De la peinture de l'érable à celle du cormier - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

4 novembre 2005 5 04 /11 /novembre /2005 00:00

Pour ce blog, j'ai décidé d'en fractionner les articles et de les remanier afin de permettre à mes lecteurs équipés des modems les plus lents de ne pas être pénalisés en les chargeant !

Où en étais-je donc ?

Sur le bord de la terrasse rocheuse, appuyé à l'entrée de la grotte de Saint-Pons, en train de dessiner les érables de Montpellier dont le vent remontant le ravin a déposé les feuilles roses, cuivre, saumon et dorées sur ce formidable perchoir ...

J'en ramasse quelques-unes : elles sont parfaites pour en  observer les trois lobes qui donnent à sa feuille sa forme simple, harmonieuse, parfaitement équilibrée .

Plus loin d'autres érables de Montpellier agayent la pente comme autant de taches colorées, et c'est un enchantement de dessiner cette symphonie où participent toutes les couleurs de la palette : tonalités douces des calcaires bleutés, sonorités vertes et profondes des pins sylvestres qui jouent les équilibristes sur les rochers, terres ocres et rouges dans les talus ravinés ... 

Il faut faire le plus possible d'études de couleur : vite, avant que le vent, la pluie, et les premières gelées ne viennent défaire ce décor pour le nouveau spectacle de l'hiver qui va commencer !

Le sentier du retour (ou tout au moins ce qui y ressemble) est assez aérien, il suit une crête dentelée qui se prolonge au dessus des deux vallées, cheminant de rocher en rocher, magnifique belvédère pour observer l'étagement de la végétation et la répartition des couleurs dans ce gigantesque et désordonné damier ...

Tout en bas, droit devant, c'est le rocher de Capluc, avec en dessous au fond le petit village de Peyreleau ; on voit bien les érables de Montpellier qui colonisent la pente à gauche du chemin, presqu'à la verticale en dessous de mes pieds .

Plus bas dans la pente, je suis arrêté par un éclat d'un jaune inespéré : c'est un cormier, cousin éloigné du sorbier de oiseleurs qui m'invite à m'arrêter, (car il est trop beau), pour le dessiner .

Le dessin des arbres, (en général des végétaux) est excellent pour développer son sens de l'observation, et pour apprendre à faire le choix des lignes générales, principaux axes et sructure logique de la composition, avant de rajouter branches et rameaux sans se perdre au milieu de détails inutiles . 

Dans un dessin d'arbre bien charpenté, les rameaux et les branches doivent être reliés au troncs de façon logique, on ne doit pas voir des éléments "flotter" en l'air, détachés de la ramure mère comme dans une mystérieuse sustentation, à moins qu'un coup de vent ne les aient arrachés !

Moments inoubliables car le temps presse, la nuit va tomber, mais on dirait que ce cormier a décidé de m'éclairer ...

 

"Cormier en automne", Gorges de la Jonte 2005 .Aquarelle format 21 x 15 cm, papier Lukas grain satiné 150g/m2 . Réalisation : croquis crayon graphite 2B et peinture au pinceau à réservoir "Pentel" .Couleurs utilisées : jaunes auréoline et Indien, rose permanent, or vet, bleu de cobalt . Temps total de réalisation : environ 35 mn .

Partager cet article

Repost0

commentaires

Elizabeth 19/06/2006 22:44

Le dessin d'arbres, c'est vraiment ma bête noire; je suis particulièrement douée pour réaliser des plats d'épinards! Tes explications sont tout à fait justes, savoir conserver l'essentiel, mais...la pratique, c'est autre chose! celui-ci est vraiment lumineux et superbe.

Alain-Marc 26/06/2006 12:08

Pour l'essentiel concernant les arbres il y a 2 règles :
a) - la forme prime sur la couleur, ce qui veut dire que le dessin est primordial,
b) - ne pas oublier qu'un arbre c'est un tronc et des branches avec des feuilles poussant sessus, ce qui fait que si on dessine le tronc et les branches dans leur continuité et qu'on "habille" cela de feuilles en respectant l'accochage de leurs masses sur les branches ce sera toujours mieux que de dessiner un "paquet vert" suspendu en l'air !

Fanny 17/11/2005 10:45

Bonjour,
J'ai trouvé ton blog par le biais de celui de AbdouKamel.
Tu as fait un excellent travail.
Je me demandais si tu accepterais que je publie certaines aquarelles (et commentaires) sur mon blog, entièrement dédié à la danse orientale et à l'Orient.
Je t'invite à le visiter : toute suggestion est la bienvenue.
Bien entendu, si tu acceptais ma demande, j'indiquerai le lien vers ton blog.
Merci par avance pour ta réponse.
@ +