce à l'acharnement de notre responsable d'exploration, à son opiniâtreté, à sa témérité maîtrisée, à son courage, à son travail, à son expérience, à ses prises de risques calculées, c'est une vaste zone toute entière qui est en train d'être sauvegardée, avec son classement par le Ministère de l'Environnement, sa protection de la faune et de la flore, du milieu karstique tout entier, de l'harmonisation et de la mise en valeur du patrimoine paysager aussi bien qu’architectural de tout le secteur (lignes électriques et téléphoniques en cours d’enfouissement ou déjà enterrées, encadrement du nouveau bâti rural, etc.) ce que nos enfants, petits enfants, et les heureux descendants héritiers des zones concernées seront fiers d'avoir un jour car ils en seront les bénéficiaires, celui d’un trésor, ce dont leurs parents ou grands parents ne sont pas encore toujours conscients .

Ma carte de vœux si vous avez eu la patience de me lire jusqu’ici  .

Je répondrai à vos nombreux vœux dont je vous remercie chaleureusement individuellement, mais je le fais déjà à travers cette photo prise en exploration au fond de l’Aven Noir . Parmi les innombrables merveilles de ce gouffre, des buissons d’aiguilles et de perles d’aragonite sur socle de calcite, saturés d’humidité, voilà ce que nous découvrions à profusion cette fois-là après plusieurs jours de progression . Un décor de Noël caché depuis des millénaires, Roland se joint à moi pour vous l’offrir pour les vœux 2010, c’est peut-être l’une des plus extraordinaires carte de vœux qu’on puisse imaginer quand on sait l'itinéraire suivi pour aller la chercher … (Photo Alain MARC)


Et pourtant, quand mon copain Roland PELISSIER, découvreur de ces nouveaux réseaux et responsable des explorations, s'engagea seul à près d'une centaine de mètres sous terre il y a plus de 10 ans et dans des conditions très difficiles en escaladant l’improbable fissure qui le conduisit à cette fabuleuse découverte, il n'avait que la passion pour le guider, il ne pouvait savoir ce qui l'attendait mais il en avait le rêve comme moteur, et c'est grâce à ce moteur qu'il a transformé ce rêve en réalité !

- Qu'aurait-on dit de lui s'il lui était arrivé quelque chose ?

- Que se serait-il passé ?
- Qu'auraient véhiculé les médias qui l'ont loué, encensé, et se sont faits l'écho de sa découverte ?
Je vous reparlerai l'an prochain d'un film dont nous sommes quelques-uns des modestes acteurs au fond de ce gouffre de l’Aven Noir (en tout cas lorsqu’il sortira sur nos petits écrans) : je pense que tu verras alors
à travers le regard du réalisateur, (et bien d'autres de mes lectrices et lecteurs aussi) ce que nous y avons rencontré et que nous lui avons également fait partager (au moins en infime partie), c'est à dire, par delà notre passion, une autre définition de la beauté .
Je sais alors que tu nous comprendras ...
  

À très bientôt, profitez bien toutes et tous de vos derniers jours 2009 et de votre jour de l’an .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jeux de moto 31/01/2010 16:32


On m'a poussé à aller voir Avatar et je dois avouer que maintenant j'en suis fan. Les détraqueurs peuvent en effet reprocher un scénario vu et revu ( notamment dans pochaontas ) et la morale écolo.
Mais on ne peut être que submerger devant ce décors paradisiaque. Une beauté telle qu'on en tomberait amoureux...


Alain-Marc 01/02/2010 16:08


Bien sur !
la grande réussite de ce film étant dans la créativité de sa dimension poétique rendue possible par le talent et la mâitrise des techniciens et créatifs en 3D !
Alain MARC


MalouineRigourd 01/01/2010 20:43


Meilleurs voeux 2010! merci pour cet éloge de la passion de vivre!
BIZ "beurre salé"


Alain-Marc 02/01/2010 14:24


Merci Malouine Meilleurs Voeux à toi, et grosses bises !
Alain MARC


josylasaintcômoise 01/01/2010 19:14


Bonne Année 2010 heureuse et inventive


Alain-Marc 02/01/2010 14:27


à toi aussi Josy !
Grosses bises et à +,
Alain MARC


josylasaintcômoise 01/01/2010 19:11


Bon Année 2010, heureuse et inventive


Alain-Marc 01/02/2010 16:10


0 toi aussi avec un retard fou, car je viens de retrouver je ne sais comment il y a atterri, ton message au fond de la poubelle du Blog !
Avec encore toutes mes excuses car je n'y suis pour rien, je ne comprends pas !
Amitiés, à +,
Alain MARC


Nathalie 30/12/2009 21:40


Bonsoir Alain,
Je t'adresse mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année avec de belles rencontres pour des articles toujours aussi riches !
Je te remercie pour cet article qui m'a bien éclairée sur une question que je me posais également.
A +, Nathalie


Alain-Marc 31/12/2009 14:29


Merci Nathalie, Meilleurs Voeux à toi aussi,

Grosses bises et à bientôt,

Alain MARC


hfm 30/12/2009 11:57


J'ai bien aimé ton article et j'y ai appris beaucoup. Bonne Année pour toi. J'y serais toujours attentif.


Alain-Marc 30/12/2009 13:44


Merci Helena, je te souhaite de tout coeur une très bonne année 2010 et t'envoie mes amitiés,
Alain MARC


yann 30/12/2009 11:17



Salut Alain...meilleurs voeux pour cette année à venir, et bons voyages!



Alain-Marc 30/12/2009 11:39


à toi aussi Yan, je te souhaite le meilleur et t'envoie toutes mes amitiés !
Alain MARC


cocole 30/12/2009 09:23


bonjour Alain,
merci pour cette réponse, je pensais bien, te connaissant que tu prendrais le temps de me donner une réponse convaincainte.
Je ne suis pas déçue par l'amoureux des beautés de la nature qui nous berce.

On est souvent interpellé par la façon simpliste qu'ont les journalistes de parler d'un sujet que l'on connait. On rit de leur façon de faire, mais on oublie cela lorsqu'ils parlent d'un sujet qui
nous est inconnu, et on a tendance à prendre leurs propos au pied de la lettre.
On nous donne l'impression que les explorations sont faites en dépit des bons sens de sécurité, c'est ça qui donne envie de se révolter.
Cette question , j'ai eu envie de te la poser car en voyant ces reportages, j'ai entendu des réflexions du style,"Ils prennent de tels risques, en connaissances de cause, on devrait les laisser
dans le trou, c'est irresponsable!"
Voilà, en entendant cela on ne peut rester de marbre, évidemment c'est une réaction épidermique , non une volonté réelle de voir quiconque laissé pour compte au fond du trou .

Pour le risque vital encouru par les sauveteur, tu me dis qu'ils sont tous "convaicus" et passionnés, je veux bien te croire, cela effectivement change la donne, même si ça ne rend pas leur tâche
plus simple.

Ce que je voulais moi savoir c'était si ces explorations avaient un but scientifique réel qui justifierai (peut-être ce verbe choquera le convaincu que tu es) l'investissement humain et matériel,
depuis j'ai vu que oui, apparemment puisque l'un d'eux était un scientifique, un chercheur, je ne sais plus, c'est peut-être la même chose, il est de chez moi c'est pour ça qu'on à eu plus de
détail sur lui .
J'ai déjà visité aussi des goufres en touriste, mais même en voyant comme ça , on ne prend pas conscience de tout ce que ça implique pour les gens qui vivent ici , les amoureux des sites qui font
partie d'eux, on peut faire le parallèle avec les marins et natifs du bord de mer comme moi qui voient par l'océan le prolongement d'eux-même.

Enfin, je suis contente de t'avoir posé cette question, et j'espère que je saurai apporter un jour différent au problème lorsque le sujet reviendra. (ce que je n'espère pas pour la tranquillité des
explorateurs, des sauveteurs et de leur famille !)

bonne fin d'année Alain et encore merci pour avoir pris ce temps pour me repondre.
Amicalement, nicole


Alain-Marc 30/12/2009 11:35


Mais c'était normal Cocole de suivre ta question et d'y répondre de cette façon, et tu n'es pas la seule à te la poser .
Côté justification scientifique, je peux dire que oui, c'est presque toujours justifié (je parle des explorations proprement dites où la "machine" scientifique se met en route à posterioti ainsi
que des investigations pour des études scientifiques menées sur des lieux déjà connus suite à des découvertes fortuites), car nombreuses sont les explorations simplement "ludiques" qui débouchent
sur des découvertes archéologiques (préhistoire surtout), paléontologiques, parfois parasitoligiques et biologiques, (mais plus généralement naturalistes), géologiques, tectoniques,
sédimentologiques, karstiques, hydrogéologiques, etc.
C'est un univers tout entier que le grand public ne connait pas . C'est pour cela que la sensibilisation de la responsabilité dans tous les domaines à commencer par le respect du milieu par les
jeunes spéléologues (autant par ailleurs que de la sécurité) est très grande de la part de leurs formateurs . Cela va de pair avec leur formation technique, théorique et pratique sur le terrain
...
Bien sur dans les affaires d'actualité, chaque cas est un cas particulier qu'il faut approcher en toute connaissance de cause ce qui n'est pratiquement jamais le cas sauf si on est directement
impliqué (sur le terrain toujours) par ce qui s'est passé, on peut alors émettre (et encore avec réserve) une opinion .
J'ai pour ma part une réelle estime et une profome amitié pour toutes les personnes (professionnelles et bénévoles) engagées dans les secours lorsque les secours sont nécessaires, car celles qui
opèrent, que ce soit sous terre, en montagne ou en mer sont d'abord des pratiquants (de base au départ qui se sont spécialisés par la suite) .
Des professionnels - pratiquants donc, avec lesquels nous réalisons aussi des sorties ou des rencontres ludiques à travers notre passion commune ...
Voilà Cocole, tu en sais bien plus, je terminerai par la citation d'un e-mail d'une autre amie ayant une grande expérience de la haute montagne (j'ai eu beaucoup de courrier direct suite à cet
article ce qui prouve l'intérêt de ta question), qui me dit : "je pense que les gens ne devraient pas monter dans leur voiture car ils peuvent avoir un accident et les secours coûtent très chers à
la société, ils peuvent tuer d'autres personnes même sans l'avoir voulu ....et il y a plus d'accidents de la voie publique que de montagne ou de spéléologie" .
Je rajoute : même si ce type d'accident (montagne, spéléologie, mer), coûte très cher, proportionnellement il est bien moins coûteux pour la société que la somme des autres mis bout à bout, et
souvent de surcroît un bon pratiquant est un pratiquant bien assuré en plus de la couverture apportée par ses licences de club et fédérales, ce qui ne devrait en principe rien coûter à la société
!
Grosses bises et à bientôt,
Alain MARC


Christian Couteau 30/12/2009 09:08


Bonjour Alain

Je soumets à ton jugement ma carte de voeux 2010....Depuis 5 ans c'est une habitude d'envoyer une création à base d'aquarelles et surtout sur le thème qui m'est cher celui du carnet de voyage !

Mes meilleurs voeux 2010...... de la part d'un carnettiste amateur

Pour visualiser suivre la piste chez un de mes hébergeurs:
 http://www.flickr.com/photos/14914563@N04/4227168481/


Alain-Marc 30/12/2009 10:17


Elle est super, ta carte de voeux Christian !
Comme le reste de tes créations d'ailleurs, c'est excellent ce que tu fais et tu sais que j'aime beaucoup .
Passe un bon réveillon,

Alain MARC


jacky gigi planeterre 30/12/2009 08:40


bonjour alain marc.Tous nos voeux également et à bientôt pour de nouvelles photos.Cette année 2010 gros voyage aux Etats-Unis.Amitiés de notre part


Alain-Marc 30/12/2009 09:59


Alors vous nous raconterez ? Je suis sur que vous allez ramener de magnifiques photos et plein de bons souvenirs !
Amitiés et bon réveillon,
Alain MARC


lachiver michel 30/12/2009 00:53


merci pour l'Aragonite...to the happy few.... si trop de monde y va ...tout casse !

"libériste"... j'ai essayé une fois , entre escalade et spéléo... :à FREYR ,grimper une voie en libre, de nuit (à la frontale)  !


Alain-Marc 30/12/2009 09:57


Ah, Michel, tu me rappelles bien des souvenirs !
Et puis bravo pour comprendre la nécessité de protéger les lieux les plus fragiles .
En tout cas je peux te dire que c'est drôlement frustrant quand tu décides de faire demi-tour dans un galerie qui va vers l'inconnu avec un lèger courant d'air parcequ'on n'a trouvé aucune solution
pour ne pas piétiner ou abîmer des nids d'aiguilles de gypse qui tapissent le sol, avec des inflorescences d'aragonite qui recouvrent au même endroit la totalité des parois !
Bonne journée et bon réveillon,
Alain MARC


Shaggy 29/12/2009 23:25


Je dirais qu'il en est de même pour les astronautes qui sont en expédition pour la science et la découverte, s'il arrive un pépin, bien qu'ils soient volontaires et assistés par voie hertzienne, il
n'y a pas de sauveteurs, donc aucun reproche et aucune part de responsabilité--qu'un deuil en bonne et due forme---
les explorations intra-terrestres, sous-marines et inter-stellaires(lol) font parties d'une passion pour certains et des découvertes utiles pour notre avenir et la science.
Qui n'a jamais regardé de documentaire ? Pour ma part, je n'ai visité que le gouffre de Padirac.....impressionnant!!!!
meilleurs voeux à toi et ton blog pour 2010
bien amicalement
jjacques


Alain-Marc 29/12/2009 23:44


Merci beaucoup J. Jacques .
J'ai rajouté un lien avec un ancien article d'explo sous la photo de la carte de voeux dans le texte, qui rejoint un peu ce que tu écris dans ton commentaire . Tu as raison : la vie elle-même est
une fantastique aventure et l'aventure rajoutée à la vie donne à l'humain sa véritable raison d'être !
Trop de sécurisation de la part de la société nous plonge dans un assistanat (lorsqu'il n'est pas justifié, je veux dire pour ceux qui n'en ont pas réellement besoin hormis ceux qui souffrent ou
sont en danger) en décalage constant par rapport à la réalité de la vie ... Et ce sont les "grandes aventures" justement qui remettent les choses à leur place, même si elles sont vêcues seul ou
entre copains, anonymes et loin de toute médiatisation !
Quant au gouffre de Padirac tu as bien fait de le visiter c'est un beau gouffre avec une belle rivière qui est déjà un super voyage dans les arcanes de la terre .
Amitiés, bon 1er de l'an et à +,
Alain MARC
Quant


Monique Perrin 29/12/2009 21:30


Bonsoir Alain, Merci pour ce commentaire qui résume en quelque sorte la passion, qui ne s'explique pas et qui a une Valeur en ce sens que celà peut être une raison de vivre et qui peut
aussi sauver, lorqu'on la découvre, et n'est ce pas ces petits instants qui font le bonheur. Le danger est partout puisque ns vivons. 
Cette discussion est passionnante. 
A bientôt de te lire. En tous cas 2009 voit sa fin, que vive 2010 avec toutes nos passions.
  


Alain-Marc 29/12/2009 23:21


Merci pour ton message Monique .
... Nous sommes nombreux à être sur la même "longueur d'ondes" et cela est à mes yeux plus rassurant que toutes les "assurances" matérielles qu'on peut bien se donner dans la vie de tous les jours,
car le pire des dangers pour un être vivant c'est de se retrouver dans la solitude absolue .
Heureusement l'Amitié existe et Internet est un merveilleux outil pour la maintenir autant que pour en créer des nouvelles !
Amitiés donc, et très Bonne Année 2010,
Alain MARC


Virginie 29/12/2009 21:03


très belle carte de voeux
jete souhaite un très bonneet heureuse année 2010, qu'elle soit riche de bonnes choses et de réussites dans toutes tes entreprises
à+
virginie


Alain-Marc 29/12/2009 21:10


à toi aussi Virginie !
Nous avons la chance d'avoir fait de belles choses, souhaitons-nous-en autant pour lannée qui arrive !
Grosses bises et à bientôt,
Alain MARC


maurice et josiane migliore 29/12/2009 19:58


Cher Alain,

Je me pose souvent la question, moi aussi, s'il est bien nécessaire d'aller affronter la nature dans ses entrailles. Pourtant j'ai toujours été fascinée par la visite de grottes, c'est un spectacle
magnifique. Il est évident que lorsqu'on peut voir une merveille telle que tu nous la présente avec ta carte de voeux, on ne peut résiter à cet attrait.
Maurice se joint à moi pour te souhaiter une bonne et heureuse année 2010 sans oublier Michèle et tous les tiens.


Alain-Marc 29/12/2009 21:09


Mille mercis à tous les deux !
On vous envoie des tonnes de bonnes pensées pour l'an nouveau !
On ne vous oublie pas, passez de super belles fêtes de nouvel an !
Amitiés, grosses bises et à +,
Alain MARC et la famille


eva baila 29/12/2009 19:40


Magnifique carte de voeux que tu nous offres là. Bonne année à toi Alain, et bises. eva.


Alain-Marc 29/12/2009 19:50


à toi Aussi Eva, je vais venir revoir ton blog, il y a longtemps que je n'ai navigué sur le net !
Amitiés et à +, passe un bon réveillon,
Alain MARC


Elizabeth 29/12/2009 18:51


Justement, moi aussi, j'ai pensé à toi et à Roland lors des actualités récentes et je suis ravie de lire ta réponse à une question que je ne t'avais pas posée mais qui m'intéresse aussi.
Ta carte de voeux est extraordinaire, c'est un sublime cadeau, on a du mal à imaginer que cela soit naturel, mais tu nous a déjà montré de telles merveilles dans ce goufre qu'on sait bien que c'est
réél!
A mon tour, je t'adresse tous mes voeux les meilleurs pour 2010 pour toi et ta famille sans oublier P'tit Jo. Surtout une bonne santé pour te permettre d'accomplir tous les projets que tu as en
tête en te remerciant encore de tous les cadeaux que tu nous distilles tout au long de l'année à travers ce blog.Grosses bises, et bon réveillon!


Alain-Marc 29/12/2009 19:43


Merci Elizabeth, j'espère que tu feras également un très bon passage en 2010 !
Quant à ma carte de voeux, j'ai dû choisir parmi des photos incroyables, et encore nous n'avons pas photographié un grand nombre de choses étonnantes pour ne pes toucher à leur environnement :
certaines concrétions sont si merveilleuse, petites, fines, rares et fragiles qu'on peut les détruire sans même s'en apercevoir, tout juste en créant un lèger courant d'air ! C'est ce qui a motivé
Roland pour placer des cheminements balisés qui font parfois des détours assez compliqués pour ne rien abîmer, et il est des endroits où nous avons fait demi-tour car notre seule présence mettait
en danger le milieu, quitte à abandonner une exploration . ... Et encore je ne parle pas des passages où nous avons avancé en sous-vêtements et chaussons pour ne laisser aucune trace lorsque
c'était le seul moyen de pogresser "proprement" !
Heureusement le classement et la fermeture de ces réseaux par le Ministère de l'Environnement en garantit la protection pour les générations futures, les explorations se poursuivant dans des zones
moins fragiles pour le moment .
Bon réveillon à toi aussi et à bientôt,
Alain MARC


Catherine D 29/12/2009 18:23


Bonjour,
on pourrait dire la même chose pour les recherches de skippers, de skieurs, de montagnards etc.
l'aquarelle qiue tu montres est superbe, mais je suis claustrophobe, même en forme, je n'irais pas dans un trou sous terre...
superbe carte de voeux, bonne fin d'année 2009, que 2010 soit pleine de belles aquarelles!


Alain-Marc 29/12/2009 19:46


à toi aussi Catherine !
... Je crois que tu as raison, si tu es claustrophobe il ne te faut pas aller dans ce genre d'endroit, car même dans les salles si vastes qu'on n'en voit pas le plafond, on ne peut pas ignorer les
millons de tonnes de roche qui sont au dessus de notre tête !
Bonne fin d'année, à bientôt,
Alain MARC