Aquarelliste et peintre voyageur - En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2020 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain. Nombreux sont les aquarellistes issus de mes stages ou passés s'y perfectionner depuis 4 décennies...
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental et jusqu'au Portugal, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2020...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors, découvrez le site d'Alain MARC :

width="300"

 

Et abonnez-vous à sa newsletter,

cliquez sur ce bouton :

vous y retrouverez tous les futurs articles publiés ici,

plus complets, plus documentés,

plus riches, dans le respect et

la confidentialité de vos données personnelles !

(Et n’oubliez pas de confirmer dans l'e-mail sui vous sera envoyé pour vérifier votre adresse !)

-----------------------------------------------------

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

 

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 12:36

Promotion pour la page "Aquarelle de reportage : le Pétassou de Trèves ." :

Aquarelle de reportage : le Pétassou de Trèves .

Voici la nouvelle rubrique promise, dont je pense qu’elle va beaucoup vous intéresser ! ... Lisez-là pausément (même si elle est assez longue) avant de lancer la vidéo, cela vous permettra de bien la comprendre et de mieux…

Lire la page "Aquarelle de reportage : le Pétassou de Trèves .".

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 12:36

Promotion pour la page "Actes fondamentaux de la « démarche globale », 3ème partie …" :

Actes fondamentaux de la « démarche globale », 3ème partie …

Découvrons à présent ce que recherchent la plupart des peintres voyageurs après leur voyage dans une démarche globale (voir les articles précédents concernant ses actes…

Lire la page "Actes fondamentaux de la « démarche globale », 3ème partie …".

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 12:36

Promotion pour la page "Actes fondamentaux de la « démarche globale », 2ème partie …" :

Actes fondamentaux de la « démarche globale », 2ème partie …

Poursuivant l’analyse de la « démarche globale du peintre voyageur », vous allez dans cet article après en avoir vu les actes fondamentaux avant le voyage l’aborder cette fois dans sa phase décisive, celle du voyage lui-même et tout de…

Lire la page "Actes fondamentaux de la « démarche globale », 2ème partie …".

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 12:35

Promotion pour la page "Actes fondamentaux de la « démarche globale », 1ère partie …" :

Actes fondamentaux de la « démarche globale », 1ère partie …

Comme je le proposais dans mon dernier article « Carnets de voyages et chemins créatifs », entrons dans la démarche globale du peintre voyageur, et voyons…

Lire la page "Actes fondamentaux de la « démarche globale », 1ère partie …".

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 00:08

Hommage à mon père JEAN MARC .

Je vous ai peu parlé de mon père peintre et sculpteur sur fer . Pourtant son enseignement, son œuvre et sa démarche sont essentiels dans mon travail et influencent considérablement mon engagement créatif .

Il en est de même pour ma sœur Françoise, dont je vous reparlerai un jour . Ce sera une surprise, nous y reviendrons .

Mais pour aujourd’hui, c’est de l’œuvre considérable de mon père que je vais vous parler .

Je l’ai déjà évoquée l’an dernier, à l’occasion d’une petite exposition organisée pour lui à sa maison de retraite . Depuis sa santé ne s’est pas énormément améliorée, mais elle ne nécessite plus un maintient en milieu fermé alors qu'il y est toujours soumis, terrible prison qui le détruit, où sa nécessité de s’exprimer et de continuer de créer (ne serait-ce qu’avec ses pinceaux et couleurs) est brimée pour ne pas dire anéantie en même temps que sa personnalité, et nous ne savons pas comment lui permettre de retrouver un milieu ouvert car personne ne nous entend, ne prête attention à nos demandes, encore moins aux siennes qu’on feint d’ignorer dans l’entourage qui devrait au contraire l’aider, l’écouter, le soigner …

jean-marc-rossinante.jpg

La Rossinante est la sculpture par laquelle mon père se fit connaître : cette image fit le tour du monde lorsqu’en 1959 elle s’afficha sur les écrans des actualités internationales de la BBC - Fox Moviétone, puis à la une de nombreux journaux … JEAN MARC dit : « Rossinante sans son maître . J’ai voulu m’attarder sur ce serviteur supérieur, qui ne s’est jamais rebellé contre ce maître qui parfois l’oublie ou le néglige . Si elle ne relève pas la tête, c’est qu’elle a l’habitude d’obéir sans discussion . Et de continuer à aimer . C’est moins l’image de l’animal résigné que du serviteur idéal dont peu d’hommes sont capables d’égaler la conduite : de celui qui sait que le rôle de serviteur est grand . » « Rossinante »

sculpture JEAN MARC - Photo Cousin, droits de reproduction JEAN MARC .

Pourtant son expression fut si grande, son talent si affirmé il y a peu de temps encore, qu’il était un exemple d’accomplissement créatif pour nombre de nos contemporains .

On peut noter à travers la reconnaissance que lui ont accordé critiques et médias, des temps forts comme l’hommage que lui firent de nombreux Salons et rencontres internationales dont il a été l’invité d’honneur, celui que lui donna l’Institut de la Vie, la société des « Arts Sciences et Lettres », etc., entre les reportages de la presse dans des journaux et revues de pays très divers et de télévisions de tous horizons (américaine, japonaise, anglaise, française - particulièrement avec les « radioscopies » et film de Jacques CHANCEL -) …

Alors, un peu comme nous l’avions fait l’an dernier, nous lui avons dédié une sorte de mini rétrospective chez lui, dans la petite galerie familiale de Cordes-sur-Ciel, au Planol, à l’occasion des fêtes de Toussaint . Si vous passez par cette jolie cité médiévale d’ici le 7 novembre, n’hésitez pas à visiter cette exposition qui est ouverte de 14 à 18 h : vous ne reverrez sans doute pas autant de peintures et sculptures de JEAN MARC réunies en un même lieu d’ici un bon moment .

Venu brièvement hier au soir à l’occasion d’un vernissage tout à fait confidentiel retrouver famille et amis réunis autour d’une partie représentative du travail de toute sa vie (il peut quitter le milieu fermé seulement en notre compagnie et avait pu venir à "son" exposition), JEAN MARC a connu quelques minutes de bonheur et d’évasion et a pu renouer avec sa famille la plus ancrée dans son existence : celle de ses personnages de métal, nés du fer et du feu au foyer de sa forge, avec toute l’âme du monde figée à jamais dans leurs yeux .

jean-marc-sculptures.jpg

Sous quelques-unes de ses toiles et aquarelles, au premier plan, un « Clown au miroir » : ils sont incarnés avec tendresse, ces « petits », ces « pauvrets » sur lesquels se penche JEAN MARC . Ils ont souvent l’air heureux, malgré parfois leur détresse ou leur désespoir . Ce sont des clowns ou des baladins . Mais aussi des artisans, des ouvriers, des paysans . Des musiciens, des saltimbanques, des vagabonds, ou des animaux singuliers et attachants …

Ils ressemblent à des personnages de Peynet, et nous emmènent dans un monde de rêve et de poésie, où les pétales des fleurs, les rayons du soleil et les étoiles constellent leur univers . Les miroirs, par delà l’image qu’ils leur renvoient, leur ouvrent aussi les portes de tous les rêves et de toutes les espoirs du monde . Photo Alain MARC .

Car les personnages de JEAN MARC, humains ou animaux confondus, appartiennent tous à la Comédie humaine, ils sont simples, humbles, parfois comiques, parfois broyés par la vie . Ils nous plongent tous dans la symbolique de son œuvre, sa philosophie, sa morale, sa foi .

Une œuvre forte et empreinte d’humanité, inscrite dans une démarche identique à celle de très nombreux auteurs classiques : dénoncer les travers de l’homme pour les exorciser en le libérant .

C’est dans la profondeur des regards qui donnent au morceau d’acier une âme poignante, à l’exactitude du geste, la spontanéité des attitudes, l’authenticité des expressions, la vérité des mains, que nous entrons dans la vie intérieure des sujets : une vie à fleur de peau qui ne peut nous laisser indifférents car ces sujets nous ressemblent étrangement, et leur vie est un peu la notre comme elle fut celle du peintre, sculpteur, compteur, poète et forgeron d’art JEAN MARC .

jean-marc-homme-qui-chante.jpg

Le visage de cet « Homme qui chante » est celui d’un cœur pur, celui d’un être qui s’encourage (et nous encourage) avec sa propre chanson car il sait qu’il ne peut rien attendre de personne . Alors, son salut à travers son chant vient de lui, il l’illumine, et des profondeurs ténébreuses où son insignifiance le maintenait, il devient grand, beau et fort, mais surtout il se donne et nous apporte un bien très simple, précieux et pourtant trop fugace, qui ressemble au bonheur ! « L’homme qui chante » sculpture JEAN MARC - Photo Alain MARC .

Je vous reparlerai plus tard de mon père et de son œuvre car ce ne sont pas des centaines de créations qui sont sorties de son esprit, de son cœur et de ses mains, mais des milliers, à travers sculptures, peintures, illustrations, objets utilitaires ou décoratifs, un travail colossal et d’une grande qualité artistique que nous aimerions bien mes frères et sœurs inventorier, car beaucoup sont parties aux quatre coins du monde sans que nous sachions seulement qu'elles existaient .

Aussi je profite de cet article pour lancer un appel : si vous connaissez des créations de mon père, si vous en possédez une ou plusieurs, ou si vous pouvez nous mettre en relation avec des personnes qui en connaissent ou connaissent des histoires, anecdotes ou moments de sa vie, écrivez-moi, je vous en serai profondément reconnaissant et vous participerez ainsi à la sauvegarde de l’oeuvre de toute une vie, un fruit précieux et de grande valeur que nous ne voulons pas voir cheminer vers l’oubli .

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 18:42

Pages de carnet : le beau voyage en Provence de Nathalie LEFEBVRE .

Nous partons en Provence avec Nathalie, à travers son très joli carnet de voyage qui de Perrotet à la Camargue en passant par le Luberon, Roussillon, Cassis, Aix, Salon, la Sainte Victoire et les Alpilles nous comble de soleil, de lumière et de senteurs parfumées .

Nathalie n’en est pas à un coup d’essai car de très jolis carnets sont venus agrémenter ses voyages . Mais c’est avec plaisir que je lui ouvre aujourd’hui les pages de mon blog, pour que son travail soit mieux connu et apprécié . 
Ce ne sont là que quelques pages extraites du carnet, mais je suis sur qu'elles vous plairont .
N’hésitez pas à lui laisser vos commentaires et appréciations, elle sera ravie de vous lire !
  

04-d.jpg


 

07-b.jpg 







18-b.jpg

22-b.jpg

23-b.jpg

28-b.jpg




44-c.jpg

47-d.jpg



53-b.jpg
Suivre Nathalie à travers son carnet c'est découvrir aussi sa sensibilité et accompagner son regard à travers ses chois et préférences  ; c'est aussi cela un carnet de voyage : un petit peu du reflet de notre âme ! 

Pour terminer, je vous rappelle les conditions pour participer à ces nouvelles rubriques

- Vous peignez ? - vous dessinez ? - vous réalisez des carnets de voyages ?

« Vos carnets de voyages » et« Votre thème du mois »

Alors ces rubriques sont faites pour vous : elles vous permettront de montrer vos créations à un très large public (si le programme des mises en ligne est chargé au moment de votre envoi, vos images seront archivées pour une parution ultérieure) .

Conditions : pour en connaître les modalités cliquez ici et respectez-les car je ne pourrai pas publier les œuvres qui ne les respecteraient pas !

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 09:42

Pages de carnet : Monique ASSUNÇÂO-PETIT sur les côtes bretonnes …

Voici un extrait d’un nouveau carnet dans la rubrique « Vos carnets de voyages », ceux dont vous m’adressez des extraits par textes et peintures .
J’accompagne ces pages de textes et aquarelles de quelques photos personnelles qui dormaient dans mes fichiers depuis mon dernier voyage en Côtes d’Armor . 
Je laisse les images s’exprimer par elles-mêmes . En 2008, peut-être referai-je un stage en Bretagne comme celui pendant lequel j’ai réalisé ces photos en 2006 ? 
Quoi qu’il en soit ce nouveau carnet de Monique est toujours aussi vivant et intéressant : il est plein de vent, d’embruns, et d’images chargées de poésie et d’histoire …
 

Si vous souhaitez la contacter directement voici son adresse e-mail : mopetit2@wanadoo.fr

 

reflets.JPG

Reflets . (Photo Alain MARC)

aquarelle-abers.jpg

Chapelle du côté des abers : le charme éternel d’une spiritualité profondément ancrée en Bretagne … (Carnet de voyage en Bretagne Monique  ASSUNÇÂO-PETIT)

eucalyptus.JPG

Eucalyptus Bréhat . (Photo Alain MARC)

aquarelle-morlaix.jpg

Quant à l’église St Hilaire elle se trouve non loin de Morlaix .  (Carnet de voyage en Bretagne Monique  ASSUNÇÂO-PETIT)

 

algues.JPG

Algues sur le sable … (Photo Alain MARC)

 

aquarelle-calvaire.jpg

À côté des chapelles, les calvaires ; les motifs bretons viennent en point d’orgue terminer cette jolie page . (Carnet de voyage en Bretagne Monique  ASSUNÇÂO-PETIT)

 

maree-basse.JPG

Marée basse . (Photo Alain MARC)

aquarelle-morlaix-2.jpg

Autour de Roscoff, l’empreinte des traditions et un regard toujours tourné vers la mer . (Carnet de voyage en Bretagne Monique  ASSUNÇÂO-PETIT)

 

poissons-2.JPG

Reflets . (Photo Alain MARC)

aquarelle-roscoff-.jpg

Silence du matin ... (Carnet de voyage en Bretagne Monique  ASSUNÇÂO-PETIT)

 

les-bruyeres.JPG

Bruyères . (Photo Alain MARC)

 

aquarelle-chapelle.jpg

En parcourant les enclos paroissiaux ... (Carnet de voyage en Bretagne Monique  ASSUNÇÂO-PETIT)

 

rochers.JPG

Granit rose fleuri . (Photo Alain MARC)

 

aquarelle-enclos.jpg

Toujours dans les enclos ... (Carnet de voyage en Bretagne Monique  ASSUNÇÂO-PETIT)
 

ile.JPG

L’île . (Photo Alain MARC)

aquarelle-roscoff-.jpg

Une île parmi d’autres ... (Carnet de voyage en Bretagne Monique  ASSUNÇÂO-PETIT)

 

Pour terminer, je vous rappelle les conditions pour participer à ces nouvelles rubriques : 

- Vous peignez ? - vous dessinez ? - vous réalisez des carnets de voyages ?

« Vos carnets de voyages »et « Votre thème du mois »

Ces rubriques sont faites pour vous : elles vous permettront de montrer vos créations à un très large public (si le programme des mises en ligne est chargé au moment de votre envoi, vos images seront archivées pour une parution ultérieure) .

Conditions : pour en connaître les modalités cliquez ici et respectez-les car je ne pourrai pas publier les œuvres qui ne les respecteraient pas !« Vos carnets de voyages », ceux dont vous m’adressez des extraits par textes et peintures .

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 17:08

Si vous prenez l’avion sur Air Ivoire ...

 

Si vous prenez l’avion sur Air Ivoire d’ici fin novembre pour vous rendre dans l‘un des nombreux pays d’Afrique de l’Ouest, vous pourrez conserver en souvenir la belle revue de bord « Ivoire », dans laquelle vous retrouverez un extrait inédit de mon carnet de voyage au Ghana avec un texte spécialement écrit pour cet article, carnet dont vous avez eu ici même la primeur, avec quelques pages et le début de notre voyage au jour le jour .

carnet-du-ghana.jpg

Je vous invite aussi, - rares privilégiés (es) à lire ce blog et à prendre aussi l’une de ces lignes aériennes ces temps-ci (mais j’en connais au moins un) - à découvrir les superbes reportages sur les ivoiriennes d’ajourd’hui (femmes très belles), et sur les rives du fleuve Sénégal .

revue-ivoire.jpg

La couverture du dernier numéro d’Ivoire, l’une de ces nombreuses revues de bord qui apportent divertissement et découvertes aux voyageurs, mais auxquelles malheureusement peu d’entre-nous on accès … Celle-ci également, est belle et débordante de soleil !

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 19:27

"En promenant mes ... Tamalous", d'Evelyne ABAD


«  … Nous roulons lentement à travers ce hameau sans âge, et, en regardant par la vitre du car, j’ai le sentiment d’être un envahisseur, et que c’est moi la bête curieuse tellement on sent que ces êtres sont ici à leur place, et si bien, là, chez eux, qu’ils ne souhaitent rien d’autre .

L’espace d’un instant, derrière ma vitre, dans mon douillet monde européen, je croise le regard d’une belle jeune femme, grande, fière, qui porte son enfant sur la taille . Debout près de la route, elle est là dans son monde à elle ; je la pressens à la fois si humble, si démunie, si ignorante de tant de choses et pourtant si merveilleusement sereine et heureuse dans son univers limité, au milieu des siens, de ses coutumes, de sa croyance … Je reste, le plus longtemps possible, à travers le carreau qui, tel une cage de verre sépare nos deux mondes croisés l’espace d’une minute, et, troublée, je reste plongée dans ce beau regard fier qui dégage une incroyable force tranquille . C’est un inoubliable instant d’éternité .

Qui de nous deux est au fond la plus libre, la plus heureuse ? Le doute m’assaille soudain . Dès que la jeune femme musulmane est hors de ma vue, un étrange sentiment de tristesse m’étreint car j’ai trouvé la réponse en moi : « Cette femme-là, si loin de tout, est peut-être bien plus heureuse que moi qui me pose tant de questions, ai besoin de tant d’objets pour vivre . Elle, elle gagnera son Ciel à coup sûr ! Elle est également bien plus libre que moi dans le fond . Ce car et ses obligations, ma soif de connaissances, mon besoin d’argent, c’est cela ma propre cage ! Je suis prisonnière de mes besoins, de mes désirs, de mes aspirations » .

Voilà un court extrait d’un excellent livre que j’ai entre les mains, et qui vient tout juste de paraître à compte d’auteur (mais je vous dis en fin d‘article comment vous le procurer) .

le-regard.jpg 

« Le regard » Croquis sur collage (avec retouche infographique) 
Alain MARC 2006

Je tiens à vous le faire partager car je me suis régalé à le lire ! Et si vous aimez les voyages en ayant déjà participé à un voyage organisé ou si vous ne les connaissez pas et regardez avec un œil un peu narquois les voyages de ce type, de même que si vous êtes accompagnatrice ou accompagnateur, chauffeur de bus dans une agence, impliqué (e) de près ou de loin dans les voyages de groupe, ou même tout simplement curieux et amateur d'originales et talentueuses nouveautés, alors lisez-le vite et je suis sur que dès les premières ligne vous allez le dévorer comme je l’ai fait moi-même, d’une seule traite .

Et puis il ne contient pas que des textes comme celui-ci empreints d’une réflexion qu’on pourrait presque dire philosophique : c’est un beau livre plein d’humour et de sensibilité, qu’on lit avec un ravissement extrême, sans s’apercevoir qu’avec lui on fait du début à la fin un voyage plein de saveur et de joie de vivre !

À vrai dire je m’y suis souvent retrouvé, et ce qui m’a amusé, diverti, touché, ému, va vous émouvoir, vous toucher vous divertir, et vous amuser aussi, parfois jusqu’à rire aux larmes, tant l’humour, la vivacité de l’écriture et la narration des anecdotes ou souvenirs qui le constituent sont alertes, drôles, enjouées, toujours au plus près de la réalité vécue, avec cette sensibilité si particulière qui anime toujours l’écriture féminine lorsqu’elle marie l’intelligence de l’esprit aux battements du cœur et au parfum de l’âme.

Celle qui vous entraîne dans ce voyage hors du commun, c’est Évelyne ABAD, une nouvelle venue dans le monde de l’écriture puisque c’est son premier ouvrage, mais au talent véritable et à l’enthousiasme débordant . Imaginez : Évelyne est accompagnatrice de voyage et elle vous invite à partager ses nombreux périples dans les cars avec des groupes, généralement du troisième âge, des personnes adorables, parfois extravagantes, insolites, mais toujours insatiables de découverte, de fantaisie et d’entrain, et qu’elle appelle affectueusement les « Tamalous »

evelyne-abad.jpg

Evelyne et l‘un de ses carnets secrets d‘accompagnatrice, une jolie photo de mon ami Barthélémy HARO, journaliste, qui a également préfacé son livre .

Vous verrez à travers son regard et sa mémoire tout ce que cela implique au fil des pages de situations et d’évènements des plus cocasses aux plus inattendus, et l’ambiance si particulière de ces voyages aux quatre coins de France, d’Europe, et de l’autre côté de la Méditerranée, vous rendra à votre tour avec délectation, émotion, bonheur, mais aussi parfois angoisse et inquiétude le temps de cette lecture, accompagnatrice ou accompagnateur de voyage organisé, et si vous faites déjà partie des « Tamalous » (ou pas encore), vous allez bien rigoler !  

en-promenant-mes-tamalous.jpg

La couverture du livre est de Céline REILAND .

  Joli cadeau à se faire (et à faire), n’hésitez pas à lui écrire de ma part si vous commandez ce livre à Evelyne ABAD, evalascribe@hotmail.fr (il ne vous en coûtera que 16 € + 6 € de frais d’envoi - je ne touche bien sur aucune commission, vous pouvez le faire avec confiance -) : elle vous l’enverra alors personnalisé et avec une sympathique dédicace !

En Aveyron, vous pourrez directement l’acheter (mais sans dédicace) à la Maison de la Presse et librairie « Fol Avoine » de Villefranche de Rouergue (sous les arcades de la place Notre Dame) ou à La Maison de la Presse de La Primaube près de Rodez .
Enfin chose qui peut être très utile à savoir pour vous :
si vous rêvez d'écrire vos mémoires, surtout pensez à faire appel à elle car elle est également écrivain public !

djebel-lkst.jpg

Enfin, en guise de conclusion et d’amical clin d’œil à Évelyne, je lui offre et vous offre cette aquarelle « d’avant crépuscule », où les routes qui serpentent de l’Atlas au désert se souviennent sûrement encore du passage des cars de notre accompagnatrice, et continuent certainement de voir chaque jour de nouveaux bus de Tamalous aller jusqu’au bout du voyage dans l’allégresse, la découverte, et le mystère du lendemain … (Aquarelle Alain MARC) 

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 07:26

Petit bonjour de Marrakech ... 

Jour-216.jpg



De passage par Marrakech où le Ramadan vient de se terminer comme dans tout le monde musulman, je vous envoie mon meilleur et amical souvenir .

Que cette petite carte virtuelle dessinée dans le tumulte multicolore de la pace Jemaa-el-Fna vous apporte soleil et chaleur !

P.S. : les articles programmés chaque semaine continueront de vous parvenir pendant mon absence …

Partager cet article

Repost0