Marrakech, le tour des remparts … - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 15:00

Marrakech, le tour des remparts …

Je vous ai promis lors du dernier article paru dans ce blog, de vous offrir en exclusivité le tour des remparts de Marrakech en calèche …

Marrakech est l'une des destinations classiques de mes stages "carnets de voyages" où chacun peut apprendre ou se perfectionner dans une ambiance totalement dépaysante, mais en l'occurence cette fois-ci c'est Ptit'Jo qui a le privilège d'être mon seul et unique stagiaire, et je vais le récompenser de ses premiers efforts par une magnifique promenade !

Vous allez donc revivre et découvrir avec nous (Ptit-Jo en a gardé un très beau souvenir) grâce à la vidéo que nous avons réalisée pour vous, cette magnifique promenade qui est l’une des « classiques » de la Ville Rouge, légendaire capitale du Grand Sud marocain .

Vous savez que les murailles de terre rose qui entourent la médina font une longueur approximative de 19 km . Je dis « approximative » car il y a aussi par endroit des bouts de remparts « intérieurs » dont certains correspondent à des époques plus anciennes où la médina était plus petite .

Les remparts en prolongement de Bab Jdid : derrière les créneaux de pisé ocre rouge, les palmiers de jardins de la Mamounia et le minaret de la Koutoubia … (Croquis aquarellé Alain MARC)

C’est donc l’une des plus belles ceintures de remparts du Maroc (je consacrerai un jour d’autres articles à celles de Taroudant et de Fès), merveilleuses au lever et au coucher du soleil, que nous vous proposons dans sa presque totalité (car nous n’avons pas longé la partie jardins de l’Agdal - Bâb Agnaou - Mamounia pour n’avoir pas disposé d’ assez de temps) .

Ces constructions en pisé d’argile mélangée de pierraille et de chaux, extrêmement solides malgré leur âge (certaines parties datent du XII ème siècle, à l’époque ou l’Almoravide Ali Ben Youssef fit construire la ville pour la protéger des attaques extérieures), font près de 2 m d’épaisseur (parfois plus) pour 8 à 10 m de hauteur et sont percées d’une dizaine de portes anciennes (nommées « Bâb », dont plusieurs présentent un passage défensif coudé très particulier) et de quatre portes modernes mieux adaptées aux contraintes de circulation actuelle  .

Bab Doukkala, avec son parvis aux palmiers étriqués où des petits artisans en vélo attendent le passage de clients providentiels qui les embaucheront pour un menu travail et quelques dirhams … (Aquarelle Alain MARC)

Les successeurs des Almoravides s’attachèrent à entretenir et étendre les murailles au fur et à mesure de l’extension de la cité, les dotant de plus de 200 tours de défense, leur donnant leur aspect actuel, avec un cachet à la fois si esthétique et poétique que Marrakech doit beaucoup à ses remparts lorsqu’on évoque son image romantique de « perle du sud » .

J’éprouve personnellement une grande affection pour cet ensemble architectural très évocateur du rêve auquel il est attaché, surtout lorsqu’au début du printemps, depuis le bas de l’esplanade de Bâb El Khemis ou du côté de Bâb Nkob je vois les neiges de l’Atlas se parer de rose alors qu’au premier plan les murailles derrière lesquelles se balancent les palmiers rougeoient sous les derniers rayons du soleil .

                    

Bâb Agnaou, (ce qui veut dire « porte du bélier sans cornes ») permet d’accéder au quartier de la Kasbah . C’est une porte plus décorative que défensive (c’est Bâb Er Rob sa voisine qui avait le rôle défensif du quartier, mais comme « décorations »  on y exposait les têtes de prisonniers exécutés !), elle reste cependant l’une des plus belles portes de la ville, exemple même de l’art almohade du XII ème siècle, contemporaine de la mosquée de la Koutoubia, et il faut avouer quand on la contemple qu’elle est pleine de mystère (la légende veut que les pierres utilisées par sa construction aient été ramenées d’Andalousie par les Maures chassés d’Espagne, quant au beau grés bleu de ses caractères coufiques, il provient du Jebel Guéliz au nord de Marrakech) . Cette porte est l'une de celles que nous dessinons lors du stage carnet de voyage de Marrakech, Atlas, Essaouira ...

              

Bâb Doukkala, (Almoravide également), marque la limite entre la médina et le quartier du Guéliz . Elle porte le nom d’une tribu berbère de la plaine séparant Marrakech d’El Jadida . La photo prise du haut des murailles montre bien l’impression de puissance qui se dégage de cette porte, l’une des entrées les plus actives de la médina qui se situe à gauche sur la photo (on peut remarquer qu'une avenue assez large sépare ici les remparts des premières maisons de la médina) .

             

Bâb Berrima (à gauche la porte ouverte à la circulation routière, à droite celle réservée aux piétons) permet d’accéder à la place des Ferblantiers, l’une des plus jolies de Marrakech . Ses tours coiffées de nids de cigognes ont un charme incontestable et leur jolie couleur ocre rose est l’un des atouts de nos aquarelles lorsque nous nous y arrêtons à l’occasion des stages …

            

Bâb El Khémis (à gauche extérieur, à droite côté médina) est l’une de mes portes préférées et veut dire « porte du jeudi » . J’aime l’authenticité de ce quartier, ses petits artisans, la beauté sobre et puissante de cette porte, et surtout l’atmosphère tout à fait exotique qui s’en dégage le matin, lorsqu’à contre-jour, la lumière rasante et poussiéreuse du soleil se teinte de bleu derrière les mobylette qui la franchissent, et que les silhouettes des passants y deviennent fantomatiques et diaphanes dans leur irréelle et transparente légèreté …

Pur bonheur aussi, mêlé d’impatiente curiosité, que de pressentir avant chaque passage de porte le mystère du quartier qui se cache derrière elle, qui est toujours différent, et qui comme un coffret au trésor va nous offrir mille découvertes car c’est là que bat le cœur de la ville, là où se révèle l’âme de la médina, ce qui me fait dire qu’on ne connaît pas la médina de Marrakech si on ne s’y est glissé par les différentes portes de ses remparts, à toutes les heures du jour et de la nuit (mais si vous voulez tenter l’expérience la nuit dans certains quartiers promenez-vous-y à plusieurs, et restez malgré tout prudents) .

Voici la carte du trajet de notre calèche autour des remparts et dans la médina . Avant de vous laisser découvrir notre promenade grâce à la vidéo ci-dessous, je voudrais vous donner quelques conseils pour ne pas vous faire arnaquer par les cochers qui peuvent vous demander des prix exagérés, en négociant le forfait de votre itinéraire : il existe un tarif horaire de base généralement affiché à l’intérieur des calèches (qu’ils feignent d’ignorer), mais il vaut bien mieux discuter avant votre départ un forfait correspondant au parcours que vous souhaitez réaliser plutôt que de payer à l’heure (où si le cheval « traîne la patte » vous ne ferez pas la moitié de ce que vous auriez aimé) !

Pour un circuit comme le nôtre il faut prévoir 1h30 à 2 h de trajet suivant l’heure à laquelle vous partez (les calèches aussi peuvent être victimes d’embouteillages), et la principale station de calèches se trouve à côté de la Place Jemaâ El Fna en face le Club Méditerranée .

Voici à présent la vidéo (laissez-la se télécharger malgré les coupures du streaming, vous la relirez tranquillement en entier une fois complètement chargée) de cette belle promenade qu’il vaut mieux faire en fin d’après-midi (ou au coucher du soleil car les remparts se colorent des teintes ocres, roses, et orangées les plus nuancées et l’atmosphère y plus empreinte encore de la magie qui agite Marrakech chaque soir en fin de journée) : vous allez découvrir ici en moins de 7 mn au départ de la Koutoubia et de la place Jemaâ El Fna le résumé de 2 h de découvertes, de surprises, d’étonnement et parfois d’émerveillement . Nous vous laissons avec Ptit-Jo vous étourdir des sonorités autant que des images, il ne manque que les odeurs ...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Annick 20/01/2010 21:58



Je suis de retour de Marrakech il y a 2 jours ! Merci pour cette très belle ballade dans les rues et ruelles qui me sont familières .
Je me rends à MRKH plusieurs fois par an depuis 13 ans ; je ne me lasse pas de la Ville Rouge ................ malgré les trop nombreuses constructions et l'invasion grandissante de touristes
!
Je viens en aide à quelques structures marrakchias : Institut de Jeunes filles de milieu rural ; Hopital Ibn Zohr ; Centre Fiers et Forts du village de Tamsloth etc .....
Mon rêve serait d'apprendre à peindre (à) l'Aquarelle ! et à chaque fois que je pense à mon rêve ................ je pense au jardin Majorelle, aux Jardins de l'Agdal, à la Koutoubia, au quartier
SYBA, Douar DLAM, etc ...... que je rêverais de peindre à l'aquarelle ............... si j'en étais capable !
Je suis de la région de Dijon ; 
Comment peut on intégrer un de vos stages à Marrakech ??????
Merci de votre réponse;
BSLAMA !
Annick 



Alain-Marc 21/01/2010 10:16


Merci de votre passage ici Annie,

Super ce que vous faites au Maroc !
C'est vrai que Marrakech change beaucoup, mais heureusement les endroits que nous aimons le plus gardent tout leur charme et les marrakchis sont toujours aussi gentils .
Je vois que vous connaissez bien la Ville Rouge : les endroits que vous citez sont magiques et c'est un pur bonheur que d'aller y peindre .
Hors, tout le monde plus ou moins en est capable . Souvent on en doute tant qu'on n'essaie jamais . Il suffit pourtant de peu de choses pour voir que même si on n'atteint peut-être pas la maîtrise
des grands maîtres on peut vraiment se faire plaisir, et c'est cela qui compte le plus !
Oui, on peut sans problème intégrer un stage à Marrakech et découvrir dans une ambiance très sympa la joie d'appliquer l'aquarelle et le croquis aquarellé aux choses qui nous plaisent le plus et en
faire des souvenirs encore plus vivants que de jolies photos .
Je vous informe mieux dès ce soir ou demain par courrier direct séparé .
à très bientôt,
Alain MARC


Marie Soleil 11/05/2008 10:18

Je te souhaite un bon week-end.Bises.Marie

Alain-Marc 11/05/2008 17:41


Moi aussi, Marie, profite bien du soleil ! Grosses bises et à +,
Alain MARC


Ptitamour 24/04/2007 15:54

Pas de souci personnellement pour lire cette video avec à chaque fois un petit pincement au coeur quand je viens y lire chaque articlé dédié au Maroc
Ptitamour

Alain-Marc 24/04/2007 16:01

C'est vrai que le Maroc est très attachant Ptitamour, et ceci pour mille raisons, ...si tu savais comme je te comprends !

Elizabeth 23/04/2007 19:32

J'ai un tout petit niveau d'ADSL à 2M.

Alain-Marc 23/04/2007 19:45

Je pense que ça peut venir de cela, mais si quelqu'un est dans le même cas merci de le signaler qu'on voit si c'est "normal" !

Elizabeth 21/04/2007 22:55

Quelques jours d'absence, et j'ai de superbes articles à découvrir, ainsi que les débuts si prometteurs de P'tit Jo à l'aquarelle. J'aimerais bien avoir sa "facilité" à trouver mes couleurs! C'est sûr que quand on baigne dedans tout petit, ça aide, mais tout de même!
A part cela, je suis bien déçue car je n'arrive pas à lire la vidéo dans sa totalité(à peine 2 mn). J'ai bien laissé charger plus d'une demi-heure et le curseur est arrivé en bout de course, mais quand je lis, ça s'arrête en route. Ca m'avait déjà fait cela pour ton aquarelle d'Afrique. Il va falloir que je trouve ce qui se passe. Mais déjà, sans la vidéo, avec tes photos et ton descriptif, on a l'impression d'y être et d'effectuer un voyage au plus près de l'âme de ce pays qui semble bien attirant. Bises

Alain-Marc 23/04/2007 18:25

Merci Elizabeth,
Pour la vidéo, si tu es en 56 k je pense que ce doit être normal, mais si tu as l'ADSL ce serait intéressant de savoir s'il y en a d'autres qui ont le même problème que toi ?

Edith 20/04/2007 00:40

Bravo pour ta vidéo qui m'a fait revivre le stage de Marrakech !
Et je suis d'accord avec Toucouere : il faut mettre en ligne ta vidéo de la traversée de la rue par des pietons englués dans les embouteillages !
Et continue à nous faire voyager avec toi !
Bises
Edith

Alain-Marc 20/04/2007 12:55

Merci à toi aussi Edith, tu vois ce que je réponds à Josseline ...
C'est vrai que notre stage avait été super, et qu'on retrouve chaque fois les ambiances qu'on aime dès qu'on évoque certaines "images" de Marrakech qui ne sont pas forcément des clichés de cartes postales .
C'est d'ailleurs pas toujours ce qu'on imaginerait en partant qui nous laisse les meilleurs souvenirs .

toucouere 19/04/2007 23:36

bon soir Alain merci pour ton tour des remparts qui est aussi un tour de force , nous n'avions pas eu le temps de le faire l'année derniere voilà qui est chose faite . je vois que la circulation est toujours aussi animée et celà me rappelle quelque chose ... quand nous mettras -tu en ligne le bout de video de la maman voulant traverser la rue avec sa poucette?Merci encore pour ces quelques minutes d'évasion dans ce pays si attachant .

Alain-Marc 20/04/2007 12:47

Merci Josseline,
En fait je consacrerai de temps en temps (quand l'occasion se présentera) d'autres articles à thème sur Marrakech comme celui des remparts, et je mettrai en valeur aussi bien sur (quand j'aurai assez de documents) la circulation et l'animation de cette ville si particulière . J'y mettrai alors cette vidéo incroyable de cette tentative de traversée de la route tout à fait héroïque pour qui ne connait pas Marrakech (même pour qui connait !), que j'avais filmée il n'y a pas si longtemps de cela ...

Daniel 19/04/2007 21:35

Choukran ! pour la ballade.

Alain-Marc 19/04/2007 22:42

Il n'y a pas de quoi, Daniel !
J'espère seulement qu'on pourra encore longtemps faire de belles balades en calèche à Marrakech sans que le rendement des rotations touristiques ne vienne dénaturer l'un des moments les plus précieux où l'homme occidental apprend à découvrir que parfois le temps n'existe plus ...

cristine 19/04/2007 19:22

Franchement c'est superbe .... il fallait le faire et comme tu dis condenser 2h en 7 minutes.... pas facile mais on est completement dépaysé.... Que j'aimerai retourner faire un tour là-bas..... Mon séjour à Djerba de l'anné derniere m'a laissé un avant gout que je pourrais trouvé ailleurs;... Mais bon...En tout Milles Merci de nous faire profiter de ce voyage..... et de tous ces détails qui nous inspire au voyage et au pinceau...Je te tire mon chapeeau pour ce blog magnifique ....Bisous A bientot Cristine

Alain-Marc 19/04/2007 22:37

Merci Cristine !
Je savais que ce bout de reportage ne laisserait pas indifférent le regard de mes lecteurs (trices) si ce regard passe par leur coeur ...
Parce que le mien passe aussi par mon coeur et que c'est la chose la plus précieuse que l'on puisse apprendre à un enfant (comme j'essaie de le faire pour Ptit-Jo) que de l'initier à voir avec son coeur, les yeux n'étant qu'un relais sur le chemin de l'âme .
Alors on peut mieux transmettre et faire partager,  ...en attendant que ceux (celles) qui ne connaissent pas encore puissent à leur tour y aller .

khadija 19/04/2007 18:03

merci Alain-Marc pour ce super vidéo, tu m'as rendu a mon enfance quand je vais avec mon pére a Marrakech, se sont des souvenir inoubliable
Bisous

Alain-Marc 19/04/2007 22:32

Merci à toi Khadija, je suis très touché d'avoir pu exprimer avec cette vidéo des émotions qui n'ont pas changées depuis des années et qui nous sont communes bien que nous ne nous connaissions pas .
- Peut-être que même si nos cultures d'origine sont différentes, c'est parce que j'aime beaucoup le Maroc et que ma sensiblité est très proche de celle des marocains que je suis autant à l'écoute de son âme ...
- Pourvu qu'un excès de tourisme et de modernisme ne détruise pas l'âme de Marrakech !

JCP 19/04/2007 17:23

Je peux dire maintenant:
- Marrakech, j'y étais !
L'enchantement continue.
Merci, Alain

Alain-Marc 19/04/2007 17:32

Tu sais cette vidéo a été un vrai boulot car il fallait condenser et situer 2 h de prises de vue en 6 mn 30, mais on voulait vraiment avec Ptit-Jo vous faire partager quelque chose d'unique qui résume bien ce que devient Marrakech à cette heure-là plus (encore que dans la journée), car tout le monde sort, se croise, se rencontre et souvent converge vers la Place Jemaâ El Fna : un étourdissement des sens comme je l'écris en conclusion !
... à Marrakech à cette heure-là j'y éprouve personnellement un pur bonheur, que j'aime faire découvrir (parmi bien d'autres choses) à toutes et tous mes stagaires des stages que j'anime régulièrement là-bas, la prochaine fois ce sera en octobre .