La pensée qui nous échappe contient-elle les réponses aux questionnements essentiels de notre vie ? - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 20:10

Puisque je suppose que ma peinture vous intéresse, (enfin me semble-t-il car nous nous éloignons ici du concept de l’aquarelle), je vais un peu vous parler d’elle .

Je ne veux pas vous embêter avec cela, mais je suis sûr que vous aurez plaisir à voyager également avec moi en sa compagnie, puisqu’elle existe et que votre regard, votre pensée peuvent aussi la nourrir sur les chemins du devenir …

Car elle continue de vivre et de grandir à travers le regard de celui qui se sent concerné, interpellé ou attiré par elle .

D’abord il m'est très difficile de parler de "ma" peinture .  Je n'aime guère le faire car cela peut paraître prétentieux hors je ne voudrais pas l'être, mais je me dis aussi que pour permettre aux autres d'ouvrir certaines portes, il faut leur donner des clés ...

Ce qui compte c’est de la produire, de la réaliser, car à travers elle c’est un cheminement intérieur qui se révèle, qui vient parfois de fort «loin» et qui peut même souvent dépasser l’acte déjà très complexe de l’accomplissement pictural …

Mais si on perçoit une partie de ce qu’il se passe à travers cette alchimie on perçoit en même temps que le monde qui nous entoure, tout aussi laid, pourri, impitoyable, ou (et) beau, riche et flamboyant qu’il soit en même temps dans ses incroyables paradoxes, n’est qu’une apparence qui nous cache un univers palpitant et secret qu’il nous appartient de chercher, peut-être de «retrouver», en tout cas d’essayer d’entrevoir de toute son âme …

poisson -peinture-alain-marc«Le poisson originel», Acrylique et sable sur toile (170 x 115 cm collection personnelle)

À l’origine la vie … Si loin dans notre mémoire collective que nous ne pouvons y remonter . Peut-être une tentative de profonde communication avec le passé nous rapprocherait-elle seulement des premiers vertébrés, des paysages inconnus de l’éocène ?

J’aimerais que mes toiles soient empreintes des espaces insondables qui m’ont inspirés, nous rendent aux sables, aux algues, à la terre, aux limons, aux cendres originels . Qu’elles nous ouvrent des portes sur les profondeurs des forces qui sous-tendent l'existence, établissant une communication nouvelle avec les mystères et les questionnements qui nous ramènent à l'éternité de la vie ...

 Donatella Micault, critique d'Art, (Association des Historiens et Critiques d'Art), a écrit à mon sujet il y a déjà près de 30 ans de cela :

«Alain Marc est le peintre de la pensée qui nous échappe .

Deux techniques picturales ont sa préférence : l'aquarelle et la peinture .

Les aquarelles sont figuratives . Elles révèlent les formes visuelles que la conscience ordinaire appréhende . Les formes sont familières . Nous sommes dans le monde du connu .

Après avoir séduit le spectateur, le peintre nous entraîne dans l'univers de ses toiles .

L'artiste s'évertue à franchir les frontières du visuel . Sa recherche, véritable marche en avant perpétuelle, puise ailleurs sa création .»

 

- Avait-elle perçu la quête (peut-être désespérée ? … mais dans le fond qui m’a tout de même délivrée d’intimes et troublantes certitudes) entreprise avec ma réflexion picturale ?  

En tout cas elle avait nettement perçu que ma peinture n’est pas spécialement faite pour séduire, éblouir, flatter .

Il s’agit plutôt pour tous les collectionneurs qui m’en ont acheté une ou plusieurs d’une sorte de "fascination intériorisée" … 

L'hipparion rouge

«L'hipparion rouge» Acrylique et sable sur toile 25 F (Collection privée en Allemagne) .

Comme sur les parois des bouleversantes cavernes explorées par mon ami Jean PÉRIÉ au cœur du Matogrosso, j’essaie de toucher par ces «réminiscences visuelles» la mémoire enfouie d’une quête universelle, d'entrer en communication avec des présences incertaines, subtiles, qui parfois se révèlent, parfois non, mais me renvoient souvent à des images mystérieuses, soit comme des signes ou des images prémonitoires, soit comme des éléments me reliant à des visions échappant à la notion du temps quantifiable : un autre, différent de celui que nous pouvons voir passer …

 
La réalisation ?

Parfois mon travail est si long et laborieux, demande tant de réflexions passant par mille doutes (non pas techniques mais de connivence avec ma quête), qu’il me faut des années pour réaliser une toile .

Parfois, c’est immédiat, foudroyant, comme si c’était un autre qui peignait .

Quelquefois je peux «peindre» sans réaliser la moindre toile .

Je la vois dans la tête comme une vision, un acte accompli . Et je peux ne jamais la réaliser car elle s’efface vite et disparaît dans l’inconnu d’où elle m’est apparue . Je me dis «la toile est terminée, elle a existé» et pourtant je ne l’avais pas commencée : elle a cependant vraiment existé pour moi .

... C'est pour cela qu'il m'est arrivé de détruire de nombreuses toiles (bien réalisées celles-là), que personne (sauf certains proches) n'a jamais vues (j'en ai tout de même conservé des photos pour ne pas être taxé de menteur) . 

D’ailleurs je peux rester dix ans sans réaliser la moindre peinture .

C’est-ce que je viens de faire …

Il me fallait des «réponses» à des questions que je me posais .

Dix ans pour les trouver et simplement, ce matin en m’éveillant, d’une incroyable clarté : je savais .

Alors je vous confie : dès la première heure, avant mes autres «chantiers» je me suis remis à peindre, à retravailler …  

Pour terminer ce premier article consacré à l’un des principaux questionnements de ma quête picturale je vous emmène avec ce beau documentaire d’Arte, dans un voyage à la fois dans l’espace, (au fond de la fosse de Messel) et dans le temps jusqu’à l’Éocène : un jour je vous reparlerai de cette conjonction entre la science, l’art et la spiritualité qui fascinait tant Jean Guitton, et qui pour clôturer cet article a ici tout à fait sa place …

Partager cet article

Repost0

commentaires

eva baila 02/07/2010 09:03



http://eva.baila.over-blog.com/article-24698007.html


ceci est une partie de ma réponse face à ton questionnement, l'art pariétal m'a toujours bouleversée, là est le commencement de toute la spiritualité de l'Homme (il me semble), mais pas
seulement, il est aussi la mémoire de l'humanité, une partie de cette mémoire, un sillon tracé dans les couloirs du temps... une empreinte à la fois vivace et ténue... et c'est la raison
pour laquelle cette empreinte est si émouvante...


Je t'embrasse très fort Alain. (je n'ai toujours pas eu le temps de voir la video, ni le post qui précède celui-ci !!) 



Alain-Marc 02/07/2010 14:01



Tu les verras peut-être dès que tu en auras l'occasion ...


En tout cas pour la vidéo, tout son sens (à condition d'avoir suivi la totalité du documentaire) est contenu dans la dernière phrase du commentaire !


Ce qui est embêtant pour ceux qui sont pressés (je ne parle pas de toi qui es en voyage), c'est qu'il ne peuvent pleinement profiter de certains articles faits ici que s'ils les lisent et les
"assimilent" jusqu'au bout, s'ils ont la volonté d'appronfondir les choses au lieu de se contenter de leur apparence qui ne peut rien apporter .


En cela je fais le contraire de ce qui fait le succès d'un blog : articles longs au lieu de courts (et même qu'il faut parfois relire 2 fois de suite), parution irrégulière et espacée au lieu de
fréquente et régulière, sujets demandant plus de réflexion que de passive ou (et) ludique acceptation, etc .


Mais bon je sais que celles et ceux qui me suivent accordent plus d'importance à certaines valeurs que d'autres et cela est suffisant pour m'inciter à continuer !


En évoquant l'art pariétal préhistorique, je vais continuer de publier quelques repros de mes peintures, sachant que si je fais énormément référence à ces sources c'est pour essayer de "remonter"
en utilisant leur évocation dans mes sources d'inspiration, pour mieux me "reconnecter" au mystère de ses débuts en me "glissant" le plus loin possible dans cette mémoire, dans ces empreintes des
couloirs du temps comme tu dis si justement ...


Grosses bises, Eva, à bientôt,


AM



Isabelle M 02/07/2010 07:35



Génial tes toiles ! En ce qui me concerne dans la peinture en général ce qui m'etonne et m'impressionne c'est justement comment des support et des peintures/medias différents font appel à
des cheminements intellectuels differents. Comme si le simple fait de prendre de l'acrylique déclenchait quelque chose de different que lorsque je prend de l'aquarelle ??? En quoi le toucher,
peut-il interagir avec la pensée ? ou est-ce l'inverse ? Mes peintures à l'huile sont tres classiques , mes acryliques sont plus abstraites, mes aquarelles voudraient raconter une
histoire, et les sculptures sont beaucoup plus émotionnelles et personnelles... Tres bizarre, mystérieux, mais là est tout le charme.



Alain-Marc 02/07/2010 13:45



Très bonnes questions en effet ...


J'y reviendrai plus tard mais en ce qui me concerne chaque technique, médium ou subjectile correspond pour moi à des expressions différentes de la pensée selon la nature de la "matérialité" avec
laquelle elle établit une parenté ou une connivence technique dans le monde du réel qui nous entoure : exemple, les charges, matières, sables que j'utilise dans mes toiles ont une parenté directe
avec celles que je foule sur le terrain lors de mes "excursions" sportives par exemple (elles en proviennent directement parfois lorsque en retirer quelques grammes est autorisé et ne déstabilise
en rien le milieu), et les seuls liants qui puissent les stabiliser lors de leur utilisation créative sont les acrylo-vinyliques et les résines ...


Nous y reviendrons donc un jour ...


Amitiés et à +,


AM



magali 01/07/2010 19:51



Ton questionnement fait écho à un de mes articles qui s'appuie sur la technique et le pragmatisme : "comment/quand terminer un tableau? C'est toujours dans la droite ligne de "comment/ quand
commencer un tableau?" ce qui est sans doute réduire ta pensé, certes, mais  sans trop s'en éloigner. pour ma part, je suis plutôt en pause. Moins envie de peindre, mais peut-être au
fond trop d'idées : il faut qu'une prenne le dessus, que ça décante...


Grosses bises


Merci pour ces articles de fond qui nous font réfléchir. J'y reviendrai , c'est sûr.



Alain-Marc 01/07/2010 22:55



Merci Magali, oui, cela fait partie des questions mais qui viennent "ensuite", le plus important se situant avant, le "faire" (ou ne pas faire) n'étant qu'une péripétie de la réflexion ...


Grosses bises, à bientôt,


AM



DAN 01/07/2010 13:19



Je ne sais pas me servir de mots pour décrire la peinture, par contre vous et moi en dehors de la peinture par elle même avons un autre pont commun me semble
t-il, c'est la géologie. J ai fait partie pendant plus de 10 ans à la Société Géologique de Normandie et à ce titre j'ai exécuté des tableaux représentant surtout les ammonites du
crétacé.


Mais je ne m'embarque pas dans ce domaine sinon j'y serais encore à noël


Bonne journée !



Alain-Marc 01/07/2010 17:36



Alors je pense qu'on aurait pas mal à partager et dans un an on discuterait encore !


... Vous pouvez en attendant aller jeter un coup d'oeil dans ma rubrique "spéléologie" de ce blog vous y trouverez des extraits de mon récit en cours de réalisation sur l'exploration de l'Aven
Noir (couches allant du trias au néozoïque) qui révèlera sans doute quelques intéressantes réponses aux grandes énigmes liées au soulèvement des Cévennes (entre autres) .


Très heureux de vous connaître Dan !


Bien cordialement,


AM


 



claire 01/07/2010 11:34



oui, ce que je trouve " beau " c'est ce que je trouve " vrai " 


ce que tu dis et ce que tu me reponds est vraiment passionnant... tu habites loin?  je fais ce genre de recherches en mytholigie... enfin recherche est un grand mot...


 



Alain-Marc 01/07/2010 17:28



Je suis en Aveyron : l'Aveyron (disons le Rouergue auquel j'associe les Grands Causses même si une partie appartient au Gévaudan et d'autres anciennes provinces), qui est le pays des statues menhirs (article dans Wikipédia), et il y a même "beaucoup mieux" selon moi (en tout cas ça va de pair) sur un causse satellite pas très loin ...


Amitiés, à +,


AM



eva baila 01/07/2010 07:40



Tu te rapproches, tu te rapproches....


Je n'ai pas beaucoup de temps pour faire un com, mais je suis bouleversée, je reviendrai Alain, je reviendrai (j'ai un train à prendre)... 



Alain-Marc 01/07/2010 11:25



J'espère que je te l'ai pas fait rater Eve !


Je t'embrasse,


AM



claire 01/07/2010 05:07



encore moi avec un oui certainement, c'est la pensée qui nous echappe qui contient toutes les reponses... mais elle n'est pas si loin que ça et tu sembles si proche d'elle ! peut etre pensons
nous de trop... rires...en tout cas ce que tu nous montres ici de ta peinture est parfaitement cela... et je me repete: comme c'est beau....



Alain-Marc 01/07/2010 11:24



Là tu es trop gentille, je pense que si tu le trouves "beau" c'est parceque peut-être tu le trouves "vrai" ...


En tout cas la seule peinture qui me touche vraiment personnellement est celle qui touche à la spiritualité liée à la survie de l'être humain ici-bas comme pour les interprétations chamaniques
que l'on peut donner à la peinture préhistorique ou beaucoup plus proche de nous de peintures liées aux arts "premiers" ou traditionnelles à caractère ethnique singularisé (comme celle des aborigènes et pas forcément la majorité des oeuvres dites "religieuses"
qu'on va trouver dans les lieux de cultes de la plupart des religions !) ...


Cela tient de l'universel, c'est dans ce domaine que j'aimerais que se situe ma quête et donc que chacun puisse y puiser ce qui est à même de le toucher, s'il est déjà en questionnements
"d'universalité" ...


AM



claire 01/07/2010 05:01



je reviendrai en profondeur sur ton article qui me touche incroyablement fort! je suis en ce moment à la recherche de la pensée qui a animé les premiers mythes crée les premiers dieux ( déesses )


cette idée d'une pensée qui nous échappe me parait tant toucher au vrai au fort de notre mémoire! mais la vrai pensée n'est elle pas celle qui justement nous echappe. à peine saisie et
aglomerée qu'elle n'est plus vivante...


c'est un travail magnifique que tu fais là... poisson originel et ton hyparion rouge ... je cherche les mots pour commenter et eviter de dire seulement: comme c'est beau ...


je reviendrai...



Alain-Marc 01/07/2010 11:05



Merci beaucoup Claire !


Je reviendrai un jour (si cela peut te servir) sur la connivence entre les lieux, les temps préhistoiriques et le développement de la conscience du rapport au monde de l'être humain à travers la
naissance de ses croyances et de ses mythes par des constats tout simples (je donnerai juste mon point de vue et mes idées forcément subjectives avec prudence et humilité car je ne suis pas
scientifique) à propos d'éléments merveilleux de ma région qui m'interpellent et m'intriguent depuis que je les connais ...


Amitiés Claire et à +,


AM 



Elizabeth 30/06/2010 23:48



Bien heureuse que tu prennes un peu de temps pour toi et TA peinture. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ton voyageur; les réflexions qui l'accompagnent tombent à pic pour moi, en ce moment (galère
pour la vente de la maion, on efface tout et on recommence, en espérant que le projet initialement prévu pourra quand même se réaliser). Je suis toujours très intéressée par tes articles sur ta
démarche et ta quête créatrices car je me sens bien petite dans ce domaine. Je peins tout bêtement ce que je vois,sans rien de vraiment personnel. Tes articles élèvent donc mon esprit et finiront
peut-être par me faire avancer plus loin! merci pour tout. Bises



Alain-Marc 01/07/2010 10:34



Rassure-toi Elizabeth, nous sommes tous très "petits" par rapport aux plus grands que nous !


Mais le fait de nous en apercevoir démontre que nous sommes en train de "grandir" ...


Ce qui est rassurant, c'est de savoir que l'expansion de la conscience humaine, l'enrichissement de la sensibilité et la possibilité d'élargir ses investigations intellectuelles et spirituelles
n'a pas de limites, ce qui l'est moins c'est que le facteur temps qui nous est imparti pour cela y est inversement proportionnel !


Il n'est donc pas honteux de s'appuyer sur l'expérience et les connaissances de ceux qui ont pu faire plus de chemin que nous si c'est pour nous aider à avancer plus vite en l'enrichissant des
valeurs spécifiques de notre réflexion et de notre identité (c'est même le but de l'éducation et des études qui pour moi durent bien plus que la jeunesse), mais dans le monde où nous vivons le
recul nécessaire, la réflexion et l'étude sont malheureusement bafoués par le fonctionnement de nos sociétés principalement axées sur l'égocentrisme et le profit matériel de l'individu et de ses
groupes, et non plus sur son développement harmonieux en osmose avec ses semblables et l'univers naturel qu'il traverse et avec lequel il interfère pendant son passage dans la vie ...


Bon courage pour la vente de ta maison, je suis sur que ça va s'arranger !


grosses bises,


AM 



Daniel 30/06/2010 22:29



Je suis trés heureux d'apprendre ce retour tant attendu à la peinture, (il ne faudra pas délaisser les aquarelles pour autant... !) Bravo.



Alain-Marc 30/06/2010 23:20



Tu sais, j'essaierai de tout faire à la fois ... Déjà que je ne m'en sors pas, ça promet !


Merci de tes encouragements Daniel, je vous tiendrai au courant, les travaux actuels sont très influencés par Messel ... à +,


AM



Marie Soleil 30/06/2010 22:25



Je n'ai pas l'esprit suffisamment philosophique pour répondre à ton titre.


C'est un vrai sujet de bac.


Bisous et bonne soirée.


Marie


 



Alain-Marc 30/06/2010 23:07



Bonne soirée Marie, dors tranquille, et si je trouve la réponse ... Je te raconterai !


Grosses bises,


AM