Aquarelliste et peintre voyageur - En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2022 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'en Aragon, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2022...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

13 janvier 2020 1 13 /01 /janvier /2020 21:47

Ah, si vous saviez comme il est bon de se projeter dans les paysages, les ambiances, les sonorités et les odeurs dont nous rêvons, tout en nous souvenant de ceux et celles que nous aimerions retrouver !

Et pourquoi, ne pas se précipiter sur les réservations possibles nous menant vers ces destinations rêvées, pour les vivre ou les retrouver, quand, justement, la morosité et les incertitudes d’une actualité peu enthousiasmante nous donneraient envie de nous enfermer chez nous, pour ne plus en sortir ?

- Parce que le voyage c’est l’évasion, la liberté de découvrir, et la source retrouvée de tous les émerveillements !

Si je pars, là, immédiatement, c’est un voyage en Jordanie que je choisis : je mets ma palette et mes pinceaux en poche, et je vous invite à me suivre !

Parce que ce fabuleux royaume, sur la rive orientale du Jourdain, est l’une des plus belles portes d’entrée qui soit au Moyen-Orient, un havre de paix épargné du contexte géopolitique environnant. Il représente à lui seul, tout ce que peut évoquer notre imaginaire de trésors, lorsque l’on pense à des mythes comme celui de Pétra, ou de Laurence d’Arabie .

J’avais dessiné il y a longtemps cette petite aquarelle, en pensant aux déserts et aux montagnes de Jordanie, ou passeraient dans de fantastiques chevauchées, quelques cavaliers comme autant d’apparitions de Laurence d’Arabie traversant le Wadi Rum

Imaginez-vous avançant au milieu du Siq, un majestueux canyon, où tout à coup, l’apparition du Khazneh, le monument le plus emblématique de Pétra, vous plonge dans une magie de colonnades et de frontons de grès rose. Et ce ne sera que le premier de vos émerveillements : viendront ensuite mille autres découvertes, ensemble incomparable de la troglodytique beauté architecturale, livrée par l’ancienne capitale nabatéenne fondée autour de 300 ans av. J-C.

Aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO la « cité rose » n’est pas le seul trésor qui vous attend au détour des vallées, des plateaux et des déserts de Jordanie : de la Route des Rois au mont Nébo (d’où Moïse aurait aperçu la Terre), vous irez de découverte en découverte au fils des richesses laissées par les Perses, les musulmans, les Romains, les Byzantins…

Imaginez-vous flottant à la surface de la mer Morte, fragile et salée, au point le plus bas de la terre ; parcourant le Wadi Rum pour voir le soleil couchant illuminer sables et rochers pourpres face à un horizon infini. Puis, vous endormir près d’un feu bédouin, sous un ciel constellé d’étoiles… Imaginez-vous dessiner et peindre au milieu de ces immenses beautés !

Et puis, les Bédouins, comme les autres jordaniens et jordaniennes, sauront mieux que personne, avec leur accueil chaleureux et leur immense gentillesse, vous prouver que la plus grande beauté de leur pays est d’abord celle de leur peuple au si grand cœur.

Des ocres et des roses du Royaume de Jordanie à ceux des temples de Bagan, il n’y a que la distance de quelques heures d’avion. J'avais réalisé cette aquarelle de la terrasse d'un temple, au coucher du soleil...

En évoquant la Jordanie, et ce voyage vers le Moyen-Orient, je ne peux m’empêcher de penser à plus loin, plus à l’est encore, quand on fait tourner le globe.

Alors, là, dans l’immensité de ces terres, peuples et civilisations différents, c’est vers l’Asie et les splendeurs de l’Orient que je voudrais vous emmener.

Me reviennent alors tous ces voyages en Asie, que je vous invite à faire ou refaire .

Vous y attendent la vision enchantée des pagodes et temples de Bagan, dont les silhouettes irréelles s’estompent dans la brume dorée du soleil couchant, chaque soir, au Myanmar.

Le spectacle inoubliable du Taj Mahal se reflétant comme un rêve de marbre blanc, dans le miroir de ses bassins… Avec lui, les innombrables richesses des forts et palais du Rajasthan vous accompagneront bien longtemps après le voyage, comme la fabuleuse épopée d’un songe peuplé d’éléphants aux couleurs d’apparats et de dorures qui ne vous quittera plus.

Vous reviendrez transformés de ces terres asiatiques, où résonneront longtemps dans votre mémoire, les tambours, trompes, psalmodies et mantras des moines népalais, autant que les sonorités envoûtantes des mélodies vietnamiennes et chinoises. Je me souviens d’instants enchantés, où résonnaient le soir, dans les rues de Lijiang au Yunnan, les incroyables modulations du hulusi, la « calebasse de soie »…

Images, odeurs, sonorités, goûts étranges et délicieux : vous renaîtrez aux perceptions du monde en parcourant l’Asie !

En regardant mes carnets de croquis, les aquarelles réalisées lors de nos voyages indiens, vietnamiens, chinois, himalayens, birmans, me surgissent ces moments incroyables qui m’invitent à reprendre les voyages en Asie, sur ces terres lointaines aux mystères porteurs de ressourcement autant que d’évasion.

Ouvrir son carnet de voyage au retour pour retrouver les atmosphères les plus fugitives, que seuls l’écrit, le croquis et l’aquarelle peuvent retenir : c’est en cela que le voyage prend vraiment tout son sens !

Partager cet article

Repost0
25 décembre 2019 3 25 /12 /décembre /2019 09:40
             

             Découvrez les jolis cadeaux que nous vous offrons, Geneviève, Micheline, Pascale, Brigitte et moi-même (pour en avoir fait les "paquets - cadeau") sous le sapin en ce Noël 2019, avec les carnets de croquis et aquarelles qu'elles nous offrent en partage !

             Quoi de plus beau que d’offrir ce trésor qu’est son temps, ses efforts, et toute sa volonté créative, car c’est bien de cela qu’il s’agit : dépasser ses doutes et montrer ce qui a été réalisé de tout son cœur.         
             Ces parcelles de vie, ces instants éternisés en plein stage, sont d’abord une immenses confiance accordée au regard d’autrui.
               Et pour moi, par-delà le travail que je consacre aussi à la mise en valeur de ces carnets (leur conception en « flipbook » complétée d’audio est longue et minutieuse), je suis si heureux et fier de les partager à mon tour avec vous, en remerciant très sincèrement leurs auteures en même temps que celles et ceux qui venus en stage, ont accepté de m’envoyer un jour des photos ou copies de leur travail pour le partager avec vous !
            Découvrez-les vite à partir de le dernier billet du blog de mon site principal !

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2019 6 23 /11 /novembre /2019 07:26

Je vous l'ai dit lors de mon précédent article « ...vous me retrouverez ailleurs »...

Alors, pour lire la suite de mon dernier billet, rendez-vous sur mon blog : vous y découvrirez une revue de pratique, d'informations, et de reportages artistiques avec un article bien sympa !

 

Partager cet article

Repost0
11 novembre 2019 1 11 /11 /novembre /2019 23:07
 
Avant tout, je voulais vous remercier pour le grand nombre de commentaires publics et de messages privés si enthousiastes, que vous m’avez envoyés suite à la publication de mon dernier billet de blogue « La mutation carnettiste, 1er épisode : le voyage intemporel ».
Á présent, voici le deuxième épisode :
- Pourquoi vous ne me verrez plus aux « Rendez-vous des carnets de voyage » de Clermont-Ferrand ?
Vous saurez tout (y compris ce qui m’a amené à ma « mutation carnettiste ») dans ce dernier article : « La mutation carnettiste 2e épisode : - pourquoi vous ne me reverrez plus aux Rendez-vous des carnets de voyage de Clermont-Ferrand ! ».
...Et vous y découvrirez avec ma petite fille, ma dernière « aura » appliquée à l’une de mes peintures sur toile !
Ma petite fille adore faire surgir ce rhinocéros de ma peinture, et lui taper sur le dos !

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2019 3 30 /10 /octobre /2019 22:13
Ce qui compte, ce n’est pas l’apparence des choses, mais ce qu’elles cachent, ce qu’elles protègent comme un trésor, qui est fragile, presque insaisissable, un secret qu’on ne transmet qu’aux êtres de confiance pour mieux le sublimer.
Regardez ce paysage de neige : imaginez que la page s’anime, et qu’en un instant, vous soyez plongé (e) dans un espace-temps différent...
Pour mieux comprendre, lisez le dernier article de mon blog principal !
Alors, si vous pensez que cette démarche est digne d’intérêt et que ses résultats méritent d’être plus largement partagés, dites-le-moi, dites-moi ce que vous en pensez, vous comprendrez dans le prochain billet pourquoi votre avis est si important pour moi ?

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2019 2 08 /10 /octobre /2019 13:36
En regardant vers les sommets.
Pour un voyage en montagne, et un retour sur nos valeurs à protéger...

"La question que je me pose, aujourd’hui, dans ce monde où les mots ne veulent plus dire la même chose, où les images se perdent dans la multitude des apparences et du paraître au détriment de l’être, je la repose par ces photos, et des aquarelles que je peignais quand tu es parti, en souhaitant te rendre hommage à toi, Jean-Sébastien, notre fils, à travers ces quelques mots..."

Pour lire la suite de l'article sur mon blog principal, il vous suffit de cliquer ici, ou sur la photo ci-dessus.

Partager cet article

Repost0
20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 19:08

Le voici publié, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous pour l'ouvrir dans mon blog principal : Françoise ROBERT, après celui d'Alentejo, partage avec vous son carnet de voyage aquarelle réalisé lors du dernier stage que j'ai eu le plaisir d'animer en Aragon en septembre dernier !

Carnet de voyage en Aragon de Françoise ROBERT
Cliquez sur l'image ci-dessus pour ouvrir dans une nouvelle page le carnet de voyage de Françoise ROBERT !

 

Partager cet article

Repost0
6 juin 2019 4 06 /06 /juin /2019 22:36

Si l’on considère l’origine étymologique du mot « sculpture » qui vient du latin « sculpere », on pense aussitôt au dépouillement du bloc initial (de pierre, de glaise), pour laisser paraître ce qui, d’ébauche va devenir œuvre, matière transmutée sous les mains et par la pensée de l’artiste, pour prendre corps, et par la forme, le volume, l’occupation de l’espace, s’animer de la puissance invisible de sa propre vie, défiant le temps en survivant à son créateur.

C’est comme si l’esprit de son identité particulière, qu’elle soit de bois, d’albâtre, de marbre, d’acier, de verre, ou de tout autre matériau, la projetait dans l’intemporalité d’une existence en apparence figée, mais pourtant si vivante par l’émotion qu’elle provoque chez celle ou celui qui « voit » en elle le mystère envoûtant que le sculpteur a su lui insuffler.

- Alors, essayer de définir ce qui se cache derrière la beauté sublimée de la matière, n’est-ce pas percevoir déjà ce que l’on pourrait considérer comme le reflet d’une âme ?

C’est ainsi que je ne peux détacher de ma pensée les œuvres occupant l’espace de ma mémoire, comme celles qui frappèrent mon enfance, telle la « Victoire de Samothrace » en haut de son grand escalier, ou « la Vénus de Milo »,  que je découvrais accompagné par mon père au Musée du Louvre, ou bien plus tard, lorsque je pris conscience de l’héritage qu’il nous léguait à travers son propre univers fait de fer et du feu de sa forge, lorsqu’il donnait à ses personnages toute l’humanité qui allait en son temps porter son message très loin du petit village où il vivait.

Depuis ces instants précieux, au cœur même de la nature, lorsque celle-ci nous offre quelque racine décharnée, une roche remarquable modelée par les millénaires et les intempéries, un arbre tourmenté à la forme singulière, un bois flotté poli par les vagues sur les galets, je ne peux m’empêcher d’établir un parallèle entre l’étonnante beauté de la nature dont un élément s’empare de l’espace comme une sculpture, et l’œuvre née des mains d’un artiste génial, sous ses coups de marteau, l’emprise du burin, sa persévérance, son talent et ses ciseaux...

Car ce qui les réunit, par-delà leurs si différentes sources, c’est la puissance de la vie et le mystère de la création : l’une naturelle, fruit du hasard et de l’écoulement du temps qui a modelé ses éléments sans une conscience particulière qui nous soit perceptible, l’autre née de la réflexion, de la volonté, et de la virtuosité humaine, fruit du génie d’un être conscient de son propre amoindrissement, nous livrant une œuvre apte à prolonger sa pensée et à l’éterniser dans la matière qu’il a transformée.

Cette dernière forme de création se distinguant de celles livrées par la nature à cause de son fondement spécifiquement humain (que l’on perçoive ou non la présence d’une âme en ses réalisations), c’est la force de la pensée d’un artiste qui en est l’origine, qui donne tout son sens à la beauté des œuvres d’art !

Ce pourrait être une sculpture née de l’imagination débordante de quelque créateur contemporain, mais ce sont des concrétions d’aragonite blanche de la rivière souterraine de Malaval, qui dorment au fond de cette magnifique grotte depuis la nuit des temps (avec l’aimable autorisation du propriétaire de la cavité).

Partager cet article

Repost0
11 mai 2019 6 11 /05 /mai /2019 22:08

C’était sur mon stand à Lourmarin, avec un totem en techniques mixtes inspiré par Rejean (le sympathique indien naskapi rencontré lors de mon voyage au Québec). Cette peinture sera bientôt en perception mixte (passionnante technique dont je vous reparlerai plus tard). Pour l’instant, elle se « contente » de changer de couleur suivant la lumière et selon l’emplacement d’où on la voit, ce qui n’est déjà pas si mal comme premier résultat dans le champ de mes recherches .

Je reviendrai plus tard sur ces travaux qui modifieront complètement notre rapport à l’art (et pas seulement) à l’avenir, sachez pour l’instant qu’ils me prennent tout mon temps, d’où la raison du peu de nouvelles que je vous donne...

La curiosité suscitée par mes recherches provoquait aussi parfois un embouteillage dans l’allée, conséquence bien logique de l’engouement du public pour cette nouvelle dimension apportée aussi bien à la peinture qu’au support papier, mais revenons aux carnets de voyage aquarelle à présent :

«Entre littoral et Corbières» Alain MARC - Carnet 21 x 29,7 cm papier grain fin 280 gr

Aujourd'hui, Lourmarin est déjà loin et je vous invite à vous projetter maintenant avec moi dans les magnifiques paysages de la côte Vermeille, en pays catalan et châteaux cathares où nous serons en stage quelques jours après celui de Provence qui aura lieu très bientôt. Regardez bien ci-dessous la courte vidéo que j’ai réalisée spécialement pour vous : elle devrait vous donner envie de vous évader du 23 au 29 juin prochain, et de venir me rejoindre avec le groupe du stage d’aquarelle de voyage « Aquarelle en pays catalan et châteaux cathares » que j’aurai le plaisir d’animer à partir d’une super résidence de vacances du sud de Perpignan.

Alors, si l’aventure vous tente écrivez-moi vite pour m’en demander les renseignements, il ne m’y reste que 2 ou 3 places, peut-être l’une d’entre elles est pour vous ?

Partager cet article

Repost0
3 avril 2019 3 03 /04 /avril /2019 18:53

C'est avec plaisir que je vous retrouve après mille aventures picturales, aquarellées (et davantage si vous me suivez, souvenez-vous de "La parabole de Liaucous") !
En ce début d'avril, parce que nous sortons de l’hiver pour nous projeter dans le printemps, voici un dernier regard vers de merveilleux paysages enneigés et de super moments partagés, avec un petit résumé des stages « Aquarelle et ambiances de neige » qui viennent de se terminer en Jura oriental.
Vous le découvrirez avec d'autres aquarelles et une petite vidéo de 2 minutes seulement, dans le dernier billet de mon blog principal, le journal de mon site https://alain-marc.fr (inscrivez-vous à sa newsletter en bas de page, vous recevrez les futurs billets en entier au moment même de leur parution !).
J'en profite aussi pour vous dire "à bientôt" pour notre prochaine rencontre au festival de Lourmain et lors des futures destinations du printemps et de l'été, sans compter toutes les autres surprises que je vous ai préparées, et que vous découvrirez avec les billets à venir de mon site principal !
Alain MARC

Partager cet article

Repost0