De la civilisation des Treilles à notre réalité … - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 13:55

De la civilisation des Treilles à notre réalité …


       Où en suis-je déjà ?

  … Ah oui, dans l’extraordinaire grotte de la tribu des Revénols !

Envoûté par ces indigènes qui m’accueillent, sont en apparence si différents, et pourtant nous ressemblent tant . Un témoignage bouleversant d’humanité en marche . Une vaste et inexorable ascension, venue à travers eux depuis le fond des âges s’ancrer au coeur de nos entrailles, c’est bien cela que je ressens . Soudain, sans l’avoir vu arriver en face du vaste porche de roche compacte, le soleil entre dans la cavité, s’empare de l’abri, enveloppe toute chose, tout être, et je suis inondé de lumière jusqu’à l’éblouissement, je n’arrive plus à voir où je suis, je perds tout repaire, aveuglé, étourdi, balayé par un vertigineux tourbillon d’énergie qui me projette au sol .


Soleil levant sur le causse

(détail Aquarelle Alain MARC)  


    Je me cogne violemment et suis en train de perdre conscience lorsque je perçois le chant d’un oiseau, d’une étrange pureté, sublime sensation des bruits de la nature qui pénètrent mon esprit avant même que j’ai pu rouvrir les yeux …

    Ma première réaction en les ouvrant est de détourner mon regard de cette lumière qui m’aveugle et de m’apercevoir que je suis dans mon duvet !

    Ainsi donc ce n’était qu’un rêve, et c’est bien le soleil qui m’éveille : je suis toujours dans mon abri rupestre en haut des falaises, mais je reviens d’un incroyable voyage dans le temps …


Le soleil qui m’a réveillé entrant dans ma grotte suspendue .

(Photo Alain MARC)  


    Si je vous ai fait partager cette expérience, c’est que par delà sa portée symbolique, elle démontre combien, par la force du rêve, le «voyage» est possible à chacun de nous .

    Car tout voyage commence par un rêve, par le désir de se projeter dans un «ailleurs» apte à nous nourrir d’un renouvellement de notre être qui s'affirme par la projection de notre regard sur d’autres horizons, d’autres espaces, d’autres accomplissements . Il suffit de le vouloir de tout son cœur, de toute son âme . Les chemins nouveaux sont aussi vecteurs de joie de vivre, d’enthousiasme d’entreprendre, et de capacité à transformer toute chose, toute idée, en opportunité de réussir, d’innover, de liberté d’être, d’aimer et de construire même avec des moyens très réduits, quel que soit le rêve que nous portons en nous .    Quel que soit le «voyage» auquel nous aspirons . Tout est dans la force de l’esprit et dans notre aptitude à la transmettre autour de nous, à la partager et à l’amplifier avec autrui .

 

 

Ce que je ne vous avais pas dit, c’est que la grotte traverse la falaise, et que la vue du deuxième balcon de mon «logis en plein ciel» était aussi belle que depuis le premier … (Aquarelle extraite du carnet «Aven Noir, carnet d’exploration» d’Alain MARC ) 

   C’est pour cela que vous avez été nombreux à me suivre avec autant d’enthousiasme dans cette expérience qui m’a réellement emmené plusieurs jours loin de chez moi . Pas «loin» géographiquement, certes, (à peine plus d’une heure de voiture pour le point de départ de ma «randonnée») mais loin, très loin dans le pays de l’imaginaire, du rêve et de la poésie qui font aussi partie des frontières de l’absolu .


 

La même vue, vertigineuse et infinie, depuis la «terrasse» d’accès à ma grotte . Les deux petits points au milieu des brumes sont des hirondelles de rocher qui chassaient au ras des falaises jusqu’à me frôler le visage parfois . Ici les animaux n’ont pas peur de l’homme, et si on sait se fondre dans la nature, la respecter avec humilité, entrer en connivence avec elle, se faire oublier, elle nous offre alors de sublimes et émouvants cadeaux … (Photo Alain MARC)


    Bien sur l’aquarelle, le croquis, y ont contribués, car ce sont des supports qui permettent avec peu de moyens et une certaine «facilité» de matérialiser ces éléments, aussi insaisissables qu’ils soient .

    Dans cet article, je tiens aussi à démontrer que le réel peut se décliner, se vivre et se traduire dans de nombreux niveaux de perception .

    Je vous reparlerai de la façon dont je conçois tout cela plus tard, mais pour l’instant, voici quelques «clés» sur la façon concrète dont j’ai réalisé cette expérience :

 

    - 1) le but : il était pour moi à travers des repérages destinés à compléter ma connaissance des gorges, canyons et grands causses qui entourent l’Aven Noir, d’y réaliser quelques aquarelles destinées à en illustrer les extérieurs (pour mon fameux carnet d’exploration, toutes les aquarelles publiées dans ces 2 articles en font partie), dans de véritables conditions de découverte . Car c’est en sortant des sentiers battus qu’on peut apercevoir ce qui est à la fois rare et beau .

    Il fallait donc que je sois le moins possible tributaire des routes, chemins et sentiers qui sillonnent la région . Heureusement qu’elle est restée relativement authentique, peu peuplée et suffisamment isolée pour pouvoir réussir un tel projet . La nature y est grandiose et étonnamment sauvage .

    Hors je vous assure que si vous partez en réelle autonomie depuis le fond des gorges (Jonte ou Dourbie), gravissez les quatre à cinq cent mètres de dénivelé qui le séparent du plateau, puis le traversez avec ses ravins et dépressions pour vous rendre jusqu’à ses confins face au Causse Bégon et aux pentes du Mont Aigoual, vous en aurez pour quelques jours !


 


Le cours de la Dourbie, point de départ de mon voyage, tantôt calme dans les «planiols», tantôt tumultueux dans les rapides, est un idyllique havre de paix . Malheureusement, la surfréquentation touristique qui ne tient aucun compte des équilibres naturels fait fuir castors, loutres, oiseaux nicheurs des berges et autres animaux craintifs de plus en plus loin, jusqu’à les faire disparaître en de nombreux endroits . …Quand je pense aux précautions que je prends pour ne troubler aucun espace naturel, je me sens très triste et impuissant devant tant de destruction, même si je comprends le besoin bien légitime de baignades insouciantes et du camping sauvage non raisonné, inconscient de ses conséquences sur l’environnement au plus chaud de l’été … (Aquarelle extraite du carnet «Aven Noir, carnet d’exploration» d’Alain MARC )


 

Il faut dire que les gorges sont superbes et que leur cadre grandiose, leur lumière, leur parfum de senteurs sauvages méditerranéennes, leur fraîcheur en été, ont depuis toujours attiré l’homme pour y vivre et y développer ses activités … (Aquarelle directe - sans dessin préalable - extraite du carnet «Aven Noir, carnet d’exploration» d’Alain MARC )  


 

Mais les milieux naturels en sont pour moi la priorité, ils en sont même le principal trésor qu’il faut à tout prix préserver : car si certaines espèces migratrices venant des pays chauds comme le loriot continuent de se fondre à la cime de la ripisylve, d’autres tels le guêpier d’Europe ne font plus que passer pour aller nicher dans des berges plus sauvages en amont ou vers les vallées de la Jonte et du Tarn … (Aquarelle extraite du carnet «Aven Noir, carnet d’exploration» d’Alain MARC )

 


Écoutez cet enregistrement du chant des oiseaux que j’avais fait près d’un rapide de la Dourbie un matin du début de l’été, vous comprendrez combien on peut s’imaginer, en fermant les yeux et en se laissant porter par un tel environnement sonore, être dans une lointaine, très lointaine contrée !


 


Ciel étoilé et nébuleuses au dessus des gorges et du Causse Noir une nuit d’été : rêves d’infini illuminant nos yeux … (Aquarelle extraite du carnet «Aven Noir, carnet d’exploration» d’Alain MARC )

 


L’enregistrement sonore qui va avec . Je l’ai réalisé presque au même endroit que le précédent, il y a une semaine à peine, à quatre heures trente du matin… La constellation d’Orion était juste dans l’axe de la vallée, fermez encore les yeux et écoutez, vous entendrez la nuit vous envelopper de ses ailes de velours ! (C’est le chant des grillons d’Italie et de la chouette hulotte qui se mêlent à l’eau coulant sur les galets de la Dourbie) .


    - 2) la civilisation des Treilles : j’avais aussi en partant, un autre projet (toujours dans le même but d’enrichir mon carnet) : retrouver quelques grottes où le groupe néolithique des Treilles avait vécu et même déposé les sépultures de ses morts .   J’en connais déjà quelques unes, mais pas sur le secteur que je voulais visiter . (-     Peut-être un jour, dans l’Aven Noir ou ses ramifications, découvrirons-nous également des vestiges de cette civilisation ?) … Il fallait que je «m’ imprègne» de leur «mémoire» pour mieux parler d’eux et de cette éventualité !

    La civilisation des Treilles a réellement existé dans les Grands Causses du Néolithique final au Chalcolithique (ainsi nommée par différents préhistoriens, particulièrement G. Constantini qui en a étudié les principaux éléments culturels à partir de la grotte éponyme des Treilles située dans la commune aveyronnaise de Saint-Jean et Saint-Paul) .

    Quant à la tribu des «Revénols», je l’ai «nommée» ainsi car la grotte où je l’ai rencontrée dans mon rêve (c’était bien le 26 août mais sans doute …2009 avant notre ère !), se situe sur la commune de Revens, à la limite du Gard et de l’Aveyron


 


L’un des nombreux mégalithes que l’on peut attribuer au groupe des Treilles . Il y en a beaucoup sur le Causse Noir, et certains endroits à leur proximité dégagent réellement une énorme charge émotionnelle : - quel était leur rôle exact ? Je consacrerai plus tard différents articles à une civilisation apparentée (ou du même groupe ?) qui a donnée à un causse voisin une dimension complètement mystique, particulièrement troublante, mystérieuse, envoûtante, où le culte de la féminité (à travers la «déesse mère» ?) parait omniprésent … (Croquis extrait du carnet «Aven Noir, carnet d’exploration» d’Alain MARC )

 

Les spécialistes attribuent les statues menhirs du Rouergue et Grands Causses à la civilisation du groupe des Treilles . Elles sont particulièrement émouvantes et troublantes elles aussi . Allez les voir au musée Fenaille de Rodez où elles sont merveilleusement présentées : vous en serez bouleversés, d’autant plus que c’est ici la plus belles collections au monde de ce type de mégalithe ! (Croquis extrait de la page 198 du livre «Aveyron, Carnet de routes» d’Alain MARC paru aux Éditions du Rouergue)  


    - 3) Le rêve : je ne vous ai jamais parlé de mes rêves, encore moins de mes rêves «visionnaires» ou prémonitoires . Seuls quelques proches ou amis intimes savent que cela m’arrive parfois, je veux bien passer pour un rêveur, mais pas pour un … illuminé (je préfère l'être par le soleil) ! Maintenant peu importe ce qu’on pensera de moi … Cependant ils m’ont souvent permis de vivre des moments complètement magiques, grâce à l’aquarelle et au dessin qui m’ont aidés à les mémoriser et surtout à en reproduire les images les plus caractéristiques dans l’immédiateté de l’éveil (je me lève parfois la nuit pour prendre des notes et dessiner, peindre, lorsque l’un d’eux le nécessite, avant de me rendormir) . J’ai ainsi pu «visualiser» des lieux que je ne connaissais absolument pas où je me suis rendu des années plus tard, ou rencontrer des gens que je retrouvais dans d’autres rêves régulièrement .

    Il faut dire que j’ai un temps suivi certains préceptes rapportés des indiens Yaqui par Carlos Castaneda (le fameux anthropologue si logiquement controversé), indiens dont les chamans ont le pouvoir d’agir à l’intérieur du rêve lui-même, et j’ai pu constater que pour moi «ça marche», au moins partiellement, je dirai même «jusqu’à un certain point» !

    Alors pas étonnant que je sois aussi sensible à «la mémoire des lieux» et que je puisse me souvenir ici de certaines images de ce rêve / voyage «préhistorique», même si dans le cas des aquarelles le concernant j’ai vérifié que mes dessins soient à peu près en conformité avec les objets de fouilles exposés dans différents musées régionaux (le reste est pure imagination, sauf peut-être les tatouages ou peintures corporelles bien visibles sur certaines statues menhirs attribuées à cette civilisation) !


 


La vaste grotte hématite de mon rêve où s’abritaient temporairement des tribus du Groupe des Treilles . Une grotte voisine, plus difficile d’accès en falaise a servi de grotte sépulcrale à la phase finale du Chalcolithique, et a livré comme celle-ci d’intéressants témoignages sur la vie des homme et des femmes qui les fréquentaient . (Photo Alain MARC)

 

    - 4) les aquarelles : hormis celles dont je viens de parler, elles correspondent à ce que j’ai vu et vécu dans les Gorges de la Dourbie et sur le Causse Noir . L’abri dans la falaise, la grande grotte des «Revénols», les hautes falaises, la rivière encaissée, les oiseaux multicolores de mes aquarelles (loriot et guêpier) existent réellement . J’en dessine aussi des différents dans mon carnet d’exploration de l’Aven Noir, avec d’autres animaux superbes qui vivent dans son environnement (insectes rares, papillons, mammifères peu communs, etc.) .


 

 

 

Les papillons et fleurs rares support de rêves et de beauté : ceux du site et la flore associée seront aussi pour la plupart dans mon carnet . L’hespérie de la Houque comme l’ascalaphe ne cessent de me fasciner, quant au Sylvain azuré, qui parait triste et sombre sur le dos de ses ailes, il se pare d’un bleu profond et soyeux si on l’observe sous les reflets du soleil . La face antérieure est colorée d’un bel orange cuivré . On le trouve sur le pourtour méditerranéen et du centre de l’Europe à l’ouest de l’Asie, jusqu’en Iran, Syrie, Caucase ; avec les modifications climatiques actuelles il a tendance à remonter vers le nord . (Aquarelle extraite du carnet «Aven Noir, carnet d’exploration» d’Alain MARC)


    En conclusion, «rêvez» votre réalité en la transcendant et «réalisez» vos rêves en les projetant dans la réalité, vous verrez alors le monde changer autour de vous parce que vous serez vous-mêmes en train de vous transformer …

    Et ce n’est pas qu’utopie : pour le seul secteur de l’Aven Noir, sans l’inspiration insensée et l’opiniâtreté du découvreur de ses nouveaux réseaux (R. Pélissier pour ne pas le nommer, à l’origine des demandes de classement du site par les collectivités locales auprès des DIREN Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon), le site ne serait pas en train de se valoriser comme il est en train de le faire (lignes électriques enterrées, architecture sauvegardée, protection des espaces naturels renforcée, voies de communication améliorées, tourisme mieux encadré, etc.) …

    Voilà pour la civilisation des Treilles, et sa rencontre féerique entre rêve et réalité … 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

zabuski 22/09/2009 18:02


Bonjour Alain, le chaman-rêveur...
Merci de nous emmener dans tes voyages extérieurs et intérieurs; ce sont parfois les " déclencheurs", non ?

Tes aquarelles me font " baver d'envie" tant elles sont vivantes et poétiques à la fois ! Mais elles me donnent aussi envie de persévérer...Van Gogh serait fier de ta nuit étoilée, je te
l'assure...

A bientôt !


Alain-Marc 23/09/2009 15:05


Salut Zabu et merci pour ton message, oui tu as raison pour les "déclencheurs" !
Pour Van Gogh, là c'est trop, mais c'est le même ciel qu'on voit tous avec juste 1 siècle et des poussières de décalage !
Amitiés et à +
A. M.


eva baila 16/09/2009 11:11

"Rêves visionnaires ou prémonitoires"... quelle faculté merveilleuse cher Alain ! Quand je rêve (en dormant) je n'arrive à faire que des cauchemars !Amitiés. eva.PS : attention de ne pas te perdre dans les couloirs du temps au cours de tes voyages inter-sidéraux !

Alain-Marc 21/09/2009 15:07


Merci Eva pour ton passage !
Là, je suis entre deux déplacements dans notre univers bien temporel, aussi je te réponds vite avant de repartir ...
Amitiés et à +,

Alain MARC


claire felloni 15/09/2009 09:14

Merci, Alain pour cette belle promenade dans un coin très cher aussi à mon coeur. J'ai eu envie de plonger mes pieds dans ta Dourbie, j'ai fermé les yeux en écoutant les guêpiers et les loriot... les guêpiers nichent de plus en plus au Nord, nous allons bientôt les voir arriver en Sarthe! (c'est très mal de se réjouir du réchauffement climatique! honte sur moi!) et ton balcon au dessus des nuages! pffff...ça vaut bien un palace trois étoiles ou plutôt un palace un milliard d'étoiles! à+

Alain-Marc 21/09/2009 15:33


Merci Claire, eh oui, tu as raison ils remontent ...
Quant au bivouac, si tu fais un d'escalade (pour y aller faire un tour ?) je te dirai où c'est !
Grosses bises et à +
A M


colette 14/09/2009 18:40

Je suis sous le charme de cette nuit étoilée,bercée par les doux bruits d'une soirée d'étéL'aquarelle est merveilleuse,on dirait du Van GoghGrosses bisesColette

Alain-Marc 14/09/2009 22:28


Vraiment tu me touches Colette ! Merci beaucoup, mais tu sais le chemin est long avant d'arriver à la cheville d'un Van Gogh ...
Amitiés,
A. Marc


Jane Tomlinson 13/09/2009 00:36

C'est un régal, cet article que je viens de relire (et réécouter) avec plaisir;  tellement riche, aussi bien pour les idées , que pour les aquarelles, toujours si lumineux et harmonieux . Le plaisir de l'esprit et des yeux, en somme. Moi aussi j'ai pu couper du monde du travail queques instants en fermant les yeux en écoutant le bruit de l'eau, des oiseaux:  le stress de la rentrée est parti, loin, emporté dans les flots...Excellent Alain; tu nous gâtes! Merci et à bientôt,Jane

Alain-Marc 13/09/2009 23:32


Tu es trop gentille Jane ! 
Tu sais, c'est plus facile pour moi de faire passer cela parcequ'il m'est plus facile aussi de m'extraire des servitudes et contraintes du monde que nous subissons ...
Grosses bises et merci pour ton gentil commentaire,
Alain MARC


cocole 12/09/2009 17:47

c'est amusant la façon dont tu parles de tes rêves, je me suis souvent dit que je devrai dessiner certains lieux inconnus dans la réalité mais que je retrouve parfois dans mes rêves, je l'ai fait une fois, mais le souvenir est tellement précis dans ma tête, que le dessin m'a déçue ! :-) je ne sais pas si c'est une assiociation d'images "vécues" ou non, mais cv'est impressionant de les retrouver régulièrement. Pour l'instant rien de prémonitoire là-dedans pour moi, heureusement d'ailleurs car la plupart de mes rêves ne sont pas enviables par la réalité !Merci pour cet article de qualité, le son , un petit plus qui transporte !!!bon weekend !

Alain-Marc 12/09/2009 20:21


Merci Cocole et bon week-end, tu as raison quand on compare le dessin au souvenir du rêve c'est toujours moins bien ...


monique petit 12/09/2009 17:44

merci Alain pour toute cette part de rêve si merveilleusement écrit et peint(le ciel étoilé surtout): tu nous fais toucher ton imaginaire et c'est "émouvant".avec toutes mes amitiés.monique

Alain-Marc 12/09/2009 20:20


Merci à toi aussi Monique ... Je ne fais que dire merci, vous êtes trop gentils !


saadou 12/09/2009 04:19

mais as-tu vu comment tu nous parles de ce voyage qui va au delà du réel ? je connais bien cette sorte de mi-rêve, mi-réalité  que je n'ai bien souvent plus envie de quitter...je te savais peintre mais tu as aussi le talent de conteur, tes aquarelles sont merveilleuses plus belles encore qu'avant !

Alain-Marc 12/09/2009 20:15


Oh, ça c'est vraiment gentil !
... Je ne sais si je mérite, mais merci beaucoup !
Grosses bises en tout cas et à bientôt,
Alain MARC


NADB71 11/09/2009 22:04

Je découvre ce blog avec un grand bonheur !!! je suis allée une semaine dans les cévennes en aout et c'est toujours avec beaucoup de joie que je les parcours : Mont Lozère, Causse Méjean, causse de Sauveterre, Montagne du BOugès et du Lingas.... j'ai fait un petit reportage photo sur mon blog... J'adore vos aquarelles lumineuses et les chants d'oiseaux tout autant !!!A bientôtNad

Alain-Marc 12/09/2009 20:09


Merci Nad, je vais voir votre blog !


ROBERT Françoise 11/09/2009 19:34

J'ai fermé les yeux ..................Pour moi, rêveuse, le rêve est une autre vie, c'est ainsi que je me suis présentée dans le blogA très bientôt, J-1 et des broutillesFrançoise

Alain-Marc 12/09/2009 20:11


Merci Françoise, vous avez bien raison !


Yves 10/09/2009 20:45

Je me trompe ou j'ai vu une exposition de vos oeuvres l'an dernier à Cantobre ?

Alain-Marc 11/09/2009 12:11


Oui, Yves, exact : des extraits de mon future livre sur la région et l'exploration de l'Aven Noir !


yves 10/09/2009 18:59

J'aime beaucoup vos aquarelles pleines de légèreté et d'autant plus que j'ai pas mal parcouru les sites dont vous parlez et que j'en ai retiré des souvenirs inoubliables. Ah, le chant des alouettes sur le causse à 22 heures en été ! On se croirait en plein désert et c'est bien !

Alain-Marc 10/09/2009 19:17


C'est super que vous connaissiez ce coin-là !  Simplement faut qu'on continue de le protéger en démontrant que ses beautés sont fragiles et donc que ce n'est pas qu'un simple terrain de jeu ou
de loisirs pour les vacances . Sa nature, les gens qui y vivent, ses modes traditionnels de fonctionnement, son architecture, etc. doivent être respectés et c'est formidable que vous y participiez
aussi par la reconnaissance de sa beauté ...
Bien cordialement,
Alain MARC


izys 10/09/2009 12:18

Oui, il faut rêver son bonheur pour le vivre. Poète, aquarelliste, rêveur éveillé, chaman (et... homme des cavernes !) : quel homme !

Alain-Marc 10/09/2009 15:54


C'est trop !!!
Grosses bises,
Alain MARC


prudence 10/09/2009 11:27

juste sublime, tant les aquarelles que les photos!!une balade de charme... merci!! :-) 

Alain-Marc 10/09/2009 12:46


Merci à vous !  ... Il y en aura d'autres, même si c'est un gros boulot de les mettre correctement en valeur .
à +, bien cordialement,
Alain MARC


pierre 10/09/2009 10:34

Martin Lutherking aussi a fait un rêve pour son peuple, et quelques années plus tard, l'Amérique a voté pour Obama....non je ne m'écarte pas de vos commentaires, les rêves sont porteurs d'espoirs, de vie, d'amour et nous, nous avons la chance de partager cela avec Marc....Merci MarcPS : dans mon bureau depuis des années, j'ai affiché la phrase Oscar Wilde !!!

Alain-Marc 10/09/2009 12:42


Alors bravo, elle est si importante !  
Mais vous ne vous écartez pas de mes commentaires, vous êtes en plein dedans : le rêve c'est le début de la réalité et la réalité est le début du rêve . La seule distance qui les sépare s'appelle
le temps . Je développerai cela plus tard selon mon point de vue et les enseignements qu'on peut en retirer ...
à +,
Alain MARC


Elizabeth 10/09/2009 10:10

Moi qui croyais que tu illustrais un livre sur la préhistoire de la région! Ta démarche est nettement plus poetique et "ressourçante" (ça existe, ce mot?). Je veux bien croire que partir à pied à la recherche de ces grottes soit vraiment une expédition et une aventure. A moins d'un km de chez moi (région où il y a moins de grands espaces que chez toi), j'aime particulièrement un ou deux coins où l'on se sent vraiment isolé du monde "civilisé" et ça fait un bien fou d'y faire une pause. Comme tu le dis, le voyage est d'abord dans la tête, et merci de nous faire partager tes rêves. PS: je suis très impressionnée par le fait que le ciel étoilé soit une aquarelle! Magique!

Alain-Marc 10/09/2009 12:36


Merci Elizabeth,
Tu as raison, il ne faut pas parfois aller très loin pour voyager ...
Quant à l'aquarelle, tu sais, je n'en suis encore pas si content que cela, je ne la trouve pas assez "forte" par rapport à l'émotion qu'on ressent quand on regarde le ciel étoilé dans un lieu où
l'air est pur comme du cristal !
Grosses bises,
Alain MARC


Pierre 10/09/2009 09:45

Mes félicitations pour cet article d'excellente facture. Votre texte est passionant et l'ajout des médias ( aquarelles, sons ) emenent le lecteur ailleurs, au delà du simple écran devant lequel il est assis.Continuez ainsi pour la fréquence des mises à jour de ce site, incontestablement vos lecteurs en sont les gagnants !Merci,Pierre

Alain-Marc 10/09/2009 12:33


Merci Pierre, je continuerai de faire en sorte que ce blog ne soit pas qu'un "simple blog" mais un vrai lien entre ses lecteurs et le vivant . Même si je ne peux pas publier très régulièrement, je
souhaite que chaque visiteur s'y trouve comme dans un lieu familier, authentique et chaleureux  où il pourra se resourcer en toute simplicité en oubliant qu'il est sur Internet, lui permettant
de revenir souvent en sachant qu'il retrouvera son "lieu à lui", où d'autres rêves rejoindront les siens, où d'autres réalités viendront s'jouter à la sienne . Si on parvient à cela tous ensemble,
alors l'informatique prouvera qu'elle est aussi un outil au sercive d'une quête du meilleur !
Bien cordialement,
Alain MARC


BEATRICE 09/09/2009 21:55

Merci de nous faire réver et de nous emmener dans un monde pleins de poésie et de créativité... Merci beaucoup....de nous communiquer cet envie de partir à notre tour sur nos propres chemins, avec nos propres couleurs et de les partager à notre tour.. Quelle générosité... beatrice

Alain-Marc 10/09/2009 00:30


C'est normal Béatrice, donner ça fait encore plus de bien que recevoir ...
A. MARC


Marie Soleil 09/09/2009 19:57

Il y a des articles qui se ressemblent, les liens que l'on retrouve sont similaires.Par les écrits, les photos, les croquis, nous faisons rêver, c'est çà l'intérêt.Bisous et bonne soirée.Marie

Alain-Marc 10/09/2009 00:28


Merci Marie, à +,
A.Marc


domi 09/09/2009 18:58

bonjour Alain,et bien dis donc, c'est une superbe illustration d'ethnologie que tu nous offres là !quel plaisir, c'est comme si on te suivait pas à pas ... Enfin pour moi, ce serait plutôt  derrière toi, j'ai le vertige, d'où ma profonde admiration !je pars quelques jours aux îles Chausey, en mini voilier, me geler un peu mais mes carnets m'accompagnent, je penserai à toi et à tous les accros de ce blog et j'essaierai de peindre en naviguant ( cf les superbes illustrations de Michel Bellion, dans la bretagne vue de la mer  d'Olivier de Kersauson )allez Hissez haut et à bientôt . Domi

Alain-Marc 09/09/2009 19:12


Merci pour ton passage Domi ! Bon et beau voyage à Chausey, tu vas te régaler ! On pensera bien à toi, et on espère qu'à ton retour tu nous fera partager ?
Grosses bises,
Alain MARC


Joëlle 09/09/2009 18:37

ah Alain... J'aime entrer dans tes rêves, dans tes peintures, dans tes histoires, dans tes créations. Ton blog est vraiment super. avec plein de petits bonheurs....continue et peut être à bientôt.

Alain-Marc 09/09/2009 19:08


Merci Joëlle, je savais que ça te plairait !  ... Je ne publie plus très souvent, mais j'ai envie de qualité et suis heureux de me savoir, par vos commentaires soutenu .
Là je risque de "décrocher" un moment, mais je reviendrai bientôt !
Amitiés et à +,
Alain MARC


Nathalie 09/09/2009 18:10

Merci Alain pour cette magnifique histoire avec cette magie, des aquarelles superbes, celle sans dessin préalable m'impressionne.A+,Nathalieps : une phrase d'Oscar Wilde "La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit."

Alain-Marc 09/09/2009 18:45


Elle est belle cette phrase, je ne la connaissais pas !
  Merci pour ton passage !
Amitiés et à +,
Alain MARC


julie feuillas 09/09/2009 17:46

Une sensibilité voisine, une passion commune pur la nature et le dessin... Adepte des voyages tout près de chez soi, et des petits bonheurs du quotidien... je marche dans vos pas sur votre blog, et je me régale.

Alain-Marc 09/09/2009 18:47


Bravo pour votre travail et merci pour vos passages, j'aime aussi beaucoup ce que vous faites !
Amitiés et à +,
Alain MARC


Monique 09/09/2009 17:06

Tu ns transportes dans ton rêve, c magique ! Tout être vivant tend inexorablement à se diriger vers la lumière, notre source de vie. Fais nous encore rêver ! a bientôt

Alain-Marc 09/09/2009 17:56


Un grand merci à toi aussi pour ton passage et ton émotion, Monique !
J'aimerais pouvoir le faire comme le ferait un chaman . Mais quel chemin à accomplir ! J'en suis loin, très loin ...
"Pour les chamanes, le rêve et l'art de rêver sont très importants. Le rêve est une réalité aussi déterminante que notre vie éveillée, et en contrôlant les rêves ils
agissent sur la réalité. En fait ils ne font pas de distinction, considérant notre vie comme un rêve que l'on peut modifier" : c'est un extrait du site web LE CHAMAN ...
à bientôt Monique,
Alain MARC


JP 09/09/2009 17:06

J'ai lu ...... J'ai cliqué sur play ...... j'ai fermé les yeux tout en écoutant le bruit de l'eau roulant sur les galets ... j'ai entendu le chant des oiseaux et un court instant un courant ma parcouru de la tête au pied et j'ai ressenti un bien être total.... MERCI Alain tu es un grand porteur de rêves et de couleurs ... continue à nous faire rêver avec tes balades tes histoires et tes belles aquarelles .                                                        JP.

Alain-Marc 09/09/2009 17:45


Merci beaucoup JP, tu es trop gentil ! ... Mais je te sais sincère car tu fais toi aussi partie de tous ces gens qui n'ont pas encore fermés leur porte à la véritable sensibilité ...
Amitiés et à +,
Alain MARC


Virginie 09/09/2009 16:42

c'est vraiment magnifiquedésolée de ne pas te mettre + de commentaires mais le temps me manque mais quand je vais sur le net 1 ou 2 fois maxi dans la semaine je lis tous tes articles. quant à moi je prépare et programmes plusieurs post en même temps mais dur dur de se discipliner et de faire autrement sinon je n'arrive pas à réviserà+

Alain-Marc 09/09/2009 17:43


Mais je te comprends tout à fait Virginie, ne t'en fais pas je suis pareil, et ceux qui mènent de front plusieurs réalisation de ce type savent bien qu'il faut une énergie folle !
Amitiés et à +,
Alain MARC