Aquarelliste et peintre voyageur - En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2015 cliquez ici

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

- Les stages "classiques" tels ceux du  JURA ORIENTAL ambiances d'hiver , de PROVENCE, de BRETAGNE, ou du JURA ORIENTAL été sont des sessions multi-niveaux d'aquarelle traditionnelle en application aux carnets de voyages, ils vous offrent de nombreuses opportunités de travail sur le motif, très polyvalentes, se sont des stages pour tous niveaux, certains étant une véritable opportunité pour les débutants . Enfin pour profiter encore plus du bel atelier et des paysages du Jura Oriental : le stage "Réussir ses aquarelles de voyage", vous donne les clés de la maîtrise de votre carnet de voyage sur le terrain et en atelier .

Cliquer sur l'image ci-dessus,

c'est l'un des "classiques" 2015 !

- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . Ce sera vers le Portugal vers le Guatemala, que vous pourrez aller en 2015...

Exemple de voyage à thème des stages : cliquez sur l'image ci-dessus,

ce fut l'un des carnets de voyages 2011 !

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à me demander les informations sur tous ces stages par courriel (voir plus haut) .

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 22:30

Après la campagne fleurie et notre rencontre picturale avec les cigognes nous nous arrêtons au pied d’un vieux moulin que nous dessinerons et qui servira d’étape pour notre pique-nique. Mais la journée est loin d’être terminée et nous voici bientôt arrivés dans un adorable village où le temps semble s’être arrêté et où les habitants nous accueillent avec une grande gentillesse...

Partager cet article

24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 09:12

Quelques instants de magie après les premières aquarelles dans la campagne alentejana fleurie....

Je n'ai guère eu le temps de filmer tous les croquis réalisés (il y en avait de superbes) ni de mieux saisir les cigogne,mais ce fut un formidable moment en pleine nature, mais j'aime ces souvenirs furtifs, ces images floues et tremblées, ces croquis inachevés, ce sont aussi des souvenirs forts inséparables du carnet de voyage !

Partager cet article

22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 16:30

Ce matin, c'est la campagne autour de Mértola que nous partons découvrir : les paysages y sont bucoliques et paisibles, les fleurs innombrables dégagent des senteurs de garrigue provençale, les troupeaux de moutons paissent au milieu des prairies, sous les chênes verts et les chênes lièges, ce sont des images oubliées qui surgissent de la mémoire de notre enfance, et nous avons envie de réaliser des aquarelles simples, colorées et gaies de ces paysages étourdissants de beauté…

Partager cet article

21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 05:50

Voilà trois jours que j’essaie de mettre en ligne les vidéos faites pour vous tout au long de notre stage carnet de voyage aquarelle au sud Portugal depuis des hôtels où ma connexion Internet est plus qu’improbable…
Alors, faute de mieux, et en attendant de changer d’hôtel dès ce soir (en espérant que je vais enfin pouvoir mettre en ligne la suite de notre beau voyage du bleu), je vous emmène « en avant-première » sur ma Route des perles de Krobo, mon prochain carnet de voyage qui sera publié à la fin de cette année ou au début 2016...

La couverture du numéro de printemps du magazine Country et Hôtels

La couverture du numéro de printemps du magazine Country et Hôtels

Pour en avoir une petite idée (c’est une vraie surprise), je vous invite à vous précipiter dans les kiosques dès demain et à acheter le dernier numéro (celui de printemps, qui doit paraître à partir de demain, s'il n'est pas arrivé commandez-le) de la toute jeune et superbe revue de voyages «Country et  Hôtels» : vous y trouverez (parmi de magnifiques reportages) à partir de la page 46 un extrait des pages de mon dernier carnet de voyage, dans lequel je vous emmène à la rencontre de ces fameuses perles de verre africaines depuis les sauvages plages du Golfe de Guinée.
Et pour que votre attente de la suite de la Route du bleu ne soit pas vaine (car, croyez-moi, c’est une belle aventure que nous partageons ici au Portugal), voici spécialement pour vous un petit extrait des pages choisies par ce magazine «Country et  Hôtels» concernant ma Route des perles de Krobo, dont je vous reparlerai assurément bientôt ! 

La page 46...

La page 46...

Le bas de la page 47...

Le bas de la page 47...

Un extrait de la page 48, vous verrez les autres extraits quand vous aurez la revue en mains !

Un extrait de la page 48, vous verrez les autres extraits quand vous aurez la revue en mains !

Partager cet article

Published by Alain-Marc - dans Voyages et aquarelle
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 22:27

Nous nous arrêtions hier sur la route pour dessiner une jolie petite église rurale d'Alentejo...

Aujourd'hui, nous découvrons une partie du travail du groupe "carnet de voyage" en croquis rapides et aquarelles de synthèse à travers les rues de Mértola au sud Portugal...

Partager cet article

17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 06:14

Cette fois, c'est le bleu du ciel qui sert de fond à notre motif dans cette courte halte sur la route de Mértola : nous commençons notre journée par un minuscule travail sans prétention (5 minutes devraient suffire), manière de découvrir la très belle architecture rurale religieuse du sud Alentejo, marquée par son passé mauresque.
Entourée de cigognes, au coeur d'une nuée virevoltante d'hirondelles, la petite église blanche fut un grand moment de bonheur simple, sur fond de campagne fleurie et d'un ciel au bleu de plus en plus profond, qui se frayait un chemin enfin lumineux au milieu des nuages...

Partager cet article

16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 00:28

C’est le reflet du ciel : bleu, sur le mur blanc.
Tout le reste est décor pour que cette arcade au dessus de la rue affiche l’ombre bleue du mur qui la surmonte…

Nous sommes repartis sur la route du bleu !

Partager cet article

Published by Alain-Marc
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 09:37

Pour reprendre le voyage du bleu nous préparons aujourd’hui notre sac d’aquarellistes-carnettistes, en découvrant une nouvelle marque d’aquarelle très prometteuse, la marque QOR.

QOR est un produit Golden, un choix d’aquarelles extra-fines en tubes que je vais tester pour vous (et avec vous pour celles et ceux qui m’accompagnent au Portugal), dans le carnet de voyage qui nous mènera de l’Alentejo mauresque aux calanques d’Algarve.

C’est donc sur la longue période d’une douzaine de jours que nous allons tester ces nouvelles couleurs, qui révèlent déjà dès la réalisation du nuancier des teintes magnifiques à l’intense luminosité.

Il faut dire que le secret de cette réussite réside dans l’adoption d’un liant exclusif à l’exceptionnelle fluidité (plaisir de peindre dès les premiers coups de pinceau) : celle-ci permet à chaque couleur d’apporter une charge de pigments largement supérieure à tout ce que j’ai connu auparavant.

L’intensité vibratoire qui en résulte donne aux couleurs une saturation chatoyante, comme si chacune d’entre-elles était le produit d’un mélange de teintes voisines très pures, base même de la teinte en question.

Quant à la gamme et à la variété des couleurs, elle va permettre au carnettiste par le vaste choix des nuances qu’elle offre, d’élargir encore son champ d’expression en gagnant du temps de préparation pour les effets de lumière et de matière les plus subtils.

Vous devriez trouver très prochainement ces aquarelles (ainsi que la plupart des produits dont je parle dans ma vidéo) chez « Aquarelle et pinceaux » (qui fait de formidables promos en ce moment), n’hésitez pas à les leur commander de ma part, vous ne le regretterez pas !

Reste maintenant à vérifier sur le motif et dans toutes les conditions (humidité de l’océan, chaleur sèche de l’intérieur des terres, etc.) si ces qualités très prometteuses tiennent leurs promesses, c’est ce que nous allons découvrir en même temps que les nouveaux sites de notre « route du bleu » dès les jours prochains…

C’est la sélection des couleurs que j’emporte au Portugal sur ma « route du bleu »

C’est la sélection des couleurs que j’emporte au Portugal sur ma « route du bleu »

Les couleurs QOR dans le voyage du bleu.

Voici le nuancier général des aquarelles QOR : les traits verticaux dans chaque cellule colorée sont des traits fins de marqueur indélébile : ils donnent une idée du pouvoir à la fois couvrant et transparent de ces aquarelles, selon les couleurs et leur rapport pigment – eau : imaginez alors l’étendue des possibilités qu’elles nous offrent !

Les couleurs QOR dans le voyage du bleu.

Partager cet article

4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 20:59

Vous avez certainement remarqué, si vous suivez régulièrement ce journal, que je ne m’étais pas manifesté depuis longtemps ?
Eh bien, une actualité récente très édifiante m’amène à vous retrouver en sortant un peu de ma série de publications habituelles, car elle nous touche tous et toutes si nous sommes acteurs (trices) de l’art actuel.
Il y a une semaine exactement, je terminais la visite du salon d’art contemporain de Toulouse (assez bien fréquenté lors de ma visite), par sa traditionnelle vente aux enchères.
Pratiquement aucun tableau ne s’y est vendu (enfin, si peu…) malgré des mises à prix se situant autour de 150 à 200 € pour la plupart, certaines bien inférieures à 100 €, même pas de quoi payer le châssis et les couleurs utilisées !
Nombre de toiles étaient pourtant intéressantes et de bonne facture, et de format fort honorable de surcroît…

Quel avenir en province pour un art contemporain « libre » et viable ?

- Alors ? - Que penser de cela ?
Parmi différentes réponses, je vous laisse choisir parmi celles-ci, celles sous forme de questions qui vous conviennent le mieux :
1) - Que les acheteurs potentiels n’étaient pas au rendez-vous, les acheteurs potentiels aptes à faire de « bons placements » (sauf exception) ne s’intéressant guère à de jeunes (et moins jeune) artistes qui ne sont pas déjà « portés » par un autre marché de l’art privilégié et « verrouillé » par la branche élitiste du pouvoir culturel ?
2) - Que hormis l’intellectuelle centralisation parisienne (et ses proliférations provinciales) point de salut ?
3) - Que la crise touche en priorité l’artiste peu ou pas coté ?
4) - Que le nombre considérable d’artistes (ou se définissant comme tels) est en incessante augmentation, et qu’il sature un marché dans lequel le public de masse est complètement « déboussolé » puisqu’il y a perdu ses repères liés aux valeurs fondamentales de l‘histoire de l‘art ? Cela expliquant fort bien par ailleurs l’immense succès des expositions artistiques concernant surtout les artistes et les œuvres d’un passé allant jusqu’à l’impressionnisme et jusqu’aux périodes modernes, mais où ces valeurs (sous ses différents aspects) continuent de véhiculer une réelle « déontologie » de la création artistique, …ah, farceur de Duchamp, qui t‘a réellement compris ?
5) - Que bien des « dogmes idéologiques» de l’art contemporain depuis longtemps dictés par l’élite ou plutôt la secte d’initiés qui en a fait le rapt ont détruit en le déshumanisant le terreau sur lequel poussait traditionnellement le véritable amateur d’art ?
6) - Que la profusion et la banalisation de l’image (sous quelle forme qu’elle soit) donne l’illusion qu’elle est très facilement accessible à tous, devenant banale et sans valeur même lorsqu’elle est le fruit d’une démarche de l’esprit s’appuyant sur l’engagement d’une vie, des études approfondies, un travail acharné, des réflexions et des expériences dans la durée sans démagogie ni compromission ?
J’ai bien d’autres questions qui me brûlent les lèvres, d’autres constats à apporter…  mais je ne voudrais pas gâcher votre fête de Pâques !
- D’ailleurs pour Pâques (qui est symbole de renouveau, de résurrection), je me surprends ainsi à ma façon de vous apporter (j’espère), un vent nouveau d’esprit critique et de regard différent sur le printemps…

 

Partager cet article

Published by Alain-Marc - dans L'aventure picturale
commenter cet article
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 08:57

À premier abord, on associe la Jordanie à un pays terne, désertique et surtout lointain. On y voyage essentiellement pour mieux comprendre et pour mieux apprécier son histoire relative à la religion qui est tout aussi surprenante que magique. Toutefois, la visite de la Jordanie ne se limite pas uniquement aux visites et rencontres de ces sites culturels et religieux. Doté d'une diversité et d'une richesse, il semble naturel que le pays soit une destination qui a tant à offrir aux voyageurs avides d'aventure. Vous vous sentez être dans cette catégorie de voyageur, voici une sélection de destinations où vous pourrez randonner à la rencontre des plus beaux sites de la Jordanie.

Cavalier dans le désert du Wadi Rum - Rider in the desert of Wadi Rum - Jinete en el desierto de Wadi Rum

Cavalier dans le désert du Wadi Rum - Rider in the desert of Wadi Rum - Jinete en el desierto de Wadi Rum

Le Wadi Rum

Situé à environ une quarantaine de kilomètres de la ville de Pétra, ce paysage désertique est devenu célèbre grâce aux films « Lawrence d'Arabie » et « La planète rouge » qui y ont été tournés. Inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO en matière de site mixte aussi bien naturel que culturel, le site Wadi Rum abrite des canyons, falaises, grottes, arches naturelles, etc. Au cours de votre passage dans cette région jordanienne, vous pouvez passer par de petits passages d'escalade, faire du rappel ou randonner au cœur de ce fascinant site à pied, à bord d'un 4x4, à dos de cheval ou de dromadaire. C'est pour vous l'occasion de rencontrer la faune et la flore du désert.  Bien que les espèces sauvages sont rares au cœur du désert, vous avez tout de  même la possibilité de rencontre des gazelles, bouquetins d'Arabie, lièvres, renards, chèvres de montagne,  etc. On recense également sur ce site plus d'une centaine d'espèces d'oiseaux, dont les alouettes, moineau, corbeau à queue courte, perdrix, vautour, aigle, busard, etc.

La réserve naturelle de Dana

Avec une superficie de 300 km², Dana est la plus grande réserve naturelle de la Jordanie. Elle est située à environ 60 km au nord de la ville de Pétra. Son paysage est une succession de montagnes et de vallées qui s'étend depuis la vallée du Rift au désert de Wadi Araba tout en offrant divers trésors naturels. Ses merveilles font de Dana une destination idéale pour pratiquer des randonnées pendant lesquelles vous avez la possibilité d'observer une faune et une flore exceptionnelles. En effet, vous allez rencontrer des hyènes, gazelles et reptiles dans leur milieu naturel que ce soit des plaines verdoyantes, des forêts en pentes rocheuses ou des dunes de sable. Ici, selon votre préférence, vous avez le choix entre opter pour un trek de quelques heures ou un autre de plusieurs jours.

Le canyon du Wadi Mujib

Situé à environ une heure et demie de route la capitale Amman, le site de Wadi Mujib est connu pour abriter le plus profond canyon en Jordanie, mais aussi pour la réserve qui l'enserre et qui est la plus basse sur terre. Cette impressionnante dénivellation lui permet d'avoir une remarquable biodiversité.  Pour une expérience authentique et inoubliable, offrez-vous des balades dans les entrailles du canyon dans lequel plus vous avancez, plus vous vous enfoncez dans un corridor qui devient de plus en plus étroit. La réserve de Wadi Mujib vous invite à côtoyer de plus près les divers éléments naturels de la Jordanie en vous proposant deux types de randonnées : une sèche et une mouillée. Cette dernière est semi-aquatique longue de 2 km à parcourir en aller-retour. Il est possible que l'eau arrive jusqu'à votre poitrine à certains endroits du parcours. Pour mettre un peu plus de piments dans votre aventure, vous devrez franchir à l'aide d'une corde ou d'une échelle quelques obstacles quelquefois délicats. Et pour boucler en beauté votre séjour en Jordanie, offrez-vous de purs moments de détente et de bien-être en vous baignant dans les eaux salées de la Mer Morte.

Partager cet article

Published by Alain-Marc - dans Voyages et aquarelle
commenter cet article