Aquarelliste et peintre voyageur - En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2022 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'en Aragon, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2022...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyage

chez "Aquarelle et Pinceaux" .

En cliquant sur l'image ci-dessous, vous accédez à mes choix

 personnels de fournitures et couleurs les plus belles et efficace

en aquarelle de voyage. Ensuite, en cliquant sur chacune d'entre-elles,

vous pouvez les commander directement chez Aquarelle et

Pinceaux sans avoir à chercher les références dans leur catalogue :

Fournitures, produits et couleurs aquarelle
Fournitures, produits et couleurs aquarelle

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

chez "Aquarelle et Pinceaux" !

En cliquant sur l'image ci-dessous, vous accédez à mes choix

 personnels de fournitures et couleurs les plus belles et efficace

en aquarelle de voyage. Ensuite, en cliquant sur chacune d'entre-elles,

vous pourrez les commander directement chez Aquarelle et

Pinceaux sans avoir à chercher les références dans leur catalogue :

Fournitures et couleurs aquarelle

 

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 13:39

Clins d’œil de Yann LESACHER, et Yves GIROUD sur nos séjours à Djanet et en Andalousie …


        Nous voici de retour au Sahara et en Andalousie !

        Nous allons reprendre le cours de nos balades picturales au cœur de paysages époustouflants, de la beauté rayonnante des sites traversés qui nous attendaient depuis toujours, et au gré des rencontres humaines les plus chaleureuses que nous puissions imaginer …

        Nous vivrons tout cela à travers plusieurs articles publiés en simultanéité pour mieux profiter encore de l’originalité des voyages et de l’intérêt des thèmes abordés .

         Une montagne de choses à vous raconter, à partager avec vous !

         … À commencer par les contributions de l’amitié :

         - vous vous souvenez sans doute d’anciens articles dans lesquels je parle de la présence d’amis professionnels venus participer à plusieurs de mes stages, de mes voyages, tels, par exemple Pierre NAVA ?

       Participants de grand talent comme tant d‘autres dont je parlerai ou reparlerai, ils apportent aussi aux moins expérimentés de nos sessions « carnets de voyages » leur regard et leur personnalité, un bonheur de plus qui s’ajoute à l’intérêt de certains stages, une façon supplémentaire d’approcher le monde avec une analyse et un travail complémentaires de celui de chacune, chacun de vous, en contrepoint de ce que j’essaie de partager moi-même avec vous par mes démos et explications, analyses et réorientations, corrections éventuelles directes ou indirectes lors d’exercices appropriés …

         Eh bien ils sont de plus en plus nombreux à rejoindre nos groupes d’artistes voyageurs, et, comme introduction au retour sur ces deux voyages du Sahara central et d’Andalousie, je vous présente aujourd’hui Yann et Yves, tous deux dessinateurs de presse, qui ont un point commun particulièrement apprécié de tous : leur sens de l’humour, et la façon à travers laquelle il se manifeste dans certains de leurs dessins !


        Le stage «carnet de voyage» de Djanet :

         Voici le dernier dessin de Yann LESACHER en rapport avec nos magnifiques journées à parcourir le désert à la rencontre des peintures rupestres témoignant de la vie émouvante et intense de ses premiers habitants : imaginez la perplexité de préhistoriens découvrant cette peinture pariétale en plafond de quelque abri sous roche, quelle interprétation pourraient-ils bien en faire ?

 

         Yann LESACHER nous gratifie lors du voyage à Djanet d’un dessin humoristique quotidien, reprenant généralement une anecdote vécue la veille et me concernant (ou nous concernant tous), que nous découvrons en principe au petit déjeuner avant nos aventures picturales quotidiennes . Cela met de la gaîté et de l’enthousiasme dans le cœur de tous, le ciel paraissant plus bleu, le soleil plus chaud, et le suspens de la journée à venir plus attractif encore car nous savons que de ce que nous allons vivre, il y aura toujours quelque chose de rigollot à en retirer par Yann …

        Ce qui nous attriste tous c’est que suite à une grosse défaillance de son ordinateur Yann a perdu la reproduction de presque tous ses dessins, et comme certains des plus marrants avaient été offerts aux intervenants sur place (guides, etc.) il me sera bien difficile de vous en présenter d’autres !

       Je précise que ce garçon est un véritable artiste, excellent dessinateur, et dont le talent d’aquarelliste est vraiment très affirmé, nous verrons quelques-unes de ses œuvres dans les articles à venir (et dans le «carnet collectif» que je suis en train de réaliser sur ce carnet de voyage au Sahara), mais je vous recommande dès à présent d’aller mieux le découvrir et de vous émerveiller à travers son blog en cliquant ici, ou en parcourant son site en cliquant !
  
        Le stage « carnet de voyage » d’Andalousie :

              Yves GIROUD, (dont le trait est tout aussi vivant et incisif), relève lui aussi mon côté « enthousiaste » et l’effet communicatif qu’il produit sur le groupe, jusqu’à être suivi de tous avec le même élan (sauf par une prévoyante stagiaire) lorsque je vais à la rencontre des taureaux avec une friandise à la main !

 

          Yves GIROUD est avant tout un dessinateur de presse à l’esprit et aux coups de crayon aussi alertes qu’attentifs, dont l’orientation donne à ses caricatures politiques matière à bien des réflexions après nous avoir amusés, qu’il s’intéresse aux grands de ce monde ou au plus ordinaire de ses semblables !

             Auteur de «20 ans de dessin de presse» où il nous fait partager le meilleur de ses traits de plume à travers ses coups de crayon, Yves nous donne sur les êtres et les évènements toute la distance nécessaire à changer nos points de vues, quand ce n’est pas qu’au contraire il nous conforte dans nos coups de cœur ou nos colères vis-à-vis du monde où nous vivons .

           Sa présence au sein du groupe d’Andalousie est comme pour Yann à Djanet empreinte d’une discrétion et d’une modestie qui les honorent tous les deux, et je dirai de lui que jusqu’au cœur de ses meilleures réalisations sur notre beau parcours en terre ibérique, il sait par quelques coups de pinceaux aussi synthétiques que ses phrases graphiques révéler l’essentiel des sujets qu’il aborde .

           Allez donc découvrir son site en cliquant ici, ou en parcourant son blog en cliquant !

            C’est en leur compagnie et avec celle des heureux participants à ces deux voyages (sans oublier non plus celle de Pierre NAVA pour l’Andalousie) que nous allons retourner dès que possible dans ces beaux pays méditerranéens que sont l’Algérie et l’Espagne, en commençant par Djanet où une belle surprise vous attend : - vous souvenez-vous de la
«Ballade de Djanet» ? … Eh bien mon appel n’est pas resté vain, et vous verrez ce qu’elle est devenue la prochaine fois grâce à deux autres talents qui ont eu la gentillesse de relever ce défi, et ils l’ont fait avec un immense brio !

Partager cet article

Repost0
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 18:49

D’un pigeonnier à l’autre et des parcelles de lumière en couleur !

               Ah, la belle journée que voilà : le pigeonnier d’hier nous a mis sur la piste, et nous sommes en quête de celui qui nous délivrera le plus de messages sur la valeur de ses symboles et du rôle de sa richesse architecturale dans le patrimoine culturel …

               À peine sommes-nous sortis de Lectoure qu’en voici un, typique de ceux de Lomagne, fièrement planté au dessus de ses arcades, qui pose une ombre majestueuse sur un magnifique tapis de lin !

 

Tout à côté un champ de colza, et un noyer tout indiqué pour y installer nos chevalets à l’ombre … On ne le voit guère sur cette petite photo, mais avec le bleu vibrant et intense des innombrables fleurs de lin au pied des massifs piliers, on dirait qu’il est posé sur des étoiles !

Tout le monde se délecte, et pourtant la journée d’aquarelle vient à peine de commencer … (Photo Alain MARC)


Celui-ci, un peu plus loin, nous donne l’occasion d’ajouter une frise en céramique sur le haut des façades . Nous n’oublierons pas le pin qui a héroïquement résisté à la récente tempête, et même s’il est bien abîmé (le pauvre !), il conserve à ce joli coin toute son ambiance toscane … (Photo Alain MARC)


Ma séquence pigeonniers personnelle va s’arrêter là, (manière de démontrer la possibilité de différentes mises en page …je n’oublie pas l’épi de faîtage magnifique objet de terre cuite), et comme pour apporter une trace de notre passage ici sur les chemins de Saint-Jacques, je profite de notre délicieux déjeuner à Castet-Arrouy pour compléter de deux coups de tampons de créantiale le bas de ma page, ce que chaque participant aussi fera car c’est également un moment de partage et de quasi-spiritualité que nous venons ensemble de partager ! (Carnet Alain MARC)

 

Mais comme le temps passe vite ! Nous sommes déjà là en fin d’après-midi, et j’ai fort à faire pour suivre le travail de chacun face aux ruines magnifiques de ce château au milieu de grands cèdres bleus et de flamboyantes fleurs rose des arbres de Judée …

Mais bien que je n’ai pas le temps de prendre le pinceau ce soir, je suis très heureux de constater combien chacun des participants à cette superbe semaine a fait de progrès et peut à présent affronter des sujets bien plus difficiles tels que celui-ci, qui ne manque pas il faut bien le dire, de romantisme et de poésie ! (Photo Alain MARC )

 

                                La journée, (la semaine), ont ainsi filées sans qu’à un seul moment nous ayons vu le temps passer ... 

                    À présent il va falloir se quitter, mais pour moi le stage ne sera pas tout à fait terminé sans un dernier exercice qui doit permettre à chacun de définitivement annihiler sa crainte de la page blanche et stimuler sa créativité . 

                   Tiens, justement il recommence à pleuvoir, comme si le soleil tellement généreux entre le jour de notre arrivée et ces derniers instants avant de nous quitter, nous abandonnait lui aussi après avoir fait naître sur nous pour toute la semaine une miraculeuse éclaircie .
                   Alors qu’à cela ne tienne, allons voir sous la pluie ce que la peinture de la place aux marronniers et de son petit kiosque peuvent donner : une fois de plus nous le ferons renaître ce soleil, avec les gouttes de pluie au cœur de nos aquarelles, pour que toujours la lumière soit synonyme de couleurs et de gaîté dans le cœur des aquarellistes et de tous les carnettistes amoureux d’espace et de liberté …
 

… Voici l’aquarelle de Martine : on voit bien comme elles chantent les couleurs, et ce souffle de liberté qui la pousse à aussi bien s’exprimer va animer chacun des autres participants, qu’ils (elles) soient ici remerciés (es), car c’est un vrai bonheur qu’ils m’ont apporté pendant ce séjour à Lectoure et plus encore ce matin de grisaille et de couleurs mélangées où nous allions bien trop vite nous quitter … (Aquarelle Martine, «la Pèlerine»)   
 

Je termine ce reportage (c’est la première fois que je vous fais vivre au quotidien une semaine entière de stage d’aquarelle) avec cette interprétation du parc aux marronniers et du petit kiosque peints par Magali . Derrière, tout au fond, c’est la tour de la cathédrale . («À Lectoure sous la pluie», Aquarelle de Magali )

J’aimerais vous montrer le travail de chacun car ce matin particulièrement il est vraiment réussi, tout le monde s’est libéré des contraintes qui nous compliquent les choses,(déjà en aquarelle), mais aussi pour cette semaine qui fut dans notre quotidien plus qu’une belle parenthèse : une sorte d’apprentissage pour changer notre regard et mieux profiter de la vie ! 


                         …C’est peut-être avant tout pour cela que j’aime autant transmettre mon bonheur de l’aquarelle et aider chacun à s’en faire une philosophie .

                    Merci à vous toutes et tous, mes amis (es) de stage (sans oublier Pierre pour celui-ci, à qui nous devons la découverte de si pittoresques sites, agrémentée de surcroît de sa façon à lui de les interpréter) . 

                    Et merci à vous lectrices et lecteurs de ce blog qui venez de nous accompagner en partageant nos émotions et nos pages jour après jour jusqu’à aujourd’hui .

                    Demain c’est une autre aventure qui commence : dès mon retour si je le peux vous la découvrirez et nous reviendrons en même temps du côté de Janet (que je n’ai pas oublié) et là vous verrez, de belles surprises vous attendent ! 

Partager cet article

Repost0
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 18:35

La beauté des marchés gascons …
 

               Surprise ce matin, nous partons au marché de Saint-Clar, un joli village qui possède une halle au charme fou !

                L’air est parfumé de toutes les senteurs du Sud-Ouest et dans le soleil qui illumine les arcades entourant la petite place, tout un monde s’amine autour des marchands proposant les plus frais produits du terroir .

Pourvu que les draconiennes lois européennes ne nous privent jamais de cela !

 

J’ai toujours été amoureux fou de ces vieilles halles de bois entourées d’arcades où la vie semble à chaque nouveau jour de marché, s’inscrire dans la mémoire immuable du temps … (Photo Alain MARC)


Chacun prend vite ses marques pour s’installer au mieux en fonction de son inspiration, et c’est ainsi que débute l’une des plus agréables séances d’aquarelle de toute la session ! (Photo Alain MARC)

 

Si au début on reste discret, un peu à l'écart,
 

 … on est vite adoptés, et c’est merveilleux de demander à chacun si on peut le dessiner, tant l’ambiance est conviviale et sont sympathiques les marchands ! (Photo Alain MARC)


 

Je n’ai le temps que de donner quelques indications sur la façon de saisir les personnages, que chacun s’exerce déjà dans son coin … (Personnages sur le marché, croquis Alain MARC)

 


Alors, le bonheur de se fondre au cœur de l’animation est encore plus fort, et même si les motifs sont parfois ténus, on découvre avec délectation l’une des plus grandes joies offertes par le carnet de voyage : celle d’entrer en connivence avec la vie des gens ! (Photo Alain MARC)


                     La matinée ainsi partagée est vite (trop vite) passée, et nous a comme pour les jours précédents plus que grandement ouvert l’appétit : considérablement !

Que voulez-vous : - être au cœur du Gers, voir toute la matinée des asperges, des fraises, des pâtés de foie gras, des gâteaux délicieux et les dessiner de surcroît, c’est comme le dit fort bien Joëlle tout à fait «rabelaisien», ce qui fait que l'on peut passer fort bien de l’inspiration à la dégustation …

                     Je passe sur la séquence «fabuleux restau du coin», et nous voici devant un sujet très différent qui va tout de suite nous plonger dans l’ambiance d’une particularité architecturale des plus intéressantes de la région, je veux parler des pigeonniers .

 

 

Il y a justement dans le secteur un pigeonnier circulaire très intéressant, dont le dôme effondré a été recouvert d’une toiture de tuiles dont le mélange des deux est plus curieux qu’esthétique, mais qui est idéal pour aborder ce sujet rural et en quelque sorte bucolique … (Photo Alain MARC)

 

 

Nous passons là un très agréable moment, et découvrons sur le côté vers la vallée, des paysages où la lumière dans les arbres crée des effets d’une somptueuse beauté …

L’occasion pour moi d’expliquer comment résoudre en carnet de voyage le problème de la complexité des contrastes de végétation quand en plan moyen et contre-jour tout se chevauche et devient pour le profane d’une incroyable difficulté ! (« Démo » aquarelle Alain MARC)

 

 

Enfin la journée s’achève avec pour chacun une nouvelle page de carnet aux sujets multiples et variés, qui sont une parcelle de Gers rien que pour nous (plus celles et ceux avec qui nous allons la partager), comme un instant d’éternité que nous venons de sauver … (Carnet Alain MARC)  

Partager cet article

Repost0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 20:20

Le jour d’un grand bol d’air gascon …
 

En cette saison, les champs qui nous sautent à la figure, qui ravissent nos pupilles, qui font la joie des abeilles (mais le désespoir des aquarellistes), ce sont sans nul doute les champs de colza !

Alors comment ne pas être tenté, (malgré la difficulté), de se lancer dans la peinture de ces magnifiques damiers illuminant la campagne, surtout quand ils surgissent de la brume fragile du matin, en apportant par plages entières les premières couleurs franches de la journée ?

C’est donc ce que je propose à toute l’équipe avec enthousiasme et curiosité, car j’ai hâte (après mes explications et ma petite «démo»), de voir ce que va donner ce sujet sous les pinceaux de chacun !

 

Lorsque le lointain se dégage de la brume, un petit village méridional apparaît qui souligne l’horizon, apportant sa découpe de dentelle dans le contre-jour …

- Mais comment traiter ce champ du premier plan au jaune citron compact et presque fluorescent, dont les innombrables fleurs paraissent éclabousser nos pieds ? (Photo Alain MARC)

 

 

Rien de plus facile démontrerai-je, pour en faire de surcroît une fête : - il suffit d’une bonne analyse du sujet, de replacer la lumière dans son contexte « révélateur », d’un petit peu de logique, de quelques tours de main, d’un soupçon de créativité, et d’oser prendre des risques, en quelque sorte après cette simple procédure de se libérer!

Le résultat de chacun est alors inespéré, superbe, exaltant, et pour «arroser» ces réussites nous filons tout droit vers une ferme auberge (où nous devons justement manger à midi), car particulièrement pour nous aujourd’hui la Gascogne avec un bon repas, c’est comme  de l’air pur dans nos poumons : cela «oxygène» l’estomac ! (Aquarelle Alain MARC)

 

Ah, cette belle journée ! … Et dire que c’est comme cela presque à chaque stage, à chaque fois : l’artiste peintre est bon vivant, c’est lui qui savoure avant les autres les couleurs du printemps, qui boit l’apéro sous la tonnelle entre deux coups de pinceaux, qui repousse toujours plus loin les limites de l’amoindrissement . Il est là tout simplement, au cœur du bonheur d’être et de vivre dans le partage de l’instant ! (Photo Alain MARC)

 

Tiens, rien que pour vous donner une idée : cela, c’est une simple salade de chèvre chaud (quasi dimension de la moitié de la table), et ce n’est bien sur qu’un tout petit commencement ! (Photo Alain MARC) (Croquis - aquarelle Alain MARC)


Du coup difficile ensuite de se lever de table, et d’aller crayons et couleurs en mains à la rencontre des canards de la ferme qui divaguent en toute liberté, en se déplaçant plus vite que des aquarellistes bien intentionnés … Je salue ici les héroïques stagiaires qui s’y sont essayés , surtout qu'ils en retrouveront demain, mais ceux-là plus faciles à dessiner car attachés et à vendre sur le marché ! ("Canards", croquis Alain MARC) 

Partager cet article

Repost0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 13:34

Aquarelle de voyage et poésie de La Romieu …

Quelle étrange promenade nous attend aujourd’hui ?

Nous avons tous affûté nos crayons, nettoyé nos aquarelles, préparé nos pinceaux, et avec le soleil qui inonde la campagne gersoise nous prenons sous la houlette de Pierre, le chemin de La Romieu .

Il y aurait tant à dire sur ce passionnant petit village qu’un livre entier n’y suffirait pas …

C’est d’abord (comme Lectoure), une étape importante sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, nous y rencontrons donc de nombreux pèlerins .

Mais notre première grande surprise est d’y découvrir la légende des chats …

 

(Photo Alain MARC)

Des chats il y en a partout, sculptés en pierre, fondus en bonze, jusqu’au ras des toitures, même derrière les plaques des noms de rues, et même des «vrais», adorables bestioles aux yeux luisants qui vous regardent d’un air de dire «tu vois, je suis ici chez moi, et c’est en prince que je te reçois, va voir ma légende si tu ne la connais pas …» .
 

Inutile de dire que tout le monde s’est mis en quête des plus beaux chats de La Romieu, manière de commencer cette page de voyage par un sujet vivant et gracieux, une sorte de « tour du village » à qui découvrait le plus bel animal de poil et de peau, et surtout de pierre (je ne veux pas parler de Pierre, il n'a pas de chat !) . (Photo Alain MARC)  

Nous le retrouvons justement (Pierre Nava), - ou c’est lui qui nous retrouve, je ne me souviens plus très bien ces chats me font tourner la tête -, dans le magnifique cloître de la collégiale (XV ème siècle, inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité), véritable havre de paix sur le passage des pèlerins, endroit idéal pour saisir l’atmosphère du lieu dans une sérénité incroyable .

L’occasion pour moi d’une petite démonstration des techniques de l’usage de l’encre en croquis aquarellé rapide lorsqu’on ne dispose de guère de temps et qu’on veut tout de même «faire quelque chose» …

Bien sur, le but de la manœuvre n’est pas de faire « hyper élaboré » mais de faire vite, et encore en se faisant plaisir (afin ensuite de savourer le lieu sans ne plus penser à la peinture), même si d’autres aventures nous attendent pour très bientôt un peu plus loin … (Croquis - aquarelle Alain MARC)
 

Le bonheur d’être en stage dans un endroit rare et une lumière d’une grande beauté … (Photo Alain MARC)

Pierre quant à lui s’essaye au même genre d’exercice mais dans un format bien plus élevé, il ne lui reste plus ici que la tour à terminer … (Aquarelle Pierre NAVA)
 

Après un bon petit repas et finition des aquarelles de la matinée sous les arcades, nous sortons du village pour en apprécier tout le charme…
 

…depuis une agréable pelouse, où l’aquarelle est toujours «dans le pré» ! (Photos Alain MARC)

En deux mots voilà ce que cela peut donner traité de façon conventionnelle et sans particulière originalité, tandis que la fauvette et le pinson se répondent pour vous transmettre tout le charme de cette si belle journée (là nous nous laissons vivre comme on peut l’imaginer) …
 

Mais il faut tout de même se « ressaisir » et c’est immédiatement ce que l’on fait dans cette superbe «ferme fleurie», où le parfum des fleurs nous embaume et le soleil déclinant caresse le papier, nous incitant picturalement à d’autres formes de liberté qui nous rapprochent mystérieusement des impressionnistes et de leurs rêves de lumière colorée … (Photo Alain MARC)

 

… Par exemple en traitant par taches les glycines tombant en cascade devant ce vieux pigeonnier ! (Aquarelle Alain MARC)

 

«Les Jardins de Coursiana» ainsi se nomme cette merveilleuse « ferme fleurie » dont le but essentiel sous la houlette des propriétaires (Véronique et Arnaud Delannoy) est «d’élever» (je dis bien «élever» et non pas cultiver, car il s’agit d’une véritable vie végétale initiée là par l’éminent botaniste Gilbert COURT-DARNE qui l’a créée en 1974), un arboretum de 700 espèces, un jardin à l’anglaise tout à fait merveilleux, un jardin de plantes médicinales, aromatiques et à parfum du plus grand intérêt, et un petit potager familial qui a de quoi faire rêve plus d’un apprenti jardinier !

Je vous recommande vivement la visite de ce cadeau conjoint de Dame Nature et de leurs hôtes si talentueux, vous pouvez déjà découvrir leur site en cliquant ici . (Photo Alain MARC)
 

L’une des pages du livre «Lectoure, souvenirs partagés» de Pierre NAVA  évoquant La Romieu :  

Notre journée d’aquarelle est à présent terminée, imaginez tout ce que nous avons découvert, réalisé !

Mais ce n’est qu’une simple journée de stage, demain ce sont d’autres sujets auxquels nous allons nous préparer, et comme l’attrait et l’intérêt technique et artistique des thèmes augmente chaque jour, nous allons bien nettoyer nos aquarelles car paraît-il, c’est à nouveau dans la campagne que nous devons aller, n’est-ce pas là le charme de «l’Aquarelle est dans le pré» ?

Partager cet article

Repost0
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 14:28

Quand l’aquarelle est dans le pré, le voyage n’est pas loin …


Car c’est à un beau voyage dans notre campagne ensoleillée que je vous convie en ce début de printemps .

Pourtant le ciel n’est pas très bleu ce matin et on dirait que les derniers frimas hivernaux se sont tellement attachés à ce beau coin de Lomagne qu’ils ne veulent plus le quitter …

Lectoure, magnifique petite bourgade du Gers autrefois résidence des Comtes d’Armagnac, se dégage à peine des brunes aujourd'hui quand nous nous installons face aux remparts de la vieille ville .

Il faut dire que rien ne doit arrêter l’aquarelliste avide de voyages et de découvertes .

Il sera récompensé au centuple car l’aquarelle de terrain n’a rien à voir avec celle d’atelier . Non pas que la seconde ne soit pas digne d’intérêt et ne réserve pas quelques profondes satisfactions, mais plutôt que la première accordera ce genre de surprise, de connivence avec le lieu, l’instant, offrant « l’âme des choses » qui fera du peintre qui la découvre un inconditionnel de ce genre de pratique .

 


La couverture du livre « Lectoure, souvenirs partagés » de Pierre NAVA .

 

C’est à cet état de grâce que nous allons accéder lorsque Pierre NAVA nous ouvre son très beau carnet « Lectoure, souvenirs partagés », (que vous pouvez lui commander en cliquant ici pour 15 Euros seulement + frais de port, demandez-lui surtout qu’il vous le dédicace) .

Il faut dire que son livre est très touchant : il est non seulement illustré d’aquarelles et croquis superbes de Pierre mais aussi de dessins de son petit-fils, qui l’a accompagné lors de ses promenades picturales dans les ruelles et les environs de l’ancienne forteresse !

C’est donc plus qu’un carnet de voyage que nous offre Pierre à travers ce livre : c’est aussi un pan entier de sa mémoire que nous découvrons avec ravissement tel qu’il le partagea avec le petit Antoine . Celui-ci déchiffra ainsi avec son grand-père au cours de leurs balades picturales un Lectoure merveilleux, un village et une enfance (celle de Pierre) comme il ne les avait jamais imaginés, et nous sommes en lecteurs privilégiés dans une confidence dont la fraîcheur ne nous comble pas seulement que par la luminosité et la chatoyance des couleurs …

 

Même si les maisons les plus récentes cachent un peu les vieux remparts, la cathédrale est toujours aussi fière par-dessus les toitures de tuiles canal, et c’est avec la volonté d’en faire des aquarelle qui soient une fête que nous prenons « possession du pré » ! (Photo Alain MARC)

 

Pierre Nava est donc là lui aussi, sur le terrain, il nous fait en aquarellistes amis partager son pays comme il le fit pour son petit-fils, et nous en faisons effectivement une fête dont tout le monde profitera …

 


Ce n’est pas parce qu’il tombe quelques gouttes de pluie qu’il faut se laisser abattre : le printemps est là et bien là, les arbres sont en fleurs, et si la gaîté est dans nos cœurs l’aquarelle est le plus beau des supports pour le faire savoir ! (« Lectoure », Aquarelle Alain MARC)


En fin d’après-midi la météo n’est pas meilleure mais qu’à cela ne tienne, c’est à cette exubérance méridionale de toitures en pentes mêlées de bouquets d’arbres où se retrouvent palmiers et cyprès, arbres de Judée et fruitiers en fleurs que nous somme conviés (Photo Alain MARC)  


Je vais donc pour ma part interpréter cela d’une manière libre et décontractée que les quatre gouttes qui tombent ne vont pas m’empêcher d’apprécier … (Aquarelle Alain MARC)

 

Enfin, quand nous remisons nos carnets, nous ne pouvons nous détacher de la gaîté polychrome de ce mélange de vieilles pierres et d’exubérante végétation colorée, qui nous promettent pour la journée de demain bien d’autres surprises aux essences pittoresques et parfumées, mais cela c’est dans le prochain article que vous le découvrirez (Demain nous allons peindre sous les vielles tours de La Romieu)  ! (Photo Alain MARC)

Partager cet article

Repost0
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 21:19

Dossier spécial "carnets de voyages" dans "Dessins et peintures" !
 

Le dernier numéro spécial de "Dessins et Peintures" vient de sortir :


 

                Vous le trouverez dans les kiosques à partir du 1er juillet 2009 .
 

      Numéro spécial très intéressant "Spécial Vacances", vous y découvrirez notamment un important dossier consacré aux carnets de voyages .

     Dans ce dossier, outre d’originaux conseils de réalisation de votre propre carnet, vous découvrirez des reproductions de pages inédites et rares, ainsi que des photos extraites de mes derniers carnets et stages (comme par exemple les chevaux à l’abreuvoir de la roméria, lors de notre dernier stage "carnet de voyage en Andalousie" !) .

     J’ai d’ailleurs le plaisir d’y clôturer ce dossier en vous faisant part de mes dernières réflexions concernant mon approche du carnet à travers une interview de 2 pages qui vient s’ajouter à celles d’Anna FILLIETTE et de Partick MARTIN, dont les points de vues rejoignent parfaitement le mien …

 

 

        J’exprime dans cette interview mes sentiments et mes pensées concernant le carnet, son éthique, son devenir …

Même si ces points de vue me sont personnels je les ai écrits pour vous servir à travers l’idée que je me fais du carnet de voyage !

        Vous trouverez ce numéro spécial dans tous les kiosques à journaux .


         Une information à présent qui n’a rien à voir avec l’article ci-dessus : je vous ferai bientôt part ici en "avant-première" des principaux stages 2010 et 2011 !

         Il faut dire que compte tenu du succès important des stages 2009 (hormis désistements de santé en dernière minute de quelques stagiaires, je n’ai pu accepter toutes les demandes dans plusieurs stages où le nombre maximal de stagiaires était atteint bien avant fin 2008), et sachant qu’il y aura de très belles destinations dans les prochains plannings il est essentiel pour 2010 et 2011 si vous voulez avoir une place que vous la réserviez au plus tôt !

         Enfin juste un mot encore, bien qu’il me soit très difficile de publier régulièrement dans ce blog à cause de ma suractivité dans tous les domaines, je ne vous oublie pas, mais je réduirai à l’avenir les comptes-rendus de certains stages au strict minimum .
         Vous vivrez (ou revivrez) ces temps forts d’aquarelle et de carnets de voyages, et aurez par lien avec les articles concernés des reportages plus élaborés réalisés en carnets spéciaux et "collectifs" publiés par exemple dans "Calameo" et d’autres supports .

        À très bientôt donc,

Partager cet article

Repost0
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 13:46

13 h, résultats de l’expérience :

 
1) Franche rigolade car rien ne marchait comme dans les essais préalables :
            En audio : écho énorme au niveau de l’audio, et comme le signala «cadreur», tout était répété 2 fois, à la limite de l’inaudible .

            En vidéo : la très forte luminosité liée au passage du soleil par dessus les arbres me rendait le réglage de la Webcam sur le blanc du papier impossible !

             Pourtant on voyait ce que je faisais et la démo était «suivable», mais Ptit’Jo riait énormément derrière le portable en me disant : «heureusement que ce n’était pas la télé, car tu serais passé au «zapping» et même peut-être aux «guignols de l’info» !!!

 

       2) Le résultat de la «démo» :

                - au départ je voulais réaliser une aquarelle rehaussée, mais vu les circonstances cela s’est limité à une aquarelle pure sans dessin préalable ni rehauts graphiques réalisée en simples taches directes de couleurs dessinées !

Le jardin de grand-mère motif de la première démo aquarelle en live sur ce blog (Photo Alain MARC, voir article précédent)


«Le jardin de grand-mère» première démo aquarelle en live sur ce blog :
  voyez comment j’ai simplifié ! (Aquarelle Alain MARC)

 

 

Ptit’Jo est aux manettes, mais le matériel plutôt inadapté, la puissance du portable trop faible, le débit montant pas assez élevé, etc., m’obligent à réaliser de nouvelles tentatives dans l’avenir avec du matériel plus puissant et des procédures plus élaborées … Il n’empêche, j’y arriverai un jour, je suis assez têtu pour cela ! En attendant merci à celles et ceux qui ont bien voulu s’intéresser à cet essai quelques instants . (Photo Alain MARC) 

Partager cet article

Repost0
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 07:22
Rendez-vous ce mercredi 17 juin à 14h 30 sur ce blog : - explications vous seront données d'ici-là, j'ai une intéressante expérience à vous proposer !
(Je continue par ailleurs à répondre tranquillement à vos nombreux messages et commentaires tant ici-même que par e-mail, ne vous impatientez pas je n'oublierai personne ...) .

Le but de la manoeuvre est de voir si le module "tinychat" fonctionne, c'est très important pour les futures visioconférences et démos que j'animerai en live sur ce blog (c'est aussi la première étape de l'évolution de ce blog) : savoir si  en me rejoignant sur ce module vous me voyez, si vous m'entendez, si l'audio est correcte, si vous pouvez communiquer par message instantané au clavier et s'il vous est facile de vous connecter aussi en webcam pour ceux qui en ont une de branchée et que l'expérience tente .

Marche à suivre (très simple) :
a) Allez tout en bas du blog (faire défiler jusqu'en bas de la partie vide, tout au fond),
b) Suivre la procédure ci-dessous (didacticiel images) ou ouvrir directement dans une autre fenêtre de votre navigateur l'URL :
http://tinychat.com/alainmarc, il vous suffira alors de rentrer simplement un pseudo pour entrer dans la visio ! (Vous pouvez avoir le blog ouvert en 2ème fenêtre pour voir ce que cela donne à l'écran) .
c) Si problème, je serai aussi sur Stickam comme "chat secours" au clavier




2 : cliquer sur "Start broadcasting"


3 : autoriser Flash Player


4 : cliquer sur l'image de votre webcam


5 : sélectionnez votre micro, confirmez et c'est fini !

Partager cet article

Repost0
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 10:40

Démo aquarelle en live Stickam ce 24 mai 2009 à 11 h 55 : du jardin de grand-mère …

 

Avant de repartir sur les pistes du Sahara et dans les villages blancs d’Andalousie, nouveau test «Stickam» en live du fond du jardin de grand-mère car le voyage commence dès le pas de sa porte et que Ptit’Jo sera aux «commandes» («régie de plein air», Webcam, et assistance technique) .

Juste pour rigoler et voir si ça marche !

Comme il y aura de l’écho puisque le signal va transiter par les USA (+ période de fort trafic et de pas mal de parasites), coupez l’audio si trop mauvaise qualité .

Le jardin de grand-mère motif de la première démo aquarelle en live sur ce blog (Photo Alain MARC)
 
En pratique :
 

1) Mettez l’image ci-dessus (le jardin de grand-mère) en milieu d’écran (en faisant défiler le curseur de défilement des pages du blog pour qu’elle soit au mileu), puis appui sur la touche PrtScrn de votre clavier .

2) Ouvrez Paint (dans Windows : «Tous les programmes > Accessoires > Paint) puis faites «coller», sélectionnez l’image et copiez-là, faites «nouveau fichier» et collez-là dedans (vous pouvez aussi l’enregistrer en même temps),

3) Allez tout en bas de ce blog sur le grand écran «Stickam» qui est tout au fond de cette page pour suivre la démo et mettez tout à côté la fenêtre réduite au format de l’image de «Paint» .

 

Vous aurez ainsi l’image du jardin et la démo tout à côté, à tout de suite !

 

Partager cet article

Repost0