Aquarelliste et peintre voyageur - En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 16:24

 

 

 

 

Dans les allées du RV du Carnet de Voyage de Clermont-Ferrand.

Ces 2 photos du Rendez-vous du Carnet de Voyage de Clermont-Ferrand le week-end passé, + petit communiqué pour vous remercier de vos commandes, de votre passage sur mon stand si vous avez pu y faire un petit tour et y récupérer votre album, et dire à toutes celles et tous ceux bien plus nombreux qui n'ont pu se déplacer à Clermont-Ferrand, qui attendent ce dernier album de la route des perles de verre Krobo et qui liront ces lignes, de ne pas s'inquiéter si j'ai un peu de retard dans mes envois : il se trouve qu'il marche fort, hors, comme je traite vos dédicaces dans l'ordre où les bons de commande me parviennent, soyez certains (es) que je ne vous oublie pas !
Dédicaces  librairies : compte tenu du gros travail que j'ai en ce moment en dédicaces commandes prioritaires, aucune dédicace librairie n'est programmée hors librairies de ma région (le livre a aussi du retard dans les autres librairies qui m'en ont commandé).

Mes amitiés à toutes et tous !

 

Partager cet article

Published by Alain-Marc
commenter cet article
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 08:43

Voici comme promis, venu le moment de vivre le plus important et exaltant moment de ces découvertes en Afrique de l’Ouest : celui, où revenu en France, je partage avec vous ce qu’est devenu ce voyage aujourd’hui.

Sans doute avez-vous suivi mes différents billets sur les réseaux sociaux et mon blog « Aquarelle-en-voyage.com », avez-vous écouté mes enregistrements, visionné le beau film de Jean ROUCH dans mon dernier article ?
Si oui, avec la publication des aquarelles qui les accompagnaient, vous avez pu vous plonger avec moi dans l’atmosphère totalement exotique des lieux et ambiances où je vous emmenais pour vous faire découvrir le début de mon voyage…
Mais ce que vous ne savez pas, c’est la route extraordinaire que les circonstances et rencontres allaient me faire suivre à partir des rivages du golfe de Guinée : une route au cœur même de l’ingéniosité et de la beauté africaine, un itinéraire qui allait surtout s’affirmer comme celui des plus forts symboles liés à la transmutation des êtres et des choses !

Mais regardez à présent la vidéo ci-dessous :
 

Sur la route des perles de verre Krobo, l'album from Alain MARC peintre on Vimeo.

 

C’est maintenant une nouvelle aventure qui commence pour vous et pour moi, celle où vous allez découvrir le visage caché de cette histoire et de ses secrets, dans l’album que je viens de publier : « Sur la route des perles de verre Krobo » (je vous en donne quelques clés dans ma vidéo).
Plus qu’un carnet de voyage, cette publication va vous plonger dans la puissance et la magie de la métamorphose d’objets qui peuvent changer le destin de la vie des femmes et des hommes qui y sont liés.
Elle va vous apprendre, comment à partir de la recherche d’un petit coquillage sur les plages de la Côte de l’or, je suis parti sur la route de petites perles de verre aux pouvoirs si positifs, qu’elles en sont presque devenues sacrées.
Des bijoux qui sont à la fois parures de beauté, prouesse artistique et artisanale, langage métaphorique par le symbolisme de leurs formes et couleurs, mais aussi supports de protection, véritable « porte-bonheur », dont les plus rares sont très recherchés bien au-delà de l’Afrique de l’Ouest.
Vous saurez à quoi ressemblent ces perles ces colliers, en quoi et comment ils sont fabriqués…
L’album « Sur la route des perles de verre Krobo », c’est plus d’une centaine de dessins, d’aquarelles et de croquis extraits de mon carnet, sur 72 pages de très beau papier.
sélectionné lors du dernier « Rendez-vous des carnets de voyage » de Clermont-Ferrand, on ne le trouvera bientôt en vente que dans quelques librairies (et sans doute sur les sites en ligne de la FNAC et d’Amazon) car son premier tirage est limité, mais si vous voulez vous le procurer en priorité (et dédicacé), vous pouvez tout de suite le faire avec le bon de commande ci-dessous que vous pouvez me retourner en me précisant bien dessus (dans l'espace réservé à cet effet) au nom de qui vous voulez la dédicace, et je traiterai votre commande dans l'ordre où elle arrivera (mais ne soyez pas trop impatient - e -, car j'ai un nombre non négligeable à faire régulièrement !).
Au fait :
  - Vous connaissez peut-être la valeur de mes livres lorsqu’ils sont épuisés ?
Si vous l’ignorez ou en doutez, regardez plutôt sur le site de la FNAC (cliquez ici), vous y trouverez la cote moyenne de l’un de mes livres vendus à 30 € à leur parution, tel qu’il sont actuellement recherchés…
Comparativement, l’album « Sur la route des perles de verre Krobo » n’est vendu que 24 €, bien qu’il soit imprimé dans une imprimerie française renommée, affirmant régulièrement sa qualité pour des clients exigeants (par exemple les plus beaux musées).
Et si vous me le commandez tout de suite, non seulement je vous le dédicacerai (n’oubliez donc pas de remplir cet espace dans le bon de commande), mais je vous enverrai aussi par e-mail un PDF de 5 marque-pages qu’il vous suffira d’imprimer sur du papier photo épais (par exemple 235 g), puis de découper avant de les utiliser.
Attention : je ne donne aucun marque-pages lors des dédicaces faites en librairies, ce n'est uniquement que si j'ai votre e-mail que je pourrai vous les envoyer  !
Alors, ne perdez pas une minute, et commandez-moi « Sur la route des perles de verre Krobo », en cliquant sur le bon de commande ci-dessous :

 
Bon de commande de l'album "Sur la route des perles de verre Krobo"

Si je vous invite à me renvoyer ce bon de commande sans tarder par e-mail une fois complété, c'est pour que j’aie le temps de planifier vos dédicaces et petits cadeaux marque-pages, vous en ferez une copie et me l'enverrez ensuite par la poste, imprimée et avec votre règlement par chèque (ou par Paypal ou virement bancaire si vous êtes dans un pays où on n'a pas de chéquier), je ne pourrai bien sûr vous envoyer votre album que lorsque son règlement aura été encaissé.

Pour avoir une meilleure idée de ce carnet, voici quelques pages de l'album "Sur la route des perles de verre Krobo" (cliquez sur le lien pour les découvrir) :

« Sur la route des perles de verre Krobo »
 
Carnet de voyage - Éditions Carnets Choisis
ISBN 978-2-9546036-1-2 / 3ème trimestre 2016
Album format A4 à la française
72 pages 170 gr, Couverture à rabats dos carré cousu collé,
24 €

Partager cet article

9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 19:02
Regard croisé sur les pêcheurs Fanti

Ces simples croquis sont extraits de l’une de mes pages consacrées aux pêcheurs Fanti. Avec eux, entre deux croquis ou aquarelles, j’ai ramené les filets sur la plage et poussé les pirogues sur le sable…

Mais la quête du petit objet que j’étais venu chercher ici, si elle m’a permis la découverte d’un peuple noble et courageux, m’a surtout apporté la chance d’une rencontre qui allait changer le cours de mon carnet en me révélant la route à la fois merveilleuse et initiatique sur laquelle j’étais sans même le savoir.

Regard croisé sur les pêcheurs Fanti

Je vous en reparlerai (le dénouement est proche), mais avec le soleil qui se couche chaque soir dans une magnificence d’embrasements où l’écume des vagues se mêle au corail du ciel sous le balancement des palmiers, je ne peux m’empêcher de vous amener avec moi voir (ou revoir) ce film magnifique du cinéaste et ethnologue Jean ROUCH « Mammay water ».

Il a su mieux que personne d’autre, nous dévoiler l’âme de ce peuple à travers son sens aigu de la narration dans un récit simple et efficace.

Celui-ci nous plonge dans l’ambiance même où je me trouvais, car depuis l’époque où son film fut réalisé, en 1956, rien sur ces rivages n’a changé : une Afrique authentique et intemporelle, une musique High Life qui est toujours à la mode dans les profondeurs du pays, les jeux de surf des enfants (ces « garçons de l’écume » comme il les appelait, si fiers de nous montrer les morceaux d’écorce de kapokiers sur lesquels ils surfaient), leurs sauts périlleux et autres culbutes sur la plage, sous les remparts des châteaux forts esclavagiste, mémoires silencieuses de très terribles secrets…

Chez les pêcheurs fanti du Ghana, si la pêche est mauvaise, c'est qu'il y a une raison. Au moyen de cérémonies et d'incantations, les pêcheurs du Golfe de Guinée invoquent les génies de la mer. Il faut dire que les villageois ont perdu leur prêtresse, une vielle femme qui incarnait la déesse de la mer et offrait à la communauté la protection des génies. On assiste aux funérailles, on accompagne le cortège funèbre...

Si dans le film nulle pirogue ne prend la mer jusqu’au festival du Roi de Chama, j’ai vu les pêcheurs, entièrement habillés de rouge (couleur de deuil dans ces communautés), remonter sur les pirogues en honorant l’un des leurs qui s’était noyé.

Dans le documentaire de Jean ROUCH, le roi à l’ombre de son parasol est transporté dans sa chaise à porteur, au son d’une fanfare endiablée à l’occasion du festival. On passe devant le fort esclavagiste d’Elmina en allant vers l’embouchure du fleuve Kra où au moyen d’offrandes, de cérémonies et d'incantations, on s’adresse aux génies de la mer…

- Que va-t-il se passer ?

Vous pouvez remarquer que j'ai donné aux images que j'ai prises sur place (en fond visuel derrière moi en introduction vidéo avant le visionnage du film) l'aspect suranné des premiers documents couleur tournés par les prédécesseurs de Jean ROUCH : c'est pour mieux vous faire partager l'impression de "remontée du temps" que j'ai ressentie en arrivant, et rester en conformité avec l'esprit qui se dégage du documentaire du cinéaste.

À présent, deux photos souvenir de mon passage parmi les pêcheurs Fanti, dans celle-ci, je suis à la manœuvre pour tirer les filets, il fallait bien qu'avant chaque séance d'aquarelle je donne un coup de main, c'était plus facile ensuite, d'être accepté...

Regard croisé sur les pêcheurs Fanti

Dans celle-là, vous voyez ce que je fais, les croquis du début de ce billet en font partie !

Regard croisé sur les pêcheurs Fanti

Partager cet article

Published by Alain-Marc - dans Voyages et aquarelle
commenter cet article
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 11:34

Cette fois c'est bon, on y est presque !

Dans la moiteur de la chaleur équatoriale.

Plus que par des images, c’est par des atmosphères, des sons, et des ambiances particulières que je vous invite à la découverte exotique de ce voyage.

-  Les aquarelles, les croquis ?

Je vous en reparlerai plus tard. Tout juste aujourd'hui, une simple aquarelle, témoignage d’un rivage battu par l’écume avec le paysage qui se fond dans une brume chaude et humide, et un petit montage que j'avais déjà publié ici…

C’est un premier contact essentiellement sensitif que je partage : celui qui m’a plongé dans l’univers très particulier de ce carnet de voyage. Une rencontre avec la force des symboles, la puissance de la vie, et le mystère des transmutations.

Aussi, c’est par une approche différente de l’image que je vous propose cette découverte : auditive avec ce billet, tant pis pour ceux qui ne prendront pas le temps d’écouter !

D'ailleurs, Internet ne pourrait-il être autre chose qu’une consommation effrénée d’images et de pseudo messages qui défilent à toute vitesse sans qu’on ait le temps de fermer les yeux et de s’immerger dans un rêve qui soit l’espace d’un instant la réalité transcendée, une réalité qui arrête le temps ? - Peut-il aussi être outil de rêve et de sublimation, pourvu qu’on s’en donne la peine ?

Faites une attentive parenthèse dans votre vie de seulement une minute dix secondes, là, maintenant, pour vous en tendant l’oreille et en écoutant, pour moi en vous proposant un enregistrement que je me suis donné la peine d’aller chercher là-bas, et dont je vous explique l’auditive perception.

Car les enregistrements et dessins que j’ai réalisés sur place, je voulais qu’ils soient plus forts que des images, qu’ils nous touchent autrement, avec la puissance de l’intériorité, du rêve et de l’imagination.

Je vous explique : d’abord, on entend au loin, mélangé au bruit de l’océan, des hommes qui halent des filets sur la plage. Les premiers sont dans l’eau presque jusqu’à la taille, ils se donnent du courage en scandant à la voix leur halage. On entend régulièrement un bruit de tambour. Ensuite, je me tourne vers le large : de gigantesques vagues viennent s’écraser sur le sable dans des nuages d’écume. On ne voit pas bien net, car une épaisse brume de chaleur, lourde et humide, donne à toute chose un aspect magique et irréel, tandis que de grandes pirogues monoxyles franchissent les rouleaux en s’éloignant vers le large. Enfin, je me tourne vers l’autre côté de la plage où l’on devine des paillotes sous de hauts palmiers qui se balancent dans le vent. Avec des cris d’enfants qui jouent, qui nous parviennent parfois distinctement…

Allez, fermez les yeux et écoutez, vous verrez, ce n’est pas évident, mais quand « on y entre », c’est envoûtant :

Maintenant, je vous dis où nous sommes : dans le Golfe de Guinée sur les rivages du peuple Fanti au Ghana. C’est une autre Afrique, différente de celle que nous connaissons, autre que celle des savanes, des grandes forêts, des animaux sauvages, loin des drames que nous savons, qui sont pourtant si proches à quelques dizaines de minutes d’avion.

Avant, nous sommes passés par Accra, ses rues animées et ses incroyables marchés. Nous avons pris la route. Une route qui va nous réserver d’étonnantes surprises, mais nous ne le savons pas encore. Pour l’instant, nous découvrons le rivage mythique de la Côte de l’or, comme si nous entrions dans les pages surannées du Tour du monde de Monsieur Édouard Charton…

Voici à présent d’autres sonorités qui traduisent bien l'impression que vous donne la population d'ici, sa jovialité, son enthousiasme, sa spontanéité : là, j'ai pour vous, une pépite musicale !

Il s'agit d'un morceau joué par la troupe "Maa Amanua And Suku" dans les années 70 (musique toujours d'actualité que l’on entend de-ci, de-là, sur les routes, dans les villages, sur les marchés).

Elle illustre parfaitement la musique populaire dite "Ga Cultural Highlife", des airs et sonorités influencés par la musique Ga (région d'Accra), s'inscrivant dans la droite ligne de la musique traditionnelle de la côte ghanéenne. Chants de marins, de travail, repris dans la musique populaire et à placer dans la tradition musicale Akan. Si elle est aussi unique et  fascinante c'est parce que le rythme highlife nous emporte directement dans son univers tout en nous paraissant familier, même si nous n'en comprenons ni les mots ni le sens.

L'atmosphère très joyeuse créée par le mélange des différents instruments est assez universelle. Le rythme est natif parce qu'il est profondément enraciné dans la culture musicale ghanéenne faite de joyeuse spontanéité.

À l'exception d'une guitare amplifiée, jouée dans le style "finger fingering" de cette région d'Afrique, les instruments sont indigènes, avec des flûtes en bambou "atenteben" et beaucoup de percussions locales traditionnelles incluant les tambours géants "gombe" dont j'ai dessiné un exemplaire page 38 de mon carnet de voyage, c'est eux qui fournissent une percussion ronde et profonde.

Je ne sais si comme moi vous tomberez sous le charme de ces sonorités, mais je les trouve tout simplement merveilleuses, parce qu'elle sont l'expression même de la vie.

Dans le prochain billet, je vous emmènerai au cinéma voir un magnifique film de Jean Rouch qui vous plongera dans la vie quotidienne des pêcheurs du peuple fanti comme si vous étiez venus avec moi, car depuis Jean Rouch, presque rien ici, n’a changé…

Partager cet article

Published by Alain-Marc
commenter cet article
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 22:46
- ¿ Dónde te llevo en esta ocasión ?

- ¿  Hace mucho tiempo que tenía noticias de mí ?

Pues escucha bien esta música :

Te da un índice cálido y soleado en la nueva aventura que voy a compartir con ustedes.
Mira de cerca a estas pruebas de color para dar a conocer uno de los más bellos viajes en los que usted puede tomar al final del año, mientras que Europa se hundirá en la oscuridad y el frío.
Este viaje, que usted y yo vivimos en el espacio de unos pocos días (pero hace tiempo que sea iniciado), así que asegúrese de seguir mis mensajes : prometo que en realidad no se arrepentirá, y que al final del camino se termina con un pequeño objeto entre los dedos, raro y precioso como talismán !

Partager cet article

Published by Alain-Marc - dans Voyages et aquarelle
commenter cet article
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 21:52
- Where I take you this time ?

Long ago that you had from me ?
Well listen carefully to this music :

It gives you a warm, sunny index on the new adventure that I will share with you.

Look closely at these color tests to unveil one of the most beautiful trips where I can take you at the end of the year, while Europe will be plunged into the gloom and cold.
This trip, we will live you and me in the space of a few days (however long ago it started), so be sure to follow my posts : I promise that you really will not regret it, and that at end of the road you end up with a small object between the fingers, rare and precious as a talisman !

Partager cet article

Published by Alain-Marc - dans Voyages et aquarelle
commenter cet article
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 21:29
- Où je vous emmène cette fois ?

Il y a longtemps que vous n’aviez de mes nouvelles ?

Eh bien écoutez attentivement cette musique :

Elle vous apporte un indice chaud et ensoleillé sur la nouvelle aventure que je vais partager avec vous.

Regardez bien ces essais de couleur qui vous dévoilent l’un des plus jolis voyages où je puisse vous emmener en cette fin d’année, tandis que l’Europe va être plongée dans la grisaille et le froid.

Ce voyage, nous allons le vivre vous et moi en l’espace de quelques jours seulement (pourtant il y a longtemps qu'il a commencé), alors suivez bien mes publications : je vous promets que vraiment vous ne le regretterez pas, et qu’au bout de la route vous vous retrouverez avec un petit objet entre les doigts, rare et précieux comme un talisman !

Partager cet article

Published by Alain-Marc - dans Voyages et aquarelle
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 13:29

Plein de nouveautés pour l'an prochain !

Voici déjà un avant goût des stages 2017 :

 

Janvier - Février :

 

NOUVEAU !

Retour vers l’Asie, carnet de voyage lointain 2017 :  INDE DU SUD

- Dates : du 7 au 21 janvier

Pré - programme des stages Alain MARC 2017

       C’est du 7 au 21 janvier que nous irons à la rencontre de l’Inde du sud : immersion totale dans une Inde plusieurs fois millénaire, autour de la culture, de la spiritualité et des contrastes des plus étonnants. Si des mots à l’aspect magique évoquent en vous des parfums d’épice, des couleurs chatoyantes, des aventures évoquant Vasco de Gama ou Magellan, ce seront forcément ceux du « Kerala », du « Bharata Natyam », l’envoûtante danse indienne, de « Tamil Nadu », avec ses étoffes de Madras et sa ferveur religieuse, de « Karaikal » et « Pondichéry » les anciens comptoirs, du « Karnataka », aux innombrables temples classés par l’UNESCO.

        ...Mais c’est aussi au cœur de la capitale du cinéma indien, Bombay, ou celle du pèlerinage hindou, Madurai, qui renferme l’un des temples les plus fascinants du pays où vous n’aurez pas assez de temps pour peindre et dessiner !

            Vous pouvez voir ici un article envoyé depuis l'Inde, lors d'un stage précédent.

* Si ce stage / voyage ne pouvait être réalisé en 2017, il serait reporté à 2018 !

Stage "AQUARELLE" : « AMBIANCES ET PAYSAGES DE NEIGE EN JURA ORIENTAL »

- Dates : du 7 au 11 mars

            -  Comment aborder et traduire sur le motif et en atelier les paysages et ambiances de neige, à partir des crêtes et alpages féeriques en hiver, du Jura Oriental ?

Pré - programme des stages Alain MARC 2017

         À l'orée de la forêt, une jolie petite cabane de douaniers fait partie des intéressants sujets que vous irez peindre lors de cette session…

 

       C'est à partir de la  Maison  d’Hôtes  de La  Fresse, sur  les  hauteurs  des  crêtes  du  Haut-Doubs, au charme chaleureux et intime des vieilles maisons de montagne faites pour affronter de rudes hiver, que vous découvrirez les paysages et ambiances de neige. Ils ont ici une dimension magique, qui séduit depuis longtemps les amateurs de sports d’hiver passant par la Trans-Jurassienne passant tout près de la maison, avec des kilomètres d’étendues nordiques parmi les plus belles de l’Hexagone.

 

      Quant à vous, skis de fond, raquettes si vous ne skiez pas, et même marche à pied (vous irez aussi en voiture sur les sites les plus éloignés), nous permettront d’aller à la rencontre des motifs, qui de villages en forêts, de maisons de montagne en clochers à bulbe, de lacs gelés en falaises givrées, combleront notre expérience picturale de la neige et de ses différents aspects, avec en prime la chance de profiter d’un coin de cheminée et d’un agréable salon où vous pourrez aussi travailler bien au chaud, quelle que soit la météo pour affiner notre expérience du motif...

    Du 5 au 11 mars, initiation  et perfectionnement vous  permettront  de  comprendre et maîtriser tous les problèmes techniques et créatifs qui compliquent  la vie de l’aquarelliste face aux ambiances de neige et d’hiver : transparence et lumière, maîtrise  des effets d’ombre, de relief, éclat et harmonie, maîtrise du blanc, capture des perceptions, restitution des émotions, etc.

      À l’étude des clés offrant la réussite en aquarelle, viendront se rajouter tours de mains et approches personnelles, dans un environnement calme et enchanteur .

     Quant à la qualité d’accueil que vous réserve la maison d’hôtes de La Fresse, plus qu’à tout autre moment elle vous garantit un séjour exceptionnel, dans la délicieuse demeure franc-comtoise évoquée plus haut (l’une des « maisons préférées des français » en Franche-Comté).  Avec les  succulentes  recettes de votre hôtesse Christiane et les séances de peinture qui s’enchaîneront,  la possibilité hors stage de vous adonner au ski, au farniente, ou à l’approfondissement de votre technique, vous  y  connaîtrez  des  moments  intenses  et  une  session  de  grande  valeur.

Vous pouvez voir ici et , des articles consacrés précédemment à ce stage.

Avril

Stage carnet de voyage : "LISBONNE ET SA RÉGION, UNE DECOUVERTE AU CŒUR DU BLEU"

- Dates : du 25 avril au 2 mai

- Comment retrouver les émotions des anciens peintres voyageurs découvrant Lisbonne et sa région, et ramener un carnet de voyage illustré de ruelles fleuries aux maisons colorées, décorées d’azulejos bleus, de rivages empreints d’histoire, et poursuive sa route la tête remplie de rêves, à travers ses derniers endroits secrets ouverts sur l’Océan ?

Un moment de fado croqué sur le bord de la table...

Un moment de fado croqué sur le bord de la table...

      En rejoignant votre groupe à Lisbonne du 25 avril au 2 mai 2017 vous continuerez le beau carnet de voyage commencé en 2015 avec le programme « Sud Portugal, de l’Alentejo mauresque aux calanques d’Algarve ».

       Vos journées seront comme pour le stage du sud Portugal un mélange de découverte et d’aquarelle, de croquis et de dessins où vous trouverez à chaque instant de quoi satisfaire votre regard et votre sens du carnet de voyage, des rencontres et de l’aquarelle.

       Dans les quartiers les plus authentiques de Lisbonne, vous arpenterez des ruelles simples et typiques, des jardins et des places au charme secret, découvrirez des lieux et des monuments superbes, pourrez réaliser des aquarelles panoramiques très originales qui enrichiront vos carnets déjà nourris des croquis reflétant la vie et l’animation urbaine de cette ville de légende.

       Vous aurez la chance, en plus de mon accompagnement peinture et carnet, d’être guidés par un enfant du pays, né sur place et qui connaît sa ville et sa région par cœur, atout supplémentaire pour votre séjour !

       Il y aura même une balade en bateau sur le Tage pour découvrir Lisbonne différemment, et ramener des croquis uniques de la vielle ville aux maisons couvertes de tuiles oranges et roses...

       Et pour terminer votre voyage  au-delà des horizons de Lisbonne, vous aurez aussi le plaisir de peindre sur de superbes sites dont Obidos, Nazaré et Batalha…

       Ce stage est réservé en priorité aux personnes ayant déjà fait celui du sud Portugal.

       Vous pouvez voir ici un article consacré à ce stage.

Mai :

Stage aquarelle : "LUMIÈRES DE PROVENCE, ENTRE ALPILLES ET LUBERON"

- Dates : du 28 mai au 3 juin

- Comment traduire en aquarelle les couleurs et les lumières de Provence, aux paysages enchanteurs, éblouissement des peintres et sources de beauté ?

Paysages enchanteurs des Alpilles : ils vous attendent dans le stage de Provence !

Paysages enchanteurs des Alpilles : ils vous attendent dans le stage de Provence !

Petits villages blottis au cœur de la garrigue, paysages parfumés, collines aux falaises ocre et blanches font partie des thèmes les plus séduisants de ce stage qui illumine de lumière chaque printemps pictural au milieu de la garrigue parfumée…

     Du 28 mai au 3 juin à partir des environs de Salon de Provence, entre Alpilles, Lubéron et Sainte-Victoire (un maximum de pratique en extérieur, “excursions peinture” vers les plus beaux paysages de la région, découverte picturale de sites peu connus, lieux d’accueil historiques et conviviaux, accompagnants bienvenus en fonction des places disponibles).

    Depuis  un ancien mas de la campagne provençale, vous rayonnerez d’Alpilles en Lubéron, vers des sites incomparables qui séduisirent les plus grands peintres de la lumière.

     Comme eux, vous accéderez avec ravissement à cette ”Terre promise de la couleur”, et ramènerez de ce  stage  un vécu dont l’expérience apportera à chacune de vos œuvres de nouveaux accents empreints  du soleil et des  senteurs colorées de la  Méditerranée toute proche...

     Le séjour au domaine qui vous accueillera au milieu de son grand parc, vous rappellera les grandes demeures provençales au charme légendaire : vous y savourerez encore plus votre chance d’avoir choisi ce stage qui est à mi-chemin entre les stages classiques d’aquarelle et les «carnets de Voyage».

    Un stage magnifique dans une région de toute beauté, parmi mes plus anciens stages (il y est renouvelé avec succès depuis plus de 30 ans), c’est dire si vous devriez y vivre une belle aventure picturale !

     Vous pouvez voir ici un article consacré à ce stage.

 

Juin / juillet :

NOUVEAU : Stage aquarelle : « DE CHÂTEAUX CATHARES EN PAYS CATALAN » 

- Dates : du 25 juin au 1er juillet (à confirmer)

 

Un superbe stage entre côte Vermeille, Pyrénées et Corbières !

 

       Vous serez accueillis non loin de la Côte Vermeille, tout près de les lumineux rivages méditerranéens depuis lesquels vos excursions picturales vous emmèneront dans des sites insolites en garrigues parfumées, de petits villages de caractère en marchés colorés et vivants, de paysages typiques de cette région du Sud se détachant sur fond de sommets Pyrénéens en châteaux cathares ou rivages aux criques, plages et caps rocheux festonnent la Méditerranée...

        Vous alors pourrez profiter de ces découvertes toujours renouvelées pour illustrer vos carnets d'aquarelles à la thématique riche et variée, et progresser avec ravissement dans le bel art de la peinture de voyage.

      Parcourez ici un article consacré à un stage que j'ai déjà animé dans la même région.

Pré - programme des stages Alain MARC 2017

Juillet :

 

Stage "DONNEZ DU PUNCH à vos CROQUIS et AQUARELLES POUR vos CARNETS DE VOYAGE" : 

 - Dates : du 23 au 29 juillet

        -  Comment concevoir un carnet de voyage unique, original et singulier, avec l’esprit des grands carnets de voyage classiques privilégiant dessins et aquarelles avec méthodes et techniques de réalisation rapides et efficaces ?

Pré - programme des stages Alain MARC 2017
Composer sur le motif une page thématique bien équilibrée fait partie des exercices qui seront réalisés pendant ce stage : les sites historiques, les lacs et petits villages typiques comtois si particuliers, nous attendent parmi mille autres sujets passionnants à découvrir pour savoir réaliser un carnet de voyage captivant, séduisant et réussi …

       En réservant ce stage qui bénéficiera du bel atelier de la Fresse vous permettant de découvrir les méthodes de création de carnet les mieux adaptées à votre personnalité, vous aurez le plaisir de voir comment adapter au mieux les moyens techniques les plus rapides et expressifs pour traduire vos émotions et souvenirs (croquis aquarellé, aquarelle rehaussée, aquarelle pure, dessin synthétique, etc.), et en retirer le meilleur pour réaliser vos carnets de voyages.

      Différents modules pratiques d’expression et de technique de terrain participent aussi à la richesse et à l’intérêt de ce stage. Cela vous permettra de réaliser un carnet original dans l’esprit des plus intéressants carnets de voyages : ceux des artistes, explorateurs et scientifiques depuis les origines de cette expression.

     Vous découvrirez surtout comment être plus efficace, appliquer les bases de l’aquarelle à un croquis de terrain, simplifier la représentation par une bonne analyse du sujet, (quelques excursions ciblées à cet effet vous permettront de comprendre comment y parvenir), et s’il reste assez de temps en fin de session comment réussir un relevé d’empreintes digne de ce nom, harmoniser au mieux textes et illustrations, etc.

     Vous verrez aussi au cours de ce stage comment réaliser avec succès des croquis de personnages ou d'animaux qui rendent plus vivants les carnets de voyages, les clés et astuces pour les suggérer dans un paysage ou les intégrer dans des scènes d'ambiance, utiliser des procédés efficaces pour les adapter aux pages les plus significatives, c'est pour tout carnettiste une très importante session.

    Dans ce stage du 24 au 30 juillet 2016, on met donc en valeur l'application de l'aquarelle au travail rapide nécessité par le carnet de voyage, avec plus d'exercices de croquis de personnages, d'animaux, de pochades, on aborde l'adaptation des choix picturaux et des thèmes choisis en fonction du type de carnet, vous verrez aussi quelques carnets intéressants comme le "carnet - fleur", mais c'est surtout par l'apport de personnages ou sujets vivants pour donner plus de vie au carnet, que ce stage se différentie des 2 autres stages se déroulant en Jura Oriental l’été.

     Vous serez dans la  Maison  d’Hôtes  de La  Fresse, sur  les  hauteurs  verdoyantes  des  crêtes  et  pâturages  du  Haut-Doubs . 

     À  un  moment où  les  foules estivales  se bousculent  et  suffoquent  sur les autoroutes ou sur les plages, vous apprécierez ce cadre plein de fraîcheur, simple, douillet et intime, pour une intéressante session avec l’appui d’un matériel pédagogique moderne et performant, la disponibilité d’un atelier superbe et d’un environnement calme et enchanteur . 

      La proximité de sites tous aussi beaux et pittoresques les uns que les autres vous permettra aussi d’envisager grâce à la complicité d’une météo toujours clémente en cette période de l’année, de passionnantes applications sur le motif lors des exercices de terrain ...

Vous trouverez ici un article consacré à ce stage.

Juillet / août :

 

Stage "AQUARELLE / CARNET DE VOYAGE" : « AQUARELLE DE VOYAGE EN JURA ORIENTAL »

 - Dates : du 16 au 22 juillet et du 30 juillet au 5 août

       - Comment apprendre et vous perfectionner en atelier et sur le motif en profitant d’un séjour d’exception loin de la foule, dans la douceur des monts bucoliques du Jura Oriental ?

Pré - programme des stages Alain MARC 2017
          L’une des possibles pages qui vous attendent en Jura Oriental : vous allez certainement parcourir la jolie vallée du Doubs du lac de Saint Point au village de Morteau, c‘est l‘un des grands bonheurs de ces stages en Franche Comté, que de découvrir une aussi belle région !

      En choisissant l’une de ces deux belles semaines (ou les deux !) sur les hauteurs verdoyantes et ensoleillées du Haut-Doubs, avec un accueil chaleureux, un programme à mi-chemin entre l’aquarelle classique et le carnet de voyage, initiation et perfectionnement à l'aquarelle de voyage, théorie, pratique, travaux d’atelier et en extérieur, au moins une passionnante “excursion - peinture” si la météo le permet, initiation au croquis aquarellé pour le carnet de voyage.

     Ces stages font également partie de mes plus anciens stages : de très nombreux stagiaires y ont appris les éléments indispensables à leur réussite actuelle, et ils constituent le principal «pilier» d’une approche de l’aquarelle qui permet un jour d’être totalement à l’aise en carnet de voyage et d’affirmer son expression en alliant maîtrise picturale et pratique ludique.

     En fait, dans les deux stages du 16 au 22 juillet et du 30 juillet au 5 août, vous aborderez l’aquarelle "classique" en apprentissage de travail d’atelier comme d’extérieur (et perfectionnement pour ceux qui sont déjà avancés, avec révision des bases de l'aquarelle, bonne préparation des couleurs, bonne application travail "habituel" de l'aquarelliste, avec analyse et interprétation la plus efficace possible du sujet), en essayant de ne pas passer trop de temps sur chaque motif, et de l’adapter au carnet de voyage.

Vous trouverez ici un article consacré à ce stage.

Septembre :

 

NOUVEAU : Stage aquarelle - carnet de voyage: « PORTO ET LA VALLÉE DU DOURO » ou « MERVEILLEUX ALENTEJO » au Portugal

 - Dates : du 12 au 19 septembre

Étapes et excursions de rêve pour un peintre, en trajets minibus avec chauffeur, hébergements en pension complète, (destination finale à confirmer)

                Voici encore l’un des plus beaux stages de l’année : il vous emmène une fois de plus au Portugal, ce magnifique « pays du bleu » dont vous ne vous lasserez jamais. En priorité réservé aux stagiaires des précédentes sessions s’étant déroulées dans ce beau pays (les autres postulants en fonction des places restantes), c'est un parcours très original que vous allez faire, avec rencontres et découvertes bien fidèles à l’esprit des stages précédents où nous avons partagé tous ensemble de si bons moments !

 

 

Pré - programme des stages Alain MARC 2017

Vous trouverez ici un article consacré à un repérage préfigurant déjà l'un de ces stages.

Partager cet article

22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 18:18

     ...Ainsi va la rentrée.

     Ils étaient au château de Montrozier, nos ancètres les gaulois, invités par le musée département d'archéologie de ce joli village, en la personne de l'excellente troupe de la Lance Arverne, pour les journées du patrimoine.

      Ces descendants de la civilisation d'une bonne partie de nos lointains aïeux venaient en voisins de Clermont-Ferrand, nous parler de points communs à nos ancestrales origines, à nous les Ruthènes, autre peuple bien enraciné dans son terroir, qui malgré toutes sortes d'invasions et autres aléas de l'histoire (et de la préhistoire), n'a malgré tout pas énormément perdu son caractère, son identité, en deux mots son âme...

      Pour avoir une meilleure idée de nos origines gauloises si nous sommes aveyronnais (je veux parler de ceux dont la généalogie sans faille remonte au même endroit sur plusieurs siècles passés), allez donc faire un tour au musée archéologique de Montrozier : vous y découvrirez une exposition admirable sur les stèles du sanctuaire héroïque des Touriès, mais dépêchez-vous, car elle se termine le 2 novembre, il faut vite en profiter !

C'est en hiver qu'on voit le mieux le château de Montrozier depuis le bas du village, car il n'est plus caché par le feuillage des arbres (le musée départemental d'archéologie est juste derrière, il y a en ce moment une passionnante exposition sur les stèles celtes de la région et de leur fabuleuse civilisation.).

C'est en hiver qu'on voit le mieux le château de Montrozier depuis le bas du village, car il n'est plus caché par le feuillage des arbres (le musée départemental d'archéologie est juste derrière, il y a en ce moment une passionnante exposition sur les stèles celtes de la région et de leur fabuleuse civilisation.).

      Au même moment, avait lieu à Gages, non loin de là, l'inauguration à l'échelle locale de la nouvelle médiathèque, un bel établissement au service de la culture (de toutes les cultures), fonctionnel, universel, ouvert et lumineux, comme se doit être un lieu de ce genre, à l'image du cerveau de l'être humain, qui se nourrit quant à lui des expériences et des enseignements du passé, avec son intelligence du présent pour se projeter dans l'avenir.

      Hors, si j'étais il y a deux ans l'invité du musée pour une exposition de mes oeuvres en rapport avec notre lointain passé (souvenez-vous du petit article écrit à ce sujet dans le blog "aquarelle-en-voyage"), j'ai cette année le plaisir d'accrocher quelques-unes de mes aquarelles et toiles sur les murs tout neufs de ce vivant lieu d'accueil, en attendant sa prochaine inauguration "officielle", qui affirmera quant à elle, la présence de la nouvelle médiathèque à l'échelle  institutionnelle (je vous en reparlerai peut-être une autre fois). 

Les murs tout neufs de la médiathèque et deux de mes toiles sur fond de discours de Monsieur le Maire.

Les murs tout neufs de la médiathèque et deux de mes toiles sur fond de discours de Monsieur le Maire.

          Vous pourrez donc si vous allez à Gages (c'est non loin de Rodez sur la N88 direction Séverac-le-Château en Aveyron) pour découvrir la nouvelle médiathèque, voir (ou revoir) plusieurs de mes peintures, un peu sous forme de mini rétrospective, puisque j'y expose en même temps des travaux anciens et très récents.

        Vous verrez ainsi dans la salle du bas sur les cimaises des rayons "jeunesse" des aquarelles illustrant mes principales "périodes", (dont certaines très anciennes comme deux scènes d'alpinisme), qui résument à elles seules 45 années de témoignage de ce que la conscience ordinaire nous permet de percevoir autour de nous.

Un coin du mur du rayon "jeunesse".

Un coin du mur du rayon "jeunesse".

           Dans la salle à côté et à l'étage, ce sont quelques toiles exprimant un univers très différent : celui de la "conscience essentielle".

           Même si les deux types d'expression paraissent ne pas être le travail d'une seule et même personne, mes deux univers sont pourtant intimement liés dans la condition même de notre existence : la "conscience ordinaire" pour toutes les choses de la vie faciles à traduire par le simple jeu de la mémoire, et "la conscience essentielle" pour tout ce qui nous échappe mais marque nos existences d'une empreinte indélébile chaque fois que les circonstances nous donnent sur elle un regard vertigineux (je vous renvoie à mes "expériences" confrontant "conscience ordinaire" et "conscience essentielle").

          Ainsi se passait pour moi cette rentrée, où j'étais aux deux endroits à la fois (au rendez-vous des gaulois et à celui de la médiathèque), comme quoi tout est faisable dans une même journée, pourvu qu'on se donne la peine de simplement tout concilier !

Partager cet article

2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 11:30

Pour vous retrouver avec plein de nouveautés...

Avec des évasions picturales atypiques, loin des sentiers battus, des poncifs, des destinations à la mode, des lieux courus...

Car pendant tout ce temps où vous n'aviez aucune nouvelle, j'ai engrangé des petits trésors d'instants aquarellés, des moments précieux, rares, presque introuvables, pas toujours faciles à réaliser certes, parfois même un peu aventureux comme à mon habitude, mais que je partagerai avec vous dès que je rentrerai.

Car dans l'immédiat, permettez-moi de m'accorder un temps de totale décompression dans le ciel paisible de ce beau pays qui est le mien, et dans les paysages tour à tour âpres et doux qui sont les siens...

Alors un peu de patience, je vous donne rendez-vous dans quelques jours ou quelques semaines, pourvu que vous ne m'ayez pas complètement oublié, dispersés que vous pouvez être au milieu de l'incroyable hourvari des réseaux sociaux, des informations de toutes sortes et des sollicitations à tout va, auxquels nous sommes tous soumis dans la multitude d'Internet.

Au point d'en oublier nos plus essentielles valeurs : l'amitié toute simple des retrouvailles entre amis de chair et d'os, le souvenir des belles choses vécues ensemble dans les moments intenses de notre vie, ce bonheur du partage de ce qu'on aime avec ceux qu'on aime.

Pourvu qu'Internet soit toujours compatible tout cela, et que le numérique nous rapproche, nous grandisse, et affectivement ne nous tue pas !

À bientôt, pour la rentrée !

Bien sympa Olivier, ta jolie photo sur ton journal facebook, ton salut amical lors de nos retrouvailles dans le ciel du Causse Comtal, quand je vous ai rejoints hier au soir à mon retour dans notre beau pays avec mon parapente jaune et rouge, et mon grand bonheur de vous retrouver dans nos vastes et lumineux espaces de liberté !

À bientôt, pour la rentrée !

En dessous, c'est le causse, jauni par les brûlures du soleil en cette période de l'année, mais tout aussi immense et lumineux que le ciel où je vous ai retrouvés.

Alors, j'en fais vite cette pochade, toute simple, toute bête, sans repentir, de la pointe du pinceau...

Dans ce moment paisible où rien ne bouge, mais où cet instant si précieux nous dit que la vie est fragile, et que ce qui sera aimé et partagé, ne sera jamais perdu.

À bientôt pour la rentrée !

Partager cet article