Le regard vers les sommets de l’Atlas ... - Aquarelliste et peintre voyageur
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aquarelliste et peintre voyageur
  • Aquarelliste et peintre voyageur
  • : En peinture, l'art de l'aquarelle est un mode d'expression qui va des carnets de voyages à la création de tableaux : en voici les différentes facettes inspiratrices, techniques et créatives selon Alain MARC ...
  • Contact

Me joindre, les stages, etc. :

Pour m'écrire, cliquez ici

Pour le calendrier des stages 2017 cliquez ici

Plein de nouveautés vous attendent !

(pour les tarifs et disponibilités me les demander directement en cliquant ici)

-  Les stages "aquarelle" dans l'Hexagone sont ouverts aux débutants et aux pratiquants déjà confirmés souhaitant se perfectionner : ils ont pour but d'apporter efficacité et aisance d'expression à l'aquarelliste de terrain.
- Les stages "carnets de voyages" sont une véritable immersion dans la pratique du carnet de voyage et de l'aquarelle sur le terrain, orientés "autonomie" ils sont ouverts aux stagiaires ayant assez de pratique pour en profiter pleinement . De la Provence au Jura Oriental, du Portugal, à l'INDE DU SUD, ce sont quelques destinations où vous pourrez aller en 2016...

- Tous les stages sont différents, n'hésitez pas à m'en demander les informations par courriel (voir plus haut) .

-------------------------------------------------------------------------------------------

Vous aimez ce blog ?

Alors découvrez le nouveau site d'Alain MARC :

width="300"

 

Extraits vidéo d'Aquarelle en Voyage :

Pour me retrouver sur HOUZZ :

Alain MARC Artiste peintre in GAGES, FR sur Houzz

 

https://alain-marc.fr/

 

Recherche

Partenaires

Voici où trouver vos meilleurs

produits aquarelle

et carnets de voyages :

aquarelle-bouton-2

N'hésitez pas à les contacter

et à leur commander de ma part,

ce sont de vrais amis qui soutiennent mon travail !

 

Andalousies

«Andalousie, la Route d’Alain MARC», carnet de voyage de Pierre NAVA
Découvrez article après article en cliquant sur les vignettes ci-dessous le carnet spontané de Pierre m’accompagnant en Andalousie, et les «Petites Histoires vidéo» qu’il m’a inspirées :

La-Barca-1b-Pierre-Nava.jpg

Préambule

La Barca 2a Pierre Nava

L'étape de Peniscola

Andalousie b Pierre Nava

Sur la route de l'Andalousie...

Moulin-b Pierre-San Jose 2

Au Cabo de Gata

Bateau Pierre Isleta 3b

La Isleta del Moro

Huebro Pierre vignette

Huebro, la montagne enchantée

Pierre-Nava-Guadix-4-copie-1

Guadix, les maisons troglodytiques

Rio Fardès

Le rio Fardés

Équipiers-équipières aquarelle

 

- Vous aimeriez partager vos bons moments d'aquarelle lorsque vous partez peindre dans votre ville ou votre quartier ? - vous aimeriez aller peindre avec d'autres artistes motivés comme vous lorsque vous voyagez ?
Alors cet espace est fait pour vous uniquement si vous êtes amateurs souhaitant vous retrouver entre-vous (je réfléchis pour l'avenir à une autre rubrique possible s'adressant aux professionnels ou semi-professionnels) : - si vous êtes amateur donc,  et voulez entrer dans ce module transmettez-moi votre prénom (ou un pseudonyme et lieu de résidence) je les rajouterai ci-dessous en établissant un lien anonyme avec votre e-mail, et vous pourrez ainsi trouver des coéquipiers  (ères) de peinture plus facilement . Il suffira de cliquer dessus pour vous écrire un e-mail !


BELGIQUE

En BRABANT WALLON :

Chantal

FRANCE

En ÎLE DE FRANCE :

à PARIS
:

Bernard
  Blog


Fabienne

 Jane

Dans les BOUCHES-DU-RHÔNE :

à Marseille
:

 Mirelle

Junguilin

Solange
   Blog

Dans le CHER :

Sancerrois :

Elizabeth

Dans le GARD :

à NÎMES
:


Annynîmes

lepeintre30@voila.fr
         Blog


Nicoleagathe

         Blog

Dans le LOT à Figeac en QUERCY :

Max

En HAUTE MARNE :

Claire et Pascal
         Blog

Près de Lagny-sur-MARNE :

 Anne-Laure  

En Lot-et-Garonne :

Cécile

à Toulouse (et environs immédiats) :

Marie-Claude

Val de Loire (Chaumont sur Loire) :

Catherine

Dans la Loire (en Forez) :

Roger
Blog

Sur Lyon / Beaujolais :

Claudia

Dans la région de Colmar (68000) :

Françoise

Dans le NORD :

Joëlle

Dans le PUY DE DÔME :

à RIOM :


Maryse
  Blog

En NORMANDIE :

Calvados, Trouville-sur-Mer :

Aline

En SEINE - MARITIME :

Rouen et Yvetot :


Nathalie
   Blog


En SUD-LUBERON :

Jane

Avignon (Vaucluse) :

Jean-Louis 

Sur la Côte d'Azur

(Nice et environs) :

Petit Nuage

 Christine

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 18:05

Le regard vers les sommets de l’Atlas ...

null 

Peut-être vous souvenez-vous de cette jolie aquarelle réalisée par mon «Ptit’Jo» dans son premier carnet de voyage à l’occasion d’une traversée du Haut-Atlas que nous avions réalisée ensemble, en rentrant de Ouarzazate sur Marrakech ?

C’était il y a déjà trois ans, et j’ai retrouvé avec nostalgie ce pur moment de bonheur : le regard d’un enfant porté sur la première grande montagne d’Afrique du Nord avec la candeur et la simplicité de cet émerveillement pour les choses du monde que nous ne devrions jamais perdre si nous voulons nous exprimer par le langage des choses de l’art, que nous soyons peintre, écrivain, musicien …

Émerveillement . Candeur du regard . Simplicité .

Le monde entier devrait être contenu dans ces trois mots si nous avons la chance de voir, d’entendre, de chercher nos propres définitions de la beauté .

Alors ce sont d’incomparables bouffées d’oxygène qui vont redonner un sens à notre traversée du quotidien en nous aidant à mieux supporter le hourvari des tristes nouvelles qui assaillent nos journaux du matin et du soir . Peut-être l’art sert-il aussi à cela ?

null

Et je fouille alors dans mes cartons pour essayer de retrouver cette candeur, à travers d’anciennes aquarelles peintes au cœur de l’Atlas … Car l’Atlas est un monde à part qui est sans doute plus près de la beauté . Des aquarelles ? je n’en trouve pas . Peut-être celle-ci que j’ai déjà partagée avec vous

À cause de la lumière ? Oui, c’est cela : de la lumière .

Ptit’Jo, lui, avais su voir : il avait vu que les parois de grès tombant à pic sur le vieux hameau et le minaret de la mosquée étaient fuchsia .

Pas grenat ni lie de vin, non fuchsia parce que si je me souviens bien ce soir-là, toute la montagne était illuminée par le soleil couchant, et il y avait même au fond de son coeur une couleur qui flamboyait, qui ressemblait au bonheur, et c’était celle-là !

Jacques Majorelle lui aussi, en son temps avait su voir . L’Atlas, toujours l’Atlas . Il n’y a qu’à voir .

En ce qui concerne la beauté du monde, lorsqu’elle est perçue dans la paix, c’est à travers le regard de l’enfance qu’elle peut s’exprimer le mieux . En dans le regard de celles et ceux qui ont su conserver ou retrouver le regard de l’enfance .

null

J’ai également retrouvé cette photo .

Ils s’étaient tous réunis autour de moi ces gamins d’un village perdu en bout de piste d’une profonde vallée du côté du Tizi’n Test . Il y avait des petites filles en robes rouges et fuchsia . L’émerveillement était aussi dans leurs yeux et la lumière de la haute montagne s’y reflétait .

Nous y étions arrivés tard, avec mon ami Pierre  , en roulant au hasard droit devant nous . Une impression de sublime, avec déjà à peine arrivés ici, le pincement au cœur de savoir qu’il allait falloir repartir .

Après deux ou trois aquarelles nous avons rangé nos affaires, ils ne voulaient plus nous laisser partir !

La magie .

- Était-ce l’Atlas ? - Était-ce la lumière ? - Étaient-ce les enfants ?

Sans doute les trois .

La lumière, c’est la couleur .

Le regard, c’est celui de l’enfance .

L’Atlas, c’est le catalyseur .

Je voudrais pour terminer cet article vous offrir un autre regard sur l’Atlas . C’est celui de Francis FRENKEL .

Francis FRENKEL, même s’il est diplômé de l’École des Beaux Arts de Nantes, n’est ni peintre ni sculpteur .

Il est certainement plus que cela : il est veilleur des instants fragiles du monde absorbés par le temps .

Les photos qu’il fait, les vidéos qu’il ramène sont puisées au cœur même des êtres et des choses à la rencontre desquels il a été . Elles nous interpellent toutes .

En cela son regard est essentiel : lucidité, vérité, et émerveillement tout à la fois .

Francis est parti cet hiver au Maroc, dans le haut -Atlas et a vécu avec une ethnie de berbères qui vivent dans une vallée inaccessible et coupés du monde : les Aït Ouzighrimts .
De cette rencontre est née une vidéo documentaire et une série de photos des plus intéressantes qui soient .

Ses photos des enfants de l’Atlas sont ici .

Quant à la bande annonce du très beau film qu’il a tourné avec les Aït Ouzighrimts et que vous verrez bientôt sur vos écrans de TV, (guettons aussi sa sortie dans le commerce), je vous la laisse découvrir ci-dessous vous pouvez la mettre «plein écran» sur vos ordinateurs, vous ne le regretterez pas, sa qualité le permet largement, laissez-le bien se télécharger avant de le lire .

Au moment où je vais retrouver dans une dizaine de jours à peine quelques stagiaires privilégiés à Marrakech pour une session «carnet de voyages» qui nous emmènera justement en excursion sur les routes du Haut-Atlas, je voulais m’imprégner de ces ambiances singulières et vous les faire partager .

Je laisse enfin Francis terminer cet article en présentant son film, sa démarche et son regard sur cette ethnie si attachante, et tiens à le remercier chaleureusement pour l’autorisation qu’il m’a donnée de vous permettre cette rencontre privilégiée .

À un de ces jours, avec toute mon amitié … 

Les Aït Ouzighrimts : Bientôt sur vos écrans.... 

Ouzirimt car le « gh » se prononce »r ».
Le paradoxe du Maroc, entre Casablanca ses boutiques de luxe, ses buildings, ses activités de haute technologie, ses Centres d'Appels et, à quelques kilomètres, dans le Haut Atlas, l'ethnie des Aït Ouzighrimt qui ont conservé un mode de vie ancestral... Une communauté oubliée et inconnue...
Les Aït Ouzighrimts sont des berbères, anciens touaregs qui se sont sédentarisés dans la vallée du Mgoun, au sein de la chaîne de montagnes du Haut Atlas marocain, il y a environ trois siècles. J’ai découvert les habitants de cette vallée durant l’été 2009, période de grande activité d’agriculture et de moissons. A mon retour et après des recherches infructueuses sur cette communauté, j’ai décidé de vivre avec eux la période la plus froide et la plus austère de l’année, le mois de janvier, afin de mieux les connaître. J’ai donc monté une expédition avec le soutien de mon ami Brahim Ben Ichou, guide local indépendant. Sans sa maîtrise technique de guide de haute montagne, sans sa connaissance de cette région et de ses habitants, ce projet n’aurait pas pu voir le jour.
Les images de ce recueil racontent mes rencontres avec les Aït Ouzighrimts.
Cette communauté est totalement isolée durant les six mois dhiver, car aucune route ne permet l’accès à la vallée qu’ils occupent, malgré les promesses du gouvernement marocain.
La vallée Ouzighrimt se situe entre le col de Tizi Aït Imi - versant Bouguemez au nord - et le col d’Imi Nirkt et Tizi Aït Ahmed - versant sud, donnant sur la vallée des roses .
Durant l’hiver il est impossible de quitter cette vallée par les Gorges du Mgoun car l’eau est glaciale, souvent gelée ; ainsi, seuls les deux cols permettent la sortie lorsque les conditions climatiques sont favorables.
Quatorze villages Ouzighrimt sont construits sur les flancs de la vallée, le long de la rivière Mgoun, ce qui représente une population d’environ 2800 personnes.
Peu d’Ouzighrimts savent lire et écrire le berbère et l’arabe. Il n’y a pas d’école dans la vallée, pas de dispensaire ni de pharmacie, pas de médecin, pas d’électricité ni d’eau courante.
Il n’y a pas de sage-femme pour assurer les accouchements, les femmes expérimentées sont appelées pour assister les jeunes mamans pour la naissance de leur premier enfant. D’après le recensement de 2002, trois accouchements sur dix aboutissent au décès du nouveau -né ou de la mère. Un problème de santé qui pourrait être bénin dans les grandes villes ailleurs peut entraîner la mort dans cette vallée, surtout pendant l’hiver.
Durant tout mon séjour, les Aït Ouzighrimts n’ont cessé de réclamer du gouvernement marocain les aménagements minimums leur permettant de vivre en sécurité et dignement : une route, des maîtres d’école, un dispensaire et des médicaments, des citernes pour distribuer l’eau dans les villages
Je souhaiterais que mes images contribuent à faire entendre leurs messages et que les Aït Ouzighrimts ne soient plus des berbères oubliés.
Francis Frenkel, février 2010 .

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain-Marc - dans Voyages et aquarelle
commenter cet article

commentaires

Petit Nuage 12/04/2010 16:58



Merci d'avoir montré l'aquarelle de Ptit'Jo .... ça me donne des complexes!  Après tout c'est le petit-fils d'un grand artist et je ne suis la petite-fille
d'Alain Marc!  Ca y est, j'ai publié ma première sortie (c'était un test pour savoir si cela peut marcher).  Si tu as 5 mns pour donner des conseils/critiques sur chaques
croquis?  Mille mercis avec mille bisous des 3 filles! 



Alain-Marc 20/04/2010 23:16



Je viens voir dès que j'ai 5 mn Petit Nuage !


C'est qu'en ce moment je suis très très pris (je te raconterai !)


Grosses bises à ttes les 3,


Alain MARC



cocole 11/04/2010 11:34



bonjour Alain, quel bel article, j'ai parcouru tes liens et lu tes mots, l'atlas me revient de plein fouet, je n'ay ai pas passé beaucoup de temps, mais tes images prolongent mon voyage !


je vais continuer doucement à suivre tes liens pour suivre le chemn.... ;-) bon dimanche



Alain-Marc 20/04/2010 23:11



Je te dis aussi "bon dimanche" mais ce sera pour dimanche prochain ne venant pas souvent sur le web ces temps-ci ...


Dimanche justement je le verrai en montant sur la terrasse du riad qui nous hébergera pour le stage carnet de voyage qui va commencer ... Je penserai bien à toi et t'en enverrai les images par
pensée !


Amitiés et à +,


Alain MARC



Chris-Tian Vidal 09/04/2010 09:29



On met beaucoup de temps à retrouver l'enfant qui est en nous. Ton texte palpite d'émerveillements. Bon séjour, Alain.



Alain-Marc 20/04/2010 23:09



Merci Chris-Tian !


... Mais j'ai bien de la cahnce car mon petit fils m'y aide beaucoup !


Amitiés, à +,


Alain MARC



plumette 08/04/2010 20:08



Ici, je vois "la vie en rose" !


Gros bisous



Alain-Marc 08/04/2010 22:42



C'est vrai ça !


Grosses bises Plumette,


Alain MARC



ABC 08/04/2010 16:36



Émerveillement . Candeur du regard . Simplicité .


Comme je te rejoins, tout en gardant les yeux ouverts sur un monde un peu en désarroi qui a tant besoin de ses artistes pour lui redonner le sens de la création, de
la découverte et de la simplicité...



Alain-Marc 08/04/2010 22:33



Des ses poètes aussi dont tu fais partie ...


Amitiés et à bientôt,


Alain MARC



junguilin 08/04/2010 11:49



Merci pour tout! l'aquarelle, superbe, de P'tit jo, les articles en lien sur le haut Atlas, le pays d'Olt..., le documentaire, les vidéos, les commentaires sonores et, bien sûr, tes aquarelles et
ton enthousiasme! Bonne  continuation, bises.
Jacqueline



Alain-Marc 08/04/2010 14:16



Merci Jacqueline, à bientôt !


Alain MARC



Ber2paris 08/04/2010 08:40


Merci pour ce mini voyage que l on peu faire grâce a toi derrière nos écrans ! J'espère que mon petit mot te trouvera en bonne forme Samedi c est notre troisième sortie aquarelle sur Paris nous
sommes dèjà plus de 10 et j attend encore de confirmation et tout ça grâce a toi. Nous serons derrière notre dame de Paris a partir de 14 h 00 vous êtes tous les bienvenue amitié Bernard


Alain-Marc 08/04/2010 14:15



Bonne idée de le faire savoir, je suis content que ça marche super bien pour votre groupe, vous nous raconterez ?


Amitiés à +,


Alain MARC



jacky gigi planeterre 08/04/2010 08:14



bonjour alain marc.Bonne journée un peu grise chez nous et amitiés de Picardie



Alain-Marc 08/04/2010 14:13



Alors je vous envoie un peu de soleil !


Amitiés,


Alain MARC



eva baila 07/04/2010 23:12



Je regrette d'avoir eu tellement de mal à visionner la video. Ma connexion est beaucoup trop laborieuse. J'envie les gens qui peuvent réaliser leur rêve d'aller à la rencontre des différences.
Pour la plupart d'entre nous, la vie est perdue à la gagner (et encore ne faut-il pas se plaindre de pouvoir au moins gagner sa vie) pour la plupart d'entre nous, l'art et le regard qu'on devrait
porter loin, n'est pas possible... Tout le monde hélas ne peut pas se donner les moyens de réaliser ses rêves... La liberté est limitée, parfois même, elle n'existe pas du tout.


Grosses bises Alain et bonne continuation. eva.



Alain-Marc 08/04/2010 13:30



Tu as tout à fait raison Eva, tu ne peux savoir combien je pense à celles et ceux qui ne peuvent accèder à cette chance que nous avons !


Je pense à eux, agissant du mieux que je peux dans mon domaine pour faciliter les choses ...


Je t'envoie toutes mes amitiés,


Alain MARC



CatherineD 07/04/2010 21:16



Très intéressant, ce documentaire, contraste entre deux mondes... et si tu regardes sur you tube, il y a des videos de clubs de vacances, encore un saut dans la "civilisation", pas du meilleur
goût! les Aït Ouzighrimt ne sont-ils pas protégés par leur isolement, et leur adaptation à la vie traditionnelle? si tu coupes le courant durablement dans une ville, personne ne sait comment
vivre,  ni se déplacer, etc...et qui saurait chez nous aider un accouchement sans paniquer?


Ceci dit ton aquarelle est très jolie, et j'envie tes stagiaires!!!


Amusez-vous bien...



Alain-Marc 08/04/2010 12:47



Merci catherine tu as raison .


Nos sociétés sont dépendantes du progrès et on n'a pas réussi à aider mieux celles qui qui sont totalement isolées .


Un équilibre mieux étudié permettrait à tout le monde d'aller vers un progrès digne de ce nom ..;


Amitiés, à +,


Alain MARC



Nathalie L 07/04/2010 21:00



Bonsoir Alain, tu nous proposes là, à nouveau, un superbe article ! L'aquarelle de P'tit Jo est remplie de lumière qui évoque bien celles que l'on peut voir certaines fois dans ce beau pays. Cela
m'a fait penser à celle que nous avions eu avant, je pense, d'arriver à Tafraoute lors d'une certaine semaine "aventures en pays berbère" ! L'extrait du film me donne envie d'en voir plus, le
contraste que l'on peut avoir entre différentes régions du Maroc est toujours surprenant et intéressant .


A+. et je souhaite un très bon séjour à la fin du mois dans ce beau pays du "soleil couchant".



Alain-Marc 08/04/2010 12:55



Merci Nath, c'est vrai que ce soir-là, en s'arrêtant sur la route de Tafraoute on avait eu une lumière magique, tout à fait rose comme celle-là !


Je vais refaire ce stage l'an prochain, il me manque ...


Grosses bises, à bientôt,


Alain MARC