Marrakech, la médina, les épices … - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 10:06

Marrakech, la médina, les épices …

Notre aquarelle du riad à peine terminée, nous nous immergeons dans la médina, ses sonorités et ses couleurs innombrables …

Il faut dire que de la mosquée de Bâb Doukkala tout près de laquelle nous sommes logés jusqu’à la fontaine Mouassine près des souks il n’y a qu’un pas, et c’est un vrai plaisir de déambuler ainsi à travers la médina, pour découvrir ici un fondouk, là une jolie porte en arc outrepassé, ailleurs une fontaine, une mosquée, un hammam ou le four du quartier (les groupes de maison sont ici nommés « derbs ») .

La médina de Marrakech est un vrai mais très joli labyrinthe où il fait bon aller au hasard … Il faut dire que ce n’est pas compliqué d’y arriver : avec près de 28000 maisons, un nombre incroyable d’impasses et de ruelles réparties sur 800 hectares, on a vite fait de perdre le nord ou plutôt la direction de la Koutoubia qui est lorsqu’on se perd la référence incontournable pour retrouver son chemin .

 Le souk des teinturiers (Photo Alain MARC)

À la fontaine Mouassine (accolée à la mosquée du même nom) on est à l’entrée du souks des teinturiers qui est un véritable enchantement de couleurs . Il suffit ensuite de se laisser guider par sa curiosité pour aller de souk en souk au hasard de ses découvertes, et on ne voit plus le temps passer . Les artères les plus importantes, souvent recouvertes de treillis de canisse pour en conserver la fraîcheur, sont autant de lieux d’animation qui drainent la foule, et où nous aimons avec Ptit-Jo voir déambuler les livreurs, véritables virtuoses du slalom en milieu piétonnier, rivaliser d’adresse avec leurs chariots, leurs petits ânes et parfois leurs énormes attelages de mules dans des rues tout juste assez larges pour les laisser passer !

Animation dans la rue Souk Semmarine . (Photo Alain MARC)

Ptit-Jo est fasciné, et je lui explique comment saisir rapidement en aquarelle directe tous ces mouvements, les silhouettes, les allées et venues des personnages, en lui conseillant encore quelques années de pratique pour se lancer dans cette aventure, car aucun repentir n’est évidemment possible dans ce genre de travail !

              

Quelques aquarelles directes de passantes dans les souks … (Aquarelles Alain MARC)

De souk en souk, de quartier en quartier, nous nous retrouvons bientôt au sud-est de la médina . Dans le mellah, l’ancien quartier juif de Marrakech . C’est l’un de mes quartiers préférés . Moins de touristes que du côté de la mosquée Quessabine ou Ben Youssef . Moins de harcèlement de la part des vendeurs, moins de rabatteurs - sauf peut-être ceux qui veulent immanquablement vous emmener vers « leur » synagogue (qui n’est d’ailleurs pas nécessairement la seule véritable et unique synagogue qui reste dans ce quartier et qui se trouve dans la rue Bab-Rhemat derrière le palais de la Bahia) - .

Ici se dégage au contraire un charme particulier, plus simple, plus authentique qu’ailleurs . Sans doute à cause de la présence d’un grand nombre de petites échoppes, des ruelles en terre battue et du très joli souk de grossistes qui occupent les cours des fondouks locaux .

Odeurs et couleurs particulières pour qui veut voir un Marrakech différent .

C’est dans l’une de ces ruelles que Ptit-Jo décide de faire son marché aux épices, afin de réaliser une page de plus pour son carnet de voyage .

Tenté par les jolies couleurs des épices autant que par leur odeur mystérieuse, Ptit-Jo en choisit un assortiment dont il collera quelques échantillons sur son carnet, et donnera le reste à sa maman … (Photo Alain MARC)

En parcourant la médina et ses différents quartiers la journée est très vite passée … Pour la terminer, j’offre à Ptit-Jo une promenade inoubliable que je vous recommande vivement car elle permet de prendre conscience de l’étendue de cette médina, de la beauté de ses murs et de ses différentes portes : le tour des remparts en calèche !

Véritable enchantement que cette balade, que je conseille plutôt au coucher du soleil (partir un peu plus de ½ h avant) qu’aux heures chaudes de la journée, et qui permet pour qui sait voir, de mieux comprendre la vie intime de cette ville si attachante tout au long des 19 km de remparts …

Derniers mètres au bruit des sabots des chevaux de la calèche, et dernier coup d’œil au minaret de la Koutoubia pour Ptit-Jo, après la promenade du tour des remparts . Dans le prochain article nous allons l'accompagner dans ce tour des remparts en calèche : une vidéo exclusive et rare qui vous fera découvrir Marrakech comme vous ne l'avez peut-être jamais vue . J'aurai le plaisir de vous l'offrir en grande première sur ce blog pour vous remercier de votre fidélité puisque le cap des 110000 visiteurs est déjà dépassé ! (Photo Alain MARC)

Mais Ptit-Jo avant de se coucher applique l’une des règles fondamentales du carnet de voyage : ne pas oublier de consigner ses souvenirs tant qu’ils sont bien présents dans notre mémoire et faire ses collages sans tarder pour faire durer bien plus longtemps ce bout de rêve éveillé qui l’accompagnera bien après son voyage …

Il ne s’agit pas seulement de coller sur sa feuille les échantillons des épices rapportés, mais surtout de retrouver leur couleur par mélanges appropriés . Ptit-Jo ne veut pas que je l’aide, et sur sa feuille de papier brouillon (entre sa palette et son carnet) il trouve les bonnes couleurs seul et avec une rapidité déconcertante : « - Facile me dit-il : avec le principe des mélanges tournants comme tu m’as appris faudrait que je sois vraiment bête pour ne pas y arriver » !

Voilà une nouvelle page terminée, la couleur de chaque épice étant reproduite par une tache d’aquarelle tout à côté .

Ptit-Jo va se coucher un peu fatigué mais la tête remplie de souvenirs qu’ils n’est sans doute pas prêt d’oublier … (Page des épices, carnet du Ptit-Jo)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Véro 16/06/2007 12:49

Cher Alain,
Je reviens pour te remercier pour ton commentaire sur notre blog. J'en profite pour voter pour ton blog, mais blog-tribu ne rend pas la chose aisée.  A bientôt. véro

cocole 19/04/2007 08:58

je suis  épatée par la reproduction des couleurs de petit jo, mince alors, tu es un sacré bon professeur!!!ta première photo avec l'homme qui porte les tissus est magnifique, on dirait un tableau!!!je ne parle même pas des silhouettes c'est déconcertant de réalisme!!!merci!!!

Alain-Marc 19/04/2007 14:24

Même si Ptit-Jo "découvre" l'aquarelle en ce moment il a tout de même un avantage qui "joue pour lui", c'est qu'il est sensibilisé depuis qu'il est tout petit à l'expression picturale (son papa peignait fort bien, son grand-père et arrière grand-père, + l'une de ses tantes, sont tous artistes professionnels) ce qui lui donne un certain regard sur les couleurs qui est déjà assez sûr ...

toucouere 18/04/2007 23:35

bon sang ne saurait mentir ... bravo Petit Jo moi j'aurais besoin d'une demonstration pour les mélanges tournants . En fermant les yeux on pourrait presque se croire au riad un an déjà et que de bons souvenirs . J'espère que François et Lucie vont bien . A bientôt pour la suite du voyage Josselyne.

Alain-Marc 19/04/2007 00:15

Oui, ils vont bien et ils transmettent leur bonjour à toutes celles et ceux de l'équipe du stage de l'an dernier, donc à toi aussi, je te fais la commission .
Le riad lui n'a pas changé, ni l'équipe de cuisine et de gardiennage qui est super gentille et sympathique !

amarula 18/04/2007 13:35

Toutes ces épices font rêver ..

Alain-Marc 19/04/2007 00:12

Et puis ils sentent bon, seul problème on a intérêt à être vigilant quand on les achète car même si certains ne coûtent qu'1 Dh le gramme, 100 g ça fait 100 Dh soit 10 Euros, et 100 g par-ci par-là ça fait vite 1 kg c'est à dire ... 100 Euros !     ... Et certains valent bien plus qu'1 Dh le gramme !

JCP 18/04/2007 11:37

Quel talentueux guide tu fais! Guide et ambassadeur du pays et de la couleur. Quelle veine il a, Petit Jo !.

Alain-Marc 19/04/2007 00:08

Merci Jp, dans le prochain article c'est vous que nous emmenons faire le tour des murailles de Marrakech,  ...mais si j'arrive à mettre cette vidéo en ligne, car pour le moment j'ai des problèmes pour convertir ce fichier en Flash !